L’histoire de la France avec le voile remonte à 1989 : quand Mitterrand soutenait le FIS

François Mitterrand. D. R.

Le problème de la France avec le voile est une vieille histoire. En 1989 déjà, c’est-à-dire à l’époque où le FIS régnait en maître absolu en Algérie, ses relais en France avaient déjà commencé un long travail qui a débouché sur les événements présents. C’est dans l’école, qui se veut, en France, républicaine et laïque, que l’affaire du voile, en tant que signe distinctif de l’appartenance à la mouvance islamiste, a commencé il y a un peu plus d’un quart de siècle. Le fait, qui s’est produit en octobre 1989, dès la rentrée des classes, avait été très largement médiatisé, notamment par le journal télévisé de 20h, à la forte audience, présenté sur Antenne 2 (aujourd’hui France 2). La consultation des archives de l’audiovisuel français permet de se rappeler ce qui s’était passé. Trois élèves musulmanes ont été exclues du collège Gabriel-Havez de Creil (Oise), situé en zone d’éducation prioritaire (ZEP) – un euphémisme qui désigne les banlieues défavorisées à forte concentration maghrébine et africaine – parce qu’elles ont refusé d’enlever leur voile – appelé «foulard islamique» à l’époque – en classe. L’exclusion du collège de ces trois élèves musulmanes voilées, montrait déjà les premiers signes de l’échec de la démarche droit-de-l’hommiste zélée de François Mitterrand qui a permis à la gangrène salafo-wahhabite de se répandre en France en offrant l’asile aux «réfugiés» du FIS «fuyant la junte militaire d’Alger».

C’est à ce moment-là, précisément, qu’a pris sa source le phénomène de radicalisation religieuse, un pur produit de la situation créée, à la fin des années 1980, par la montée de l’extrémisme dans les pays du Maghreb, encore rampant au Maroc et en Tunisie, mais violent en Algérie, et qui a eu son prolongement en apparence inoffensif en France, encouragé par les calculs politiques étroits de François Mitterrand qui en voulait à notre pays.

Pourquoi diable le démocrate François Mitterrand voulait-il instaurer un califat moyenâgeux en Algérie ? «Ce qui importait le plus aux yeux de l’ancien Président socialiste français, c’était de voir l’effacement du FLN de la carte politique algérienne, lui, l’ancien ministre de l’Intérieur durant la colonisation», répond une source informée. «C’était pour lui, comme pour ses pairs, une revanche pour avoir été boutés hors d’Algérie en 1962», explique notre source qui ajoute que les dirigeants français «maintiennent, d’ailleurs, le même leitmotiv tout en comptant, cette fois-ci, sur l’extinction de la génération de Novembre». En participant naïvement à la réunion de Sant’Egidio en 1996, dont l’objectif avoué était de réhabiliter le FIS, le FLN s’était alors «tiré une balle dans le pied» sans le savoir.

L’épilogue de l’affaire du voile est venu avec le président Jacques Chirac qui a été l’initiateur d’une loi adoptée le 15 mars 2004 et appliquée à partir de la rentrée de la même année, interdisant le port de signes religieux «ostensibles» par les élèves dans les établissements scolaires publics. Toutefois, les spécialistes ont noté, à juste titre, que la question vestimentaire islamiste n’a jamais cessé de rebondir jusqu’à poser ce qu’ils considèrent comme «le problème de l’intégration des musulmans dans la société française». Cet été, en 2016, c’est sur les plages de France que la même question est à nouveau soulevée par le burkini utilisé par les baigneuses françaises musulmanes. L’interdiction de ce maillot de bain spécial prononcée par certaine mairies, a été annulée par le Conseil d’Etat et il est peu probable qu’une loi soit votée spécialement pour empêcher des Françaises de le porter pour se baigner, sous le prétexte d’appliquer des prescriptions religieuses.

En octobre 1989, l’exclusion des trois collégiennes avait été prise «au nom du principe de neutralité et de laïcité scolaire». Vingt-sept ans plus tard, c’est le contexte sécuritaire dominé par la menace terroriste qui est brandi pour justifier la mise hors la loi du burkini sur les plages françaises. On voit comment la situation s’est aggravée puisqu’il ne s’agit plus seulement de vêtement, le voile à l’école ou le burkini sur la plage, dont le port «ostentatoire» choquerait le paysage laïc de la France, mais du risque terroriste créé par le recrutement d’extrémistes français, fanatisés au nom de la religion musulmane. Des extrémistes destinés au «djihad» en Syrie et éventuellement dans d’autres pays à déstabiliser, mais qui, soit retournent en France, soit ne partent pas en Syrie et restent sur le sol français. Dans les deux cas, ces extrémistes qui ont tété à la politique mitterrandienne revancharde, commettent des attentats en France, comme ceux de Paris et Nice, alors que la menace est loin d’être écartée.

Un hasard ? Le problème créé en 1989 par la complaisance, jusqu’à la complicité, de Mitterrand à l’égard du FIS, retombe en 2016 sur son disciple François Hollande qui ne sait plus comment l’aborder et encore moins le résoudre.

Houari Achouri

Comment (78)

    Tayeb El Watani
    15 octobre 2016 - 15 h 51 min

    Il n’a pas soutenu le FIS,il
    Il n’a pas soutenu le FIS,il l’a plutôt instrumentalisé avec Belkhir et ses amis pour créer une Fitna entre laïcs et islamistes pour mettre à genou l’Algérie.n est il pas ministre de la justice quand ils ont assassiné le héro Ben Mhidi.




    0



    0
    ANTARES
    6 octobre 2016 - 8 h 27 min

    ET SURTOUT N OUBLIER JAMAIS
    ET SURTOUT N OUBLIER JAMAIS QU IL ÉTAIT DE CONNIVENCE AVEC MAURICE PAPON PRÉFET DE POLICE QUAND LE 17 OCTOBRE 1961 ILS ONT DÉCIDER DE FAIRE UN MASSACRE EN PIÉGEANT UN MILLIER D ALGÉRIENS SE RENDANT A UNE MANIFESTATION SANS PENSER UNE SEULE SECONDE QU ILS ALLAIENT PÉRIR DANS LA SEINE BLOQUER DES DEUX COTE DU PONT DE CLICHY NOS CHOUADAS PRIS AUX PIÈGENT N AVAIT QU ALLAH AVEC EUX ET MITTERRAND A CAUTIONNER CETTE ACTE ABJECTE DIGNE DES NAZIS




    0



    0
    No boutef
    3 septembre 2016 - 18 h 29 min

    Il ya beaucoup de points
    Il ya beaucoup de points communs entre Mitterand et Boutef,c’est des peaux de bananes permanentes,c’est le clanisme,c’est des embrassades de trahisons,vraiment le même parcours .




    0



    0
    martel-en-tête
    3 septembre 2016 - 10 h 23 min

    j’aimerai biens comprendre
    j’aimerai biens comprendre pourquoi le FIS, qui était soutenu par la France, s’est attaqué aux intérêts français? On se souvient de la bombe à l’agence Air France de mauritania et le détournement de l’air-bus, sans compter d’autres joyeusetés de même tonneau. Alors la question qui se pose, où ce soutient était bidon, où les terroristes auteurs de ces attaques n’étaient pas du FIS.




    0



    0
    Jakob
    1 septembre 2016 - 9 h 08 min

    لا تنسى المنظمات السرية التي
    لا تنسى المنظمات السرية التي تنشط قديما وحديثا والتي ب سببها انزلقة البلاد في دوامة العنف و التطرف و المخطط الصهيوني الايراني الذي يختار كباش فذاء والسدج والاغبياء من الشباب المتحمس ليقوم بتطبيق اجندته السرية وهي حرب عقاءدية استخبراتية تقوم بها الدول الاروبية بمباركة اسراءلية ايرانية وهي زعزعة ما تبقى من الدول المسلمة الامنة التي سلمة من الربيع العربي ولولا تفطن الرجال وحكمة العلماء و المشايخ والدرس القديم الذي تجاوزناه لكنا نحن الان ف ي خبر كان فيا اهل البلد العزيز علينا جميعا لن ترظى عنكم لا اليهود ولا النصارى حتى تتبع ملتهم (وبكل بساطة انها المملكة الخفية التي تتحكم في العالم)




    0



    0
      HAMOUDI
      1 septembre 2016 - 20 h 59 min

      ya si @Jakob (non vérifié) ,
      ya si @Jakob (non vérifié) , je ne vois pas où tu veux en venir ! Ici , concernant cet article , il s’agit juste de donner son avis sur la soutien ou pas de Mitterrand aux islamistes en l’occurrence le FIS (Front Islamique du Salut). haaha makane ! Quel est ton point de vue sur çà ! Sur le reste on peut aussi en parler c’est vrai, mais il me semble que c’est un autre sujet !! Bon courage ya si @Jakob.




      0



      0
        Anonymous
        2 septembre 2016 - 8 h 25 min

        Tu peux faire le flic
        Tu peux faire le flic ailleurs ? Ce n’est pas l’esprit de la maison ici.




        0



        0
    Mohamed l'Algérien
    1 septembre 2016 - 4 h 39 min

    Mitterand est le pire ennemi
    Mitterand est le pire ennemi de l’Algérie. Il était dans le gouvertenement de Pétain, durant l’occupation nazie de la France. Mitterand était contre l’indépendance de l’Algérie, comme l’oas et le pen. Mitterand a condamné à mort (à la guillotine) plusieurs révolutionnaires Algériens, quand il était ministre de l’intérieur en Algérie, durant l’occupation Française.C’est mitterand qui a recommandé à Chadli de créer le FIS.Et il y a des preuves. Curieusement Larbi Belkheir qui était un conseiller de mitterand, a été l’architecte de la destruction du pays et du secteur bancaire privé Algérien au profit des banques françaises / la BNP et la Société Générale. Et il y a des preuves. Et c’est toujours larbi Belkheir, ce traître et homme de la France coloniale et actuelle, qui a ramené Bouteflika et l’a placé par un bourrage d’urnes et de fraudes monstrueuses, à la tête du pays, pour organiser par la suite la faillite de l’économie et de l’industrie Algériennes. Et il y a des preuves. La suite tout le monde la connait.




    0



    0
      Rachid
      27 septembre 2016 - 5 h 44 min

      Preuves preuves énumères tes
      Preuves preuves énumères tes preuves sinon je conclus que tu bluffes…




      0



      0
    nabilkarim
    31 août 2016 - 18 h 36 min

    L’histoire ne commence pas en
    L’histoire ne commence pas en 1989. Mais en 1979 avec la révolution Iraniene. En 1980 déjà , des « maâaredh islamiya » étaient dans toutes les wilayates du pays.Salutations.




    0



    0
      Bekaddour Mohammed
      31 août 2016 - 19 h 26 min

      Je confirme pour 1979, une
      Je confirme pour 1979, une année au cours de laquelle le bref séjour en France de l’imam Khomeyni avait surpris un monde qui avait quasiment enterré la religion. Effectivement, ce fut tout un « débat » sur le tchador, et à l’époque l’islam n’était pas diabolisé. Dans l’émission Rétrospective 1979, de la radio France Inter, alors que les intervenants sze perdaient dans les futilités, comme le tchador, Micjhel Jobert tranchera en disant « A mon avis la véritable question c’est pourquoi de nos jours l’islam est la seule religion qui fait chaque jour de nouveaux convertis ». Voilà pourquoi mon propos sur le voile n’a pas été compris par La Cigale, (qui chante si bien !)… Michel Jobert ministre représentait une France saine, comment la lugubre suite a pu avoir lieu ?




      0



      0
    Bekaddour Mohammed
    31 août 2016 - 10 h 46 min

    Dernier morceau… Vous y
    Dernier morceau… Vous y croyez vous à cette historiette du voile ??? Une bonne affaire médiatique commerciale, qui a fourvoyé tant d’innocents. J’ai mentionné LA voile. C’était un temps de l’Islam glorieux, à un moment où Europe et France étaient dans la nuit. L’expression « J’en ai perdu mon latin » viendrait d’un évêque qui s’est mis à l’école musulmane d’Espagne. Nous vivons le temps de La Terre sans voile, le temps de La Terre vue du ciel, cri d’alarme d’un de ces Français restés intacts, Arthus Bertrand. « Etranger, dont LA voile a si longtemps longé nos côtes, (Et l’on entend parfois de nuit le cri de tes poulies)… Saint John Perse in Amers. C’est ça que François Mitterrand avait « compris » EN 1989, mais nous n’étions pas à hauteur de l’islam civilisateur, alors il y a eu les égorgements de masse, l’horreur… Etrange !




    0



    0
      nabilkarim.
      31 août 2016 - 18 h 40 min

      Je m’excuse, mais vous êtes
      Je m’excuse, mais vous êtes à côté de la plaque. Un utopiste.Salutations.




      0



      0
      anonyme 117
      1 septembre 2016 - 6 h 57 min

      l’Islam civilisateur!!
      l’Islam civilisateur!! ahhahahaha.Oui il n’y a qu’a voir dans quelle situation se trouvent les pays musulmans.




      0



      0
    La Cigale
    31 août 2016 - 10 h 37 min

    à : Bekaddour Mohammed (non
    à : Bekaddour Mohammed (non vérifié)
    30 août 2016 – 20:13 : n’essaie pas de noyé le poisson en détournant le sujet qui traite de mitterand sur d’autres sujets qui n’ont rien à voir avec ce criminel d’algeriens .
    Tu n’est qu’un hypocrite un fabulateur tu detourne l’essentiel l’importance la raison évoquer du sujet sur des terrains qui n’ont aucun rapport rien en commun avec le thème soulever par .A.P.
    Et les moutons dépourvus de réflexion personnelle te donnent raisons en cliquant sur le pouce de l’approbation.
    Mais bon ca ne fait que 12 ou 13 personnes sur 40 millions d’algériens.
    Cause toujours tu t’intéresse et ce que tu dévie de parler de mitterand et de son sanglant passé.




    0



    0
    Anonymous
    31 août 2016 - 9 h 56 min

    On s’en fout du voile, la
    On s’en fout du voile, la question qui doit se poser c’est est-ce que les dirigeants et leur conseillers et les hommes de l’ombre seront-ils à la hauteur de bâtir une puissante nation algérienne libre , indépendante et sachant vivre en auto-suffisance.




    0



    0
      anonyme
      1 septembre 2016 - 16 h 32 min

      Bravo pour votre commentaire.
      Bravo pour votre commentaire.




      0



      0
    Prolétaire
    31 août 2016 - 9 h 49 min

    Décidément, l’introspection
    Décidément, l’introspection ne fait pas partie de la personnalité de L’ Algérien. Ni l’auto-critique. Tant il est persuadé d’être irréprochable, d’être incorruptible. Au dessus de tout soupçon. Il représente la morale incarnée. La vertu personnifiée. L’Élu de dieu. De là lui vient l’absence de toute remise en cause. Cette posture est le fruit d’un demi siècle de formatage idéologique accompli par le pouvoir. À lire ou à entendre l’Algérien, tous les malheurs du pays depuis l’indépendance sont, selon lui, l’oeuvre de la main étrangère. Qu’il s’agisse des mouvements berbéristes en lutte pour la reconnaissance de la langue et de la culture tamazight, des multiples combats et révoltes sociales ayant agités le pays depuis 1962, de l’éclosion et de l’expansion des islamistes, de l’explosion du terrorisme, de la faillite économique du pays, de l’expatriation massive, de la fuite des cerveaux, de l’échec de l’école, ou autres tragédies, le pouvoir et les médias accusent toujours certains pays étrangers d’être les instigateurs de nos désastres. Comme si L ‘Algérien du peuple, à chaque fois qu’il lutte et se révolte, il est dépourvu de toute conscience politique, d’intelligence. Il est incapable d’agir par lui même, de lutter pour ses seuls intérêts politiques, ses besoins économiques. À croire que L’ Algérien serait une simple marionnette que des mains étrangères manipuleraient à leur guise.
    Cette propension du pouvoir et des medias à désigner systématiquement l’étranger comme responsable des méfaits de l’Algérie, a abouti au développement d’une attitude paranoïaque se traduisant par l’impossibilité de porter le moindre regard critique sur la politique intérieure du pays au motif qu’il ferait le jeu des pays ennemis de l’Algérie. Ainsi, par un endoctrinement idéologique chauvin profond et massif, le pouvoir est parvenu à souder derrière lui dans une union sacrée quasi mystique la majorité de la population algérienne. Pour preuve, pour ce qui est de l’islamisme, à lire le journaliste, le FIS ne serait pas l’enfant du régime algérien, l’oeuvre de l’école algérienne, le produit des mosquées algériennes, mais le fruit de l’hostilité malfaisante des pays étrangers, notamment les pays du Golf (Arabie Saoudite en tête), et les Occidentaux, et en particulier de la France. Plus grave encore, l’apparition et l’extension de la bigoterie islamique avec toutes ses dérives rituelles vestimentaires et alimentaires moyenâgeuses en France et dans toute l’Europe, aurait été favorisé par les gouvernements français et européen, selon les mêmes médias algériens. Ce nouveau phénomène ne serait pas ainsi le résultat de la nouvelle immigration plus islamisée que sa devancière, pourtant bien musulmane mais avec une pratique plus discrète, plus respectueuse des traditions et coutumes du pays d’accueil. La naissance et l’expansion des mouvements islamistes, pareillement, ne seraient pas l’oeuvre du régime algérien lui-même pour contrer les forces progressistes algériennes en effervescence dans les années 60 et 70, mais l’aboutissement des complots menés par les pays du Golf pour déstabiliser l’Algérie. Tout ce qui nous arrive serait ainsi la faute des pays étrangers : quand ce n’est pas la France qui est accusée, c’est le Maroc, quand ce n’est pas l’Arabie Saoudite, c’est Israël, quand ce n’est pas les inuits, c’est les mormons….ou bien c’est la faute à EL GHOULA….




    0



    0
      HAMOUDI
      31 août 2016 - 13 h 10 min

      @Prolétaire (non vérifié).
      @Prolétaire (non vérifié). Très bonne et très objective analyse sur l’Algérie et son pouvoir politique de l’après indépendance ! Entièrement d’accord avec vous !




      0



      0
        Anonymous
        2 septembre 2016 - 8 h 29 min

        Les deux flic Hamoudi et Le
        Les deux flic Hamoudi et Le proletaire, a moins que ce soit la meme personne, vous importunez beaucoup avec vos soliloques anti-algeriens sous des couverts de verbiage sophistique. Si les algeriens vous derangent dans leur personnalite, le plus simple est de prendre la porte et de cesser de verser ce fiel sur un peuple que vous semblez mepriser et dont vous ne connaissez pas la beaute. Allez ailleurs vomir. On peut etre objectif sans etre negatif ni meprisant ni arrogant. Reglez vos problemes de rapports aux autres et votre ego ailleurs . Vous polluez pas mal ici.




        0



        0
    Lemdigouti
    31 août 2016 - 9 h 21 min

    Il faut nous dire aussi
    Il faut nous dire aussi pourquoi l’Algérie avait financé (à coup de millions de francs français) les campagnes électorales de ce monsieur Mitterrand en 1981 et 1988. D’ailleurs cette histoire de financements des campagnes électorales par un pays étranger avait fait scandale en France. Même les nôtres (Ambassade d’Algérie, Amicale des Algériens en Europe) avaient attaqué sans succès le Canard Enchainé qui avait publié les preuves de ces financements occultes…..mais c’était un coup d’épée dans l’eau….Le Canard et comme toujours est sorti victorieux de cette empoignade.




    0



    0
      nabilkarim
      31 août 2016 - 18 h 48 min

      Vous avez raison , mais il a
      Vous avez raison , mais il a fait pire. Il a piétiné la constitution en agréant un parti religieux. 250 000 morts sur ses épaules.Salutations.




      0



      0
        GAIA
        31 août 2016 - 23 h 02 min

        a quand un memorial pour ne
        a quand un memorial pour ne pas oublier nos 250 000 MORTS ? afin que sa leur reste sur la conciense si ils en ont une




        0



        0
      Anonymous
      2 septembre 2016 - 8 h 31 min

      Le Canard enchaine n’est pas
      Le Canard enchaine n’est pas un journal banal, c’est un papier des services francais quand il faut dezinguer quelqu’un sous couvert de liberte de la presse.




      0



      0
    OMAR
    31 août 2016 - 8 h 38 min

    POUR ANONYMOUS

    POUR ANONYMOUS

    IL EST FACILE D ACCUSER MEHRI /AIT AHMED ETC

    MAIS QUI A PONDU LA LOI SUR LES PARTIS EN AUTORISANT LE FIS ET AUTRES MEME LE RCD

    /PARTI A CARACTERE CULTUREL OU REGIONAL INTERDIT AUSSI/

    C ETAIT DU TEMPS DE BELKHADEM ET KASDI MERBAH CHEF DE GOUV…

    ALORS QUI COMPLOTAIT POUR LE POUVOIR???

    MEHRI ET AIT AHMED VOULAIT ARRIVER A LA PAIX PAR LA RECONCILIATION

    APRES DES MILLIERS DE MORTS ENFIN CE SEMBLANT DE RECONCILIATION AVEC LE PRESIDENT BOUTEFLIKA

    MEMES LES ANTI MEHRI ET AIT AHMED ONT APPLAUDI TELS QUE BELAYAT/HADJAR ET TOUS LES COMPLOTEURS

    DE PEUR DE PERDRE LEURS AVANTAGES/PAS POUR LE BLED BIEN SUR!!!

    L ALGERIE A BESOIN DE COMPETENTS /CLAIRVOYANTS /HONNETES ETC

    ET PAS D OPPORTUNISTES QUI NE FONT QUE DES DECLARATIONS NULLES LES UNS SUR LES AUTRES

    SANS FAIRE DE PROPOSITIONS SUR LES PLANS ECO/TECHNIQUE/SCIENTIFIQUES ETC

    DES DECLARATIONS DE VIEILLES GRANDS MERES NOSTALGIQUES…

    GO




    0



    0
    calitous
    31 août 2016 - 8 h 26 min

    ET POURTANT CE MITTERRAND
    ET POURTANT CE MITTERRAND ÉTAIT BEL ET BIEN L’AMI DE NOTRE PLUS INCULTE PRÉSIDENT DU MONDE CHOUX FLEUR.
    DIEU MERCI L’ARMÉE A SAUVE LA FACE MÊME AVEC UN PEU DE RETARD.




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    31 août 2016 - 7 h 14 min

    4ème morceau. Sur le voile…
    4ème morceau. Sur le voile… Je suis de la génération née en Algérie à l »époque où nos femmes portaient le Haïk, d’une blancheur éclatante, blanc à l’ouest, noir à l’est etc. Lorsque je me suis retrouvé en France, à partir de 1966, le voile avait évidemment disparu de l’environnement que le destin imposait, la France était le territoire d’une impudeur qui me dérangeait vivement. Il y avait encore du traditionnel chez les Français, il y avait la France type de Gaulle au pouvoir, mais rien à faire c’était un autre monde, celui de l’alcool, du vin qui pousse à l’impudeur, et à l’infidélité. De Gaulle n’avait-il pas choisi l’impudique Brigitte Bardot comme modèle de… Marianne ! « Mai 1968 » ouvrira à l’érosion complète, à la nudité, une composante de la France écrira en vain sur cet engrenage corrosif, les uns accusant les Juifs, les autres voilant l’accusation en couvrant la vérité par le mot cabale. Chacun de mes retours en Algérie sera comme une pause, un répit, j’y retrouvais une société encore traditionnelle, pudique, qui avait ses maux certes, mais reposante par sa simplicité… En 1989, le Haïek amorçait son éclipse, et l’Algérie de 2016 se passe de commentaire… Alors cette histoire de voile en France, que cache t-elle ! Elle cache une vérité qui n’a rien à voir avec la tête et le corps de La Femme. En 1989, Pisani a remis et lu à Mitterrand un texte intitulé « Etranger, dont la voile », un texte pas à la portée des esprits légers, un texte aussi lourd que toute l’histoire entre « Chrétienté » et « Islam », entre « Bible », et « Coran »… LA voile, pas LE voile ! a suivre




    0



    0
      HAMOUDI
      31 août 2016 - 13 h 23 min

      Tonton @Bekaddour Mohammed
      Tonton @Bekaddour Mohammed (non vérifié) , dans votre intervention vous écrivez : « chacun de mes retours en Algérie sera comme une pause, un répit, j’y retrouvais une société encore traditionnelle, pudique, qui avait ses maux certes, mais reposante par sa simplicité ». Une petite question indiscrète ! Pourquoi donc vous n’avez pas fait l »effort de revenir vivre dans votre pays à cette époque là puisqu’il était … »si reposant » et « si pudique » !!

      NB : Brigitte Bardot n’était pas impudique ! Elle était juste une actrice de cinéma qui pouvez faire des films dans son pays …à poil … non sans qu’elle soit lapidée ! C’est sûr qu’à l’époque , il y a avait une frange de la population qui voyait cette liberté d’un mauvais œil, et encore, mais Brigitte Bardo n’a jamais été lapidée ou condamnée pour atteinte …. au christianisme ! Comprito ??? Avec tous mes respects d’internaute.




      0



      0
    OMAR
    31 août 2016 - 7 h 03 min

    ESPACE ET REACTIONS???

    ESPACE ET REACTIONS???

    LES FRANCAIS REAGISSENT SELON L ESPACE LE LIEU

    LES MUSULMANS SELON LA RELIGION LES TRADITIONS

    SI LES FRANCAIS VOIENT UNE DAME EN BIKINI EN PLEIN PARIS

    C EST LA GRANDE DESAPPROBATION/LE SCANDALE!!!

    SI C EST A LA PLAGE/ AH OUI!!!JOLI CORPS ETC

    VOUS VOYEZ LA DIFFERENCE?? LE LIEU APRES LES YEUX!!!

    OU EST LE RESPECT DES LIBERTES INDIVIDUELLES? EN SE DENUDANT OU ?????

    LES CURES NE SE RETROUVENT PAS ET LES SOEURS VONT AUSSI A LA PLAGE!!!

    LES CONNERIES DES HUMAINS EN PERTE DE VALEURS ET MEME DE REGIME ALIMENTAIRE!!!

    ILS DEVRAIENT AUSSI INTERDIRE LE COUSCOUS ET LE HALLAL!!!

    GO




    0



    0
    anonyme
    30 août 2016 - 22 h 27 min

    @HAMOUDI, voilà un tonton, un
    @HAMOUDI, voilà un tonton, un vrai ! tonton le mollah!




    0



    0
      HAMOUDI
      31 août 2016 - 12 h 03 min

      Ah oui , anonyme (non vérifié
      Ah oui , anonyme (non vérifié) 30 Aug 2016 – 23:27, j’aime bien et j’apprécie ton humour ! Je souhaite juste que tu prennes le même pseudo sur un même article pour qu’on puisse communiquer intelligemment ! « anonyme (non vérifié) , il y en a des fournées sur Algérie Patriotique ! Ce n’est pas pratique ! Sur Algérie Patriotique , tout le monde sait qu’on a le droit de changer de pseudo , on est libre, mais pour la bonne compréhension des choses il me semble que sur un même article on devrait garder le même pseudo quitte à le changer sur un autre article ! Moi quand je vois trop de « anonyme (non vérifié) , je perds mon latin … pour ne pas dire mon kabyle , mon français , mon anglais et mon arabe !!




      0



      0
    La Cigale
    30 août 2016 - 20 h 47 min

    Ce criminel il a énormément
    Ce criminel il a énormément fait couler le sang des algériens .
    Aujourd’hui la ou il est, il se trouvent face à eux pour le règlement des comptes.




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    30 août 2016 - 19 h 53 min

    Attention, je ne polémique
    Attention, je ne polémique avec aucun des intervenants ! Avec Mitterrand EN 1989 on avait affaire à une France de maturité achevée, il fallait simplement être à… sa hauteur ! Il faut parfois savoir, SAVOIR écouter, un exemple : Charles Pasqua venait d’être le ministre de l’intérieur de Mitterrand jusqu’en… 1988 ! Charles Pasqua, Mitterrand, et Pisani sont morts. Charles Pasqua a une fois face à des journalistes exprimé cette vérité, qui nous est coutumière, il avait cité un écrivain américain par cette expression : « Le destin était aux commandes »… A suivre




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    30 août 2016 - 19 h 41 min

    3ème morceau… S’il faut
    3ème morceau… S’il faut être « cruel » avec Mitterrand, la cruauté ne sera féconde que si ce qui chez nous qui mérite cruauté a été avoué ! « Ce n’est pas blanc d’un côté et noir de l’autre », c’est la phrase d’un diplomate français, une dame, qui m’a reçu à l’ambassade de France à Alger en… Juillet 1990 ! Un Houari Boumédiène n’aurait pas toléré l’apparition du FIS non parce que Boumédiène était anti musulman, (Houari et Boumédiène sont deux saints de la Wilaya V !), mais parce qu’il avait le sens des étapes, alors ceux qui lui ont succédé ont mis sur scène un prématuré, et voilà tout ce que ça a donné, PLUS DE 200.000 morts, et une société bouleversée, chamboulée. A suivre, et vous serez surpris au sujet du « Voile », sujet de cet article




    0



    0
    الهوارية..في أمريكا
    30 août 2016 - 19 h 35 min

    Jean-Pierre Elkabbach a posé
    Jean-Pierre Elkabbach a posé une question à François Mitterrand
    JPA – Monsieur le Président vous ne trouvez pas qu’il y’a trop d’immigrés algériens, marocain, tunisiens
    FM – Et Alors, je ne vais pas les jeter dans la mer, ce sont de bons travailleurs, laissons les travailler
    François Mitterrand à plusieurs petits enfants d’origine arabe dans sa tribu, de sa famille Mazarine




    0



    0
      Anonymous
      30 août 2016 - 20 h 43 min

      d’origine marocaine et non
      d’origine marocaine et non algérienne, il en aurait fait une syncope.. Il ne pouvait rien refuser pour sa fille. Son premier compagnon était Ali Baddou. D’ailleurs elle n’est plus avec Mohamed Ulad-Mohand, le papa de ses enfants. Tous deux sont de la fine fleur de la haute bourgeoisie marocaine. Elle est désormais avec Didier Le Bret, coordonnateur national du renseignement français. Les marocains c’est pour la jeunesse. Pour les choses sérieuses c’est mieux de retourner aux sources.




      0



      0
      anonyme
      30 août 2016 - 21 h 13 min

      petits enfants d’origine
      petits enfants d’origine arabe?!!!? Je comprends pourquoi tu signes en arabe.




      0



      0
      Anonymous
      31 août 2016 - 3 h 22 min

      r

      r

      Nous parlons des enfants d’Algérie victimes de la décennie noire qui faisait le bonheur de la France de Mitterrand




      0



      0
    Bekaddour Mohammed
    30 août 2016 - 19 h 13 min

    Mitterrand n’a pas fait pire
    Mitterrand n’a pas fait pire que la longue liste des Français à partir de 1830 qui ont tué, brûlé, guillotiné d’innombrables Algériens, dont Malek Bennabi, et tant d’autres ont dénoncé la… colonisabilité. Si nos ancêtres avaient été éveillés, ils auraient préparé la guerre, car la paix est impossible sans ça, Mitterrand n’aura été qu’un maillon d’une chaine féroce, mais là en 2016 sommes nous invincibles, sommes nous une collectivité soudée, harmonieuse, un mur infranchissable, EL BOUNIANE EL MARSOUSSE, (Coran). Si les Arabes ont été cons, ce n’est pas la faute à Mitterrand, L’Histoire ne pardonne pas aux Cons ! Je vous invite à lire son discours lors de l’inauguration de l’institut du monde arabe, non ce n’était pas que de la démagogie, du protocolaire, il y a rappelé des faits… L’Histoire du FIS, et les manipulations dont il a pu faire l’objet ? C’est la politique pragmatique, je le répète, ça ne pardonne pas aux cons, et les cons en Algérie existaient déjà du temps de la résistance des Abdelkader et autres Mokrani, Boumama etc. Ils ont existé entre 1954 et 1962, ils existent en 2016. Bref, si nos ancêtres de 1830 avaient été non cons, l’invasion française n’aurait pas eu lieu, et Mitterrand aurait peut-être été un musulman… Je m’expliquerai, à suivre.ALLAH YAHDINA !




    0



    0
      Lyes Oukane
      31 août 2016 - 5 h 20 min

      @ Bekaddour Mohammed

      @ Bekaddour Mohammed

      Bonjour à toutes et à tous ,

      tu écris  » … si nos ancêtres de 1830 avaient été non cons ,l’invasion française n’aurait pas eu lieu …  » . Je ne te rejoins pas du tout quant à cette affirmation et ce , pour plusieurs raisons .

      1 ) en 1830 , l’Algérie était sous domination ottomane depuis plus de trois siècles . Le dey n’était que le vassal ( exécutant ) du sultan ottoman . L’algérien n’étant que le serf ( l’esclave ) de toute cette hiérarchie imposée de force . Appelons les choses par leur nom . Nous étions colonisés . Avec tous les tracas et les brimades que subissent les colonisés ( tu travailles ,tu obéis et surtout tu fermes ta bouche ! ) . Pendant que le Dey et sa cour se gavait le peuple crevait . Pourtant ,  » nos ancêtres cons  » se sont rebellés contre le régent d’Alger pendant près de 20 ans ( 1800 à 1820 ) . Notamment  » les cons  » de l’intérieur du pas ( des fellahs illettrés et pauvres comme Job ) .Pour des  » cons « ,c’est à signaler .

      2 ) A la même époque ,sur l’autre rive de la Grande Bleue ,la France est à son apogée comme jamais . Napoléon règne sur toute l’Europe .Puis ,Napoléon mourut mais pas l’armée française . C’est cette puissante armée qui dégommera le dey et le sultan ( avec l’aide des russes et des britanniques ) . C’est cette armée qui envahira  » les cons algériens  » . Qu’aurions nous pu faire ? louvoyer ,combattre ,négocier ? Il faut arrêter de rêver .Si Charles X ,nouveau roi de France n’avait pas envoyé son armée en Algérie pour s’en débarrasser c’est lui que son armée aurait déchu . Donc ,nous étions condamné à être colonisés . Cons ou pas .
      Dernier détail mais qui a son importance . le régent ( le dey Hussein ) ne fut pas tué , ni jugé ni même emprisonné par les français . Comme par hasard ,Il finira ses jours dans le nord de l’Italie avec son harem et un bon pactole . Il a baisé le pantalon devant la France ? Lui et les ottomans ,oui assurément mais pas  » les cons algériens  » qui de 1830 jusqu’en 1962 ,hormis quelques trêves ( épidémies ,famines … ), n’ont cessé de combattre le colon français .

      Tu n’as pas eu le temps de t’expliquer ,soit . Moi je donne une explication . Je ne suis pas historien mais j’argumente et j’affirme avec des faits vérifiables et concrets sans rabaisser à des moins que rien nos aïeux .

       » Mitterrand aurait peut être été un musulman …  » alors qu’il était cul et chemise avec les Rothschild ,alors qu’il était ministre de l’intérieur en pleine guerre d’Algérie ,alors qu’il a fait guillotiné nombreux de nos chouhadas . Allah yahdik !

      Au plaisir de lire tes explications .




      0



      0
      Anonymous
      31 août 2016 - 6 h 23 min

      Bekadour garde ton Nom si tu
      Bekadour garde ton Nom si tu veux, mais changes de prénom car tu le salis.




      0



      0
    HASSANE
    30 août 2016 - 18 h 06 min

    article mensonger car
    article mensonger car Mitterand eté avec l arret des elections en algerie pas le contraire.
    et ce ne sont pas les ex. FIS en france qui ont fait le foyer des salafistes en France mais plutot les services secrets occidentaux.




    0



    0
      Anonymous
      30 août 2016 - 18 h 32 min

      J’ai l’impression que tu n
      J’ai l’impression que tu n’étais pas encore Né en 1992.

      Comment peut-on être avec l’arrêt des élections quand on distribue le statut de réfugiés politiques aux barbus qui assassinaient les Algériens à l’époque.




      0



      0
      HAMOUDI
      30 août 2016 - 19 h 58 min

      @HASSANE désolé pour toi moi
      @HASSANE désolé pour toi moi frère mais tu ne connais pas très bien l’historie récente de ton pays ! Dommage !!! Mais tout çà se rattrape en lisant, en se documentons, en cherchons, en questionnant ! Donc, il y a de l’espoir pour toi mon frère !!




      0



      0
      FAKOU
      30 août 2016 - 20 h 07 min

      @Hassane ; le FIS et les
      @Hassane ; le FIS et les salafistes c’est pas les services secrets occidentaux .. c’est trop facile pour toi de cacher la vérité et faire ta propagande .. le salafisme et le terrorisme c’ets larabie saoudienne qui est pire que tous les services occidentaux et pire que le Pire …




      0



      0
        gaia
        31 août 2016 - 23 h 29 min

        le diable est un enfant de
        le diable est un enfant de choeur a cote de l’arabie yahoudite … les decenies noires ont fait tomber les masques.
        Bien sur nos enfants n’ont pas etaient avec le dos de la cuillere ; et le monde n’en parlant pas , embargot total ; a bons entendeurs …
        salut .




        0



        0
      TARIK - BAB EL OUED -
      30 août 2016 - 21 h 40 min

      BRAVO MON AMI…………….
      BRAVO MON AMI………………………VOUS AVEZ RAISON




      0



      0
      Himsal58
      1 septembre 2016 - 0 h 06 min

      mitterand etait contres l
      mitterand etait contres l’arret des des elections en algerie ok et ex fiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiissssssssssssssss etait le protege de la france des arabes et du sionisme c’est nous qui allons ecrire l’histoire vous allez finir dans les poubelles de l’histoire




      0



      0
    Alfa
    30 août 2016 - 17 h 14 min

    Un RATON (pseudonyme et
    Un RATON (pseudonyme et qualificatif donné par les Allemands en ’39 par qu’ils vous ont assigné à manger des rats d’égouts qui vous ont servi d’abris pour votre lâcheté) restera tjs un RATON, meme s’il grandi aux yeux des bougnoules, il restera tjs petit et insignifiant aux yeux des Algériens. La gangrene vous mangera jusqu’à la plus petite fibre de votre personne.




    0



    0
    souk-ahras
    30 août 2016 - 17 h 10 min

    De février 1956 à mai 1957,
    De février 1956 à mai 1957, soit 500 jours passés comme garde des sceaux, ce Pétainiste avéré envoya 45 nationalistes algériens à la guillotine. C’est là un des nombreux tabous de l’histoire de l’Algérie Française qui freinent et compliquent la restitution des archives à notre pays.




    0



    0
      LotfiALN
      30 août 2016 - 17 h 57 min

      Et la francisque!

      Et la francisque!
      Il avait dit « …nous sommes rentrés dans une logique de guerre. .. »
      S’ensuivit la première guerre du Golfe .
      C sous son règne qu’ a eu lieu un des plus terrible crime contre l’humanité : plus de un million de victimes massacrés au coupe coupe et à la machette en 1994 sous les yeux des militaires français. Rwanda 1994
      Mais son plus grand crime c la Bosnie.
      Des légionnaires ont été traumatisés par les massacres des bosniaques sous leurs yeux sans pouvoir intervenir sur ordre du sinistre mitron.
      Le général Morillon pourrait en témoigner pour libérer sa conscience; lui le catholique pratiquant!
      Srebrenica entachera à jamais leurs mémoires.




      0



      0
        Anonymous
        30 août 2016 - 18 h 10 min

        Sans compter son role dans la
        Sans compter son role dans la seconde guerre mondiale passée avec des amants et non seulement des amantes.




        0



        0
        Anonymous
        30 août 2016 - 18 h 12 min

        Sans compter son role dans la
        Sans compter son role dans la seconde guerre mondiale passée avec des amants et non seulement des amantes.




        0



        0
    RAYES EL BAHRIYA
    30 août 2016 - 15 h 45 min

    FRANÇOIS MITTERRAND A DIT ,
    FRANÇOIS MITTERRAND A DIT , LES IMMIGRÉS DE FRANCE SONT ICI CHEZ EUX.

    JEAN MARIE LE PEN RÉPLIQUA , MOI JE SUIS D’ACCORD , JE ME SENT AUSSI CHEZ EUX.




    0



    0
    Chaoui ou zien
    30 août 2016 - 14 h 38 min

    Il avait beau se cacher
    Il avait beau se cacher derriere un nom francais, son nez crochu et je ne sais quoi sur son visage trahissent ses veritables origines. Comme une certaine expression le dit: « you can hide your moses but you cannot hide your noses. » Ses actions ignobles a l’encontre de notre pays durant et apres l’occupation expliquent pour quel « pays » ce sinistre individu a roule.




    0



    0
    SIDI MAKHLOUF
    30 août 2016 - 13 h 49 min

    MITTERRAND,cette tète de lard
    MITTERRAND,(…) a tout fait pour saborder notre pays,dans sa marche pour le progrès et la démocratie.Il a cru naïvement qu’il pouvait coloniser à nouveau l’Algérie, mais avant de trépasser il l’a eu dans le baba. Al’heure actuelle il devrait être (….) en enfer.




    0



    0
      Ben Jamin
      30 août 2016 - 14 h 30 min

      Pas de chance pour vous, la
      Pas de chance pour vous, la religion de Mr Mitterand envoie tout le monde (ou presque) au paradis car il est né dans une religion d’amour et de pardon.
      Dans sa culture, un seul pêché n’est pas pardonnable, et il ne l’a pas fait donc aucune raison d’être en enfer !
      (Matthieu 12, 31-32)




      0



      0
        Saint-Augustint
        30 août 2016 - 16 h 10 min

        FRÈRE BEN JAMIN VOUS VOUS
        FRÈRE BEN JAMIN VOUS VOUS EGAREZ !
        ALLEZ CONFESSER VOS PÉCHÉS.




        0



        0
          Lyes Oukane
          31 août 2016 - 7 h 51 min

          confesser en deux mots , ils
          confesser en deux mots , ils aiment bien !




          0



          0
        Ahmed
        30 août 2016 - 16 h 17 min

        Il faut avoir du culot pour
        Il faut avoir du culot pour évoquer les Évangiles pour parler de la religion supposée de Mitterrand. Mitterrand n’avait aucune religion si ce n’est celle des maçons et de la magie. S’il est né en pays de racines chrétiennes, ce la ne fait pas de lui un Chrétien. C’est le président imposteur par excellence. Pour ses crimes, je doute que l’enfer ne l’oublie…




        0



        0
        Sifax
        30 août 2016 - 18 h 33 min

        Je ne savais pas que mi-tyran
        Je ne savais pas que mi-tyran etait un de vos « ben »




        0



        0
    Anonymous
    30 août 2016 - 13 h 16 min

    Alors il est où la fierté
    Alors il est où la fierté pourquoi vous êtes rester en France on a toujours été libre de rester ou dégagée reconnait que les arabes comme toi ne sont pas venus en france pour travailler mai pour fautre là merde dans ce pays




    0



    0
      Anonymous
      30 août 2016 - 15 h 48 min

      Tu causes bien la France toi!
      Tu causes bien la France toi!
      Et personne ne t as demandé ton avis.
      Je te conseille le français pour les Nuuuuuls.




      0



      0
      Anonymous
      30 août 2016 - 18 h 13 min

      Vu le français que tu dégages
      Vu le français que tu dégages, on a du mal à te classer.
      Serais-tu un MOKKOKO




      0



      0
    HAMOUDI
    30 août 2016 - 13 h 16 min

    Mitterrand , le sinistre
    Mitterrand , le sinistre ministre de la Justice du gouvernement socialiste de Guy Mollet qui a laissé sans broncher couper les têtes des nationalistes algériens et qui a du sang sur les mains (réf le dernier livre de Benjamin Stora et François Malye) a effectivement était contre l’arrêt du processus électoral en 1991 qui a vu le FIS en avance au premier tour sur le autres partis politique (FLN et FFS notamment).

    Mitterrand voulait que le FIS détrône le FLN car ce « front politique » est pour lui le symbole de l’indépendance de l’Algérie , ce front qu’il a assimilé au pouvoir algérien, ce qui est complément vrai car le FLN a servi de piédestal idéologique à l’armée des frontières et au pouvoir militaire dictatorial et autocratique de 1962.

    Mitterrand pensait qu’avec le FIS les relations avec l’Algérie seraient moins « pénible » qu’avec le FLN ! Mitterrand avait une haine du pouvoir algérien du temps de Boumediène et a cru d’avec Chadli les choses allait changer ! Finalement comme l’a dit Alain Juppé, la France s’est rendu compte qu’avec l’Algérie s’est toujours …. »un vrai casse tête » et aucune projection politique n’est possible !

    Je me souviens que durant les années 1990 , Mitterrand a donné à profusion des cartes de séjour et même la nationalité à des beaucoup de militants islamistes fondamentaliste du FIS et à leurs sympathisants qui ont pu s’exiler en France ! Ce n’est qu’à la deuxième moitié des années 1990 qu’il a commencé à revoir sa stratégie dans ce domaine. Est-ce de cette façon que l’islam politique s’est infiltré dans les banlieues françaises peuplées de Maghrébins, je ne suis pas certain mais c’est très, très possible !

    Les islamistes fondamentalistes du FIS et les Frères Musulmans algériens savaient très bien que Mitterrand voulait que leur tendance arrivent au pouvoir en Algérie. Cependant, ils ont bien su cacher cette réalité politique jusqu’à aujourd’hui car pour eux, ces islamistes, savaient que se faire aider par la France pour arriver au pouvoir passerait mal auprès l’opinion publique et du peuple algérien surtout! Mais c’est une réalité que personne ne peut désormais cacher aujourd’hui ! D’ailleurs, un dicton de chez nous dit : « on ne peut cacher le soleil avec un tamis » et çà même les islamistes le savent aussi .

    Kounou S’bouhaa!!




    0



    0
    Kahina
    30 août 2016 - 13 h 12 min

    Mitterand le démocrate avec

    Mitterand le démocrate avec une tête intégriste.
    Ce soi-disant démocrate et défenseur des barbus criminels qui tuaient en Algérie était le support de la décennie noire.
    Au nom des droits de ses hommes barbus, l’Algérie a perdu 200 000 âmes innocentes.

    La France a besoin d’une autre renaissance, car tout montre qu’elle a bien viré vers la wahhabisation de son peuple avec la bénédiction de l’Élysée.




    0



    0
    ithran
    30 août 2016 - 13 h 10 min

    son rôle dans la guerre d
    son rôle dans la guerre d’Algérie il as tuer combien ? .mm ben mhidi cest lui qui as donné l’ordre cest lui mm qui as creer le FN en France il les a financé a hauteur de 600 millions de francs pour emerder la droite .Aujourd’hui il ya des millions de François miitterrand e travers le monde . Mais il savent que c’est trop tard.




    0



    0
    Manip de Creil
    30 août 2016 - 13 h 09 min

    Le collège Havez se trouve
    Le collège Havez se trouve dans un coin de Creil très particulier, le quartier Rouher appelé le Plateau. Une cite de relégation dont la plupart des pères travaillaient dans l’usine Chausson, Vieille Montagne ou encore Sacilor.

    Une cité loin du centre ville entre un hôpital, une zone commerciale, une synagogue et déjà surpeuplé d’étrangers ou de français très pauvres.

    C’est une ville qui fut tenue par les socialistes. Ceux-ci après avoir laminé le courant communiste en profitant de ses voix pour faire un front de gauche (déjà!) devait désormais se retrouver face au parti du RPR.

    Pourtant les communistes de la région ont eu un vrai travail d’intégration envers les populations d’origine étrangère voire de formation des mères de familles a travers leurs cellules de quartier.

    C’est sur fond de crise électoral et de revirement des lecteurs du centre-ville, mais aussi de communistes ayant décidé de soutenir publiquement la cause palestinienne que se joue le drame du foulard. Il fallait pour ces socialistes au pouvoir préférer la carte islamiste à la carte politique traditionnelle (soutien d’un peuple en souffrance) et récupérer le vote d’une génération de « beurs » ayant désormais l’age de voter. Il y autant de français d’origine marocaine que d’origine algérienne dans cette région. Les « algériens » penchaient plus pour le champ social et politique (marche de l’égalité, soutien de la cause palestinienne, soutien pour Nelson Mandela). Les « marocains » occupaient plus le champ de commerces, des mosquées.

    Le collège avait pour Principal (proviseur) Ernest Chenière, un personnage colérique mais clairement orienté. Ernest Chenière, d’origine martiniquaise, après la crise de Creil, sera élu député de la 3e circonscription de l’Oise de 1993 à 1997, il préconisait un rapprochement avec le FN. il sera en 2003 «chargé de mission» à l’école nationale d’équitation de Saumur (École d’équitation militaire).

    La région de Creil était une zone industrielle et ouvrière qui connut a cette époque un bouleversement sans précédent par la délocalisation massives des entreprises. De nombreux ouvriers ont connu le suicide comme résolution. Des familles entières furent déstabilises par ces fermetures abusives de sociétés ayant encore pignon sur rue (Chausson montait des voitures pour … Renault et Peugeot!), C’est aussi sur ce plateau Rouher que se trouve la base aérienne 110 Guy Fanneau de La Horie. Depuis 1990, se trouve sur cette base l’installation d’un pôle interarmées de renseignement, comprenant notamment des service de la Direction du Renseignement militaire.

    En 1989, rien ne présageait cette affaire si ce n’est l’ouverture progressive d’une mosquée sur ce plateau où des jeunes ont été radicalisés, jusqu’à porter dans la rue des tenues étonnantes (jeans 501, dessus une gandoura, des petites barbes non tailles et des baskets reebook ou stan smith). Ils n’avaient dans leurs bouches que le mot « les Afghans ». Il avaient l’air de clowns, mais personne n’a compris comment ils ont pu œuvrer et surtout dans quels lieux dans cette région ils pouvaient se radicaliser de cette manière.

    Les trois filles concernées sont deux marocaines et une tunisienne. Les familles algériennes avaient très peu de connexion avec la vague religieuse.

    Le père des deux filles marocaines était en… 2003 l’imam de Creil. Ces filles n’avaient que 14 ans ! Il a fallu l’intervention de Hassan II pour contraindre ces deux filles marocaines à accepter la règle du collège.

    Il faut savoir aussi que dans ces quartiers de la région creilloise toutes les mosquées sont tenues par des marocains (Oujda, Chleuhs) ainsi que les commerces quotidiens (épicerie, boucherie, etc). C’est dans une région où le parti socialiste via François Mitterrand, désireux de faire monter le front national pour abattre le PCF (parti communiste français) souhaitait faire changer le paradigme de la lutte sociale vers le paradigme de l’identité religieuse (aujourd’hui le parti socialiste fidèle a lui-même opte pour le paradigme du mariage homosexuel et de l’homoparentalité).

    Ce parti incapable (ou refusant volontairement) de régler les questions sociales optent pour des pratiques de petite boutique afin de s’assurer une armée de réserve électorale. Or cet idiot de parti socialiste arrive au terme de ses manipulations. La société française est fragmentée, divisée, souffrante. Il faudra une protection transcendante pour que les française et les étrangers vivant en France ne cèdent pas devant cette manipulation.

    Cette stratégie prend d’autres contours avec notamment l’action du CCIF (association de lutte contre l’islamophobie) et le nouveau gourou Marwan Muhammad qui est clairement en mission. En effet, au lieu de résoudre l’affaire du restaurant de Tremblay-en-France avec diplomatie et sagesse comme l’Islam le recommande, sans chercher à détruire par la haine, l’humiliation l’adversaire, il a au travers de cette association clairement appelé au harcèlement dans les sites du restaurant/Facebook/Google en demandant de ruiner la réputation de ce cuisinier inculte. Avec de tels agissements dignes des trotskistes recyclés dans le PS, si ce cuisinier idiot mis à bout par ce harcèlement excessif devait se suicider, il faudra tenir Marwan Muhammad pour responsable et coupable.

    Quant à Mitterrand il est le président porte-malheur de la société française. Le PCF n’est pas à idéaliser mais son travail de maillage, de formation, de soutien des populations d’origine immigrée, des français d’origine immigrée a été réelle. Sans ce PCF dans de nombreuses villes populaires, le parti socialiste n’aurait jamais été au pouvoir après le premier septennat en 1988. Mitterrand a joué sur la carte front-national et sur la carte islamiste, toutes deux émergentes. Mitterrand a détruit le vivre-ensemble pour être réélu aura sûrement l’enfer pour dernière destination. En outre, c’est ce Mitterrand qui n’a jamais rendu l’argent disparu dans un avion après les premiers bombardements en Irak. L’abrutissement de la population par des médiats possédés par d’anciens du Tonton immonde ont fait le reste. Immonde personnage, ton nom est synonyme de l’ordure sur un piédestal.

    Un conseil en or aux franco-algériens : sortez de ces manipulations, car vu la reptation injuste qu’on se traîne, ça retombera encore sur notre dos et ne votez pas pour le parti socialiste. C’est le pire parti en place.




    0



    0
      Anonymous
      30 août 2016 - 15 h 19 min

      « Rinou » « bijou ». c’est par
      « Rinou » « bijou ». c’est par ces deux vocables que nos parents immigrés désignaient les deux marques auto. Une fois dans les 1960, un émigré embarquait à Marseille sa toute nouvelle R25 pour aller passer ses vacances « au bled ». Le jeune douanier qui lui faisait les formalités, s’exclama: « Vous avez là un beau bijou ». Alors l’immigré doublement fier (pour sa voiture et d’avoir trouvé un Français plus bête que lui) lui fit remarquer: « non msiou lagen, si ba un bijou, si un rinou.




      0



      0
        Lyes Oukane
        1 septembre 2016 - 9 h 17 min

        Les premières R25 furent
        Les premières R25 furent fabriquées au milieu des années 80 pas avant . Dans les années 60 il n’y avait même pas de R8 , R12 et encore moins de R16 . Au début des années 60 ,il y avait la 4 ch ,la Dauphine et le lancement de la R4 communément appelé la 4L .




        0



        0
      Sifax
      30 août 2016 - 16 h 05 min

      pas bête le mi-tyran mi
      pas bête le mi-tyran mi-democrasse




      0



      0
      Nadir
      30 août 2016 - 16 h 56 min

      Remarquablement bien expliqué
      Remarquablement bien expliqué. Mitterrand était donc vraiment diabolique 🙂 . AP sait ouvrir un vrai débat. Merci pour cet historique. Ça donne la chair de poule de voir autant de machiavélisme.




      0



      0
      Restaurant Cénacle
      30 août 2016 - 21 h 14 min

      Précision : C’est SOROS qui a
      Précision : C’est SOROS qui a financé le CCIF et Marwan Muhammed. La campagne a été en partie financée par la fondation Open Society, créée par le milliardaire américain George Soros.
      Deuxième précision : la police française dans le 93 ne se déplacerait pas pour venir dans un restaurant et constater les faits.
      Troisième précision : ces femmes, personne ne sait qui elles sont. Marwan Muhammed a demandé de ne pas chercher de la savoir qui sait … ???
      Quatrième précision : le restaurateur incriminé a été le chef de cuisine dans un lieu réputé d’orgies, parmi les invites de grands noms de la politique française dont DSK.




      0



      0
    tahia
    30 août 2016 - 12 h 59 min

    A partir de 1981 commençai
    A partir de 1981 commençai en France la mainmise effective de l’idéologie sioniste anti-francaise de BHl et ses amis nouveaux philosophes et parrains du CRIF .. le multiculturalisme d’inspirations juif devient la doctrine d’état de la république française et on commença à persécutera le patrimoine historiques de la France pour le remplacer par le Talmudisme devenu le mode opératoire d’une gauche et d’une droite qui agissent sous le chantage du Sionisme et de la Shoah Bizness .. c’est à partir de la qu’a commencé l’installation de l’islamisme en France .. la mémé époque où l’Arabie saoudite a commencé à avancer ses pions et ses partis en Algérie .. ceux qui nous font croire que le sionisme juif et l’Islamisme arabe ne sont pas les deux faces de la même pièce , sont soit des idiots soit des agents wahabistes dangereux … ils travaillent tous les deux à la domination des peuples




    0



    0
      Saint-Augustin
      30 août 2016 - 16 h 06 min

      Exactement. C’est ce sinistre
      Exactement. C’est ce sinistre personnage qui a introduit les loups sionistes dans la bergerie France.
      Ben Saoud et banou Israël ont à leurs actifs des millions de morts depuis leur création.
      Et depuis cette date on ne compte plus les guerres dans cette région.




      0



      0
        Anonymous
        30 août 2016 - 17 h 41 min

        L’histoire commence avec deux
        L’histoire commence avec deux socialistes. Le deuxième est Pierre Laval, socialiste vichyste hors pair. Allez sur Google images et vous constaterez que Laval devait être un français venu d’ailleurs et qui a plongée dans la collaboration malgré ses origines. L’histoire ne vaut jamais mettre les pieds dedans, sinon ce sont des céphalées en gage.




        0



        0
    Anonymous
    30 août 2016 - 12 h 59 min

    Le Monde a l’envers !

    Le Monde a l’envers !
    « En participant naïvement à la réunion de Sant’Egidio en 1996, dont l’objectif avoué était de réhabiliter le FIS, le FLN s’était alors «tiré une balle dans le pied» sans le savoir. »

    Heureusement que les patriotes tel que Said Saadi (RCD), Hachemi Cherif (MDS)….ont pointe du doigts en désignant (…) Ait Ahmed, Ben Bella, Mehri….




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    30 août 2016 - 11 h 32 min

    Je rédigerai plusieurs
    Je rédigerai plusieurs commentaires. Des morceaux. En septembre 1989 jusqu’à début octobre j’étais à Paris, dans une logique branchée sur Mitterrand, via Pïsani un de ses amis, alors président de l’institut du monde arabe, je reviendrai sur ce point, mais je vous avoue qu’en 1989 je n’avais pas connaissance du FIS ! Ce morceau, je le dédie à la catégorie que sous entend Zone d’Éducation Prioritaire, ZEP, et nos compatriotes méritent que soit portée à leur connaissance l’ancêtre de ces ZEP, il y avait dans les années 1967-1971, des classes appelées « Classes de transit », et même des « Cités de transit ». Je me suis retrouvé dans un schéma rare à l’époque, dans un collège à Aix-en-Provence, nous n’y étions que deux Algériens, une fille et moi, à y être en scolarité « normale », en bordure de l’édifice principal du collège, des baraques en bois en guise de « Classes de transit », peuplées de « Nord Africains », « en échec », un transit vers surtout les prisons, les tribunaux…. Il parait que Mitterrand aimait les « Il faut »… OK, il faut dire la vérité, toute les vérités, Hollande en sera KO ! Et Sarkozy fera comme Iblis lorsqu’il entend Le Muezzin… A suivre !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.