Manuel Valls : «Chacun connaît mon respect à l’égard du président Bouteflika»

Manuel Valls. D. R.

«Le président Hollande a rétabli avec Alger un partenariat indispensable qui avait été abîmé au cours du quinquennat précédent», a souligné le Premier ministre français dans un entretien à l’hebdomadaire Jeune Afrique. Pour Manuel Valls, une des raisons principales de ce rapprochement, «c’est cette urgence que nous accordons tous à la lutte contre le terrorisme». Une urgence qui crée aussi, selon lui, «une confiance nouvelle sur le plan économique, sur celui des relations humaines [et] des échanges culturels». «Nous avons des relations politiques de très grande qualité et il ne faut surtout pas se laisser impressionner par tel ou tel commentaire», a fait remarquer le Premier ministre qui a affirmé qu’il n’y avait «aucune raison de s’emballer» au sujet de son fameux tweet qui a failli mettre le feu aux poudres et provoquer une crise diplomatique entre Alger et Paris. «Chacun connaît mon respect à l’égard du président Bouteflika», a déclaré Manuel Valls pour qui cet incident «n’a rien changé à la relation que nous entretenons depuis quatre ans avec les autorités algériennes et avec le Premier ministre Sellal». «Il faut avoir du sang-froid dans ce genre de situation», a-t-il estimé, tout en rappelant que la France «a confiance en l’Algérie et en son potentiel immense de grand partenaire».

Au sujet de la colonisation, Manuel Valls a appelé à faire preuve de lucidité «sur notre passé» pour «nous tourner ensemble vers l’avenir». «Personne ne peut oublier les moments sombres ou nier ce qu’a été le 8 mai 1945 à Sétif, personne ne peut oublier le drame de la guerre d’Algérie, les massacres, la torture, mais aussi le sort des harkis (…) Ces faits doivent être rappelés et commémorés. Laissons les historiens mener les travaux et cessons de vivre dans la culpabilité, le ressassement et la repentance. Un pays s’honore de reconnaître ses responsabilités», a affirmé le Premier ministre français, tout en avouant que «la colonisation a nié la réalité des peuples» et «a représenté beaucoup de souffrances et aussi une perte de richesses économiques et humaines».

A une question sur la situation des musulmans de France dans le contexte tendu actuel en raison des attentats terroristes qui y ont été commis, Manuel Valls a assuré que «les Français musulmans sont une part de la France et de son identité». «La France, a-t-il dit, c’est également l’islam, deuxième religion du pays». Il s’est engagé a «donner toute [son] énergie» pour que l’islam de France «resplendisse dans le monde et fasse la démonstration éclatante de sa compatibilité totale avec la démocratie, la modernité et l’égalité entre les femmes et les hommes». Evoquant l’extrémisme, le Premier ministre français a indiqué que l’islam de France, comme partout dans le monde, «souffre aujourd’hui d’un poison qui se répand de l’intérieur : les dérives extrémistes liées notamment au salafisme». Aussi, pense-t-il, «il faut que les musulmans mènent le combat de l’intérieur» et «réagissent contre la mainmise des salafistes sur certaines mosquées, certains quartiers, sur nombre de nos jeunes». «Ce défi de l’islamisme radical, ce n’est pas seulement celui de la France ou de l’Europe, c’est aussi celui de toute l’Afrique», a encore affirmé Manuel Valls qui a assuré que «la République protège, et protégera, les musulmans de France», tout en promettant qu’il «n’accepterait aucun amalgame» et qu’il «ne céderait jamais face aux assauts de l’islam radical».

Karim Bouali

Comment (116)

    sedik le rouge
    11 novembre 2016 - 23 h 04 min

    on a rien a foutre des
    on a rien a foutre des Francais moi je les deteste. Ils ont extermines toute ma famille pendant la guerre d independance.meme les harkis ont ete arnaques et ont ete victimes des franqaouis enprofitant de leur misere
    alleche alleche gagina aala soupa wa el gamilaca aussi c est un bienfait du colonialisme . Il faut le dire a Mr vall faut poas qu il nous pour des idiots.




    1



    0
    Anonymous
    21 septembre 2016 - 8 h 05 min

    Pour hollande et Valls il ne
    Pour hollande et Valls il ne reste plus que momo6 et nos dirigeants pour les soutenir y compris financièrement…Comme disait l’autre : » qui se ressemble s’assemble « 




    1



    0
    Erracham
    20 septembre 2016 - 23 h 26 min

    Il ment comme il respire
    Il ment comme il respire Manolo le Catalan! Il a publiquement fait allégeance à Israël, c’est de notoriété publique. Il s’;affiche publiquement à côté des ténors du CRIF avec Kippa sur la Tête. Il a été à l’origine de la cabale contre Benzema. Il a récemment pris partie pour les maires OAS qui ont interdit le burkini. La vérité est qu’il demande la charité à l’Algérie comme l’ont fait avant lui de nombreux politicards franchouillards qui se sont ensuite retournés contre nous une fois élus. Allah inoub! Va faire la quête en Israël!




    1



    0
      Anonymous
      21 septembre 2016 - 5 h 57 min

      SUPER BIEN RÉSUMÉ ! La cabale
      SUPER BIEN RÉSUMÉ ! La cabale contre Benzema a montré la haine de ce monsieur. Benzema a été piégée par le petit con qui se filmait nu avec… un homme et non une femme ! Benzema a essayé de le protéger et l’autre, avec d’autres, voulaient le faire dégager du championnat.




      1



      0
        Abdelkader
        21 septembre 2016 - 10 h 53 min

        Ils ont été d’une cruauté
        Ils ont été d’une cruauté sans nom contre Benzema. De la vraie persécution d’état.




        1



        0
    Anonym
    20 septembre 2016 - 15 h 54 min

    Si on regarde un peu Les
    Si on regarde un peu Les gens haineux,mauvaix,raciste,anti musulman et anti immigrants sont tous d’enfants d’immigres et refugies ou des enfants de parent haineux.




    1



    0
    La chute
    20 septembre 2016 - 9 h 15 min

    10 pour 100 des conseillers
    10 pour 100 des conseillers quittent l’Elysee. L’échec des socialistes commence. Ce n’était pas trop tot.
    Les gouvernants algériens ne doivent en aucun cas porter secours aux socialistes au pouvoir. Ne leur donnez aucun second souffle. Tirez un trait ! ————————————————————————————————–
    Exode des conseillers ministériels : « l’hémorragie va continuer »
    […] Alors pourquoi une telle hausse ? D’après Stéphane Rozès, enseignant à sciences-po et président de Cap (Conseils,analyses et perspectives) joint par L’Express, cette évolution s’explique par des raisons structurelles mais aussi conjoncturelles. « Le sommet de l’État repose sur une technostructure, qui a une conception de la gestion des carrières moins centrée sur le service de l’État ». En clair, le pedigree et l’état d’esprit de la troupe a changé. De nombreux conseillers qui quittent le navire partent en effet dans le privé. L’avenir incertain d’Hollande comme accélérateur. « Mais la conjoncture politique actuelle influe également, poursuit Stéphane Rozès. Jamais un président n’a autant laissé planer le doute quant à sa candidature. Cette incertitude renforce l’idée auprès des membres de cabinets que chacun doit compter sur ses propres forces et assurer au plus vite son propre avenir ».




    1



    0
    saleh/Algerie
    20 septembre 2016 - 8 h 29 min

    Effectivement Chacun connaît
    Effectivement Chacun connaît le respect ? de < < Manuel Valls >> à l’égard du président Bouteflika exprime par son tweet clandestin .
    un adage populaire du terroir dit : ne faite entrer dans votre maison que du blé et de l’orge , meme pas des fèves qui font du bruit .




    1



    0
    Bekaddour Mohammed
    20 septembre 2016 - 6 h 15 min

    Regardez bien la photo, il y
    Regardez bien la photo, il y a comme un masque en cire, quelqu’un se masque, qui apparaitra dès que Le Soleil a agi sur la cire, il y a un bal masqué de la scène politique française, mais ce Valls est trop petit, trop jeune pour Bouteflika ! S’il est une qualité que nous ne devons pas insulter chez Bouteflika, c’est bien son intelligence, Dieu lui en a donnée, tellement que même l’anti musulman Giscard d’Estaing avait dû admettre que Bouteflika était le diplomate le plus brillant du « Tiers Monde »… Dommage que le monde, entier, quart, tiers et moitié soit en phase finale !
    Eh ! Valls, tires toi pendant qu’il est encore temps, tu n’as pas la taille du Problème, même d’Israël !




    0



    1
    Tinhinane
    19 septembre 2016 - 20 h 35 min

    Ça sent la friture des

    Ça sent la friture des élections en France.
    La France ne respecte personne. la France respecte juste ses intérêts.
    Liberté égalité fraternité s’est métamorphosée en : menacer/harceler siphonner diviser




    1



    0
    Gaouar
    19 septembre 2016 - 18 h 44 min

    On en a rien à cirer du
    On en a rien à cirer du « respect » à la Valls. Sa malveillance contre Bouteflika, tout le monde l’a en mémoire. Même si les Algériens devaient tous haïr Bouteflika. Aucun n’a accepté sa saloperie. Valls pourrait lui aussi finir mal, en chaise un jour ou l’autre. Les diarrhées verbales de Valls, on les connaît tous. Un pauvre type ce Valls.




    1



    0
    Sprinkler
    19 septembre 2016 - 17 h 20 min

    …Sûr de ce que nous savons
    …Sûr de ce que nous savons de votre  » respect pour le président Bouteflika  » permettez-nous de vous répondre par un adage bien de  » chez vous  » qui dit que le  » flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute. « 




    1



    0
      TAMEZGHA
      20 septembre 2016 - 8 h 57 min

      « TOUT FLATEUR VIT AU DEPEND
      « TOUT FLATEUR VIT AU DEPEND DE CELUI QUI L’ECOUTE ». Jean De La FONTAINE mon frère SPRINKLER. Dans la fable « Le Corbeau et le Renard » que tu connais de toute façon. J’en suis plus que sûr et certain.




      0



      0
    ALHAKIM
    19 septembre 2016 - 17 h 02 min

    Si messire valls ne céderait
    Si messire valls ne céderait jamais face à l’islam radical, C’EST BIEN. Mais si en même temps il ne céderait jamais face à la juiverie extrême : LE SIONISME et son « état fantoche » dont le naturel est revenu au galop, CE SERAIT MIEUX ! La nature du sionisme est bien connue : il est obsédé par sa volonté de domination, sa soif de puissance invulnérable, sa stupide croyance d’être supérieur à tous les autres. Mais le drame qui aggrave ce danger pour l’humanité c’est l’encouragement que lui prodiguent ses soutiens inconditionnels, même s’ils n’échappent pas eux aussi à ses menaces réelles : USA, angleterre, france, allemagne, parmi ses plus fervents soutiens , ne sont-ils pas déjà colonisés, sinon enjuivés jusqu’au cou par ce parasite ? Seulement voilà : aveuglés par leur haine de l’Islam, ils ne voient pas la véritable menace. D’ailleurs il suffit de réfléchir un peu pour découvrir que c’est précisément le sionisme et ses rabatteurs qui les orientent contre l’Islam , et entretiennent cette haine. Mr valls, vous êtes bien connu et catalogué, inutile de vous fatiguer , L’Islam connaît très bien ses vrais ennemis et vous faites partie des plus intimes !




    0



    0
    Wallace
    19 septembre 2016 - 16 h 51 min

    …..《chacun connaît mon
    …..《chacun connaît mon respect 》……

    Seul un esclave mokoko peut « capter » ce genre d,ultra son.




    1



    0
    Kahina
    19 septembre 2016 - 15 h 33 min

    On le nomme le Sarkozy de la

    On le nomme le Sarkozy de la gauche. ..ça veut tout dire.
    Les habitants de L’Élysée ont du respect juste envers les palais que le roi des pauvres, moumou-6, met à leur disposition.
    Il parait que Jacques Chirac a contracté une pneumonie lors de son séjours au palais de AGADIR. Ces hommes politiques français devenus mendiants des palais ne sont jamais fiables




    1



    0
    fatigué
    19 septembre 2016 - 14 h 52 min

    il a dit qu’il était lié
    il a dit qu’il était lié « pour l’éternité à Israel » , pour moi ça suffit amplement.




    1



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.