Après les accusations graves de Toufik Makhloufi : le ministre exige des explications

Ould Ali El-Hadi. New Press

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Ould Ali El-Hadi, a exigé de l’athlète algérien Toufik Makhloufi des précisions par rapport à ses accusations de détournement de l’argent dédié à la préparation des jeux Olympiques de Rio. Interrogé par des journalistes lors de son déplacement aujourd’hui dans la wilaya de Tizi Ouzou, Ould Ali El-Hadi a estimé que le champion olympique n’a pas à jeter la suspicion sur tout le monde, lui demandant de donner des noms.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports assure ainsi qu’il prendra toutes les mesures appropriées contre ces «personnes» qui auraient détourné de l’argent débloqué pour les jeux Olympiques.

Ould Ali El-Hadi souligne cependant qu’il ne faut pas accuser à tort les gens. Le ministre de la Jeunesse et des Sports affirme que des ajustements, des décisions et des changements de politique vont être opérés une fois le bilan de ces jeux effectué. Rien, selon lui, ne sera fait dans la précipitation. «En temps opportun, des correctifs seront apportés dans notre stratégie en matière d’accompagnement de notre élite», a-t-il dit, soulignant que «les brillants résultats de notre champion Toufik Makhloufi ainsi que ceux de Larbi Bourrada et les performances réalisées par d’autres athlètes nous confortent dans notre détermination à œuvrer de concert avec tous les intervenants à la préparation des prochaines échéances sur la base d’un bilan exhaustif en toute sérénité», a indiqué Ould Ali.

Pour le ministre de la Jeunesse et des Sports, «nos athlètes qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes ainsi que leurs staffs techniques ont, pour certains, amélioré leurs performances et se sont mesurés à des statures internationales, sans démériter, ni abdiquer, dans un esprit de solidarité et d’engagement à honorer les couleurs nationales». L’Algérie, qui a pris part aux jeux Olympiques de Rio de Janeiro avec 64 athlètes dont l’équipe de football, composée de 18 joueurs, a obtenu deux médailles d’argent grâce à Taoufik Makhloufi sur 800 et 1 500 m. Ce dernier avait vivement critiqué la préparation de ces jeux Olympiques en accusant des responsables, sans les nommer, d’avoir détourné l’argent consacré par l’Etat à ce grand événement sportif mondial.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports semble ainsi convaincu de l’idée qu’il y a eu, au moins, une «mauvaise gestion» de l’argent consacré à ces jeux Olympiques, puisqu’il ne récuse pas les propos de Toufik Makhloufi.

Sonia Baker

Comment (119)

    moh
    24 août 2016 - 21 h 39 min

    en plein crise qu’on dévoile
    en plein crise qu’on dévoile la réalité ou tout les problème s’accumule c’est là ou la vérité se dévoile

    Anonymous
    24 août 2016 - 20 h 38 min

    Et je suis sûr que les
    Et je suis sûr que les révélations de Makhloufi vont rester lettre morte ! Que de commissions d’enquête ont été dépêchées pour des sujets beaucoup plus brûlants que ces JO mais sans suite ! On a appris à se taire, à faire profil bas tant le mutisme et le laisser-aller sont flagrants !
    Wait’n see …
    Affaire à suivre …

    DZDZ
    24 août 2016 - 16 h 57 min

    Laissez moi rire, le sinistre

    Laissez moi rire, le sinistre est satisfait des résultats olympiques. L’essentiel pour lui, c’est la participation, ou, la présence physique.

    UMERI
    24 août 2016 - 13 h 31 min

    Algérie pays de 40.millions d
    Algérie pays de 40.millions d’âmes, un forte délégation, une centaine de participants, sportifs et invités de marque
    des moyens logistique considérables, un budget faramineux , en final, 2 médailles d’argent obtenu par un seul homme, qui n’a même pas été pris en charge, c’est honteux.Le ministre des sports doit démissionner, ailleurs, ils sont partis pour moins que ça. En Algérie, le sport en général est le « parent pauvre » du pays, les yeux sont tourné que vers le Foot, qui absorbe tout le budget alloué aux activités sportives. Le pays, a l’exception d’ Alger la capitale, aucune infrastructure fiable, pour former la jeunesse et préparer les élites pour les rencontres internationales.La fédération est riche, les joueurs importé de France sont riches et le sport roi est dans la pauvreté absolu.

    Anonymous
    24 août 2016 - 10 h 03 min

    vous exigez des explications?
    vous exigez des explications? Monsieur le ministre le citoyen est il ont droit d avoir ou savoir le résultat claire et net d une enquête approfondit ou alors c est juste de poudre aux yeux sous l effet ou la pression médiatique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.