Chaînes de télévision privées : l’ultimatum de Hamid Grine

Hamid Grine. New Press

Le ministre de la Communication a adressé des mises en demeure aux responsables des chaînes télévisées «non-agréées» pour régulariser leur situation, au risque de «voir suspendre leur activité». C’est Hamid Grine lui-même qui en a fait l’annonce à partir de Sétif. Une cinquantaine de chaînes de télévision sont ainsi menacées de fermeture, au cas où elles ne se conformeraient pas à la loi. Le ministère de la Communication, qui vient de «remporter» sa bataille juridique contre le groupe El-Khabar, semble vouloir aller jusqu’au bout dans sa décision de «mettre de l’ordre» dans le champ audiovisuel, caractérisé par une ouverture anarchique qui a donné lieu à de nombreux dépassements. Le ministre a signifié, selon certains médias qui ont couvert son déplacement à Sétif, que ce ne serait pas l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (Arav) qui se chargerait de cette opération de régularisation, mais le ministère qui en a les prérogatives.

On ne sait pas dans quelle mesure ces chaînes de télévision privées pourraient se conformer aux textes en vigueur et combien d’entre elles sont capables de continuer à émettre, sachant que la mise en conformité de ces médias lourds nécessite des moyens financiers colossaux et que l’amélioration de la qualité des programmes, souvent médiocres, ne peut se faire qu’à travers des investissements importants pour l’acquisition des moyens techniques nécessaires et la formation des techniciens et des journalistes.

Nous saurons dans les jours et les semaines à venir ce qu’il en est et jusqu’où ira le gouvernement dans sa politique de «réorganisation du secteur», autrement dit, si toutes les chaînes seront touchées par ces mesures ou seuls les médias opposés au pouvoir seront sommés de montrer patte blanche faute de quoi ils disparaîtraient du paysage audiovisuel.

Karim B. 

Comment (10)

    momo
    25 juillet 2016 - 13 h 53 min

    le ministre veut fermer les
    le ministre veut fermer les chaines qui ne sont pas au gardvous a vous…a vouloir tout controler tout symboliser et aucune critique tout va bien madame la marquise .c avec des critiques que la democratie avances .




    0



    0
    momo
    25 juillet 2016 - 13 h 53 min

    le ministre veut fermer les
    le ministre veut fermer les chaines qui ne sont pas au gardvous a vous…a vouloir tout controler tout symboliser et aucune critique tout va bien madame la marquise .c avec des critiques que la democratie avances .




    0



    0
    Dounia.
    25 juillet 2016 - 12 h 56 min

    Ns sommes ok avec vs,
    Ns sommes ok avec vs, seulement n’oubliez pas nahar tv l’audace qu’ils ont, regardez comment ils osent et ont osé violenter la femme, d’où, ns ne comprenons pas de quoi vs parlez. Tamazight est langue nationale pourquoi n’avoir jamais montrer un film en tamazight sur les chaines dites nationales. L’Akgerienne préfére regarde les films turques, voyez-vs tt est amalgamés dans nos têtes, ns confondons régularités avec programme. Yakhah je perds le nord.
    L’idée des bracelts éléctoniques vos journalistes ns ont mal informés, c’est pourquoi. Merci.
    L’algerie est devenue vaste, des progrés, des auto-outes c’est énome, mais on est malheueux.
    Erdogan a su comment investir dans les films et grace son économie grappa sur le plan économique et Ns???




    0



    0
    Dounia.
    25 juillet 2016 - 12 h 56 min

    Ns sommes ok avec vs,
    Ns sommes ok avec vs, seulement n’oubliez pas nahar tv l’audace qu’ils ont, regardez comment ils osent et ont osé violenter la femme, d’où, ns ne comprenons pas de quoi vs parlez. Tamazight est langue nationale pourquoi n’avoir jamais montrer un film en tamazight sur les chaines dites nationales. L’Akgerienne préfére regarde les films turques, voyez-vs tt est amalgamés dans nos têtes, ns confondons régularités avec programme. Yakhah je perds le nord.
    L’idée des bracelts éléctoniques vos journalistes ns ont mal informés, c’est pourquoi. Merci.
    L’algerie est devenue vaste, des progrés, des auto-outes c’est énome, mais on est malheueux.
    Erdogan a su comment investir dans les films et grace son économie grappa sur le plan économique et Ns???




    0



    0
    Saladin-Waghef
    25 juillet 2016 - 11 h 16 min

    Nous sommes très loin d’une
    Nous sommes très loin d’une démocratie universelle,pour que crée des chaines de TV privé,en plus de l’incompétence des journalistes, il faut diminuer le nombre de TV privé de (55) à (13) plus les chaîne publiques..!!




    0



    0
    Saladin-Waghef
    25 juillet 2016 - 11 h 16 min

    Nous sommes très loin d’une
    Nous sommes très loin d’une démocratie universelle,pour que crée des chaines de TV privé,en plus de l’incompétence des journalistes, il faut diminuer le nombre de TV privé de (55) à (13) plus les chaîne publiques..!!




    0



    0
    les damnes de la terre
    25 juillet 2016 - 11 h 13 min

    Mr le ministre de la carte
    Mr le ministre de la carte professionnelle du journaliste va faire un grand nettoyage des medias lourds prives .Nous vous soutenons ds votre demarche mais entendons bien de quels medias parlons nous .S agit il des medias ki essaie plus au moins d excercer in metier de professionnel et ki se veulent independants ou ceux taxes comme relais du pouvoir et ke ce pouvoir lui meme s est rendu compte ke ces derniers ont beaucoup plus sali l image du pouvoir par leur mediocrite la fitna ef leur manque de professionnalisme .Ceux la pratique en qque sorte in journalisme de scoop.Un simple citoyen a en tete qques chaines ki voit en leur presence in danger serieux pr la nation.Mr le ministre votre priorite n est pas les medias prives.Votre priorite c. de balayer tt d abord votre propre foyer qui se nourrit de l argent du contribuable et ki est sense. etre un service public et non au service d une caste.




    0



    0
    les damnes de la terre
    25 juillet 2016 - 11 h 13 min

    Mr le ministre de la carte
    Mr le ministre de la carte professionnelle du journaliste va faire un grand nettoyage des medias lourds prives .Nous vous soutenons ds votre demarche mais entendons bien de quels medias parlons nous .S agit il des medias ki essaie plus au moins d excercer in metier de professionnel et ki se veulent independants ou ceux taxes comme relais du pouvoir et ke ce pouvoir lui meme s est rendu compte ke ces derniers ont beaucoup plus sali l image du pouvoir par leur mediocrite la fitna ef leur manque de professionnalisme .Ceux la pratique en qque sorte in journalisme de scoop.Un simple citoyen a en tete qques chaines ki voit en leur presence in danger serieux pr la nation.Mr le ministre votre priorite n est pas les medias prives.Votre priorite c. de balayer tt d abord votre propre foyer qui se nourrit de l argent du contribuable et ki est sense. etre un service public et non au service d une caste.




    0



    0
    Anonymous
    25 juillet 2016 - 3 h 40 min

    Avec cette politique de ce
    Avec cette politique de ce pouvoir qui est le privé fou qui va investir .les algériens sont déjà ailleurs pour ce qui es réception tv.Alors ce ministre a 20 ans de retard.je suis sûr que si ce pouvoir s’en va l’Algérie sera un des seuls pays à émettre en 4D.vous regardez qu’elle chaîne chez vous monsieur le ministre ,me dites pas algérienne je ne vous crois pas.




    0



    0
    Anonymous
    25 juillet 2016 - 3 h 40 min

    Avec cette politique de ce
    Avec cette politique de ce pouvoir qui est le privé fou qui va investir .les algériens sont déjà ailleurs pour ce qui es réception tv.Alors ce ministre a 20 ans de retard.je suis sûr que si ce pouvoir s’en va l’Algérie sera un des seuls pays à émettre en 4D.vous regardez qu’elle chaîne chez vous monsieur le ministre ,me dites pas algérienne je ne vous crois pas.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.