Belkhadem fait feu de tout bois contre Saïdani sur les réseaux sociaux

Abdelaziz Belkhadem. New Press

L’ancien secrétaire général du FLN, Abdelaziz Belkhadem, revient en force sur les réseaux sociaux. Outre plusieurs comptes qui portent son nom, Belkhadem, qui n’a jamais cessé de manœuvrer dans l’ombre pour le «redressement» de l’ex-parti unique, bénéficie d’une page Facebook qui rapporte quotidiennement ses moindres faits et gestes à travers le territoire national. Appelée «Comité de fidélité à Abdelaziz Belkhadem», cette page met en avant la «popularité» dont jouit l’ancien secrétaire général du FLN au sein de la base militante à travers des images et des vidéos de ses déplacements à l’intérieur du pays. Elle donne également une forte tonalité critique aux événements qui se déroulent au sein du parti. Animée par Hakim Stouane, cette page compte plus de six millions de «like». Elle livre son analyse critique de l’action de la direction actuelle et dénonce les dérives multiformes du «groupe de Saïdani».

Abdelaziz Belkhadem, qui ne perd pas espoir de reprendre le contrôle du FLN, assume ainsi une «confortable» présence politique sur la Toile tout en restant très actif sur le terrain. Il est d’ailleurs en passe de gagner cette bataille «virtuelle» qu’il mène contre Amar Saïdani et ses proches collaborateurs. Les «fidèles» à Abdelaziz Belkhadem font ainsi le parallèle entre le dynamisme de ce dernier et l’effacement total du secrétaire général du FLN, inactif depuis des mois. Et cette présence de Belkhadem sur les réseaux sociaux semble ainsi déranger les proches du secrétaire général du FLN.

Le fidèle lieutenant d’Amar Saïdani, l’affairiste Mohamed Djemaï, dénonce cette page en accusant ses animateurs d’«user d’un ton maffieux». Visiblement agacé par l’activisme de Belkhadem, ce député, placé par Saïdani à la tête du groupe parlementaire du FLN, répète à qui veut bien l’entendre que la disparition du secrétaire général du FLN des écrans radars depuis des mois est «tout à fait normal». Autrement dit, à court d’arguments, Mohamed Djemaï tente donc de minimiser l’importance de la présence du SG du FLN sur une scène politique très animée. L’affirmation de Mohamed Djemaï prouve justement qu’il y a anguille sous roche. Elle rajoute une couche au doute qui règne sur les véritables raisons de la disparition d’Amar Saïdani de la vie politique nationale, lui qui est à la tête de ce qu’il présente comme la «première force politique nationale».

Si l’absence d’Amar Saïdani est fortement remarquée, c’est parce qu’il se passe des choses dans la vie politique nationale et surtout au sein même du FLN où les dissensions internes s’exacerbent et la contestation s’élargit et prend diverses formes. Il est d’ailleurs aisé de constater le malaise qui règne au sein de ce parti qui n’arrive plus à organiser des activités politiques aussi bien nationales que régionales. Fronde, multiplication des clans et de courants anti-Saïdani, mainmise des nouveaux parvenus sur la direction du parti, le FLN vit une situation d’instabilité et de dissensions inédite.

Et les appétits des uns comme des autres s’ouvrent à l’approche des élections législatives, qui se préparent dans les «coulisses» et dans l’opacité la plus totale. Dans ce capharnaüm, on ne sait plus qui sera le vainqueur. Même le sort d’Amar Saïdani, sorti grandi et renforcé après ses virulentes attaques contre l’ex-chef des services secrets, n’est pas clair. A huit mois des législatives, la «maison FLN» subit de fortes secousses et personne ne sait combien de temps elle pourra tenir encore debout.

Sonia Baker

Comment (39)

    Rascasse
    7 septembre 2016 - 15 h 28 min

    Une chose est certaine au FLN
    Une chose est certaine au FLN on ne fait pas la politique noble pour la patrie , mais la politique perfide deguelasse pour se rapprocher de la mamelle et profiter de la rente et cela depuis l’indépendance, je lance un appel aux journalistes de ne plus médiatiser la lutte intestine au sein du FLN afin de ne pas donner de faux espoirs aux Algériens et l’illusion d’un changement : le FLN ne connaît pas ce que les mots modernité justice libérté démocratie veulent dire et point bare.




    0



    0
    h'didwane
    7 septembre 2016 - 11 h 55 min

    Et la comédie continue. Amen

    Et la comédie continue. Amen
    Des feuilletons sans fin. Quand l’un d’eu se terre, son ami commence son role et aisni de suite.
    La liste est longue: Louisa, saidani, ghoul, khelil, belkhadem, ouyahia et au suivant.
    Chacun a un role a jouer car les bénéfices sont plus gros que leurs bedaines.




    0



    0
    TheBraiN
    7 septembre 2016 - 8 h 55 min

    Un parasite en chasse un
    Un parasite en chasse un autre !!

    La résidence d’état doit bien manquer à Belkhadem en tout cas !




    0



    0
    Jakob
    7 septembre 2016 - 8 h 35 min

    Vive la FLN 1954 …….1962
    Vive la FLN 1954 …….1962 او المرحوم عبد الحميد مهري




    0



    0
    Aicha Benguendouze
    7 septembre 2016 - 3 h 40 min

    Belkhadem fait feu de tout
    Belkhadem fait feu de tout bois contre Saïdani sur les réseaux sociaux..Enough is Enough…….Ya Si Belkhadem and ya Si Saidani…Brabi ehechmou….rouhou latrite…Si Belkhadem rouh el Saoudia gerer quelques mosques wahabites and ys Si Saidani rouh…ou…? naturellement a Paris. Mes amis a Paris pourraient vous donner les bonnes addresses des clubs de danse…Valse, Mambo, Rock and Roll et meme le Flamenco sans oublier naturellement le Baladi….and God Bless All of You in …………..your retirement




    0



    0
    Slam
    6 septembre 2016 - 23 h 02 min

    Voici donc le « débat
    Voici donc le « débat politique » version fln. Au lieu de se battre sur des orientations politiques, des options économiques et des projets de société entre des courants politiques, on nous sort de sa retraite un vieux clown soudanisé pour affronter un drabki en vacances prolongées dans un combat de dupes. Le show est bien entendu sponsorisé par les gros trabendistes de l’ombre. Ça vole très haut au niveau des idées ! Si vous pouviez vous etriper et vous massacrer les uns les autres jusqu’au dernier … Le problème est que vous êtes tels des cafards : trop nombreux, vous resisterez même à une attaque nucléaire.
    Nous sommes foutus les amis. Trop shootés à l’opium des peuples et nos kerchs gavés de produits importés, dépassés par les progrès des autres, nous assistons, indifférents ou complices, à notre propre suicide collectif en regardant des dinosaures insatiables se battre pour bouffer notre avenir.




    0



    0
    Laetizia
    6 septembre 2016 - 22 h 53 min

    belkhadem ce chamelier devenu
    belkhadem ce chamelier devenu personnalité politique de haut rang dans l’Algérie de la décadence, l’Algérie de la médiocrité tous azimuts ! ? svp parlez nous des vrais patriotes pas de profs d’arabe reconvertis en hommes d’État et émissaires de marque en dépit du bon sens (…)




    0



    0
    Quenelle
    6 septembre 2016 - 22 h 22 min

    Rectification aux propos d’un
    Rectification aux propos d’un commentateurs : ce gugus n’a que le bac, promotion 1963 ou 64 !
    Il a été enseignant de collège à Sougueur (Tiaret).
    Sa carrière  » politique » il la doit?, en partie, à son encartement à la kasma FLN de cette ville.
    Il doit avoir aujourd’hui 77 ou 78 ans !
    Pour l’anecdote : vers le début des années 70, Boum faisait sa tournée des popotes dans la région, il fit une halte à Ain-dheb, et comme Belkhadem était le seul arabisant du coin on le chargea de prononcer le discours de bienvenue en arabe classique. Cela fit plaisir à Boum qui le ramena dans ses bagages à Alger.
    Pour les casseroles qu’il traîne : tout le monde se souvient qu’il prêta allégeance aux Iraniens du temps où il était à la tête de l’APN, l’enregistrement de l’entretien qu’il eut avec l’ambassadeur iranien vers le début des années 90, à l’époque où le FIS (de la haine) égorgeait à tout va, existe et la presse , toute la presse, en avait parlé.
    La mémoire collective est fidèle , elle n’oublie rien.




    0



    0
      LOUKENBESSAH
      7 septembre 2016 - 5 h 52 min

      OUI ,le mot «  »quenelle «  »FAIT
      OUI ,le mot «  »quenelle «  »FAIT PARTIE DE LA CUISINE FRANCAISE «  »alors mon commentaire s’arrete là,!!!!!!les HARKI se mobillisens heu heu heu hhhhhhhh……….




      0



      0
    AMAR
    6 septembre 2016 - 21 h 48 min

    le cirque n’a pas encore
    le cirque n’a pas encore livré tous ses secrets apparemment …




    0



    0
    les damnes de la terre
    6 septembre 2016 - 21 h 43 min

    La difference entre saidani
    La difference entre saidani et belkhadem,le 1er c la voix de son maitre quant au second sa vsion c devenir le maitre.Et celui qui peut sauver ce qui reste du FLN ne pourait etre que le perdu de vue Abdelkrim Abada.




    0



    0
    Nora
    6 septembre 2016 - 21 h 35 min

    Une guerre de clans, d
    Une guerre de clans, d’opportunistes antipatriotes qui risque de mettre à genou le pays. Commençons d’abord à voter localement sur des personnes intègres et capables de développer et hisser le pays vers l’excellence.




    0



    0
      Amazighkan
      6 septembre 2016 - 22 h 24 min

      Ramtane Lamamra est compétent
      Ramtane Lamamra est compétent et peut-être intègre mais ça m’étonne qu’il soit membre du FLN.




      0



      0
    1962, les Muppet Show
    6 septembre 2016 - 21 h 10 min

    Toutes ces « personnalités » ‘
    Toutes ces « personnalités » ‘(Hachakoum) ont fait l’école de la corruption, du mensonge, du vol, du régionalisme, de l’intégrisme, et de l’hypocrisie : Le Parti F.L.N




    0



    0
    anonyme
    6 septembre 2016 - 19 h 08 min

    il y a bien un profil dans
    il y a bien un profil dans lequel Belkhadem l’emporte sur Saadani: c’est celui de la probité morale. Il ne traine aucune casserole derrière lui, il a été plusieurs fois ministre y compris premier ministre. Il est diplomé en lettres et en finances.
    Il n’a jamais été pompiste dans une station service, n’a jamais été drabki ni troubadour ni berrah. Il ne possede pas d’appartements en france,n’a jamais été accusé de quoi que ce soit. Quant à ceux qui le presentent comme un islamiste, qu’ils se rapellent la tentative terroriste contre le palais du gouvernement, alors que Belkhadem était premier ministre.




    0



    0
      Bekaddour Mohammed
      6 septembre 2016 - 19 h 52 min

      Il parait que Houari
      Il parait que Houari Boumédiène avait été capté par, alors le tout jeune, Belkhadem, mais là il est trop vieux, trop tard ! A lui, de mettre en selle des jeunes : DES JEUNES !
      De jeunes Houari Boumédiène actualisés !




      0



      0
    Anonymous
    6 septembre 2016 - 19 h 02 min

    Belkhadem,Saidani,ils sont
    Belkhadem,Saidani,ils sont tous pareils.Il faut mettre le FLN au musée car ce n’est plus le front de libération national mais plutôt le front de liquidation nationale.




    0



    0
    Anonymous
    6 septembre 2016 - 18 h 58 min

    Belkhadem,saidani,tliba,ould
    Belkhadem,saidani,tliba,ould khelifa,bensalah ont complètement souillé ce grand parti historique.
    Et choisir entre belkhadm et saidani c’est choisir entre la peste et le cholera..L’un s’abreuve chez les wahabiste et l’autre sur les bords de la Seine.




    0



    0
    Wallace
    6 septembre 2016 - 17 h 35 min

    Voyons chères internautes
    Voyons chères internautes laisser les se bouffer entre eux comme De misérables chiffonniers j,usqu à leur extinction la plus complète..
    « Pour ouvrir un panier de crabes, il faut le faire de l’intérieur. » 




    0



    0
    Anonymous
    6 septembre 2016 - 16 h 30 min

    Tous des malfaiteurs et des
    Tous des malfaiteurs et des traitres à nos valeureux Chouhadas et au pays. Ils doivent foutre le camp au plus tôt.




    0



    0
    Anonymous
    6 septembre 2016 - 14 h 29 min

    Ils parlent du FLN et des
    Ils parlent du FLN et des élection 2017 et le peuple n est même pas consulte .ya les assoiffé de pouvoir le peuple n ira pas vote .vous avez que a élire les gens qui vous ressemble le peuple algérien est mort et enterré donc oubliez le OK




    0



    0
    kad
    6 septembre 2016 - 14 h 28 min

    ‘ cette page compte plus de
    ‘ cette page compte plus de six millions de «like».’ Tout le monde sait que les like s’achètent . Ce coco continue à tricher . Ya settar on ne parle que des maffieux .J’espère qu’ils ne vont pas nous créer une guerre civile.




    0



    0
    amina
    6 septembre 2016 - 14 h 09 min

    Que des mauvaises nouvelles
    Que des mauvaises nouvelles pour notre pays,un voleur maffiosi veut en chasser un autre!!!!!Est qu ils savent qu on en a marre de ces guignols, suceurs de sang du peuple algerien?Mr le presidane de la republique democratique et populaire d Algerie et president du parti FLn,faites un dernier geste avant de partir,mettez le FLN au musée sinon dans mille ans,des personnes vont se targuer d avoir fait la guerre de liberation nationale…
    Sauvez l Algerie de tous les opportunistes presents et futurs……




    0



    0
      les damnes de terre.
      7 septembre 2016 - 10 h 41 min

      Y a t il un president de la
      Y a t il un president de la republique?




      0



      0
    Thidhet
    6 septembre 2016 - 14 h 01 min

    J’aime bien ces chapeaux de
    J’aime bien ces chapeaux de paille. Nous devront en faire un des éléments de nos costumes nationaux. Ca change d’un turban à la saoudienne.




    0



    0
      anonyme
      6 septembre 2016 - 23 h 11 min

      ce chapeau fait partie de nos
      ce chapeau fait partie de nos traditions vestimentaires depuis bien longtemps pour votre gouverne , il n’ a pas été importé contrairement à l’hurluberlu qui le porte sur la photo




      0



      0
    Lghoul
    6 septembre 2016 - 13 h 52 min

    Tout le monde doit partir au
    Tout le monde doit partir au musée – Le parti fondé par Abane et Ben M’hidi avec !
    Que font ils encore: Ils ont tous dépassé 70 ans et ils sont toujours autour comme des hyenes
    Toujours en attente de quelque chose et des bénéfices materiels. Ils ont le ventre trop profond et jamais ils diront non a quelque chose de gratuit comme si le pays et ses ressources leur appartient.
    Si demain ce parti de tous les algeriens est mis au service du peuple et de l’histoire de ce pays, c’est a dire au musée du moudjahid, vous verrez comment ils DEGUERPIRONT TOUS comme des rats car il n’y a rien a gratter ! Quelle bande d’opportunistes jusqu’a la mort. Une honte pour le pays et un affront pour les 1.5 millions de chahids.




    0



    0
      FLN yahasrah
      6 septembre 2016 - 14 h 33 min

      TANTOT EN TENU DE FAKIR

      TANTOT EN TENU DE FAKIR
      TANTÔT EN CHAPEAU KROKODIL DINDEE.
      MÈRE OU FEMME MAROCAINE.
      UN DJABALAH TAGUIA-COSTUME MINISTRE.
      TOUJOURS ASSOIFE DU PUIT FLN AU GROS BUDGET EN PLEIN MILIEU DU SAHARA.
      ÇA RESSEMBLE À UNE HORDE D AFFAMÉS AUTOUR D’UNE ALGÉRIE BLESSE À MORT.
      REMARQUER QUE CES TOUJOURS LES MÊMES QUI REVIENNENT AVEC UN ESTOMAC PLUS GRAND QU’UN SAC À JUTE.




      0



      0
      algerien pur et dur
      6 septembre 2016 - 16 h 47 min

      Quand l’appetit de quelqu’un
      Quand l’appetit de quelqu’un s’apparente a un puit sans fond, c’est la malediction du bon dieu qui commence deja a s’abattre sur lui et ce avant son trepas. Il ne sait plus apprecier ce qu’il a. Rien ne les sauvera. Entre temps que peut on faire pour sauver notre algerie et son peuple de leurs griffes et appetit feroce? This is the question.




      0



      0
    RAYES EL BAHRIYA
    6 septembre 2016 - 13 h 30 min

    CE PARTI DE VIEUX FOSSILES

    CE PARTI DE VIEUX FOSSILES DONT CERTAINS SONT COMPLÈTEMENT MARTEAUX.




    0



    0
    el wazir
    6 septembre 2016 - 13 h 21 min

    Le parti FLN sont sort est
    Le parti FLN sont sort est décidé, c’est le musé. saidani a atteint ses limites et « AHRAB » quand a Belkhadem son intervention c’est pour attiser l’incendie dans la maison parti FLN et accelerer son démantellement, c’est pour cela que l’intervention d’anti sadani dans un tel contexte est fortement souhaitée; quel soulagement ! RIEN que la récupération des biens herités par l’actuel FLN permettra a court terme de faire face aux difficultés de financement de notre développement;




    0



    0
    Tinhinane
    6 septembre 2016 - 13 h 20 min

    Ni la pestes ni le choléra.

    Ni la pestes ni le choléra.

    Selon la photo, le barbu Belkhadem a par hasard retrouvé le chapeau Algérien qu’il avait remplacé par le tissu d’arabie.




    0



    0
    Anonymous
    6 septembre 2016 - 13 h 13 min

    le FLN est devenu la honte de
    le FLN est devenu la honte de l’Algérie .. ce patrimoine national historique de grande valeur universelle , est devenu un chiffon sous les pieds de n’importe maffias de douar .. on a la nausée ! un jour la France elle même va revendiquer à l’ONU cette atteinte à l’image de son ennemi historique respectable .. l’un doit être fusillé pour haute trahison et intelligence avec l’ennemi et l’autre doit être en prison pour vol, fraude et corruption .. allah yarahmkom ya chouhadas , les gueux et les affairistes se moquent des martyrs de la nation et de tout un peuple ..




    0



    0
    Anonymous
    6 septembre 2016 - 13 h 06 min

    Assoiffés de pouvoirs, de
    Assoiffés de pouvoirs, de postes, de privilèges, Ils ont bu dans toutes les humiliations , tetes basses
    Impliqués dans et les affaires scabreuses, et scandaleuses, sourires des cyniques,et des hypocrites, machiavéliques, opportunistes, et véreux,
    Rejetés et exclus par les portes par la société civile et par le peuple
    Ils reviennent camouflés, et discrets en rentrant par les impostes du FLN, sur les pointes des pieds




    0



    0
    Saint-Augustin
    6 septembre 2016 - 13 h 05 min

    Le peuple algérien doit se
    Le peuple algérien doit se réapproprier ce cigle symbole de notre Histoire et des combats de nos anciens pour la liberté la justice et la dignité.
    Nul n’a le droit de l’utiliser à des fins partisanes.
    Vivement demain!




    0



    0
    HAMOUDI
    6 septembre 2016 - 13 h 05 min

    Waouh , Belkhadem , l
    Waouh , Belkhadem , l’algérien Khomeiniste est de retour !

    Moi je pense sincèrement qu’il va détrôner Saidani , dans pas longtemps, car la société algérienne est maintenant bien formatée pour devenir une « république islamique » et même carrément « une république islamiste » régit par le Coran ! Il n’y a qu’à voir l’offensive de partis politiques islamistes qui veulent faire un front uni contre Bengherbit (le symbole de la modernité, de efficacité, de la raison et du progrès ) , il n’y a qu’à voir le simple gardien de portail (un planton) d’un collège à Draria qui refuse de faire entrer des filles sans hidjab à l »école, etc.. etc… Quand un gardien parle et agit en lieu et place d’un directeur d’école, quand un pays est dirigé par un fauteuil roulant, il ne faut s’étonner qu’un Belkhadem deviennent le futur président algérien !

    Ya da Belkadem,tu as de l’avenir devant toi en Algérie malgré ton âge , ya kho ! Tout est possible quand c’est un ancien ami à toi qui dirige sur un fauteuil roulant !




    0



    0
    Anonymous
    6 septembre 2016 - 12 h 53 min

    Le proverbe populaire
    Le proverbe populaire algérien dit  » Ouled el djaroua… »




    0



    0
    RasElHanout
    6 septembre 2016 - 12 h 42 min

    Ils se valent tous meme si ce
    Ils se valent tous meme si ce Belkhadem n’a jamais trahi le pays en se mettant au service du Roitelet M6 comme l’a fait le voyou de Saidani avec ses copains du Partis qui ont pour noms Wahid Bouabdellah and Cie




    0



    0
    kahina
    6 septembre 2016 - 12 h 41 min

    « Le fidèle lieutenant d’Amar
    « Le fidèle lieutenant d’Amar Saïdani, l’affairiste Mohamed Djemaï, dénonce cette page en accusant ses animateurs d’«user d’un ton maffieux». »

    C’est quoi la différence entre un affairiste du clan saadani et le ton maffieux du clan Belkhadem?? Aucune.

    Ni le wahhabite belkhadem ni le voleur tunisien drebki Saadani
    Il a quel âge ce Belkhadem??




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.