Le RCD dénonce une «classification ethno-raciale dans un livre scolaire»

Une réunion du conseil national du RCD. New Press

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) dénonce vivement une classification «ethno-raciale» des Algériens dans le nouveau manuel scolaire de géographie destiné à la première année moyenne.

Dans une réaction publiée sur son mur Facebook, le secrétaire national à la communication, Atmane Mazouz, qualifie ce contenu de tout simplement «scandaleux». «Encore une falsification et un déni d’identité pour tout un peuple», a-t-il enchaîné, en faisant référence aux 80% d’Arabes en Algérie dont parle ce manuel scolaire qui remet en cause ainsi l’amazighité de l’Algérie. «Cette classification ethno-raciale est gravissime, surtout qu’elle est véhiculée dans un manuel scolaire», ajoute Atmane Mazouz.

Le livre dont parle le responsable de la communication du RCD présente la composante ethnique de la population algérienne en affirmant que 80% de la population sont arabes et le reste, à savoir 20%, sont un mélange de Chaouis, Mozabites, Kabyles et Touareg. Une fausse classification qui ne repose sur aucune étude, ni base scientifique.

Le chef de l’Etat a à maintes fois affirmé que l’Algérie est amazighe et a été arabisée par l’islam. D’ailleurs, il a consacré la langue amazighe comme officielle dans la nouvelle Constitution. Mais le décalage entre les textes et la réalité est énorme. Le RCD parle ainsi d’une officialisation de façade. «Les institutions sont les premières à combattre la promotion de la langue amazighe. Sa constitionnalisation n’est que chimère face aux blocages provoqués par le pouvoir et ses tentacules dans les différentes administrations et institutions», a souligné Atmane Mazouz qui publie sur son mur un exemple d’imprimé distribué aux parents d’élèves pour savoir s’ils veulent ou pas que leurs enfants étudient tamazight à l’école. Une langue officielle mais dont l’enseignement reste facultatif.

Sonia Baker

Comment (71)

    TheBraiN
    20 septembre 2016 - 8 h 23 min

    A propos de classification
    A propos de classification ethnico-raciale , n’est-ce pas le RCD et ses « amis » berbéristes qui l’ont « inventée » en premier avec la « berbérisation » du peuple Algérien ???
    L’hypocrisie de ce parti de salon fait qu’ils dénoncent une « classification ethnique » non pas par rapport aux dangers qu’elle comporte mais par rapport à la classification elle-même !
    Le RCD aurait-il eu la même réaction si le « livre de Benghebrit » parlait de 80 pour cent de berbères ?
    Bien sur que non !




    0



    0
    TheBraiN
    18 septembre 2016 - 13 h 45 min

    Les voix du FFS + les voix du
    Les voix du FFS + les voix du RCD ça fait combien ?




    0



    0
      JSK
      18 septembre 2016 - 15 h 38 min

      14 MILLIONS DE KABYLES PLUS 8
      14 MILLIONS DE KABYLES PLUS 8 MILLIONS DE CHAOUIS ET 10 MILLIONS DE METIS FAITES LE COMPTE




      0



      0
        el miia kvayl
        18 septembre 2016 - 20 h 34 min

        Métis toi même

        Métis toi même
        Nous sommes majoritairement Berbère,nous nous distinguons simplement pour les uns par la langue berbère qu’ils ont conservée et pour les autres par la langue arabe qu’ils ont adoptée au fil du temps




        0



        0
        TheBraiN
        20 septembre 2016 - 8 h 20 min

        Je me demande pourquoi ils
        Je me demande pourquoi ils ont jamais gagné la moindre élection alors !
        C’est drôle quand-même !!

        Ah j’ai du manquer quelque chose parce que si vous rajoutez quelques …millions de ….vrais berbères (des vrais bruns aux cheveux frisés) du sud , on arrivera à 100 millions d’Algériens que les statistiques « calculent » à 38 millions !




        0



        0
    Anonymous
    18 septembre 2016 - 13 h 25 min

    Les kabyles serait-il des
    Les kabyles serait-il des gens de caractère rétrograde et arriéré? J’en doute fort à présent. Nous savons très bien qu’il y a en Algérie des problèmes de corruptions , de bakchiche, de mal vie des jeunes, des tracas de la société civile, vous ouvrez vos yeux dans le monde et c’est quasiment la même chose. Qu’on parle l’arabe ou bien le berbère, ou bien que l’on fait des études anthropologiques ou généalogiques des algériens, avec quoi allons-nous avancer et vers quoi? Les américains ils sont descendant de quoi à votre avis? La haine engendre la haine et c’est un fléau qu’il faut éviter impérativement.




    0



    0
      TheBraiN
      21 septembre 2016 - 10 h 00 min

      Je pense qu’il ne faut pas
      Je pense qu’il ne faut pas mettre dans le même sac la masse kabyle , avec toute l’immaturité politique qui la caractérise comme le reste des Algériens , et les élites berbéristes , berbéro-sionistes à vrai dire, qui « travaillent au corps » cette masse et essayent de pousser à la balkanisation de l’Algérie avec leur discours haineux , raciste , autoraciste même !
      Ils essayent même à tout prix de créer la haine anti-kabyle chez les Algériens pour se « justifier » auprès de la masse kabyle et justifier leur haine !
      Le drame de notre pays , je parle de pays pas de régions, réside dans ses élites divisées entre « médiocres khobzistes » et « 5 ième colonne » .




      0



      0
    Anonymous
    18 septembre 2016 - 13 h 07 min

    Des erreurs , c’est vrai, il
    Des erreurs , c’est vrai, il y en a partout, des mesures dissuasives, et disciplinaires pour corriger les anomalies
    Mais amplifier, les erreurs techniques, pour les faire, un véritable problème, et les dramatiser
    Ce sont des pas qu’il ne faut pas franchir
    Le peuple algérien modéré, sage, solidaire, et uni est riche , pas ses composantes, et ses diversités culturelles, Et linguistiques qui devraient etre préservées, protégées, respectées, et encouragées




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    18 septembre 2016 - 12 h 19 min

    Tres franchement vous
    Tres franchement vous pinailler sur des conneries car je me fout de qui je descend ce qui m’interesse moi c’est le développement du pays et l’avenir politique de l’Algérie pris en otages par des types qui n’ont rien d’algerien dans leur sang.




    0



    0
    Anonymous
    18 septembre 2016 - 10 h 39 min

    Le mak doit absolument être
    Le mak doit absolument être bloqué, ce gens des gens qui ont besoin d’être taquiner, bienvenue aux bâtons dans les roues est plus que nécessaire pour maintenir une tension que eux-même recherche, ceci avant que le pire n’arrive. Un parti digne des reliquats des parti néo -nazis qui existent en occident. Un danger permanent pour la société civile algérienne en entier.Combien de fois devons-nous vous répétez que le territoire dit de la « Kabylie » est ethniquement berbère algérien, faisant partie de la nation algérienne d’une façon naturelle à l’instar des autres contrés du pays .Quand à l’erreur du bouquin que le parti DVD a mentionne, il y a mea culpa, je pense que l’éditeur va rectifié le tir.




    0



    0
    ⵜⴰⴳⴷⵓⴷⴰ ⵜⴰⵎⴻⴳⴷⴰⵢⵜ ⵜⴰⵖⴻⵔⴼⴰⵏⵜ ⵜⴰⵣⵣⴰⵢⵔⵉⵜ
    18 septembre 2016 - 10 h 30 min

    Les Algériens sont
    Les Algériens sont principalement les descendants des anciens peuples Amazighs (Berbères) originaire de Lybie descendent de Pouth fils de Sham fils de Noé voila l’origine des Maghrebin Imazighen .




    0



    0
      TheBraiN
      18 septembre 2016 - 13 h 47 min

      Libye pas Lybie à moins qu’il
      Libye pas Lybie à moins qu’il ne s’agisse d’une nouvelle « trouvaille » !
      Et Pouth ? C’est qui lui ?
      L’arrière grand-père de Pouthine ?




      0



      0
    A'rav
    18 septembre 2016 - 8 h 47 min

    @AnaAlgerien

    @AnaAlgerien
    T’as raison mon frère mais tu confonds entre arabe et arabophone. L’Algérie est à 95% amazigh ethniquement et à 80% arabophones au plan linguistique. Ce dernier était de l’ ordre de 30% en 1830 de 60% en 1962 et à ce rythme sera 100% d’ici quelques décennies, sauf si le mak réussi à créer un état pour échapper au rouleau compresseur baathiste.




    0



    0
      TheBraiN
      20 septembre 2016 - 9 h 21 min

      Ce n’est donc pas la
      Ce n’est donc pas la classification en ce qu’elle porte comme danger et fitna qui « vous » dérange mais les chiffres annoncés .
      Je suis même sur que ce que je viens de vous dire est hors de portée de votre niveau intellectuel .
      Peut-être que je suis d’une autre planète mais demandez à quelqu’un de plus instruit que vous ce que ça veut dire !




      0



      0
    amari
    18 septembre 2016 - 6 h 38 min

    ce livre doit etre retiré des
    ce livre doit etre retiré des étales des librairies sinon cela ouvrira la voie à d’autres d’éditer des ouvrages qui vont faire savoir que l’algerie a été bel et bien colonisée par les arabes en utilisant biensur ces fausses statistiques .




    0



    0
    el milia kvayl
    17 septembre 2016 - 22 h 22 min

    A un moment donné il faut
    A un moment donné il faut aussi responsabiliser le peuple.
    Je prends exemple de la région dont est issue ma famille,El-Milia,clairement et à l évidence nous sommes Kabyles….nos tribus,les patronymes de nos villages et lieu-dit, nos us et coutumes,même notre langue dialectale dite arabe truffée de mots kabyles,l héritage mémoriel même si la colonisation et certaines erreurs post-indépendance auront eu raison de quelques uns qui croient être arabes ,tout cela en atteste….
    La population spontanément vous le dira elle est Kabyle.
    Pourtant ils ne franchissent pas le pas en assumant plus ouvertement leur identité,non pas en opposition frontale avec celui qui ne serait pas Kabyle,mais pour leur propre épanouissement
    Ils ne cherchent pas à défendre particulièrement ce qu’ils sont car pour eux ils savent qui ils sont.
    Conséquence cette évidence ,d autres vont en profiter pour assener des contre vérités énormes
    tel ce chiffre stupide de 80% d arabes.
    Il faut donc que le peuple à un moment donné affirme ce qu’il est et surtout se vive tel qu’il est…ainsi il cessera de singer tout ce qu’il n est pas.
    Je suis Kabyle et alors?
    J ai même inshAllah l intention que me enfants réapprennent notre langue…




    1



    0
    nuls prénuls et paranuls
    17 septembre 2016 - 21 h 43 min

    excusez moi , je lis ça et là
    excusez moi , je lis ça et là le mot « parascolaire » mais qu’est ce que c’est que cette invention ? je connais le préscolaire mais parascolaire ça m’évoque les activités parascolaires comme le sport la musique enfin ce qui se fait en plus de l’école ou en parallèle ,alors c’est quoi cette invention encore ? ne me dites pas qu’ils ont choisi ce mot pour ne pas utiliser le bon mot qui est préscolaire ?




    0



    0
    Amazighkan
    17 septembre 2016 - 17 h 36 min

    Le RCD a bien raison de
    Le RCD a bien raison de dénoncer ce mensonge même si 80% des algériens arabophones pensent réellement qu’ils sont arabes. Je n’en leur en veux pas, surtout que les pays occidentaux et notamment la France nous considère comme tels. Les algériens amazighs savent qu’ils ne sont pas arabes et sont nombreux à le faire savoir et c’est ce qui inquiète les Mokri et compagnie. Hocine Aït Ahmed paix à son âme avait dit : nous avons choisi une Algerie Arabe contre l’Algerie Française mais si le choix était entre l’Algerie Amazigh et l’Algerie Française beaucoup aurait choisi l’Algerie Française. Cette histoire prendra le temps qu’il faut mais nous remettrons les pendules à l’heure et nous réhabiliterons nos illustres ancêtres amazighs qu’ils soient musulmans ou pas. Merci de publier.




    1



    0
      Thidhet
      17 septembre 2016 - 18 h 40 min

      Le dilemme identitaire se
      Le dilemme identitaire se pose à toutes les nations du monde sans aucune exception. Les plus intelligentes d’entre elles l’ont définitivement réglé en en faisant une richesse et le catalyseur d’une dynamique culturelle, sociale et économique qui fait leur opulence et leur bonheur. Même les américains qui, il y a siècle et demi s’entretuaient pour savoir si leur pays devait être blanc comme neige ou blanc cassé, sont maintenant en train de tout faire pour que leur nation se transforme en un modèle réduit de la planète terre. Qu’importent les origines ou l’appartenance des Geeks de la Silicone Valley du moment qu’ils font des USA le leader mondial des hautes technologies! Chez nous, nous avons un pouvoir qui a fait de l’immobilisme et des identités figées sa raison d’être. De l’autre côté, on a une horde d’affreux ignares qui se sont emparé d’un combat légitime pour le prostituer à vil prix. Signe des temps impitoyable, un Sarko ou un BHL est plus écouté et respecté par ces vendus doublés d’idiots que des gens qui ont consacré toute leur vie pour que l’Algérie retrouve ses « true colors » comme on dit. Avant, nous avions un seul ennemi: les nazio-arabistes téléguidés du Caire. Maintenant, il faut compter en plus avec des parasites d’autant plus nuisibles qu’ils prennent leurs ordres auprès de gens (l’alliance wahabo-sioniste) qui n’ont qu’un seul et unique rêve: mettre l’Algérie à feu et à sang. Mais que le fétide Ferhat M’henni et compères sachent une chose: l’Algérie, et la Kabylie encore moins, ne vous laisseront pas nous faire honte indéfiniment.




      0



      0
        Bougamouss
        18 septembre 2016 - 8 h 17 min

        Les grands pays sont
        Les grands pays sont multiethniques et multiculturels, mais ils ont: Un seul DRAPEAU et une seule LANGUE OFFICIELLE.Pas 2 ni 3.Vive les Berbères,les Arabes, les Chaouis, Kabyles,les francophones,les Anglophones ALGERIENS.




        0



        0
        Anonymous
        18 septembre 2016 - 11 h 33 min

        Se sentir arabe, musulman,
        Se sentir arabe, musulman, algérien où est le dilemme? Allons-nous vers une épuration ethnique digne de ce qui s’était passé au Rwanda, au Congo, Birmanie, …Réfléchissez et réagissez.




        0



        0
    anaALGERIEN
    17 septembre 2016 - 17 h 23 min

    Qu’on le veuille ou pas il y
    Qu’on le veuille ou pas il y a effectivement en Algérie 80 % d’Arabes et 20 % de non Arabes , il faut se rendre à l’évidence , et en finalité nous sommes tous ALGÉRIENS , et cessons de nous taper dessus car on a d’autres chats à fouetter.




    0



    1
      anonyme
      17 septembre 2016 - 22 h 18 min

      Tes dirtes sont bases sur
      Tes dirtes sont bases sur quoi? Quelle recherche as tu fait? Es tu un anthropologue? Un linguiste? Ou peut etre un de ces berberes arabises qui se croit helas plus arabe que l’arabe?Je n’ai rien contre l’arabe qui est arabe et se dit fier d’etre arabe. Mais un berbere arabise? Crois tu vraiment que la tribu des beni hillal et les soldats de okba ibn nafaa composent 80% de l’algerie. Sauf si tu crois bien sur que les berberes ont ete a majorite extermine ce qui n’est pas a l’honneur de tes arabes ou incapable de se reproduire? Cesse de divaguer. L’islam n’a pas arabise les turques ou les iraniens. Sois fier de tes origines qui ne sont pas arabes et cesse de nous enquiquiner avec des « ecrits qui disent beaucoup sur ton etat d’esprit lamentable. Tu peux te croire arabe ou juif si ca te chante mais ne nous fait pas passer pour des cons. « Anal »algerien t’irait mieux que anaalgerien car les vrais algeriens te renient. On devrait te fermer ces colonnes.




      1



      0
      abed
      18 septembre 2016 - 11 h 45 min

      Qu’on le vduille ou pas, tu
      Qu’on le vduille ou pas, tu as AU MIEUX si le hasard est de ton côté 0,1. % de chance d’être un descendant d’arrière grand-père arabe le 1er arrivant lors des foutouhates et d’une grand-mère berbère , son épouse. Maintenant idéologiquemsnt, tu es libre….




      0



      0
    Anonymous
    17 septembre 2016 - 13 h 30 min

    Voilà pourquoi le RCD me
    Voilà pourquoi le RCD me dégoute avec ses légèretés , ses inepties et surtout le faible niveau politique de ses dirigeants au point de singer les islamo-khortistes comme Makri




    0



    1
    Anonymous
    17 septembre 2016 - 13 h 19 min

    Le RCD fait dans le mensonge
    Le RCD fait dans le mensonge et la basse propagande en rejoignant l’islamo- khortiste Makri contre Benghebrit !
    Ce n’est pas dans le « livre scolaire » , mais dans une publication privé d’un éditeur libre à Ain M’lila




    0



    0
    Mezianus
    17 septembre 2016 - 10 h 50 min

    Tout le monde ne provient pas
    Tout le monde ne provient pas des tribus kabyles. Nous sommes amazighs vertes oui MAIS je venons de ces tribus dites » kabyles », si vous me dites par exemple Zenetes, sanhadja, chleuh, kotama, zianide, banu ifren, ici déjà on comprends que c’est des arbres genealogiques ethniques amazighs dont sont issus les tribus Berbères des monts de Djurjura et de la baie de Bgayet.Il faut pas trop polémiquer en long et en large inutilement, On parle l’arabe dialectal parce que c’est une langue vehiculaire que l’on a choisi pour communiquer entre nous et les marchands arabes du Moyen-Age par exemple. L’Islam pis l’avons adopté mais pas imposée.




    0



    0
      aznay
      17 septembre 2016 - 21 h 23 min

      POUR VOTRE GOUVERNE LA LANGUE
      POUR VOTRE GOUVERNE LA LANGUE PARLEE EN ALGERIE EN DEHORS DE TAMAZIGHT EST LA DARIJA ; Cette langue est beaucoup plus proche de tamazight que de la langue arabe donc vous ete des darijouphones et pas des arabophones .j’ai visité plusieurs pays arabe et quand je leurparle en algerien ( darija) je vous assure qu’ile ne comprennent rien du tout de ce que je leur dis




      0



      0
        Bougamouss
        18 septembre 2016 - 8 h 26 min

        La Dardja Algérienne est
        La Dardja Algérienne est beaucoup plus proche de l’Arabe que du Berbère.Mais c’est normal que notre Daridja soit
        trés différentes de la Daridja Syrienne.Vu les milliers de kilomètres qui nous séparent,
        Maigré ça, en articulant et en écoutant les détails, l’Algérien arrive toujours à faire comprendre sa Darija aux autres.
        D’autre part, l’Algérien a tendance à mettre de plus en plus de mots Françias dans son langage.Ce qui est un défaut,selon moi.Ou bien on doit parler Arabe du début à la fin, ou bien Français.Il ne faut pas mélanger..




        0



        0
    Azulaman
    17 septembre 2016 - 9 h 45 min

    Il est tres long le chemin
    Il est tres long le chemin pour la reappropreation de notre culture, mais c est un combat legitime juste ET ça concerne tout les Algeriens (( du centre du sud du nord de l est l ouest, et de l immigration aussi ) en particuler , et les Africains du nord en general.
    On va gagner.




    0



    0
    Houari
    17 septembre 2016 - 7 h 27 min

    Les Bouffons ! A force de
    Les Bouffons ! A force de taper et de piéger Benghebrit, ils la font aimer et les Algériens ont envie de la soutenir. Continuez de taper sur Benghebrit, ca ne fera que dévoiler le serpent qui bousille l’école algérienne depuis trop d’années. Continuez surtout, vous êtes en train de l’aider comme ce n’est pas permis.




    0



    0
    Amazighia
    17 septembre 2016 - 6 h 28 min

    Le rcd c connu c un parti
    Le rcd c connu c un parti polémiste il n existe que Grace a ses déclarations intempestives en dehors de ça aucune activité constructive ai lieu de soutenir mme la ministre qui a toute une horde derrière elle qui veut la mettre a terre il sort de je ne sais de quelle manuel parascolaire la statistique qui est le fruit de l imagination de celui ou celle qui l a produit ce manuel donc il aurait fallu faire les choses dans les règles engager une procédure contre l éditeur et faire l économie de cette déclaration politique qui permet au parti d avoir les sympathies des islamistes quelle stratégie machiavélique mme benghebrit je vous souhaite bcp de courage la tâche n est pas facile il ñ y’a pas que les islamistes il y a tous les autres qui par des calculs politiciens a la veille des élections font dans le sensationnel honte a eux plus q u aux autres dont les desseins sont connus depuis la nuit des temps mais il est connu que mes extrêmes se rejoignent a bon Xentendeur salut




    0



    0
      Med Sadi
      17 septembre 2016 - 13 h 18 min

      Continuez à taper sur les
      Continuez à taper sur les partis qui soufflent encore le progrès dans notre pauvre pays. Mais le jour où les forces rétrogrades vous enlèverait la dernière bouffée d’oxygène, vous comprendrez et ça sera trop tard. Les portes de l’enfer vont tous nous engloutir. Alors Madame/Monsieur, soutenons les forces qui avancent et cessons de descendre les partis qui font tout pour sauver ce qui reste de la République.




      0



      0
    Gaouar
    16 septembre 2016 - 22 h 39 min

    Ce qui est bien avec cette
    Ce qui est bien avec cette farce, c’est que désormais le préscolaire devra faire l’objet d’attention aussi. C’est parfait cette histoire, ça obligera chacun et chacune plus de vigilance. Non nous ne sommes pas arabes. On nous a menti. On s’est jouée de nous. C’est de la manipulation historique. Nous acceptons la langue arabe avec plaisir en raison de notre religion, mais nous refusons la culture arabe, la mentalité arabe, la manipulation arabe, les perfidies arabes. La langue arabe est ici chez elle, au même titre que toutes nos langues, la religion musulmane est ici chez elle, mais ne mentez plus sur nos origines. Nous ne sommes pas arabes. Nous sommes des Algériens, de souche berbère, de langues berbère, arabe dialectal et arabe classique pour des raisons religieuses et non ethniques. Il faudra désormais que le ministère se dote d’un service de surveillance et de relecture des programmes et des éditions scolaires et jeunesse et que celui-ci soit mis en relation avec la sécurité nationale, notamment pour les enseignements clés tels que l’histoire, la géographie, les langues et la religion. Des tas de groupes suspects ont envahi le champ éducatif directement ou indirectement pour agir comme un poison. L’éducatif est désormais cause nationale au même titre que les frontières, ce sont les frontières de l’Algérianité qui doivent faire l’objet de vigilance. Ce qu’on met dans le crane des bambins est aussi important que les soldats qui protègent les frontières et la nation. Il faut libérer le cerveau des bambins des sectes anti-nationales. L’école avec l’enseignement de l’histoire algérienne sont désormais une cause nationale.




    0



    0
      Youk
      17 septembre 2016 - 8 h 05 min

      Bravo! très bien résumé
      Bravo! très bien résumé




      0



      0
      Anonymous
      17 septembre 2016 - 12 h 55 min

      excellent merci!

      excellent merci!
      Il n’y a rien à ajouter




      0



      0
      haouari
      17 septembre 2016 - 15 h 24 min

      Le pré et le parascolaire. .
      Le pré et le parascolaire. .




      0



      0
      kahina
      18 septembre 2016 - 3 h 38 min

      L’Algérie est une terre
      L’Algérie est une terre Amazigh et le restera.
      Celui qui se sent plus arabe que Algérien-Amazigh, alors la route vers l’Arabie est grande ouverte.




      0



      0
    Anonymous
    16 septembre 2016 - 21 h 24 min

    P devrait preciser que ce n
    P devrait preciser que ce n ‘est pas un livre SCOLAIRE mais PARASCOLAIRE qui ne fait donc pas partie des manuels scolaires qui sont , en principe, sous le controle du Ministere de l’Education.




    0



    0
      Anonymous
      17 septembre 2016 - 13 h 05 min

      Même quand il s’agit du
      Même quand il s’agit du parascolaire, c’est d’une importance capitale, le peuple algérien doit se réapproprier son illustre histoire millénaires, c’est une question de survie de notre identité, c’est fondamental, c’est hautement stratégique pour la sauvegarde de l’Algérie algérienne amazighe. l’Algérie ne doit jamais être considérée faisant partie du monde kharabe, c’est une atteinte à notre identité authentique. Nous devons être considérés non arabes comme le sont les Perses, les Turques, et les 95% de musulmans non arabes.
      Un verset du Coran sacralise le respect des identités des peuples, en Algérie cette sacralité divine, est foulée aux pieds de nos dirigeants incultes vendus illégitimes qui à travers l’éducation nationale détruit tout ce qui est authentiquement algérien, à commencer par l’histoire, c’est une question stratégique. Les islamistes traitres, destructeurs, tueurs, terroristes qu’ils soient en cravate ou cachés, le régime en place illégitime sont les pires ennemis de l’Algérie, de son identité, son histoire sa culture, un régime qui ne protège nullement la culture, l’histoire, l’identité algérienne, au point que les mokokos s’en emparent et font leurs tout ce qui appartient à l’Algérie. Laissez faire le pillage de tout ce qui appartient à l’Algérie est un crime odieux contre l’Algérie, son peuple, son identité authentique.




      0



      0
        Algérie Authentique
        17 septembre 2016 - 21 h 45 min

        bravo!
        bravo!




        0



        0
    Vague De lucidité
    16 septembre 2016 - 21 h 24 min

    Mais pour autant, il ne faut
    Mais pour autant, il ne faut pas tomber dans le piège tendu par ceux qui sont à l’origine de la conception de ce livre. C’est une énième provocation. Après la bombe du bac, la bombe du livre sur l’amalgame entre Palestine et israel et maintenant une autre bombe sous le siège de Benghebrit sur une statistique criminelle qui concernerait le nombre d’Arabes et Amazighs en Algérie. On voit bien combien elle dérange cette courageuse ministre. Mais quand même, il est intéressant de réfléchir à la nature de l’étoffe qui a servi à la confection de ces 3 bombinettes toutes 3 dangereuses malgré tout. La première, avec les sujets du bac, avait pour objectif de créer une confusion nationale pour casser définitivement l’examen du bac, se débarrasser de Benghebrit et atteindre le véritable objectif recherché, c’est à dire personne n’osera plus jamais parler de réformes. 2- le remplacement du mot Palestine par le mot Israël serait une preuve que cette femme est une juive, sioniste, qui travaille pour la france etc…3- les fausses statistiques sur les Arabes et les Amazighs ets une énième provocation de la Kabylie. L’objectif de ces 3 bombinettes est de créer des troubles dans le pays. Mais, une chose est sûre, c’est qu’on n’a jamais vu un ministre Algérien autant attaqué et menacé. La raison est claire aujourd’hui. Comme il fut un temps où tout l’espoir des Algériens s’appelait listiqlal, on a ce sentiment aujourd’hui, que pour la majorité des algériens désespérés, le seul espoir qui vaille encore afin de garder un peu de goût de vivre, c’est une école nouvelle, avec des enfants heureux d’aller à l’école et qui au retour de classe, ne vont pas arrêter de surprendre leurs parents par des nouveautés qu’ils apprennent. Ne pas oublier une chose, la plus grande menace pour nous se trouve à l’intérieur du pays, c’est l’islamisme connecté à leurs maîtres à l’extérieur. Les véritables artisans de la libération comme disait Abane se trouvent aussi à l’intérieur. Sauvons l’école…




    0



    0
    Thidhet
    16 septembre 2016 - 20 h 38 min

    Une fois n’est pas coutume,
    Une fois n’est pas coutume, le RCD a bien raison d’attirer l’attention sur cet aberration. C’est tout simplement inacceptable. Je dirais même que c’est tout aussi inacceptable que l’autre erreur de carte géographique qui, elle au moins, peut être mise sur le compte de l’inattention.




    0



    0
    Anonyme
    16 septembre 2016 - 20 h 32 min

    meme s’ils sont 80% ils ne
    meme s’ils sont 80% ils ne sont pas chez eux! et nous ferons tout pour les faire revenir chez eux!avec l’aide de gens de bonne foi!




    0



    0
      Thidhet
      17 septembre 2016 - 0 h 05 min

      Et les gens de bonne foi ( je
      Et les gens de bonne foi ( je suppose que dans ton immense sagesse, tu songes à Sarko, BHL et autres criminels devant l’Éternel) ne demandent qu’à aider les traitres de ton espèce. Dieu merci, les salopards en Algérie, ont ceci de particulier qu’ils sont d’une bêtise criarde. C’est comme les ânes. Ils aimeraient bien faire des dégâts, mais ils ne rien faire d’autres que braire et de donner des coups de sabots dans tous les sens. Et ils n’ont pas de cornes.




      0



      0
      Anonymous
      17 septembre 2016 - 10 h 41 min

      Ne dure pas n’importe quoi.
      Ne dure pas n’importe quoi. En faisant cela vous enfoncez le clou. On en a rien à foutre de ce manuel parascolaire . L’Algérie est pluriel que cela en déplaise à certains détracteurs de tout bord.




      0



      0
    anonyme
    16 septembre 2016 - 20 h 27 min

    En fait ce sondage est basé
    En fait ce sondage est basé sur le systeme de fraude aux elections du FLN 80% de reussite,80% de moujahidines encore en activité et 80% des capacités du president encore consevées.Cela dénote comme d’ailleurs la petite institutrice du bled perdu du coté de barika qui déclarait vite fait que l’arabe est la langue du paradis(il faut y acceder d’abord pour pouvoir y exercer cette langue)que les baathistes nazio-arabistes sont en detresse depuis l’accession de tamazight au statut de langue officielle,ce n’est rien d’autre que du racisme primaire(primitif) des arabes contre leurs maitres (syedhoum)!!!!c’est la fin du baathisme en Algerie!




    0



    0
    Zenim
    16 septembre 2016 - 20 h 24 min

    Je ne parle pas le kabyle
    Je ne parle pas le kabyle mais je suis pour la promotion de cette langue qui est celle de nos ailleux.
    Ce qui on confectionner ce manuel sont des ignorants.C’est l’application du slogan el
    rajoul et monaseb fi el makanch el mounaseb




    0



    0
    Anonymous
    16 septembre 2016 - 20 h 08 min

    C’est pour cette raison qu’il
    C’est pour cette raison qu’il faut soutenir et applaudir le M.A.K




    0



    0
    W19 - TP
    16 septembre 2016 - 19 h 59 min

    AP j’ai mis ce post dans un
    AP j’ai mis ce post dans un autre fil, acceptez-le ici aussi SVP. MERCI ! Mokri doit se taire ou se faire erdoganien.
    ============================================================
    Et boom contre les tenants de l’arabite des algeriens !!!

    Les traces les plus anciennes des hommes en Afrique du Nord viennent d’etre decouvertes par les brittaniques : c’est a la frontiere tuniso-algerienne il y a 100 000 ans !

    Les arabes tout comme les juifs descendent eux-memes des peuples noirs. D’ailleurs le Coran parle bien de la main de Moise qui blanchit pour effrayer les magiciens….

    Alors ou sont nos arabo-baathistes a vouloir sans cesse ridiculiser l’histoire berbere ??

    Une americaine vient de trouver un lien interessant sur l’influence berbere (peuples lybiques) sur la civilisation pharaonique, De plus, toute la mythologie grecque se passe en Afrique du nord… Atlas, les hesperides, naissance d’Athena, Promethee….. Les colonnes d’Hercule, appelees les deux sycomores de turquoise dans la mythologie egyptienne sont le detroit de Gibraltar et etaient consideres comme le royaume des dieux.

    Encore mieux, les irlandais parlent de leurs origines etant liees aux berberes, on trouve cela dans leur livre Lebor Gabala Erenn (les livres des conquetes d’Irlande).

    Tout est a revoir, on a souhaite faire passer les nords-africains pour des peuples sans histoire, sans traces.

    Courage Madame la Ministre, il faut veiller a l’histoire.

    J’entendais un pasteur americain conseiller a ses ouailles d’infiltrer le systeme educatif americain a travers 2 postes cles : l’enseignement de la langue anglaise et celui de l’histoire. Madame la Ministre depolitisez les enseignements de la langue arabe et de l’histoire algerienne et nous n’aurons plus des fabriques de mutants.
    Ne donnez pas ces postes a n’importe qui mais aux meilleurs (payez-les bien avec des logements de fonction et des supervisions de carriere continues) et nous serons sauves ! L’apprentissage d’un langue et l’apprentissage de l’histoire algerienne ne doivent pas etre donnees a n’importe qui, mais aux meilleurs.

    http://sciencepost.fr/2016/09/preuves-dune-presence-de-lhomo-sapiens-sud-de-tunisie-y-a-100-000-ans/




    0



    0
    Amayass Tergui de Tamanraset
    16 septembre 2016 - 19 h 56 min

    Azul (Salut à vous toutes et
    Azul (Salut à vous toutes et tous),

    Maintenant, c’est claire pour tout le monde ceux qui veulent détruire l’Afrique du Nord d’Origine purement Amazigh même si certains ventent l’arabisme. L’Afrique du Nord est composée de plusieurs peuples (Targui, M’Zab, Chawi, Kabyle, Chenoui, Chleuh, Zenati, Refien, etc.) appartenant tous à la grande famille Amazigh. Cela est claire sauf pour ceux qui ne veulent pas reconnaître les réalités sociales et linguistique de cette belle région du monde. Donc, en conclusion, nous comprenons très bien que les Kabyles ont beaucoup d’avance sur nous autres. Ils ont bien compris les choses, mais malheureusement nous ne voulons pas les écouter et comprendre.
    La meilleure solution pour nous tous, est de casser le système Jacobin Français et instaurer un système fédéral.
    Pour cela, les Kabyles ils ont parfaitement raison de demander un statuts particulier pour leur territoire: Une autonomie pour être libres et maîtres chez eux. Les autres suivront Inchallah.

    Un Amazigh Targui de TAM.
    Donc, c’est ce système avec ses relais arabo-islamistes qui sont vraiment racistes …




    0



    0
      Narayama
      16 septembre 2016 - 21 h 23 min

      Si toi tu es un Targui de Tam
      Si toi tu es un Targui de Tam, moi je suis un japonais du Mont Fuji. Non contents d’avoir sali nos compatriotes kabyles vous voulez éclabousser de votre bave infecte des régions où, de toute façon, la semence de la vermine ne prendra jamais.




      0



      0
      Anonymous
      16 septembre 2016 - 22 h 58 min

      Bravo pour cette intervention
      Bravo pour cette intervention d’un digne enfant de l’Algérie authentique.




      0



      0
    kouider
    16 septembre 2016 - 17 h 54 min

    Alors la ministre doit
    Alors la ministre doit retirer ce manuel, c’est une insulte pour les algeriens, on peut etre des arabises mais jamais des arabes.




    0



    0
    DZLander
    16 septembre 2016 - 15 h 56 min

    Déjà le fait de dire que « l
    Déjà le fait de dire que « l’Algérie est amazighe et a été arabisée par l’islam est en soi une contre vérité et un déni de soi identitaire inacceptables. Car que je sache, l’Algérie, qui sans contredit a toujours été et demeure jusqu’à présent amazighe de bout en bout, sous toutes les coutures, a certes été islamisée par l’islam mais n’a jamais, au grand jamais été arabisée. Il faut bien comprendre que de ce point de vue, le terme « arabisée » tel qu’énoncé maladroitement par l’auteur de l’article peut prêter dangereusement à équivoque. Il peut certes signifier que les Amazighes algériens, en plus de leur parler originel qui n’est autre que berbère, se sont mis, par nécessités sociales, à parler et écrire en langue arabe, mais en aucun cas on ne peut interpréter le fait de parler et écrire l’arabe comme ayant transformé biologiquement les Algériens en Arabes, à fortiori à raison des prétendus 80% relevés dans le livre de géographie en question. Il y a longtemps que les historiens et sociologues ont pourtant dénoncé cette monstrueuse falsification de l’histoire et montré que les envahisseurs arabes avaient islamisé la population berbère dont quelques minorités avaient conservé leur langue et leurs structures sociales. Ce qui signifie que la population algérienne, aujourd’hui, n’est pas composée d’Arabes et de Berbères, mais plutôt d’arabophones et de berbérophones . Alors il faut bien se rendre à l’évidence une bonne fois pour toutes : il n’y a pas plus d’Arabes aujourd’hui que de beurre en broche dans notre pays, encore moins les grotesques 80% tels qu’énoncés dans le manuel de géographie en question. Aujourd’hui la composante de la population algérienne est telle que c’est un non sens de dire qu’il y a des Arabes dans notre pays. A moins qu’ils ne soient venus tout récemment et par millions d’Arabie Saoudite et du Yémen. En tout cas l’énorme bourde commise par les auteurs de l’ouvrage nous renvoie malheureusement au triste épisode post indépendance où l’ancien président de la République, feu Ahmed Ben Bella, avait déjà donné le « la » en répétant trois fois de suite, haineusement et à l’emporte pièce : « Nous sommes arabes, nous sommes arabes, nous sommes arabes ! « . En tout état de cause ces faux clivages tels qu’avait commencé à les entretenir l’ancien président ont conduit à de faux débats, lesquels continuent malheureusement à entretenir des préjugés mortels, qu’il faut absolument bannir. Ce qu’il faut donc absolument retenir à présent, c’est qu’il y a des arabophones (70%) et des berbérophones (30%), point barre ! Sans doute des différences existent. Elles sont même tranchées. Sans doute les modes de vie, façonnés par le milieu, sont-ils très différents les uns des autres. Mais ces différences ne sont pas perçues par les intéressés comme on l’imagine trop volontiers et, par conséquent, les répercussions ne sont pas celles auxquelles les esprits tendancieux ont cru trop vite. « Toutes les objections tirées d’une analyse des particularités de secte, d’origine ou de contrée, écrit l’historien Jacques Berque, s’abolissent, dès lors que nous ne prêtons plus à l’arabisme le contenu exactement sociologique ou historique, mais le regardons comme une profession, comme une enseigne. On s’explique dès lors qu’on se veuille arabe, avec un dédain de la race et de la couleur qui constituerait une leçon pour beaucoup d’occidentaux « . Pour tout dire, la permanente présence berbère est certes avérée en Algérie, voire dans toute l’Afrique du nord. En revanche, ce qui est tout aussi avéré, c’est que si l’arabisation a été progressive du fait que la langue arabe est langue du Coran, cela peut vouloir dire que les Algériens sont certes musulmans, dans la mesure où ils ont été islamisés. Mais ils ne sont pas Arabes pour autant !




    0



    0
      Anonymous
      16 septembre 2016 - 17 h 59 min

      DZLander (non vérifié)

      DZLander (non vérifié)
      16 Sep 2016 – 16:56
      ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

      Merci pour votre commentaire,et permettez d’ajouter une précision concernant Ben-Bella, et affirmer que ce monsieur est lui-même Berbère(d’ailleurs lui-même l’avait reconnu par la suite,c’est à dire avant sa mort) et qu’il n’est pas d’origine Algérien mais Marocain.Quand il prétendait, en disant trois fois que les Algériens sont arabes, je dirai qu’il a menti d’abord sur son identité propre et ensuite sur l’histoire et les origines de son peuple.Le peuple Algérien est Berbère . C’est une vérité sur laquelle on ne peut y revenir.D’ailleurs l’analyse d’ADN faite d’ailleurs sur plusieurs personnes habitants plusieurs régions d’Algérie le confirme d’une manière irréfutable.Je dis alors à ceux qui cherchent à diviser notre peuple,que vous ne réussirez pas.Qu’ils n’essaient pas alors de réussir là où la France avait échoué.




      0



      0
    Vague De Fond
    16 septembre 2016 - 15 h 55 min

    qui c’est qui avait dit que c
    qui c’est qui avait dit que c’était le MAK qui voulait diviser le pays ?




    0



    0
      Thidhet
      16 septembre 2016 - 22 h 00 min

      Le plus lucide serait de
      Le plus lucide serait de penser que le MAK est une bande de marionnettes entre les mains de salopards de tous bords, y compris de gens qui ont foutu le camps avec l’oseille et rêvent de chaos pour assurer définitivement leurs arrières. Après la manne du FIS, voici venue celle du MAK. Tant pis pour les enfants algériens lambda qui, comme d’habitude, vont payer pour l’engence des pourris. Et quoi de surprenant quand on sait que le fétide Ferhat M’henni s’est tiré en France avec ses enfants alors que la grève du cartable, qu’il avait lui même lancée, battait encore son plein. Un jour, on se la racontera sans doute comme une blague. Pour l’instant, il convient de ronger son frein et de laisser passer la honte.




      0



      0
        CHAWI EN BETON ARME
        18 septembre 2016 - 15 h 53 min

        THIDHET AVANT VOUS AVEZ
        THIDHET AVANT VOUS AVEZ DEVANT VOUS LES KABYLES SEULEMENT MAIS MAINTENANT LES CHAOUIS LES TOUAREGS ET LES MOZABITES ET LE GRAND ALGER ….VOUS ETES SUR UN TERRAIN VASEUX.NOTRE EXISTENCE EST LIEE A NOTRE AUTHENTICITE AMAZIGH ET DESORMAIS VOUS ALLEZ PAS NOUS ENDORMIR AVEC L ISLAM ET LA LANGUE ARABE (…) PARLE HEBREUX TAMAZIGHT ZOULOU MIEUX QUE L ARABE J EN SUIS CONVAINCU GOUJAT THIDHET OU PLUTOT TILOUFA EST LE PSEUDO QUI TE CONVIENT LE PLUS.CCETTE MINISTRE ET AP N ONT JAMAIS EVOQUE LES PYROMANES DE LA STATUE DE NOTRE REINE DIHYIA.JE SAIS QUE MON ECRIT PASSERAIT A LA TRAPPE MAIS MR AIT JE NE SAIS QUOI TU N ES PAS DIGNE D ETRE LE FILS DE LA KABYLIE




        0



        0
    Quenelle
    16 septembre 2016 - 15 h 50 min

    Rien ni personne ne peut
    Rien ni personne ne peut contredire la génétique, pour preuve, cette étude.
    En Iran 10% de la population sont d’origine arabe contre 20% en Turquie et tenez-vous bien il n’y a que 0,2 % de Nord-Afrcains qui sont d’origine arabe. C’est le résultat d’une serieuse étude scientifique du consortium variome, financée par l’UNESCO, dont la mission est de collecter des informations sur la variation génétique chez l’Homme, au Moyen Orient et en Afrique du Nord, à des fins de santé publique. Tel un couperet, le résultat de cette récente étude génétique vient littéralement pourfendre ceux qui voulent tricher avec l’Histoire pour maintenir Imazighens sous leur domination.

    Dans le monde d’aujourd’hui la mesure du risque pour la santé est un facteur déterminant pour élaborer des plans de préventions des populations contre les maladies dégénératives, entre autre : le cancer et les maladies chroniques du cerveau, qui en cette époque font des ravages dans les pays développés comme les États-Unis et l’Europe.

    Il est heureux de constater que des rechercheurs dans le monde s’intéressent à la composante génétique des populations de l’Afrique du Nord (Imazighen). En effet, un groupe de chercheurs du consortium Variome, en Anglais « GME Variome consortium » (http://www.humanvariomeproject.org) vient de publier récemment en juillet 2016 des résultats intéressants sur les populations qui résident en Afrique du Nord, au Moyen-Orient, en Turquie et en l’Iran, incluant les mouvements de fixations et d’immigrations1,2. Les résultats de ces recherches confirment ce qui est déjà connu, à savoir que les populations de la perse, de la péninsule arabique et de l’Afrique du Nord sont dérivées de populations indigènes primaires3,4. Ces populations apparaissent comme étant très éloignées en terme génétique. En terme métrique en génétique, cette distance qui sépare ces trois groupes est égale à la distance qui sépare les populations de la Finlande et les populations de la région de la Toscane en Italie.

    Du point de vue médical, cette situation illustre la prédominance de la consanguinité, même si elle est un peu justifiée géographiquement. Cette étude est impressionnante (plus de 1100 individus analysés), elle marque l’importance de ce genre d’analyses pour découvrir de nouvelles composantes génétiques qui peuvent être à l’origine de maladies peu connues et peu étudiées. D’où la nécessité de prévoir des moyens de dépistage et des consultations pour les individus à risques en Afrique du Nord.

    Du point de vue culturel, le sujet est brulant. A titre d’exemple, dans cette étude, on note que la population turque possède près de 20% du patrimoine génétique de la péninsule arabique et 10% de la perse, alors que l’Afrique du Nord possède moins de 0,2% des deux réunis1,2. A noter que les Turques parlent turque et se considèrent Turques, par contre les Nord-Africains parlent tamazigh (berbère) ou arabe et restent dans le dubitative et sont même complexés de savoir ou de revendiquer leur appartenance culturelle qui est purement Nord-Africaine, c’est-à-dire Amazigh.

    Afin d’éviter les polémiques inutiles, il faut bien signaler que les pays et les nations modernes sont crées sur la base de leur histoire rajoutant à cela une adhésion aux valeurs universelles et aux droits de l’homme. L’Afrique du Nord a besoin d’un sursaut afin que la population affronte les réalités du monde d’aujourd’hui, à savoir croire en son identité fondatrice, fuir le tribalisme et le néo-féodalisme, mettre en avant l’individu responsable et construire une conscience collective directrice. On ne peut pas dire que l’Afrique du Nord est à la traine, elle a eu une dynastie de résistants contre les romains, par la suite elle avait fourni une dynastie d’empereurs à Rome ; elle avait résisté à l’invasion des musulmans avant de leur offrir l’Andalousie. La substance est bien là, pour résumer.

    Pour finir avec les priorités de la santé, les pays de l’Afrique du Nord sont confrontés à des maladies dites maladies des pays développés (diabète de type 2, cancer et maladies neuro-dégénératives…) et le nombre de cas diagnostiqués ne cesse d’augmenter, avec l’handicape de ne pas avoir les moyens nécessaires pour en faire face. La situation exige l’organisation de compagnes de préventions et de consultations avec les populations et une obligation d’intégrer un style de vie sobre et propre qui doit concerner l’ensemble de la société Nord-Africaine.

    Références :

    1 Characterization of Greater Middle Eastern genetic variation for enhanced disease gene discovery. Eric M Scott, et al. Nature Genetics. 48, 1071-1076 (2016);

    2 Genomic landscape of the Greater Middle East. Tayfun Özçelik & Onur Emre Onat. Nature Genetics 48, 978-979 (2016)

    3 Genomic ancestry of North Africans supports back-to-Africa migrations. Henn, B.M. et al. PLoS Genet. 8, e1002397 (2012).

    4 North African Berber and Arab influences in the western Mediterranean revealed by Y-chromosome DNA haplotypes. Gérard, N., Berriche, S., Aouizérate, A., Diéterlen, F. & Lucotte, G. Hum. Biol. 78, 307–316 (2006).




    0



    0
      Anonymous
      17 septembre 2016 - 16 h 39 min

      Et dire que des kabyles me
      Et dire que des kabyles me prenaient pour un « arabe » par défaut.




      0



      0
      anonyme
      17 septembre 2016 - 22 h 31 min

      Merci pour l’information.
      Merci pour l’information. Malheureusement on a ete tellement denature et abruti par ce systeme usurpateur depuis 1962 (et meme avant par fafa) que beaucoup croiraient que cette etude fort legitime d’ailleurs a ete financee par une entite hostile a l’algerie telle qu’Israel et peut etre sans meme la consulter. C’est un long chemin qui nous fait face. Attention a la fatigue.




      0



      0
    anonyme
    16 septembre 2016 - 15 h 49 min

    Quand ce parti cessera de
    Quand ce parti cessera de soutenir le Maroc contre le peuple Sahraoui il deviendra crédible.




    0



    0
      Anonymous
      16 septembre 2016 - 19 h 17 min

      Ce parti quoique en dise,
      Ce parti quoique en dise, défend avant tout l’identité authentique du peuple algérien, bafoué par les fossoyeurs de l’histoire de l’Algérie, qui ont pris le pouvoir sans être élu et leurs suppôts islamistes, quant à ses positions concernant le Maroc là est un autre débat, on n’en a débattu abondamment sur ce site, et tous les intervenants ont condamné son rapprochement avec le Maroc. Tout algérien digne de ce nom doit défendre l’identité authentique amazighe du peuple algérien les algériens sont amazighes point barre, certes arabophones et berberophone, mais ne sont pas biologiquement et ethniquement arabes, il faut le rappeler et surtout le rappeler aux ignorants abjectes qui gouvernent le pays et le détruisent depuis l’indépendance. Ce régime est en train de pousser le peuple algérien à la division ignoble. L’histoire est là pour confirmer que les algériens ne sont pas arabes et ne ne le seront jamais c’est cela qu’il faut apprendre aux enfants dés leur jeune âge.




      0



      0
    lemalouin
    16 septembre 2016 - 15 h 40 min

    Premièrement, l’islam n’a
    Premièrement, l’islam n’a jamais arabisé la population de l’Afrique du nord..l’islam à islamisé les berbères sans touché au principe identitaire des amazighes et leur spécificités culturelles .les baathistes et les islamistes radicaux et modérés s’acharnent sur notre pays..il suffit juste de lire les écrits de Dr aamimoure , et l’autre dindon de nom Athman saadi et sans oublie abdelrazek bakri et ses compagnons d’armes et aussi la smala de Tlemcen qui veulent mettre le pays sous les bottes de la France…notre pays est harcelé de partout ( de l’intérieur et de l’extérieur) et c’est les authentiques algériens qui subissent se harcèlement au quotidien…je rêve qu’un jour un authentique algérien viendra au pouvoir pour sauver se pays qui se dirige tout droit vers un avenir sombre .




    0



    0
    Aldjazairi
    16 septembre 2016 - 15 h 37 min

    Et on veut nous faire croire
    Et on veut nous faire croire que les Commercants de la religion qui ont manipulé des Voyous , des Cretins decerebrés , des assassins , grace aux miliards de la contrebande et de l informel pour BRISER l Algerie et la BAZARIZER , ont ete vaincus ??? Le ou La Cretine qui a « pondu » une Insanité de ce genre aurait du demander d ‘abord au MINISTERE de l Interieur de DEBAPTISER officiellement Toutes les Villes ALGERIENNES du Nord au Sud de leur Nom Amazigh ………Ils et Ells sont tellement dans l IGNOMINIE CRASSE , et la Veulerie qu ils n ont rien a F……… de la Dignité .




    0



    0
    Quenelle
    16 septembre 2016 - 15 h 33 min

    Par Dieu, comment rester
    Par Dieu, comment rester insensible face à ces dérives répétitives ?!
    Et certains seront outrés par les réactions à venir des Amazighs , selon le principe physique action-réaction !
    En tout cas cela donnera du grain à moudre au MAK et au MAC (chaoui) !
    Quand l’Education nationale sombre dans le déni d’identité, c’est que tout espoir est vain !
    Ah, les gueux !
    RABBI YESTAR !




    0



    0
    Mlaoua
    16 septembre 2016 - 15 h 29 min

    Si cette information s’avère
    Si cette information s’avère exacte,elle serait d’une extrême gravité,car les statistiques n’étaient jamais faites, et ensuite historiquement parlant elles sont fausses.En visitant de notre histoire,celle ci nous rapporte que notre pays est à prédominance Amazigh. Et c’est vrai que notre population est majoritairement arabisée.On ignore pour l’instant qui serait derrière ce mensonge.Je ne crois pas que ce soit madame la ministre(jusqu’à preuve du contraire) qui soit derrière cette histoire de recensement de nos populations sur la base de leur appartenance ethnique. Il se peut qu’on cherche à lui nuire et lui monter un coup pour la déstabiliser et l’écarter, car les islamistes ont pesé de leur poids pour l’éloigner de l’éducation ? L’avenir nous le dira.Cette acte de classification sur la base raciale ne peut qu’aggraver la cohésion et l’unité de notre nation, déjà instable, c’est pourquoi il faut vite engager l’enquête pour déterminer le coupable.On en finira pas avec ces falsifications de notre identité et de notre histoire.Les traîtres déstabilisateurs sont partout.Ils sont là.Leur mission c’est de détruire notre pays.Encore une fois mes suspicions ne pèsent pas sur madame Benghebrit mais sur d’autres personnes.




    0



    0
    TheBraiN
    16 septembre 2016 - 14 h 59 min

    C’est vrai qu’il ne faut
    C’est vrai qu’il ne faut jamais demander aux parents , il faut leur imposer , c’est la démocratie !




    0



    0
      Anonyme
      16 septembre 2016 - 18 h 14 min

      TheBraiN (non vérifié)

      TheBraiN (non vérifié)
      16 Sep 2016 – 15:59
      ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………

      Pour toi la langue arabe n’a t-elle pas été imposée?Sois raisonnable monsieur.La démocratie ne s’exerce pas dans le choix de la langue de son pays,celle de son peuple.Elle ne s’exerce pas non plus pour porter atteinte à l’unité nationale ou à la souveraineté du pays.Une langue quand elle est nationale(selon notre constitution),elle doit être enseignée alors sur l’ensemble du territoire nationale.




      0



      0
    TheBraiN
    16 septembre 2016 - 14 h 48 min

    Il y a comme une erreur à mon
    Il y a comme une erreur à mon sens là.
    Le RCD s’attaque à la ministre ?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.