Libération de Benhadid, Benaïssa, Hartouf, Abbassi et Fekhar : le pouvoir lâche du lest

Pas de démocratie sans justice. New Press

Le pouvoir semble vouloir adopter une attitude d’apaisement, après avoir fait preuve d’une démonstration de force qui a fait craindre le pire pour la démocratie. Il a soufflé comme un vent de panique en haut lieu. Les arrestations aussi brutales qu’injustifiées se sont multipliées ces derniers mois, pour des raisons souvent fallacieuses. Il en est ainsi du général Hocine Benhadid qui a passé près de dix mois derrière les barreaux sans être jugé et a été maintenu en détention durant toute cette période, malgré les alertes de ses avocats sur la dégradation de son état de santé et le danger qu’il encoure dans le cas où il n’était pas libéré. Aujourd’hui [lundi], ce sont les deux responsables de la chaîne de télévision d’El-Khabar, KBC, et la directrice au ministère de la Culture qui ont été relâchés après avoir écopé de peines avec sursis. Méritaient-ils la prison ? La question reste posée.

Nous apprenons de certaines sources, également, que l’activiste Kamel-Eddine Fekhar, qui a conduit les mouvements de protestation dans la vallée du M’zab, serait, lui aussi, sorti de prison, où il a passé une année, et aurait été placé sous contrôle judiciaire. Seul le général Hassan croupit encore dans une cellule, bien que son responsable hiérarchique ait informé la justice et, par-delà, l’opinion publique à travers une déclaration diffusée dans les médias, qu’il assumait l’entière responsabilité de la mission qui lui fut confiée et qu’il a remplie en ayant respecté les instructions de son chef à la lettre.

Il n’est pas exclu que l’ancien patron de la lutte antiterroriste soit libéré à son tour, d’autant que le pouvoir semble revenir à la raison après un épisode d’affolement dû à ce qu’il considère être des tentatives tous azimuts de remettre en cause la légitimité du locataire d’El-Mouradia. On ne sait pas, néanmoins, si ce changement de cap répond à une volonté du pouvoir de calmer le jeu ou si c’est une façon de montrer qu’il est le seul maître à bord et qu’il peut recourir à la privation de la liberté à sa guise et sans que personne puisse l’en empêcher.

Le recours abusif à l’incarcération sans procès, comme la remise en liberté des personnes incriminées sur décision politique, constitue une grave atteinte à la démocratie et discrédite sérieusement l’appareil judiciaire sur le socle duquel elle est bâtie. L’emprisonnement et la libération de ces citoyens «sur un coup de tête» doit alerter l’opinion publique, parce qu’elles traduisent une dangereuse dérive autoritaire.

Karim Bouali

Comment (56)

    TheBraiN
    20 juillet 2016 - 10 h 37 min

    L’auteur de l’article fait
    L’auteur de l’article fait dans l’amalgame le plus douteux en citant pêle-mêle un respectable général à la retraite , des personnes jugées pour des crimes et délits divers et un traître séparatiste agent du Maroc et du Mossad .




    0



    0
    TheBraiN
    20 juillet 2016 - 10 h 37 min

    L’auteur de l’article fait
    L’auteur de l’article fait dans l’amalgame le plus douteux en citant pêle-mêle un respectable général à la retraite , des personnes jugées pour des crimes et délits divers et un traître séparatiste agent du Maroc et du Mossad .




    0



    0
    La Cigale
    19 juillet 2016 - 18 h 23 min

    l’activiste Kamel-Eddine
    l’activiste Kamel-Eddine Fekhar, qui a conduit les mouvements de protestation dans la vallée du M’zab n’aurait jamais dû être libéré.
    Il était le principal instigateur d’une fitna qui a occasionné la mort de plusieurs personnes et la détérioration des biens publics.
    La propagation d’une fitna nationale était l’intention de ce chien.
    Il aurait du passé 25 ans de prison en isolement.




    0



    0
      TheBraiN
      20 juillet 2016 - 14 h 23 min

      Fekhar mérite plus que la
      Fekhar mérite plus que la réclusion criminelle à perpétuité vu que c’est un traître qui s’assume en tant que tel !




      0



      0
    La Cigale
    19 juillet 2016 - 18 h 23 min

    l’activiste Kamel-Eddine
    l’activiste Kamel-Eddine Fekhar, qui a conduit les mouvements de protestation dans la vallée du M’zab n’aurait jamais dû être libéré.
    Il était le principal instigateur d’une fitna qui a occasionné la mort de plusieurs personnes et la détérioration des biens publics.
    La propagation d’une fitna nationale était l’intention de ce chien.
    Il aurait du passé 25 ans de prison en isolement.




    0



    0
      TheBraiN
      20 juillet 2016 - 14 h 23 min

      Fekhar mérite plus que la
      Fekhar mérite plus que la réclusion criminelle à perpétuité vu que c’est un traître qui s’assume en tant que tel !




      0



      0
    Anonymous
    19 juillet 2016 - 14 h 06 min

    Ce pouvoir a eu peur des
    Ce pouvoir a eu peur des représailles vis a vis du retpur chakib mainant que il a été acceptée par ce peuple et acceuilis par la grande porte les etat unis peut dormir tranquille l Algérie de boutef lui appartiens .ce pays est sous le protectorat français et américain
    Trop de richesse pour les predateurs




    0



    0
    Anonymous
    19 juillet 2016 - 14 h 06 min

    Ce pouvoir a eu peur des
    Ce pouvoir a eu peur des représailles vis a vis du retpur chakib mainant que il a été acceptée par ce peuple et acceuilis par la grande porte les etat unis peut dormir tranquille l Algérie de boutef lui appartiens .ce pays est sous le protectorat français et américain
    Trop de richesse pour les predateurs




    0



    0
    Anonymous
    19 juillet 2016 - 14 h 03 min

    Ce pouvoir a eu peur des
    Ce pouvoir a eu peur des représailles vis a vis de chakib mainant que il a été acceptée par ce peuple et acceuilis par la grande porte les etat unis peut dormir tranquille l Algérie de boutef lui appartiens .ce pays est sous le protectorat français et américain
    Trop de richesse pour les predateurs




    0



    0
    Anonymous
    19 juillet 2016 - 14 h 03 min

    Ce pouvoir a eu peur des
    Ce pouvoir a eu peur des représailles vis a vis de chakib mainant que il a été acceptée par ce peuple et acceuilis par la grande porte les etat unis peut dormir tranquille l Algérie de boutef lui appartiens .ce pays est sous le protectorat français et américain
    Trop de richesse pour les predateurs




    0



    0
    Anonymous
    19 juillet 2016 - 13 h 26 min

    Encore une fois pour rouler
    Encore une fois pour rouler,encore une fois, le peuple et ses élites nationalistes
    Après:
    1°) –  » les demandes de reconnaissances des crimes colonialistes, et les réparations », en 2006-2007
    par les dociles et folkloriques APN-Sénat (pour suivre le précédent dossier Libye-Italie)

    2°) – Préparation au coup d’état constitutionnel de 2008,…..
    3°) – …..Préparation aux élections présidentielles de 2009
    4°) – Préparations « spéciales » aux élections présidentielles de 2014

    Trop de manoeuvres, trop de manipulations, trop de rebondissements, et trop de retournements
    Mais vraiment trop beau pour etre vrai




    0



    0
    Anonymous
    19 juillet 2016 - 13 h 26 min

    Encore une fois pour rouler
    Encore une fois pour rouler,encore une fois, le peuple et ses élites nationalistes
    Après:
    1°) –  » les demandes de reconnaissances des crimes colonialistes, et les réparations », en 2006-2007
    par les dociles et folkloriques APN-Sénat (pour suivre le précédent dossier Libye-Italie)

    2°) – Préparation au coup d’état constitutionnel de 2008,…..
    3°) – …..Préparation aux élections présidentielles de 2009
    4°) – Préparations « spéciales » aux élections présidentielles de 2014

    Trop de manoeuvres, trop de manipulations, trop de rebondissements, et trop de retournements
    Mais vraiment trop beau pour etre vrai




    0



    0
    Abbi
    19 juillet 2016 - 12 h 48 min

    L’instrumentation de la
    L’instrumentation de la justice veut tout dire sur la réalité d’un « régime pourri  » (dixit le général Zéroual), qui emploie des marionnettes, des larbins sans dignité, et des mafieux au passé trouble, et passibles de poursuites judiciaires, mais dans des pays qui a une justice indépendante pas celle aux ordres de chez nous qui se met du coté du pouvoir fort du moment




    0



    0
    Abbi
    19 juillet 2016 - 12 h 48 min

    L’instrumentation de la
    L’instrumentation de la justice veut tout dire sur la réalité d’un « régime pourri  » (dixit le général Zéroual), qui emploie des marionnettes, des larbins sans dignité, et des mafieux au passé trouble, et passibles de poursuites judiciaires, mais dans des pays qui a une justice indépendante pas celle aux ordres de chez nous qui se met du coté du pouvoir fort du moment




    0



    0
    GRICHE
    19 juillet 2016 - 11 h 44 min

    LE pouvoir ne veut pas
    LE pouvoir ne veut pas admettre que le SYSTEME est fini ;qui ne peut plus produire des solutions et perspectives ;ce qui donne un STATUT QUO qui dure depuis des annees ;L ANP gerait plus en moins de facon directe ou indirecte le politique ;maintenant ;elle ne s est plus koi faire ;laissant le champs libre et des apprentis sorciers manoeuvres et prendre des decisions irreflechies en pietinant souvent des lois qui l ont eux meme promulguer ;enfin de compte nous sommes tous victimes du SYSTEME ;que se soient ;les gouvernants et les gouvernes ;la question ;est ce que l algerie peut se permettre un STATUT QUO ;mortel ???? un nouveau pacte consensuel et plus que necessaire pour aller a la deuxieme republique que seules la loi et le droit pourront garantir la perenite le l ETAT NATION




    0



    0
    GRICHE
    19 juillet 2016 - 11 h 44 min

    LE pouvoir ne veut pas
    LE pouvoir ne veut pas admettre que le SYSTEME est fini ;qui ne peut plus produire des solutions et perspectives ;ce qui donne un STATUT QUO qui dure depuis des annees ;L ANP gerait plus en moins de facon directe ou indirecte le politique ;maintenant ;elle ne s est plus koi faire ;laissant le champs libre et des apprentis sorciers manoeuvres et prendre des decisions irreflechies en pietinant souvent des lois qui l ont eux meme promulguer ;enfin de compte nous sommes tous victimes du SYSTEME ;que se soient ;les gouvernants et les gouvernes ;la question ;est ce que l algerie peut se permettre un STATUT QUO ;mortel ???? un nouveau pacte consensuel et plus que necessaire pour aller a la deuxieme republique que seules la loi et le droit pourront garantir la perenite le l ETAT NATION




    0



    0
    Anonymous
    19 juillet 2016 - 10 h 54 min

    Recul défensif stratégique,
    Recul défensif stratégique, pour préparer une nouvelle offensive dans un très proche avenir
    (des échéances,plans, programmes, lois….?!) qui vont certes faire très mal au niveau de vie du peuple algérien

    Manoeuvres intelligentes, pour encore tromper davantage, et préparer dans l’opacité totale et secrète, afin de Pouvoir faire passer des dossiers de « bradage », et de « cession »
    De la souveraineté politique, économique, financière, commerciale de la pauvre Algérie aux nouveaux riches Oligarches illégales, et illégitimes en collusion, et complicités avec des institutions d’état dociles, faibles, fragiles, Et paralysées




    0



    0
    Anonymous
    19 juillet 2016 - 10 h 54 min

    Recul défensif stratégique,
    Recul défensif stratégique, pour préparer une nouvelle offensive dans un très proche avenir
    (des échéances,plans, programmes, lois….?!) qui vont certes faire très mal au niveau de vie du peuple algérien

    Manoeuvres intelligentes, pour encore tromper davantage, et préparer dans l’opacité totale et secrète, afin de Pouvoir faire passer des dossiers de « bradage », et de « cession »
    De la souveraineté politique, économique, financière, commerciale de la pauvre Algérie aux nouveaux riches Oligarches illégales, et illégitimes en collusion, et complicités avec des institutions d’état dociles, faibles, fragiles, Et paralysées




    0



    0
    Anonymous
    19 juillet 2016 - 8 h 26 min

    grâce a la Turquie que la
    grâce a la Turquie que la mentalité de nos décidant a change




    0



    0
      Anonymous
      19 juillet 2016 - 9 h 41 min

      d’accord avec vous, ils sont
      d’accord avec vous, ils sont évoluer et on aimeraient qu’ils vont loin afin de développer l’algérie comme la Turquie, il faut tous signé avec ce pays et pas visas dans l’avenir…




      0



      0
    Anonymous
    19 juillet 2016 - 8 h 26 min

    grâce a la Turquie que la
    grâce a la Turquie que la mentalité de nos décidant a change




    0



    0
      Anonymous
      19 juillet 2016 - 9 h 41 min

      d’accord avec vous, ils sont
      d’accord avec vous, ils sont évoluer et on aimeraient qu’ils vont loin afin de développer l’algérie comme la Turquie, il faut tous signé avec ce pays et pas visas dans l’avenir…




      0



      0
    Anonymous
    19 juillet 2016 - 8 h 18 min

    C’est juste un leurre…Ce
    C’est juste un leurre…Ce régime étant honni ils lâchent du lest pour éviter le soulèvement. Mais ils préparent bien pire à venir : intronisé l’escroc marocain khelil. .ouvrir les frontières ouest..etc..etc…




    0



    0
      PATRIOTE
      19 juillet 2016 - 9 h 31 min

      Tozz!…tozz! tozz…tozz..
      Tozz!…tozz! tozz…tozz…tozzztozzz!….




      0



      0
    Anonymous
    19 juillet 2016 - 8 h 18 min

    C’est juste un leurre…Ce
    C’est juste un leurre…Ce régime étant honni ils lâchent du lest pour éviter le soulèvement. Mais ils préparent bien pire à venir : intronisé l’escroc marocain khelil. .ouvrir les frontières ouest..etc..etc…




    0



    0
      PATRIOTE
      19 juillet 2016 - 9 h 31 min

      Tozz!…tozz! tozz…tozz..
      Tozz!…tozz! tozz…tozz…tozzztozzz!….




      0



      0
    Quenelle
    19 juillet 2016 - 6 h 05 min

    Malgré tout ce que l’on dit,
    Malgré tout ce que l’on dit, ce pouvoir est autiste !
    Il ne peut comprendre le marasme des Algériens et leur dégoût, tellement le fossé est grand entre eux et nous !
    L’embrasement ne saurait tarder.




    0



    0
    Quenelle
    19 juillet 2016 - 6 h 05 min

    Malgré tout ce que l’on dit,
    Malgré tout ce que l’on dit, ce pouvoir est autiste !
    Il ne peut comprendre le marasme des Algériens et leur dégoût, tellement le fossé est grand entre eux et nous !
    L’embrasement ne saurait tarder.




    0



    0
    Yacine El Watani
    19 juillet 2016 - 5 h 16 min

    Avec ce régime il n’y a point
    Avec ce régime il n’y a point de démocratie. Tout est imposé de force. Le cas de la désignation d’un SG du FLN est édifiant et passe sur le reste. Dire qu’il y a un brun de démocratie en Algérie c’est insulter toutes celles et tous ceux qui sont morts pour ce pays. Après avoir corrompu une large frange de la population, il est clair que ce pouvoir nous mène droit vers la Nord-Coréeanisation de l’Algérie, une étape qui mène, sûrement, vers la somalisation. Que Dieu nous préserve.




    0



    0
      les damnes de la terre
      19 juillet 2016 - 18 h 01 min

      Ce ki est valable pr le sg du
      Ce ki est valable pr le sg du FLN et au aussi valable pr le sg du RND.C la loi on efface et on recommence.En tt cas une chose est certaine ils n ont plus d ancrage ds la societe.La seule fois iu j ai senti qu on a vraiment un parti politiuque c sous la houlette du feu Abdelhamid MEHRI ALLAH IRAHMOU.




      0



      0
    Yacine El Watani
    19 juillet 2016 - 5 h 16 min

    Avec ce régime il n’y a point
    Avec ce régime il n’y a point de démocratie. Tout est imposé de force. Le cas de la désignation d’un SG du FLN est édifiant et passe sur le reste. Dire qu’il y a un brun de démocratie en Algérie c’est insulter toutes celles et tous ceux qui sont morts pour ce pays. Après avoir corrompu une large frange de la population, il est clair que ce pouvoir nous mène droit vers la Nord-Coréeanisation de l’Algérie, une étape qui mène, sûrement, vers la somalisation. Que Dieu nous préserve.




    0



    0
      les damnes de la terre
      19 juillet 2016 - 18 h 01 min

      Ce ki est valable pr le sg du
      Ce ki est valable pr le sg du FLN et au aussi valable pr le sg du RND.C la loi on efface et on recommence.En tt cas une chose est certaine ils n ont plus d ancrage ds la societe.La seule fois iu j ai senti qu on a vraiment un parti politiuque c sous la houlette du feu Abdelhamid MEHRI ALLAH IRAHMOU.




      0



      0
    khaznadji
    18 juillet 2016 - 22 h 23 min

    Il n’y’a que la démocratie
    Il n’y’a que la démocratie qui pourra sauver le pays sur le long terme.Le pouvoir a intérêt de revoir sa copie pour mettre en place un état de droit qui allégera la charge de gestion du pays en impliquant tous les enfants de ce pays dans les partis les associations les syndicats et tous les acteurs organisés réseau collectif coordinations ligues……….les projections sur 10-20-30 sont lourdes et intenables besoins économiques investissements consommations emplois budget …..et l’ apaisement et la maîtrise des gestions sectorielles passent par la transparence sinon le changement se fera inévitablement par la force et le chaos dont le pays ne sortira pas indemne parce qu’il plus d’ennemis que d’amis.revoir le mode de gouvernance impliquer les compétences bannir les méthodes claniques de cooptation donner des chances a tous les enfants de ce pays aller vers une équité sociale fiscale économique revoir la charpente et l’ architecture organisationnelle justice administration et identifier un contrat social entre les partenaires sans distinction pour aller vers un development durable et une gestion transparente claire avec une primauté du droit.W Churchill disait vaut mieux accompagner le changement par la main ,avant qu’il nous prenne par la gorge »




    0



    0
    khaznadji
    18 juillet 2016 - 22 h 23 min

    Il n’y’a que la démocratie
    Il n’y’a que la démocratie qui pourra sauver le pays sur le long terme.Le pouvoir a intérêt de revoir sa copie pour mettre en place un état de droit qui allégera la charge de gestion du pays en impliquant tous les enfants de ce pays dans les partis les associations les syndicats et tous les acteurs organisés réseau collectif coordinations ligues……….les projections sur 10-20-30 sont lourdes et intenables besoins économiques investissements consommations emplois budget …..et l’ apaisement et la maîtrise des gestions sectorielles passent par la transparence sinon le changement se fera inévitablement par la force et le chaos dont le pays ne sortira pas indemne parce qu’il plus d’ennemis que d’amis.revoir le mode de gouvernance impliquer les compétences bannir les méthodes claniques de cooptation donner des chances a tous les enfants de ce pays aller vers une équité sociale fiscale économique revoir la charpente et l’ architecture organisationnelle justice administration et identifier un contrat social entre les partenaires sans distinction pour aller vers un development durable et une gestion transparente claire avec une primauté du droit.W Churchill disait vaut mieux accompagner le changement par la main ,avant qu’il nous prenne par la gorge »




    0



    0
    Erdt
    18 juillet 2016 - 21 h 46 min

    Le pouvoir lâche du lest car
    Le pouvoir lâche du lest car il craint la propagation de la grogne,c tout. Ce pouvoir fait ce qu’il veut et quand il veut. Sachant que le peuple( qui n’en est pas un selon boukrouh) est indifférent,il fait ce qu’il veut! Il méprise l’avis contraire,muselé tout,des députés et sénateurs obéissants à l’œil,et une justice a ses ordres. Une constitution qui lui permet tout…! Vivent les khobzistes. Eredjla wa3ra!




    0



    0
    Erdt
    18 juillet 2016 - 21 h 46 min

    Le pouvoir lâche du lest car
    Le pouvoir lâche du lest car il craint la propagation de la grogne,c tout. Ce pouvoir fait ce qu’il veut et quand il veut. Sachant que le peuple( qui n’en est pas un selon boukrouh) est indifférent,il fait ce qu’il veut! Il méprise l’avis contraire,muselé tout,des députés et sénateurs obéissants à l’œil,et une justice a ses ordres. Une constitution qui lui permet tout…! Vivent les khobzistes. Eredjla wa3ra!




    0



    0
    BROBRO
    18 juillet 2016 - 21 h 07 min

    la privation de liberté est
    la privation de liberté est une atteinte grave à la personne. mais ce qui est plus grave encore, c’est l’instrumentalisation des agents et des appareils de l’état pour exécuter ces basses besognes.




    0



    0
    BROBRO
    18 juillet 2016 - 21 h 07 min

    la privation de liberté est
    la privation de liberté est une atteinte grave à la personne. mais ce qui est plus grave encore, c’est l’instrumentalisation des agents et des appareils de l’état pour exécuter ces basses besognes.




    0



    0
    les damnes de la terre
    18 juillet 2016 - 21 h 06 min

    L Etat de droit n est qu un
    L Etat de droit n est qu un voeu .Le cas du general Benhadid est a mediter .




    0



    0
    les damnes de la terre
    18 juillet 2016 - 21 h 06 min

    L Etat de droit n est qu un
    L Etat de droit n est qu un voeu .Le cas du general Benhadid est a mediter .




    0



    0
    Kassaman
    18 juillet 2016 - 20 h 33 min

    Le plus grave c’est que je
    Le plus grave c’est que je devrais trouver ces faits inquiétants, pourtant le monde devenant tellement fou, ici en France, nous avons lentement glissé dans un système qui me semble à bien des égards plus dangereux.
    Ici, l’état ne lâche plus jamais de lest, quelle que soit la ou les lois qu’il décide de faire passer, ils les font passer quand bien même des millions de personnes s’y opposent.
    Avec cet état d’urgence devenu permanent, les perquisitions dites administratives, les assignations à résidences se multiplient sans le contrôle d’un juge judiciaire.
    Les manifestations sont de plus en plus sévèrement réprimées…
    Le pays s’enfonce dans la crise et la division, pourtant nous sommes loin de subir ce que nous avons traversé en Algérie dans les années 90.




    0



    0
    Kassaman
    18 juillet 2016 - 20 h 33 min

    Le plus grave c’est que je
    Le plus grave c’est que je devrais trouver ces faits inquiétants, pourtant le monde devenant tellement fou, ici en France, nous avons lentement glissé dans un système qui me semble à bien des égards plus dangereux.
    Ici, l’état ne lâche plus jamais de lest, quelle que soit la ou les lois qu’il décide de faire passer, ils les font passer quand bien même des millions de personnes s’y opposent.
    Avec cet état d’urgence devenu permanent, les perquisitions dites administratives, les assignations à résidences se multiplient sans le contrôle d’un juge judiciaire.
    Les manifestations sont de plus en plus sévèrement réprimées…
    Le pays s’enfonce dans la crise et la division, pourtant nous sommes loin de subir ce que nous avons traversé en Algérie dans les années 90.




    0



    0
    Anonyme
    18 juillet 2016 - 20 h 23 min

    C’est de la pure tactique
    C’est de la pure tactique doublée de ruse pour installer une dictature durable en Algerie. Il y a des phases d’accalmie qui preparent l’entree en vigueur de mesures plus liberticides, notamment les lois scélérates nouvellement votées qui aboutiront surement a des arrestations de personnalités de plus grande envergure politique, chefs de partis, anciens responsables, journalistes,….




    0



    0
    Anonyme
    18 juillet 2016 - 20 h 23 min

    C’est de la pure tactique
    C’est de la pure tactique doublée de ruse pour installer une dictature durable en Algerie. Il y a des phases d’accalmie qui preparent l’entree en vigueur de mesures plus liberticides, notamment les lois scélérates nouvellement votées qui aboutiront surement a des arrestations de personnalités de plus grande envergure politique, chefs de partis, anciens responsables, journalistes,….




    0



    0
    Abou Stroff
    18 juillet 2016 - 20 h 21 min

    moua, j’applaudirai des deux
    moua, j’applaudirai des deux mains si tous les fossiles vivants qui nous gouvernent, à commencer par boutef, gaïd, bensalah ould khalifa, saadani ouyahia, etc… décidait de PARTIR le plus loin possible de l’Algérie. en effet, à cause des émanations qu’ils produisent, l’air est vicié à un point tel que la plupart des algériens n’arrivent plus à respirer.
    PS: le pouvoir lâche du lest parce que les rapports des services qui lui arrivent pointent tous vers une seule direction: le fossé qui sépare le peuple algérien de ses augustes dirigeants ne cesse de s’élargir. ce fossé pourrait, dès lors, servir de fosse commune aussi bien au peuple qu’à ses dirigeants.




    0



    0
      Anonymous
      19 juillet 2016 - 16 h 04 min

      le pouvoir a fait passer ses
      le pouvoir a fait passer ses lois pour imposer le silence à tous ;il a imposer sa « democratie  » et son nouveau paysage politique pour la nouveau parlement 2017 et son alternance clanique au pouvoir ;
      heureux qui rira le dernier !




      0



      0
    Abou Stroff
    18 juillet 2016 - 20 h 21 min

    moua, j’applaudirai des deux
    moua, j’applaudirai des deux mains si tous les fossiles vivants qui nous gouvernent, à commencer par boutef, gaïd, bensalah ould khalifa, saadani ouyahia, etc… décidait de PARTIR le plus loin possible de l’Algérie. en effet, à cause des émanations qu’ils produisent, l’air est vicié à un point tel que la plupart des algériens n’arrivent plus à respirer.
    PS: le pouvoir lâche du lest parce que les rapports des services qui lui arrivent pointent tous vers une seule direction: le fossé qui sépare le peuple algérien de ses augustes dirigeants ne cesse de s’élargir. ce fossé pourrait, dès lors, servir de fosse commune aussi bien au peuple qu’à ses dirigeants.




    0



    0
      Anonymous
      19 juillet 2016 - 16 h 04 min

      le pouvoir a fait passer ses
      le pouvoir a fait passer ses lois pour imposer le silence à tous ;il a imposer sa « democratie  » et son nouveau paysage politique pour la nouveau parlement 2017 et son alternance clanique au pouvoir ;
      heureux qui rira le dernier !




      0



      0
    furax
    18 juillet 2016 - 20 h 06 min

    c’est normal le pouvoir
    c’est normal le pouvoir continuera a abuser de son autorité vu que la société civile ne réagit plus. nous assistons a des arrestations arbitraires, la justice est instrumentalisée, mais personne ne léve le petit doigt. nous somme un peuple de laches, nous sommes des zombies…..




    0



    0
    furax
    18 juillet 2016 - 20 h 06 min

    c’est normal le pouvoir
    c’est normal le pouvoir continuera a abuser de son autorité vu que la société civile ne réagit plus. nous assistons a des arrestations arbitraires, la justice est instrumentalisée, mais personne ne léve le petit doigt. nous somme un peuple de laches, nous sommes des zombies…..




    0



    0
    Dr. justice
    18 juillet 2016 - 19 h 54 min

    Oui c’est une bonne nouvelle
    Oui c’est une bonne nouvelle il est temps d’accepter les critiques et les avis des autres qui ne sont pas forcement bonnes à entendre.
    Dieu merci notre pays est dotée d’une constitution qui garantit la liberté d’expression il ne devrait y avoir aucun citoyen en prison pour délit d’expression il faut que nos gouvernants soient â la hauteur de notre grand pays qu’est l’Algérie et rompre avec les pratiques impopulaires et antidémocratiques qui peuvent créer des impacts sur l’instabilité de l’État algérien .
    Hissons notre pays parmi les grandes nations démocratiques en cultivant la liberté dans tous les secteurs




    0



    0
    Dr. justice
    18 juillet 2016 - 19 h 54 min

    Oui c’est une bonne nouvelle
    Oui c’est une bonne nouvelle il est temps d’accepter les critiques et les avis des autres qui ne sont pas forcement bonnes à entendre.
    Dieu merci notre pays est dotée d’une constitution qui garantit la liberté d’expression il ne devrait y avoir aucun citoyen en prison pour délit d’expression il faut que nos gouvernants soient â la hauteur de notre grand pays qu’est l’Algérie et rompre avec les pratiques impopulaires et antidémocratiques qui peuvent créer des impacts sur l’instabilité de l’État algérien .
    Hissons notre pays parmi les grandes nations démocratiques en cultivant la liberté dans tous les secteurs




    0



    0
    Anonymous
    18 juillet 2016 - 19 h 36 min

    Le pouvoir lâche du leste.?
    Le pouvoir lâche du leste.? Qui est le menteur qui dit la vérité




    0



    0
    Anonymous
    18 juillet 2016 - 19 h 36 min

    Le pouvoir lâche du leste.?
    Le pouvoir lâche du leste.? Qui est le menteur qui dit la vérité




    0



    0
    selecto
    18 juillet 2016 - 18 h 39 min

    Tout citoyen civile ou
    Tout citoyen civile ou militaire injustement emprisonné sans jugement a le droit de demander des comptes par tout les moyens à ces apprenti dictateurs.




    0



    0
    selecto
    18 juillet 2016 - 18 h 39 min

    Tout citoyen civile ou
    Tout citoyen civile ou militaire injustement emprisonné sans jugement a le droit de demander des comptes par tout les moyens à ces apprenti dictateurs.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.