Vive réaction de l’Algérie suite au rapport de Washington sur la traite des personnes

Ramtane Lamamra. New Press

L’Algérie a relevé avec un «profond regret» son classement par le département d’Etat américain dans son rapport sur la traite des personnes dans une «catégorie 3» qui est «loin de résulter d’une évaluation rigoureuse de la situation». Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères relève que le 16e rapport du département d’Etat américain sur la traite des personnes classe, encore une fois, l’Algérie dans une catégorie regroupant des Etats qui, selon les auteurs, «ne se conforment pas pleinement aux normes minimales pour l’élimination de la traite et ne font pas d’efforts pour atteindre cet objectif». Le ministère déplore cette appréciation qui, «loin de résulter d’une évaluation rigoureuse de la situation, continue de puiser surabondamment à des sources approximatives et manquant de crédibilité et de se fonder sur des informations erronées, voire fallacieuses».

La note, qui «ne prend pas l’exacte mesure des efforts significatifs consentis par notre pays en matière de prévention de la traite des personnes, ne rend certainement pas justice à la posture claire et active qui est celle de l’Etat algérien sur cette problématique dans son ensemble, le fléau de la traite des personnes étant un phénomène marginal en Algérie et étranger aux valeurs et coutumes de la société algérienne», relève la même source.

Le ministère des Affaires étrangères note que «la part significative que l’Algérie entend souverainement prendre dans l’élimination du phénomène transnational de la traite des personnes, dans le contexte de son engagement bien établi contre d’autres fléaux tels que le terrorisme, procède de convictions intangibles découlant de sa lutte de libération nationale qui a fondamentalement fait droit à la dignité et l’intégrité de la personne humaine». «Dans la conception et la conduite de ses politiques internes et internationales, l’Algérie veille scrupuleusement à une cohérence et à une constance qu’elle souhaite pouvoir partager avec tous ses partenaires internationaux pour assurer ensemble un avenir qualitativement meilleur à tous les peuples du monde», affirme la même source.

R. I.

Comment (55)

    med
    12 juillet 2016 - 13 h 44 min

    Que dieu protege mr amamra
    Que dieu protege mr amamra.pour lalgerie




    0



    0
    nacer
    5 juillet 2016 - 23 h 42 min

    Len tardha aanHLka el yahoud
    Len tardha aanHLka el yahoud wa enassara hata tetabiaa milatahoum




    0



    0
    Youssef
    5 juillet 2016 - 8 h 49 min

    Franchement, il faut
    Franchement, il faut reconnaître que M. Lamamra est un diplomate de grande qualité et mérite tous le respect. Pour moi c est l homme politique le plus compétent de ce gouvernement de nuls et ça se voit. Il a rémis notre diplomatie a sa véritable dimension. Que dieu nous le garde, inchallah.




    0



    0
      abu bakr
      9 juillet 2016 - 19 h 26 min

      Le chef de la diplomatie
      Le chef de la diplomatie algérienne était dans son role de défendre la souveraineté nationale .IL est le seul qui a l’habilité de faire c ‘est très bien il mérite des encouragements bien sur




      0



      0
    atlas51
    4 juillet 2016 - 13 h 47 min

    Je ne vois pas pourquoi le
    Je ne vois pas pourquoi le MAE accorde un quelconque intérêt à ce genre de classements et se donne la peine d’y répondre. On sait tous qu’il ne sont pas objectifs et encore moins innocents.
    Quand on sait que cet état ou l’on meurt à cause de sa couleur de peau est le principal soutien de l’état voyou et raciste d’Israël on ne devrait pas lui accorder un quelconque crédit.




    0



    0
    TheBraiN
    4 juillet 2016 - 9 h 58 min

    Le MAE aurait tout simplement
    Le MAE aurait tout simplement du rappeler à Washington que l’homme noir , descendant d’esclave faut-il le rappeler,n’avait pas le droit de s’asseoir dans un bus il y a tout juste quelques années aux USA .
    Ce ministre aurait aussi du , au lieu de se justifier et d’expliquer , faire rédiger un rapport sur les violations des droits de l’homme aux USA , un état qui n’a rien à envier à certaines « dictatures » sur pas mal de points,et le rendre public !




    0



    0
      Slim
      4 juillet 2016 - 11 h 56 min

      Je reste sans voix devant les
      Je reste sans voix devant les réactions de certains lecteurs !!! Le fait de critiquer les USA ou élaborer un rapport sur la situation des droits de l’homme aux USA (si fait –il on est capable de le faire…) avancerait en quoi la situation des droits de l’homme en Algérie et tout particulièrement des enfants ? Car il faut le reconnaitre rapport ou pas rapport. La situation des droits de l’homme en Algérie est désastreuse et le peu de droits chèrement acquis se font grignoter jour après jour…




      0



      0
        TheBraiN
        5 juillet 2016 - 10 h 31 min

        Il faut savoir raison garder
        Il faut savoir raison garder !
        Ces rapports sont plus politiques qu’autre chose et ne servent qu’à faire pression sur les gouvernements en vue d’obtenir certaines concessions politiques et économiques .
        Concernant la situation des droits de l’homme dans sa globalité et selon les critères occidentaux mêmes , je ne pense pas qu’on ait à souffrir de la comparaison devant ces mêmes USA .
        Sur le point des enfants , vous devriez voir du côte de nos voisins Marocains et Égyptiens pour voir que c’est loin d’être la catastrophe chez nous ou certes il y a des anomalies mais ça n’en fait pas , pour autant, une catastrophe .
        Pour conclure , je vous demande tout simplement de me préciser pourquoi les USA auraient-ils le droit de « juger » de la situation des droits de l’homme en Algérie ?




        0



        0
          Anonymous
          5 juillet 2016 - 20 h 27 min

          pourquoi les usa ont le droit
          pourquoi les usa ont le droit de « juger » l’algerie :
          parce que les dirigeants algeriens ont beaucoup de choses à se reprocher et que les usa les savent ;




          0



          0
          TheBraiN
          7 juillet 2016 - 9 h 50 min

          Les dirigeants Américains ont
          Les dirigeants Américains ont beaucoup plus de choses à se reprocher , y compris sur le dossier des droits de l’homme à l’intérieur de leur propre pays, que les dirigeants Algériens .
          Accorder aux autres le « droit » de nous juger fait de nous des esprits colonisables , des sous-hommes (et sous-femmes) indignes et non respectables .
          De plus , et le coran l’a si bien précisé, les « juifs et chrétiens » ne voudront jamais de nous ….




          0



          0
    Anonymous
    3 juillet 2016 - 20 h 25 min

    Cematin j ai fait le littoral
    Cematin j ai fait le littoral Alger la madrague c une honte j étais furieux de voir la capitale dans une pourriture pareil .Ou sont nos 800 millions de dollars que font eshab la cravate .YANASS rendez nous notre Argent .Arrêtez de faire vivre l occident pour rester au pouvoir.l Algérie a enfants de patriotes DEGAHEZ basta.vous nous avez volé notre espoir notre chance détruis l Algérie définitivement depuis 62 z ce jour




    0



    0
    SIDI MAKHLOUF
    3 juillet 2016 - 18 h 11 min

    Dans notre pays ,la mendicité
    Dans notre pays ,la mendicité est réprimée par la loi. Quand il s’agit d’enfants utilisées,pour cette besogne,les parents sont passible de prison. LA DAOULA NE FAIT PAS SON BOULOT.




    0



    0
    Mohamed el maadi
    3 juillet 2016 - 14 h 59 min

    Le rapport Américain ? Foutez
    Le rapport Américain ? Foutez moi cela a la poubelle …




    0



    0
    Anonymous
    3 juillet 2016 - 14 h 25 min

    si l’algerie veut etre mieux
    si l’algerie veut etre mieux traitée et mieux classée :
    reconnaitre israel
    replacer khellil à l’énergie pour rescussiter la loi sur la privatisation de sh
    mettre bouchouareb aux AE avec pour unique misssion de defendre les interets economiques français
    accorder le mandat à vie au fauteuil roulant




    0



    0
    saleh/Algerie
    3 juillet 2016 - 10 h 39 min

    Les Algeriens se souviennent
    Les Algeriens se souviennent tjs des < < preuves ? >> de Mr. le Secretaire d’etat des usa , affirmant le 5 fevrier 2003 , lors d’une session du conseil de securite des nations unies , que l’Irak possede des armes de destruction massives , des armes que le meme Mr . , dans un entretien en 2013 , declare que < < Saddam Hussein ( … ) n’en possedait pas un gramme >> .
    L’esclavage a été officiellement aboli en Arabie Saoudite en 1962 , mais à en croire le rapport de l’organisation de défense des droits de l’Homme < < Human Rigths Watch >> , la réalité d’aujourd’hui n’est guère différente pour de nombreux travailleurs immigrés qui contribuent au développement du royaume . pourquoi donc l’Arabie ne figure pas sur cette liste maudite ? .
    La police algerienne ne tire pas sur des citoyens qu’ils soit blancs ou de couleurs , comme le cas aux usa ou la police préfère tirer sur la peau noir .




    0



    0
      Slim
      3 juillet 2016 - 12 h 48 min

      un amalgame injustifié. ce
      un amalgame injustifié. ce rapport parle vrais on a qu’à voir les enfants sur nos routes et nos trottoirs contrains par des adultes (qui les font travailler…)à faire la manche pour survire alors SVP HALT a la démagogie et regardant la vérité en face.




      0



      0
        Anonyme
        3 juillet 2016 - 14 h 37 min

        Oui des femmes jeunes, des
        Oui des femmes jeunes, des enfants et des nourrissons sont exploités quotidiennement dans nos villes, nos marchés, nos rues et nos autoroutes sans que personne ne réagisse alors que la loi algerienne interdit la mendicité pour ces catégories de gens. En plus de nos concitoyens, on laisse faire les réfugiés syriens et subsahariens et on ose faire la vierge effarouchée quand on est interpellé par les USA. Echaf fina, nastahlou. Sans parler de l’esclavagisme pur et dur exercé par les Algeriens sur leurs nounous africaines, leurs employés noirs dans les chantiers et dans les fermes dans un silence absolu.




        0



        0
          TheBraiN
          4 juillet 2016 - 10 h 01 min

          Franchement vous devriez
          Franchement vous devriez plutôt regarder du côté de la police et de la justice Américaines et le traitement réservé aux noirs (Afro-Américains) !!!!!




          0



          0
          ahmed
          4 juillet 2016 - 15 h 35 min

          Ce que vous dîtes est vrai!!

          Ce que vous dîtes est vrai!!
          Mais la motivation du racisme au États-Unis n’est plus basée sur l’économie et l’exploitation.
          Le racisme aux États-Unis actuellement est le résultat d’une jalousie morbide qu’ éprouvent les blancs envers les noirs. Ces derniers généralement plus athlétiques et décontractés ont les plus belles femmes blanches.




          0



          0
          TheBraiN
          5 juillet 2016 - 10 h 33 min

          La justice et la police
          La justice et la police assassinent des noirs parce qu’ils sont noirs et là , c’est gravissime !




          0



          0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.