Une guerre tellement asymétrique

Par Kamel Moulfi – En moins de deux semaines, depuis celle du jeudi 14 juillet au soir, sur la Promenade des Anglais à Nice, les attaques individuelles meurtrières se sont multipliées à un rythme effrayant, en Allemagne (un triste record : trois), en Floride, puis à Tokyo. Chaque fois, une seule personne en tue jusqu’à des dizaines, mobilise parfois des milliers de policiers et jette dans la psychose la population de tout un pays qui, le plus souvent, se met à penser que «plus rien ne sera comme avant». Quand l’auteur du crime est musulman ou originaire d’un pays musulman, surtout si la signature de Daech est évidente par la revendication directe ou le profil du tueur, l’explication est facile et l’«ennemi intérieur» vite identifié, l’islamophobie fait le reste. Les commentaires tournent immédiatement autour du «terrorisme qui frappe partout».

En France, le Premier ministre a parlé de «guerre» et un de ses prédécesseurs a ensuite surenchéri en précisant «guerre mondiale». En tout cas, c’est une guerre bien asymétrique imposée au fort par le faible, parfaitement favorable aux terroristes qui n’ont pas besoin d’avions furtifs et de drones tueurs extrêmement coûteux pour «abattre leurs cibles», mais d’un simple couteau ou d’une hache en vente au supermarché du coin. Il faut relever également qu’il ne s’agit pas d’une guerre mondiale même si on a l’impression que le terrorisme frappe partout. Ce serait aller trop vite en besogne que de vouloir le faire croire. C’est une guerre localisée et le terrorisme suit, en général, la trajectoire bien déterminée du retour du boomerang, c’est-à-dire là d’où il a été lancé.

Quand le criminel n’a pas de relation avec l’islam et qu’il pourrait même être, au contraire, un bon chrétien, là aussi il n’y a pas d’énigme : c’est un forcené et la seule inconnue dans cette équation, c’est la motivation du tueur. Exemple : à Kanagawa, ville située à l’ouest de la capitale japonaise Tokyo, au moins 19 personnes ont été tuées et près de 30 autres blessées, dont 20 dans un état critique, ce matin, aux premières heures, par un homme de 26 ans qui a attaqué avec un couteau un établissement de personnes handicapées, où lui-même travaillait, puis s’est rendu à la police en justifiant son geste barbare par une phrase abominable : «C’est mieux que les handicapés disparaissent.» Dans cette ambiance horrible, il ne manquait que la touche surréaliste apportée par Ban Ki-moon, qui a appelé à «observer la traditionnelle trêve olympique». Il aurait été mieux inspiré de s’adresser aux dirigeants politiques des pays occidentaux concernés par ces tueries pour leur demander de bien réfléchir à ce qui se passe et de maîtriser leurs instincts de domination sur les plus faibles, en mettant un peu de justice dans leurs politiques.

K. M.

Comment (12)

    Anonyme
    26 juillet 2016 - 20 h 27 min

    Une violence gratuite
    C’est très triste pour nos enfants.
    Des images d’une extrême violence.




    0



    0
    Anonyme
    26 juillet 2016 - 20 h 27 min

    Une violence gratuite
    C’est très triste pour nos enfants.
    Des images d’une extrême violence.




    0



    0
    Omar
    26 juillet 2016 - 17 h 07 min

    PILULE QUI REND FOU
    TOUS CES TUEURS ONT CONSOMME DU CAPTAGONE (LA DROGUE QUI REND FOU) ET QUI REND UNE PERSONNE NORMALE EN TUEUR SAUVAGE …
    Référence : http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international/2015/07/10/006-captagon-drogue-terrorisme.shtml

    J’ai peur que le film RESIDENT EVIL ne devienne réalité, et que cette maudite drogue se propage dans le monde et que les gens commencent à s’entretuer dans les rues et partout.




    0



    0
      New kid
      27 juillet 2016 - 7 h 48 min

      FILS
      C’est ce que le FILS donnait a ses nouvelles recrues dans les années 90.




      0



      0
    Omar
    26 juillet 2016 - 17 h 07 min

    PILULE QUI REND FOU
    TOUS CES TUEURS ONT CONSOMME DU CAPTAGONE (LA DROGUE QUI REND FOU) ET QUI REND UNE PERSONNE NORMALE EN TUEUR SAUVAGE …
    Référence : http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international/2015/07/10/006-captagon-drogue-terrorisme.shtml

    J’ai peur que le film RESIDENT EVIL ne devienne réalité, et que cette maudite drogue se propage dans le monde et que les gens commencent à s’entretuer dans les rues et partout.




    0



    0
      New kid
      27 juillet 2016 - 7 h 48 min

      FILS
      C’est ce que le FILS donnait a ses nouvelles recrues dans les années 90.




      0



      0
    Anonymous
    26 juillet 2016 - 15 h 28 min

    Vous faites erreur monsieur
    Vous faites erreur monsieur Moulfi, c’est le cinquieme, Ce matin un medecin a Berlin a ete tue. Un orthodontiste et le criminel serait age de 72 ans. C’est affreux. Les gens deviennent serieusement fous.




    0



    0
    Anonymous
    26 juillet 2016 - 15 h 28 min

    Vous faites erreur monsieur
    Vous faites erreur monsieur Moulfi, c’est le cinquieme, Ce matin un medecin a Berlin a ete tue. Un orthodontiste et le criminel serait age de 72 ans. C’est affreux. Les gens deviennent serieusement fous.




    0



    0
    New kid
    26 juillet 2016 - 10 h 06 min

    Nikah versus terror
    Celui a dû lire « Mein Kampf » en arabe au Japon.
    Tant qu’il restera une vierge dans ce monde, Daech continuera sa sale besogne criminologique, pour la donner évidemment à ses déments névrosés.
    L’absence de femmes criminelles prouve que le Nikah paye mieux que de se faire péter avec une ceinture d’explosifs !
    Having lost one’s bits, how cant hey perform anyway !




    0



    0
    New kid
    26 juillet 2016 - 10 h 06 min

    Nikah versus terror
    Celui a dû lire « Mein Kampf » en arabe au Japon.
    Tant qu’il restera une vierge dans ce monde, Daech continuera sa sale besogne criminologique, pour la donner évidemment à ses déments névrosés.
    L’absence de femmes criminelles prouve que le Nikah paye mieux que de se faire péter avec une ceinture d’explosifs !
    Having lost one’s bits, how cant hey perform anyway !




    0



    0
    TheBraiN
    26 juillet 2016 - 9 h 31 min

    C’est tout sauf nouveau
    Des crimes , il s’agit de crimes de droit commun pas de terrorisme, de ce genre, ça a toujours existé et coller le déséquilibre mental ou la folie à l’islam et aux arabes devient un peu trop systématique .




    0



    0
    TheBraiN
    26 juillet 2016 - 9 h 31 min

    C’est tout sauf nouveau
    Des crimes , il s’agit de crimes de droit commun pas de terrorisme, de ce genre, ça a toujours existé et coller le déséquilibre mental ou la folie à l’islam et aux arabes devient un peu trop systématique .




    0



    0

Les commentaires sont fermés.