Le président Bouteflika compare la nouvelle Constitution à la plate-forme de la Soummam

Le président Bouteflika en avril 2014. New Press

Le président Abdelaziz Bouteflika a adressé un message à l’occasion de la commémoration du double anniversaire de l’offensive du Nord-Constantinois (20 août 1955) et du Congrès de la Soummam (20 août 1956). Dans ce message lu en son nom ce samedi à Béjaïa par le ministre de la Culture, Azeddine Mihoubi, le chef de l’Etat a fait le parallèle entre le Congrès de la Soummam et les réformes qu’il a engagées durant son 4e mandat, notamment la révision de la Constitution.

«Le Congrès de la Soummam, dont les travaux ont été sanctionnés par une importante plate-forme stratégique éponyme, a imprimé un nouvel élan à la Révolution qui s’est vu consolidée face aux desseins du colonisateur», a souligné le chef de l’Etat qui a mis en avant «la volonté du peuple algérien héroïque» qui «triompha de la plus grande puissance militaire de l’époque, et l’Algérie libre et indépendante hissa haut son drapeau, six ans après le Congrès de la Soummam».

Le président Bouteflika poursuit en faisant le parallèle entre le succès de la Révolution grâce à l’élan opéré le 20 août 1955 et le Congrès de la Soummam tenu le 20 août 1956 et la victoire menée contre le terrorisme depuis son arrivée au pouvoir en 1999. «De la même façon, et après avoir vécu la tragédie nationale, le peuple algérien s’est engagé en un seul homme sur la voie du renouveau national dans un processus auquel je suis fier d’avoir participé depuis 1999. Nous avons, dès lors, décidé de sortir le pays de la spirale du terrorisme et de la destruction pour le mettre sur la voie de la concorde civile et, partant, de la Réconciliation nationale, imprégnés que nous étions de nos valeurs de tolérance et de pardon, ces mêmes valeurs qui avaient catalysé la volonté de notre peuple musulman lorsqu’il a déclenché sa glorieuse guerre de libération», écrit le chef de l’Etat dans son message. Et d’ajouter : «Vous n’êtes pas sans savoir que ce processus qui a porté ses fruits a grandement profité au peuple algérien et que ses réalisations et acquis ont sous-tendu le bond qui a porté l’Algérie à un rang supérieur, tant au plan économique que socioculturel».

Le président Bouteflika, qui exprime son autosatisfaction de son propre bilan des dix-sept ans à la tête du pouvoir, estime que «tout comme le Congrès de la Soummam avait catalysé la Révolution jusqu’à la victoire et l’indépendance. Nous avons voulu faire de la dernière révision constitutionnelle une assise solide sur laquelle s’établiront désormais les fondements de l’Etat algérien moderne». Il assure que son intention était, également, de «moderniser les modes et règles de gouvernance, de démocratie et de liberté pour les adapter à l’incontournable processus de réformes économiques, susceptibles d’ouvrir à l’économie nationale de nouvelles perspectives au mieux des intérêts de notre peuple que nous voulons mettre à l’abri des fluctuations des marchés pétroliers».

Pour ce faire, il réaffirme donc la nécessité de «construire une économie diversifiée et concurrentielle qui soit capable de s’imposer face aux économies d’autres pays à l’ère de la mondialisation». Le chef de l’Etat rappelle que «la marche ambitieuse et prometteuse de l’Algérie indépendante a achoppé au terrible choc pétrolier des années 1980».

«Le pays, selon lui, pâtit des mauvais calculs et des fautes de gestion commises, pourtant, par des responsables dont le parcours militantiste était sans faille et les intentions bonnes et irréprochables». Des fautes qui n’ont pas été commises, assure le président Bouteflika, durant son règne.

Sonia Baker

Comment (78)

    Anonymous
    24 août 2016 - 6 h 42 min

    Le règne de la famille
    Le règne de la famille bouteflika et de leur tribu est la pire calamité de notre histoire. Le pays est exangue et offert à fafa sur un plateau d’or, une caste de marocains de souche toise le peuple algerien à travers les postes qu’elle se distribue depuis 1999.
    Beaucoup disait que bouteflika revenait pour se venger des algériens après sa fuite en 1979 avec les caisses du MAE…Ils avaient vu juste!

    J’espère que les « décideurs  » qui ont ramené bouteflika en 1999 rendront compte ou du moins seront hantés par la honte et le déshonneur jusqu’à leur dernier souffle




    0



    0
    Souk-ahras
    22 août 2016 - 11 h 42 min

    Le sultan de la resquille
    Le sultan de la resquille avait envoyé Khelil faire la tournée des popotes, pardon, des  »zaouias agréées » par le Clan, aux fins de transmettre au peuple le message semi divin qui déclarerait que le sultan c’est l’Algérie, que l’Algérie sans le sultan n’est pas l’Algérie et que la plateforme de la Soummam n’est qu’une copie de la constitution du sultan. Cette déclaration semi divine ne devant être faite qu’à la Grande Mosquée d’Alger, le sultan n’abdiquera pas avant. Honi soit-il ce sultan !!!




    0



    0
    Anonymous
    22 août 2016 - 5 h 55 min

    «Vous n’êtes pas sans savoir
    «Vous n’êtes pas sans savoir que ce processus qui a porté ses fruits a grandement profité au peuple algérien et que ses réalisations et acquis ont sous-tendu le bond qui a porté l’Algérie à un rang supérieur, tant au plan économique que socioculturel».

    C’est MEZRAG et ses Frères qui ont bien profité de ce processus. Ils sont devenus des milliardaires, des personnalités politiques, les intouchables. Les patriotes et le peuple ont été marginalisés par la rahma .
    La rahma pour les criminels a déformé notre société. Le crime est devenu normal, la bonne éducation a disparu, la corruption est devenue un métier. Les voleurs circulent librement. Nous avons atteint un rang supérieur de la délinquance et le pillage.




    0



    0
    Anonymous
    22 août 2016 - 5 h 48 min

    C’est l’Algérien ZEROUAL et

    C’est l’Algérien ZEROUAL et son peuple, les Algériens, qui ont libéré l’Algérie des wahhabo-terroristes.
    Le combat contre le terrorisme n’a pas commencé en 1999. Quand Bouteflika est rentré, Zeroual avait déjà réglé la cravate aux barbus. MERCI ZEROUAL !!!! MERCI AU PEUPLE ALGÉRIEN !!!! MERCI À L’ANP !!!!




    0



    0
    barbarossa
    22 août 2016 - 0 h 58 min

    il ne lui reste plus qu’a
    il ne lui reste plus qu’a aller fêté ça au mali et au val de grâce ! pauvre Algérie ..?!




    0



    0
    Anonymous
    21 août 2016 - 18 h 39 min

    Boutef a sali les chouhada
    Boutef a sali les chouhada les moudjahidine les fils filles de familles la nation s il y a …les ministres propres l Algérie .mon Dieu ce bonhomme est fort même la tombe aura peur de lui .quel sort pour une fin de vie




    0



    0
    Anonymous
    21 août 2016 - 18 h 30 min

    Boutef commence sa campagne
    Boutef commence sa campagne de 2017 .il va sacrifier saadani pour montre au peuple qui il fait bien les choses .il défi Abane Crime Kheouass il défi même le BON DIEU astakhfillah .c l a future momille que il laissera le bon Dieu pour les future génération yallatif




    0



    0
    les damnes de la terre
    21 août 2016 - 18 h 07 min

    Ce qui fait la grandeur des
    Ce qui fait la grandeur des hommes c la modestie et le respect d autrui.Or,ds ce cas d espece l ecart est trop trop trop long.




    0



    0
    Amihemed
    21 août 2016 - 16 h 30 min

    Les meilleurs moments de l
    Les meilleurs moments de l`Algerie sont passes sous Chadli , Boudiaf et Zeroual, c`est tout!!!




    0



    0
      les damnes de la terre
      21 août 2016 - 18 h 31 min

      Et HOUARI BOUMEDIENNE MR
      Et HOUARI BOUMEDIENNE MR PROPRE.




      0



      0
        tayeb
        26 août 2016 - 17 h 32 min

        houari est mr assassin
        houari est mr assassin criminel et ignob le il a mis en prison les ossement de haoues et amirouche!!!! amirouche et haoues allaient lui regler sa cravate lui qui s est auto proclame chef d etat major de l aln;;c est lui et boussouf qui ont denoncaient les 2 CELEBRES COLONELS AMIROUCHE ET HAOUES …..ET DIRE QU IL EST PROPRE EST IMPROPRE…..GLOIRE A HOCINE AIT AHMED




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.