Le Makhzen et les assassinats politiques

Par B. Selimia – Le cas du syndicaliste sahraoui mort dans les geôles de Mohammed VI vient noircir davantage son registre des droits de l’Homme. Le Makhzen a encore une fois affiché son mépris à l’égard du peuple sahraoui en privant la famille du syndicaliste et du leader de la coordination des Sahraouis sans-emploi, qui a été arbitrairement interpelé et emprisonné le 1er avril dernier, par les forces marocaines et décédé quinze jours plus tard, d’organiser ses funérailles. Selon l’ONG britannique pro-sahraouie Adala UK, Brahim Saika a été inhumé le 4 août à 19h30, alors que les membres de sa famille n’ont été informés que 15 minutes avant son enterrement sans leur consentement. La police marocaine a refusé d’effectuer une autopsie sur la dépouille du défunt pour déterminer la cause du décès de ce militant politique sahraoui.

Le Makhzen aurait tenté d’acheter le silence de sa famille face à ce crime odieux, en lui proposant la somme de 700 000 dirhams. La famille de Brahim Saika n’a pas l’intention de se taire. Elle jure de ne jamais pardonner au Maroc cet assassinat et appelle les membres de la communauté internationale à assumer leur responsabilité, pour mettre fin aux violations systématiques et répétées des droits de l’Homme par le Maroc dans les territoires occupés du Sahara Occidental.

Khadidja Saika, la sœur de Brahim, retrace le fil des évènements d’une journée macabre, en rapportant que «le 4 août, deux hommes se sont présentés à l’adresse de la famille, s’affichant comme étant des représentants du gouvernement marocain. Les deux hommes ont effectivement informé le jeune frère de la victime qui était seul à la maison au sujet de l’enterrement de Brahim, le même jour à 19h30». «La famille, ajoute la sœur du défunt, n’a pas accepté que l’enterrement ait lieu avant qu’une autopsie soit pratiquée». «Malheureusement, notre requête est restée lettre morte», a-t-elle regretté, précisant que les autorités marocaines ont enterré son frère sans déterminer les causes de son décès. Selon elle, cette administration qui prétend veiller à la sécurité des gens est en réalité «un appareil de répression impitoyable».

La mort de Brahim Saika a affecté les militants sahraouis des droits de l’Homme, les mouvements syndicaux et toutes les formations qui ont collaboré étroitement avec le défunt pour la défense des droits humains des populations sahraouies. Selon un membre de la coordination des Sahraouis sans-emploi, l’assassinat de Brahim Saika «est une tragédie». «Brahim, dira en substance ce militant, a été victime d’une campagne d’intimidation constante avant son interpellation qui a incontestablement entraîné sa mort». Ce dernier acte répressif démontre encore une fois l’absence de scrupule au sein du régime marocain à l’égard des populations sahraouies. Il est grand temps que le Maroc cesse cette politique d’occupation et se conformer au droit international et des résolutions des Nations unies qui reconnaissent le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination par voie référendaire.

Adala UK a, de son côté, condamné vigoureusement ce dernier acte perpétré par l’Etat marocain et exigé une action urgente de la communauté internationale, en particulier l’ONU, les interpellant pour dénoncer un acte «injustifiable et inhumain». Le gouvernement marocain devra s’expliquer sur les circonstances de la mort de Brahim Saika et designer les responsables de cet acte qualifié par Adala UK d’«assassinat politique arbitraire».

Boudjemaa Selimia

Comment (14)

    Moskos DZ
    16 août 2016 - 4 h 27 min

    Seules la trahison et la
    Seules la trahison et la lâcheté peuvent-êtres la logique d’un état narcotrafiquant,quand à baser ses relations vis-à-vis des autres sur l’honnêteté,ça ne peut pas marcher.




    0



    0
    Anonymous
    14 août 2016 - 11 h 47 min

    Ce n’est pas la premiere fois
    Ce n’est pas la premiere fois qu’un tel crime a ete commit par les forces du Makhzen a l’encontre des Sahraouis, le feuilleton dure depuis 1975, au su et au vu du monde entier.




    0



    0
    Wallace
    13 août 2016 - 21 h 29 min

    700 000 dhirams pour faire
    700 000 dhirams pour faire taire un meurtre??
    Le tout avec l,argent des sahraouis.
    Nul doute que moumou 6 et ses sbires sont bel et bien une mafia!
    La place de moumou 6 es en PRISON!




    0



    0
    Azzeffoune
    13 août 2016 - 13 h 43 min

    Il ne faut pas s’attendre a
    Il ne faut pas s’attendre a des avancees que se soit dans le dossier du Sahara ou sur le registre du respect des droits humains, d’une monarchie dont les caisses sont alimentees grace a l’argent de la drogue.




    0



    0
    BOYCOTT
    13 août 2016 - 5 h 53 min

    Le Sahraoui est un membre de
    Le Sahraoui est un membre de la communauté musulmane, dont la foi est insultée par des rois et émirs (Vous avez dit Émir des croyants ?), une foi morte en vérité parce que ce crime et tant d’autres méritent une rupture, un virage, le boycott d’abord des Omras et autres Hadj, s’abstenir d’aller dans ces pays là, Maroc, Arabie Saoudite, et tutti quanti, chaque musulman rendra compte au créateur de sa passivité qui en fait un complice de ces crimes, tout le monde de nos jours lit, et regarde les télévisions, un tel boycott épargnera aux Sahraouis, et aux soldats esclaves des rois marocain, saoudien, et autres vampires, des deuils supplémentaires, mais que dis-je ! Je suis fou, n’est-ce pas !




    0



    0
    Kamel
    12 août 2016 - 20 h 03 min

    Sincerement je crois que le
    Sincerement je crois que le peuple algerien doit aider le peuple du Sahara occidental pour recouvrir son independance et alleger ses souffrances de la barbarie de la soldatesque du roitelet M6




    0



    0
    CHAOUIdeBARBES
    12 août 2016 - 19 h 31 min

    Tu es plutôt la nuit, tu es
    Tu es plutôt la nuit, tu es un sal individu sans scrupule de Maroc au pays Bordel à ciel ouvert et les pays du Golf, font de vous le peuple le plus soumis dans le monde des baises Mains de Sidi le Macaque M6 !!!

    Soleil (non vérifié)
    12 Aout 2016 – 12:18
    Le plus grand nombre d’assassinats politiques et non des moindres ont eu lieu en Algérie, alors cessons de donner des leçons ou de parler des autres, nous sommes très mal placés, et en parler cela s’appelle de l’indécence, c’est comme une prostituée qui parle d’honneur.

    Je me permets de te répondre à toi et à tous ceux qui te ressemble, depuis la nuit des temps, nous connaissons les Rois du Maroc, ils sont sans scrupule, ni conscience, des assoiffés des pétrodollars, comment tu oses qualifier cet assassinat, je te cite,
    (Le plus grand nombre d’assassinats politiques et non des moindres ont eu lieu en Algérie, alors cessons de donner des leçons ou de parler des autres, nous sommes très mal placés, et en parler cela s’appelle de l’indécence, c’est comme une prostituée qui parle d’honneur).

    Entre nous c’est qui la prostituée, c’est bien le Marocain, qui vend ses filles de par le monde pour faire fortune contre un honneur éclaboussé et une ADN parasitée par un corps impure, c’est pour cela que vous, vous mettez à genoux devant votre maître sur la terre Marocaine de Abdelkrim El-Khatabi Rahimouh Allah, les juifs viennent au Maroc pour la chaire fraîche et un peuple soumis, qui fait la manche dans chaque coin de rue, (Je connais très bien ton pays aux quartes coin, voir même la vente de ses filles comme il se fait de coutume à travers tout le royaume des baises mains. Je voudrais te rappeler à l’évidence, que le nombre de femmes qui mettent bas des enfants issus de cette pratique dans tout le royaume, à la vitesse où les choses vont dans cette ligne votre ADN est un mélange parasité, comme un microbe qui infecte un corps ; C’est facile de sen prendre au Vaillant peuple Sahraoui, petit qu’il soit en nombre, mais, il vous a corrigé en long et en large, mais un mauvais élève, n’assimile jamais ses leçons, quoi qu’il arrive ce vaillant peuple finira par vaincre et sera libre, ce n’est la nombre, qui fait l’Histoire, mais sa bravoure est sa détermination finiront par avoir raison, Hassassin II, l’a apprit à ses dépend, il est sous terre et la vie de ce petit peuple continue et intacte même debout, très grand par son courage et sa bravoure, ils vaincront !!!
    Pauvre soleil éclipsé !!!
    Cordialement : Un Algérien et Fier de l’être comme tout Les Algériens !!!




    0



    0
    Adel
    12 août 2016 - 18 h 18 min

    Une insurrection populaire
    Une insurrection populaire dans les territoires du Sahara est le seul recour wui reste pour mettre fin aux souffrances du peuple Sahraoui, dont le territoire est occupe par le Maroc




    0



    0
    Moroccoleaks
    12 août 2016 - 16 h 56 min

    Tanger, la nouvelle Mecque
    Tanger, la nouvelle Mecque des prostituées marocaines.

    Le Roitelet Salman d’Arabie Yahoudite est arrivé à Tanger il y a un mois. Selon un twittos saoudien au nom de Mujtahid, il est accompagné de plus de 4000 personnes dont la présence constitue une aubaine pour la ville de Tanger qui en profite pour enregistrer des belles recettes gràce aux dépenses aveugles du cortège royal.

    Selon les twittos saoudiens, la délégation royale encourage la prostitution à Tanger avec la protection officielle des autorités du Regime Makhzeniste et que cette ville est devenue le lieu de destination de toutes les jeunes prostituées du Maroc au point d’enregistrer un encombrement.

    « Au moment où nos jeunes croupissent dans les premières lignes du front au Yemen, le roitelet Salman, son fils Mohamed et plus de 4000 accompagnateurs, s’offrent une vie et des dépenses inimaginables », écrit-il.

    « Le premier niveau de la délégation (familles et proches) loge avec le roitelet et son fils dans trois palais luxueux à Tanger. Chaque palais a les dimensions d’un village avec tous ses services », ajoute-t-il.

    Selon lui, son séjours de 75 jours coûte entre 4 5 milliards de rials, l’équivalent des salaires annuels de 40.000 soldats qui mene la lutte contre le Yemen.

    D’après lui, toutes les prostituées du Maroc sont arrivées à Tanger parce qu’elles gagnent en une journée l’équivalent du salaire d’un an de travail d’une infirmière au Maroc.




    0



    0
    soleil
    12 août 2016 - 11 h 18 min

    Le plus grand nombre d
    Le plus grand nombre d’assassinats politiques et non des moindres ont eu lieu en Algérie,alors cessons de donner des leçons ou de parler des autres,nous sommes très mal placés,et en parler cela s’appelle de l’indécence,c’est comme une prostituée qui parle d’honneur.




    0



    0
      LotfiALN
      12 août 2016 - 12 h 01 min

      AP SVP PLUS DE P..
      AP SVP PLUS DE MAROCAINES SUR LE SITE.
      UN SAOUDIEN A ÉCRASÉ MORTELLEMENT UN MAROCAIN A TANGER. RATTRAPÉ PAR LA POLICE……….. IL A ÉTÉ RELÂCHÉ ET TU OSES LOUVRIR TOI DONT LE PAYS EST DEVENU LE PLUS GRAND B…EL A CIEL OUVERT DU MONDE.
      VA VITE À TANGER GAGNER TA P. DE VIE.




      0



      0
      Ziad Alami
      12 août 2016 - 20 h 16 min

      Vas te laver. Tu pues le
      Vas te laver. Tu pues le Makhnez espèce d’esclave consentant et semble t’il heureux




      0



      0
    Adame
    12 août 2016 - 11 h 14 min

    Eh oui !!! C’est lui qui l’a
    Eh oui !!! C’est lui qui l’a cherché..




    0



    0
    LotfiALN
    12 août 2016 - 11 h 02 min

    Sincère compassion avec la
    Sincère compassion avec la famille et les proches.
    Il a perdu la vie mais ni sa dignité ni son honneur.
    Attributs que ses tortionnaires n’ont pas et n’auront jamais.
    C’est le temps de reprendre la lutte armée. Les algériens sont avec vous.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.