Tentative d’attaque terroriste contre un officier britannique

Base aérienne de Marham. D. R.

L’armée britannique est en état d’alerte maximale, après la tentative d’enlèvement d’un officier de l’armée de l’air à quelques encablures d’une base aérienne de la RAF. L’officier visé était en train de faire du jogging, sur une petite route de campagne dans le canton de Norfolk, dans le nord de l’Angleterre, au moment de l’attaque menée par deux individus qui ont organisé un guet-apens à l’officier en question.

Les assaillants avaient pour but de l’exécuter suivant le modus operandi de Daech. L’officier de la Royal Air Force a réussi à repousser un des terroristes qui a tenté de l’embarquer par force à bord d’un véhicule, avant de prendre la fuite, alors que son complice était posté à quelques mètres de là avec une arme blanche à la main.

D’après les premiers éléments de l’enquête diligentée par la branche anti-terroriste de Scotland Yard, il s’agit de deux individus d’apparence du Proche-Orient, l’un des deux portait une longue barbe. La police n’écarte pas la piste terroriste en raison, notamment, du choix de l’endroit et de la cible, l’attaque ratée ayant visé un symbole de l’armée britannique, en l’occurrence la base de Marham de la Royal Air Force, dans le Norfolk, une institution activement impliquée dans la guerre contre le terrorisme.

Les mesures de sécurité ont été renforcées dans toutes les unités militaires, à travers tout le territoire, notamment aux alentours de la base Marham qui sert aussi de base pour quatre escadrons d’avions de guerre Tornado, impliqués dans les frappes aériennes contre des cibles de Daech en Syrie et en Irak.

Ce n’est pas la première fois que les soldats de l’armée britannique sont visés par des attaques terroristes, chez-eux. En 2013, un officier, Lee Rigby, qui avait servi en Afghanistan, avait été sauvagement égorgé par un «djihadiste» en plein rue dans un quartier de la banlieue sud de Londres, à quelques mètres à peine de sa caserne. Une affaire qui avait choqué les Britanniques et marqué les esprits par la barbarie de l’acte.

Le Royaume-Uni reste une cible privilégiée du groupe terroriste dit «Etat Islamique», qui a multiplié les menaces envers la Grande-Bretagne, dont plusieurs ressortissants ont été exécutés par ce groupe sanguinaire en Irak et en Syrie. Des exécutions perpétrées très souvent par des «djihadistes» britanniques ayant rallié cette organisation criminelle.

De Londres, Boudjemaa Selimia

Comment (11)

    anonyme
    27 août 2016 - 20 h 23 min

    Bon,je ne suis pas avec daech
    Bon,je ne suis pas avec daech,mais qu’est ce qu’il raconte ce directeur de la police européenne,c’est qui la menace sur le reste du monde avec ses armadas de guerre et ses sanctions economiques etc…..?????ils nous prennent surement pour des nourrissons!ils sont les mieux placés pour savoir que ces gens ne sont dangereux que pour les « musulmans »!




    0



    0
    TheBraiN
    30 juillet 2016 - 12 h 43 min

    Franchement je ne suis pas du
    Franchement je ne suis pas du tout sur de la justesse de l’emploi du terme « terroriste » dans cette attaque .




    0



    0
    TheBraiN
    30 juillet 2016 - 12 h 43 min

    Franchement je ne suis pas du
    Franchement je ne suis pas du tout sur de la justesse de l’emploi du terme « terroriste » dans cette attaque .




    0



    0
    Fals Flag
    23 juillet 2016 - 20 h 03 min

    En France et en Europe que
    En France et en Europe que des Fals Flag pour préparer l’opignions pour envahir l’ALGERIE !!




    0



    0
    Fals Flag
    23 juillet 2016 - 20 h 03 min

    En France et en Europe que
    En France et en Europe que des Fals Flag pour préparer l’opignions pour envahir l’ALGERIE !!




    0



    0
    El Hbil
    23 juillet 2016 - 15 h 57 min

    Tu en veux en voilà.
    Tu en veux en voilà.




    0



    0
    El Hbil
    23 juillet 2016 - 15 h 57 min

    Tu en veux en voilà.
    Tu en veux en voilà.




    0



    0
    Sof
    23 juillet 2016 - 15 h 38 min

    Apparement le mot guerre
    Apparement le mot guerre contre le terrorisme est tres adequat. La menace est reelle est necessite une teaction musclee.




    0



    0
    Sof
    23 juillet 2016 - 15 h 38 min

    Apparement le mot guerre
    Apparement le mot guerre contre le terrorisme est tres adequat. La menace est reelle est necessite une teaction musclee.




    0



    0
    Zamabouc
    23 juillet 2016 - 14 h 30 min

    Qui séme le venbte récolte
    Qui séme le venbte récolte la tempéte .La faute incombe au gouvernement français qui ne cesse de tuer des musulmans à travers le monde ‘ gouvernement méné d’une main de fer par la CRIF (Iisraél)




    0



    0
    Zamabouc
    23 juillet 2016 - 14 h 30 min

    Qui séme le venbte récolte
    Qui séme le venbte récolte la tempéte .La faute incombe au gouvernement français qui ne cesse de tuer des musulmans à travers le monde ‘ gouvernement méné d’une main de fer par la CRIF (Iisraél)




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.