Ces sportifs qui hissent les drapeaux français et belge à Rio et anéantissent le cliché du «Maghrébin terroriste»

Le gymnaste Samir Aït-Saïd. D. R.

Les noms de Belges et de Français à consonance maghrébine sont remis à l’honneur grâce à leur présence parmi les participants aux 31es Jeux olympiques qui se déroulent du 5 au 21 août 2016 à Rio de Janeiro, au Brésil. Cette présence a été mise en évidence, comme un fait du hasard, dès la première journée des Jeux, dans l’épreuve du saut, en qualification du tournoi masculin, la nuit du samedi au dimanche 7 août, par la blessure de Samir Aït-Saïd, gymnaste français. L’image de son évacuation sur une civière, avec une attelle à la jambe gauche, sous les applaudissements du public, a ému tous ceux qui ont suivi cette épreuve. Les membres de la délégation française avaient les larmes aux yeux. Ce que les Algériens ont certainement retenu, c’est le prénom et le nom de cet athlète malchanceux sur lequel la France avait placé l’espoir d’une médaille : Samir Aït-Saïd. C’est incontestable, un patronyme de chez nous, et plus largement maghrébin. Comme Mahiedine Mekhissi, spécialiste du 3 000 mètres steeple, ou Sarah Ourahmoune, dans la boxe féminine, ou, mieux, la footballeuse Louisa Necib, qui fait les beaux jours de l’équipe de France, citée par les médias dans «la liste des dix sportifs français à suivre lors des JO». Des Français d’origine tunisienne, il y en a également : Saoussen Boudiaf, escrime, Yasmina Aziez, taekwondo, Mehdi Marzouki, surnommé le Zidane du water-polo français. Dans la délégation de la Belgique, ils sont quatre sportifs belges d’origine marocaine, trois taekwondoïstes (Jaouad Achab, Si Mohamed Ketbi et Mourad Laachraoui) et un marathonien (Abdelhadi El-Hachimi).

Ces «Franco-Maghrébins» et ces «Belgo-Maghrébins» font la fierté de la France et de la Belgique, mais ils sont occultés par la concentration des médias sur les terroristes de même origine. Autrement dit, en France ou en Belgique, en Seine-Saint-Denis et à Molenbeek, non seulement il n’y a pas que des terroristes – tant s’en faut –, mais, mieux, il y a des jeunes qui réussissent et qui hissent le drapeau français ou belge dans le concert des nations ! Le boxeur qui a décroché une médaille d’argent pour la France, Sofiane Oumiha, est d’origine marocaine et il vient du quartier défavorisé de la Reynerie, à Toulouse. On constate que les Français savent se servir de leurs sportifs issus de la communauté maghrébine, pour «hisser le drapeau tricolore» à l’étranger et, dans le même temps, ils n’hésitent pas à stigmatiser tous les Maghrébins, accusés de tous les maux et immédiatement suspectés non seulement dans les actes terroristes, mais même dans les alertes quand un colis est abandonné dans une zone d’embarquement d’un aéroport.

Pourtant, dans le sport et dans d’autres domaines, les Maghrébins de France, pour prendre ce cas, montrent qu’ils sont majoritairement bien intégrés et savent défendre leur place dans le pays où ils sont établis. On les voit sur les chaînes de télévision en journalistes ou experts parfaitement à l’aise. En Corse, c’est un Maghrébin, élu local à Bastia, qui est intervenu pour relativiser les faits et exprimer son optimisme quant à l’avenir des relations entre les communautés sur l’île de Beauté, une cohabitation qu’il prévoit toujours aussi harmonieuse qu’avant la bataille rangée entre Corses d’origine et Corses «maghrébins» à Sisco.

Tout le monde admet que c’est l’implication de France et de la Belgique dans la guerre de déstabilisation menée depuis 2011 contre la Syrie, à travers l’engagement de «djihadistes» recrutés dans leurs banlieues, qui a conduit à cette ambiance détestable. Le fameux «retour de boomerang» a produit dans ces deux pays les attentats terroristes commis par des Belges et des Français, musulmans et d’origine maghrébine, et entraîné un effet de stigmatisation des Maghrébins qui vivent en France et en Belgique, attisée par l’extrême droite et les mouvements islamophobes.

Houari Achouri

Comment (33)

    iffis
    19 août 2016 - 2 h 11 min

    pauvre algerie t’es enfants
    pauvre algerie t’es enfants font la gloire d’autre nation tu les as élever soigner éduquer, diplômer tu les offres a sarco pour que des s3idani puissent rester au commandes que DIEU le tout puissant te rendes a tes vrais fils ma patrie




    0



    0
      Anonymous
      20 août 2016 - 16 h 53 min

      N’importe quoi ils sont
      N’importe quoi ils sont français c’est pas l’Algérie qui a fait ce qu’ils sont mais la France ou la Belgique est avant tout c’est eux qui ont envie de réussir et c’est tout il ne le doivent qu’à eux eux




      0



      0
    iffis
    19 août 2016 - 2 h 03 min

    il faut stopper la saigner de
    il faut stopper la saigner de cette migration donnons les moyens a nos jeunes pour bâtir et gagner ces médailles pour l’Algérie améliorons notre train de vie notre performance pour faire émerger l’Algérie!!!!




    0



    0
      chaoui76
      19 août 2016 - 22 h 05 min

      Je crois iffis tes mots sont
      Je crois iffis tes mots sont bien en évidence . Pour que One, Twoo, Threen Viva L’Algérie soit de Retour en Force ( que l’état aide et subventionnent nos Athlètes)




      0



      0
    Anonymous
    18 août 2016 - 14 h 30 min

    Bonne nouvelle sportive. Le
    Bonne nouvelle sportive. Le Club écossais de Glascow vient de soutenir visiblement les palestiniens (avec drapeaux, etc.) lors d’un match de foot contre un club israélien ( hapool beer’sheva). C’est ça la beauté des peuples libres. Ils comprennent la différence entre force coloniale et peuple légitime.
    There’s no crime in showing solidarity with an oppressed people. Never prouder to be a celtic supporter.
    (Il n’y a aucun crime a montrer de la solidarité avec un peuple opprime. Jamais aussi fier d’être un supporter celte).
    Des promesses de « Punition » sont déjà proclamées. Mais la vague du réveil des peuples a bel et bien lieu.
    —————————- A VOIR ———————————– https://youtu.be/pdU9H1kP1vI




    0



    0
    Anonyme
    18 août 2016 - 9 h 46 min

    Ce sont des Français et des
    Ce sont des Français et des Belges comme leurs concitoyens. Le terme maghrébin ne veut rien dire, mise à part poniter du doigt des gens dont les aïeuls etaient nes en Afrique du Nord. Dans ce cas même les descendants des pieds-noirs sont « maghrébins « . Conclusion: il s’agit d’affaires franco-françaises et belgo-belge qui ne nous concernent, nous Algeriens, ni de loin ni de près.




    0



    0
    Patriote
    17 août 2016 - 15 h 10 min

    Il fût un temps ou nous
    Il fût un temps ou nous autres Algériens étions fière et solidaires entre nous que ce soit en Algérie ou à l’étranger,
    on s’appelaient jadis Khouya (mon frère), aujourd’hui on s’évitent particulièrement à l’étranger, et on s’appellent aujourd’hui chriki (associé). on s’identifiaient à l’époque comme Algériens, ni comme Maghrébin, ni comme Arabe ni même comme Musulman.
    Que s’est il passé chèrs compatriotes ?!
    Ou est passé notre fiéreté, solidarité, dignité et surtout notre NIIIIFF ?!
    Patriote




    0



    0
      Bekaddour Mohammed
      17 août 2016 - 17 h 55 min

      Ceux qui ont établi la double
      Ceux qui ont établi la double nationalité ont commis un crime, et compliqué les choses, poussé une question sérieuse à la dérive. Lorsque je lis la charte d’un parti français comme l’UPR de François Asselineau, je ressens la détresse de la vraie France, conduite aux dégâts par les aventuriers non français, juste « citoyens », je ne les nomme pas ! Sommes nous capables de notre côté d’avoir un alter ego de François Asselineau, un musulman bien sûr, un vrai Jazaïri ?




      0



      0
    Anonymous
    17 août 2016 - 11 h 56 min

    Ils ( les Maghrébins
    Ils ( les Maghrébins champions sportifs ou athletes ) se tournent vers ces fédérations qui leur offrent des structures performantes, des bons soutiens et suivis. Le cadre d’entraînement sont optimaux, et de bonnes compétitions pour se perfectionner et avancer. C’est pour ça. On préfère la fédération de la planche à voile de la France ou bien de l’Espagne mieux que celle de l’Algérie ou bien encore on préférerait défendre les couleurs du sport équestre hollandais ou anglais ou bien du Canada au lieu de la fédération algérienne du sport équestre, à cause d’un meilleur suivi et des moyens mis en place, etc…




    0



    0
      amal
      17 août 2016 - 14 h 52 min

      hors sujet.

      hors sujet.
      L’article ne raconte pas pourquoi ces jeunes se sont distingués.
      Par ailleurs, comparer les clubs européens à la pauvre algérie – ruinée par le colonialisme (les gens qui avaient le know-how ont été massacrés par une armée qui s’est perfectionnée durant des siècles à combattre ses voisins) – est tout simplement ridicule. Même aprés l’indépendance, l’algérie a continué à payer à la france l’argent qu’elle y a dépensé … oui, ces prisons et ces centres de torture, alors que la francequi n’avait pas souffert autant aprés la 2ème g.m.a bénéficié du plan marshall. On ne peux pas réparer en 50 ans les destructions et dommages de 130ans et le capital volé à l’algérie fait une grande différence..




      0



      0
      elmauro
      17 août 2016 - 17 h 20 min

      hors sujet ! vous réagisssez
      hors sujet ! vous réagisssez sans avoir lu l’article




      0



      0
        Anonymous
        17 août 2016 - 19 h 34 min

        Ca n’est pas si hors sujet
        Ca n’est pas si hors sujet que cela lorsque cet article parle de franco-maghrébins ou maghrebo-européens, je pense que c’est dans cette optique que des athlètes choisissent de défendre les couleurs de la France ou de l’Italie ou un autre pays occidental. Les moyens sont mises sur la table et hélas en Algérie c’est tout autre malheureusement.




        0



        0
    Tinhinane
    17 août 2016 - 11 h 13 min

    Au début , j’ai cru que j

    Les Algériens sont le centre de mon intérêt. Le reste n’a pas de place. Pas prête à perdre du temps pour eux.




    0



    0
    Ouchen
    17 août 2016 - 10 h 31 min

    Journaliste d’AP, vérifiez
    Sofiane Oumiha a obtenu une médaille d’ARGENT, ce qui représente, évidemment un résultat très honorable, vu que son adversaire était un brésilien qui a bénéficié du soutien quasi exclusif du public.




    0



    0
    Laetizia
    17 août 2016 - 10 h 12 min

    j’ai envie de vous dire ceci
    j’ai envie de vous dire ceci monsieur achouri ….comment ça des sportifs maghrebins anéantissent les clichés … mais vous croyez que les gens pensent que tous les arabes ou tous les musulmans sont des terroristes ??? si c’était le cas ils ne seraient pas à Rio pour les jeux olympiques! là vous venez de diffuser crûment un cliché de plus ! en plus on a dit qu’on bannissait ce mot de makhrebin qui n’est rien d’autre qu’une machination pour noyer notre pays dans un ensemble hétéroclite avec lequel il ne partage que les frontières tellement sa ligne idéologique est à l’opposé de celles de ses voisins ! On en reparlera sûrement… je saisi cette occasion pour dire à ces sportifs d’origine algérienne qui se défoncent pour le drapeau français, d’abord bravo pour vos performances ensuite svp pensez aux vôtres au pays et faîtes du parrainage en direction des jeunes sportifs algériens comme vous. je ne conteste en rien votre droit voire même votre devoir de représenter la France , ce n’est que justice puisque c’est la France qui vous a formés! Mais une main tendue à vos frères sportifs d’Algérie en guise de reconnaissance de vos racines et de l’arrachement qu’ont vécu vos parents ou grands parents, plus de fraternité et de solidarité, ça doit pouvoir se faire tout de même!




    0



    0
      Smail
      27 août 2016 - 9 h 17 min

      Laetizia
      magnifique ….!

      Laetizia
      magnifique ….!




      0



      0
    Kahina
    17 août 2016 - 10 h 11 min

    Des nouvelles sur les

    Des nouvelles sur les Algérien, je prends et je me sens concernée. Les autres ne m’intéressent pas et je n’aimerais pas les connaitre. Nous sommes des personnes de principe et non pas des girouettes qui changent d’avis selon l’article.. Nos opinions sont stables.
    Exacte….FAKOU à la puissance infinie.
    L’Algérie = Afrique du Nord.




    0



    0
    Amir
    17 août 2016 - 9 h 44 min

    L’Algérien ne s’aime pas ni à
    L’Algérien ne s’aime pas ni à l’intérieur ni à l’extérieur , regarder la force de l’unité juive comment aller extraordinaire , mais nous les Algériens nous avons la haine entre nous.
    Notre force en Algérie ou ailleurs c’est notre unité.




    0



    0
      Anonymous
      17 août 2016 - 12 h 04 min

      détrompe toi, en cas de
      détrompe toi, en cas de problèmes les Algériens sauront s’entraider.




      0



      0
        Amir
        17 août 2016 - 13 h 57 min

        Oui en cas de problème ,mais
        Oui en cas de problème ,mais faut attendre le problème pour s’entraider, je préfère que les Algériens s’entraide quand il n’y a pas de problème ,
        Et là on sera fort.




        0



        0
          Sifax
          17 août 2016 - 15 h 20 min

          et bien si tu veux de la
          et bien si tu veux de la philosophie moi je vais t’en donner et à gogo ya wahd el mokoko, si on s’entraide en cas de problèmes veut dire qu’en cas d’aisance personne n’aura besoin d’aide. sinon qui est ce fou qui demanderait de l’aide alors qu’il n’a pas de problèmes (peut être au pays des mokoks c’est imaginable). tu piges mokoko ?




          0



          0
          Amir
          18 août 2016 - 10 h 09 min

          Voilà quelqu’un qui a tout
          Voilà quelqu’un qui a tout compris entre algérien il faut rien dire ou sinon on est considéré comme des mokoko, je veux dire à ce personnage que je suis un chaoui , je suis de Ain m’lila,est pour moi les mokoko,sont ceux qui partent voyager au Maroc passer les vacances au Maroc au lieu de passer leur vacances en Algérie et être fière de ce qu’ils ont.
          L’insulte n’a jamais fait grandir quelqu’un.
          Salam aleykoum




          0



          0
      Anonymous
      17 août 2016 - 13 h 41 min

      Tu te trompes. Le jour ou l
      Tu te trompes. Le jour ou l’Algerie a besoin de nous, on viendra a l’appel. Nos parents etaient analaphabetes et n’ont jamais voulu parler de leur enfance, de la guerre. Il existe une generation en France, tres au fait, silencieuse ne veut pas dire au coeur froid. On a compris le chantage qui nous est demande : nous taire pour ne pas subir de harcelement concernant nos origines. Mais le jour ou l’Algerie recoit un coup, un seul. Tu nous verras debarquer. Ca prend tu temps la prise de conscience. Nous avons appris par nos propres moyens, sans tuteur, sans aide, sans piston, sans facilite. Aujourd’hui on voit les choses en live, en direct. Que l’Algerie soit touchee d’un poil et tu verras le sang saisir notre memoire et les racines reprendront la voie du coeur et de l’action. L’Algerien en Algerie et hors d’Algerie est en train de se retrouver, son histoire est tragique. On ne laissera plus rien passer. Avec methode.




      0



      0
        Chaoui DZ
        17 août 2016 - 15 h 31 min

        On dirait que c’est moi qui
        On dirait que c’est moi qui ai ecrit ton post.
        Je me tiens prêt , et j’ai juré que si on touche a un seul cheveux de l’Algérie , je rentre au pays et je prends les armes .




        0



        0
    TheBraiN
    17 août 2016 - 9 h 08 min

    Le Sport , en se
    Le Sport , en se professionnalisant, est devenu un business comme les autres .
    Chaque sportif cherche d’abord ses intérêts et qu’un Algérien trouve son compte en France ou qu’une Kenyanne opte pour le Bahrein et ses pétrodollars ça ne choque plus personne !




    0



    0
    Mouloud
    17 août 2016 - 8 h 48 min

    L’Algérie pour parler de ce
    L’Algérie pour parler de ce pays ne sait pas reconnaître ces compétences, de sa communauté vivant à l’etranger et l’utiliser à bonne escient comme vecteur de développement dans notre pays, de force de lobbying et de marketing.

    C’est triste mais c’est à l’image de ce pays gouverné par des personnes obsolètes , déconnectées de leurs epoques. Il faudra utiliser la grande lessiveuse à régénèrer les forces vives du pays pour un réel changement.

    La jeunesse Algérienne se désespère de cette incompétence et de cette insuffisance de soi.

    A quand le vrai changement?

    AlgérieDebout




    0



    0
    Anonymous
    17 août 2016 - 8 h 34 min

    Maghrébin = Afrique du nord

    Maghrébin = Afrique du nord

    Parlez nous des Algériens, les autres on s’en moque éperdument.




    0



    0
    Wallace
    17 août 2016 - 8 h 04 min

    En tant qu,Algériens(je
    En tant qu,Algériens(je souligne bien ce terme ) résident à l,étranger la seule chose qui m,intéresse es et je croise les doigts que makhloufi et flissi rapporte l,or!
    Le cas des « maghrébins » ou franco ci et belge la ne m,intéresse pas depuis WA Fakou!ceux ci font partie du système « marque ou creve ».
    Ps:allons nous devoir supporté encore ce mot maghrebin invention de la france?!?!




    0



    0
    Slimane
    17 août 2016 - 8 h 03 min

    C’est vrai et c’est bien ! Ce
    C’est vrai et c’est bien ! Ce qui prouve que si nous avions chez nous des infrastructures sportives et un bon encadrement nous pourrions nous aussi rivaliser avec les Etats Européens.
    Mais hélas cela n’efface pas l’effet désastreux du comportement des extrémistes et malfaisants algériens en UE et ailleurs. Les canadiens commencent aussi à regretter d’avoir ouvert leur frontière à nos compatriotes.
    Le sport pourrait donner une autre image de notre pays, mais la religion y fait obstacle, surtout pour nos femmes . Alors devinez vous la solution ?




    0



    0
    Amirouche
    17 août 2016 - 8 h 02 min

    YA PAS D E QUOI ETRE FIER
    YA PAS D E QUOI ETRE FIER NORMALEMENT ILS SONT CHEZ EUX ET DEFENDRE LES COULEURS DE LEURS PAYS D,ORIGINE PAS DE L,EX COLON YA SI HOUARI.




    0



    0
      Anwa wiggi
      17 août 2016 - 9 h 29 min

      Ils défendent les couleurs du
      l’ex colon?
      l’Algérie est indépendante depuis 54 ans ya si Amirouche, cessez la politique de l’autruche.
      Ces sportifs défendent les couleurs du pays qui les a éduqué, formé et nourrit. Cela s’appelle récolter les fruits d’un long labeur.
      Vous parlez du pays d’origine, quel pays d’origine?
      Celui qui les a méprisé au point de les exclure par l’infame article 51?
      Ce pays qui les ignore au point de les exclure de toutes bourses.
      Ce pays n’a qu’à se tourner vers ceux qui l’engraisse par les frais de mission, bourses et prises en charge démentielles.
      Les enfants de sa mafia!!!

      La France a payé leur éducation et leur formation,
      à elle de récolter les fruits de tout un travail de longue haleine.
      Quant au pays d’origine, appliquons lui l’article 51 et privons le du talent et des médailles de ces sportifs.

      l’Algérie, le pays de 38 millions d’habitants avec plus de 70% de jeunes se retrouve avec un seul athlète.
      ………..
      Insultez moi et continuer à crier à tue tête « One twoo three viva l’Algérie  »




      0



      0
    RezkideBelcourt
    17 août 2016 - 7 h 53 min

    Je saute sur cette occasion
    Je saute sur cette occasion pour un peu continuer votre article, qu’en est il des journalistes français? Lorsque un sportif français se présente à la compétition avec un nom maghrébin?
    Le journaliste (s): Il nous vient de la région parisienne, à grandit dans l’école saint glinglin et patati et patata
    On ne fait jamais référence au pays d’origine.
    Concernant un autre sportif allemand, le même journaliste dit: Il vient d’Allemagne mais originaire du Kenya, il a eu la nationalité il y a 14 mois, donc il peut conquérir, mais il a choisi cette nationalité car la sélection du Kenya est au complet dans cette discipline et blabla et blabla




    0



    0
    kouider
    17 août 2016 - 7 h 45 min

    Objection; le phénomène d
    Objection; le phénomène d islamisation est apparue bien avant l événement 2011. la situation actuelle § VIOLENCE§I c est la conséquence de l islamisation qui a engendre le terrorisme..




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.