Décès du général-major Abdelmalek Sassi, ancien responsable des relations extérieures au MDN

Le général-major à la retraite et ancien responsable de la direction des relations extérieures et de la coopération au ministère de la Défense nationale, Abdelmalek Sassi, est décédé lundi à Paris, à l’âge de 75 ans, des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès de ses proches.     

Lycéen, il rejoint l’Armée de libération nationale (ALN) dans la Wilaya III historique à l’âge de 15 ans. Il fut envoyé par le colonel Amirouche en Orient pour une formation militaire aux côtés notamment des Benmaalem, Aït Abderrahim et autres.

Natif du village Ath Sassi à Ighil Ali, dans la wilaya de Béjaïa, le défunt a intégré, dès l’indépendance, les rangs de l’Armée nationale populaire (ANP) au sein de laquelle il a occupé plusieurs fonctions dont, notamment, celle de responsable du secteur opérationnel de Tindouf. Il était également attaché militaire au niveau de l’ambassade d’Algérie en France avant de prendre les destinées de la direction des relations extérieures et de la coopération au MDN jusqu’à sa retraite en 2004.

Comment (4)

    akli
    16 août 2016 - 17 h 31 min

    Si c est ton cousin je
    Si c est ton cousin je comprend




    0



    0
    thiziri
    16 août 2016 - 12 h 57 min

    QUELLE ORDURE PUANTE !!!!?

    C’est grâce à de grands hommes tels que le discret et vaillant Général Abdelmalek Saci, que tu peux ouvrir ta gueule dans un pays libre et indépendant, qu’il a aidé par sa jeunesse et son engagement à défendre, à libérer et à préserver de toutes les agressions extérieures ou intérieures!!!!




    0



    0
    akli
    16 août 2016 - 12 h 20 min

    C EST bizare que tous ces
    C EST bizare que tous ces gens qui Ont combattu la France se soignent et meurt en France.




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    16 août 2016 - 6 h 08 min

    Ce détail « Lycéen, il rejoint
    Ce détail « Lycéen, il rejoint l’Armée de libération nationale (ALN) dans la Wilaya III historique à l’âge de 15 ans »… TOUT Y EST DIT
    Ah, quelle génération ! Hier, la tv algérienne EL HOGGAR diffusait un film consacré à l’itinéraire du colonel LOTFI, le « Tlémcénien »… Combien sont loin de ces nobles tant de minables agents de l’état algérien, ils sont une offense à leur noblesse, à leur sacrifice. Les petits, les ignorants, les cupides, ceux qui au lieu d’aider à la solution des problèmes post coloniaux, parfois des historiettes d »état civil héritées de la malfaisance française, torturent leurs compatriotes, les malmènent, leur font perdre un temps précieux… Ce défunt aura vécu son combat de l’âge de 15 ans à l’âge de 75 ans, espérons qu’il a laissé un livre, que ses proches offriront aux 15 ans, collégiens et lycéens. Allah yerhah, et nous accorde de le rejoindre en vainqueurs contre Satan, et contre les ennemis du principe qui l’avait poussé à rejoindre l’ALN à 15 ANS !
    tahya el jazaïr




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.