Air Algérie formera ses propres pilotes dès 2019

Mohamed Abdou Bouderbala. New Press

Le P-DG d’Air Algérie, Mohamed Abdou Bouderbala, a annoncé, lundi à Alger, l’ouverture d’ici à 2019 d’une école nationale d’aéronautique propre à la compagnie pour prendre en charge ses besoins en formation et en recyclage de son personnel dont essentiellement les pilotes de ligne.

«Cet établissement prendra en charge la formation des pilotes, du personnel navigant commercial (PNC), des techniciens et autres personnels de la compagnie. Le décret de sa création a déjà été signé alors que l’assiette de terrain, l’étude technique et l’enveloppe financière sont toutes prêtes et la réalisation sera entamée très prochainement», a indiqué Bouderbala. Il s’exprimait en marge de la réunion annuelle de l’Association internationale des pilotes de ligne pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (AIPL/MENA), relevant de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

S’étendant sur une superficie de 3 hectares, l’école sera construite à Aïn Bénian (Alger) sur un délai de 18 mois et sera dotée de tous les moyens et commodités nécessaires pour une «bonne formation», a avancé Bouderbala qui a affirmé que l’ouverture de ses portes est prévue pour 2019. La formation se fera en collaboration avec des établissements de renommée mondiale dont l’université d’Oxford (Grande-Bretagne), a-t-il rajouté.

Le même responsable a souligné que la formation au sein de cette école serait payante et ouverte à toute demande nationale ou étrangère, rappelant que, jusqu’à présent, la formation des pilotes algériens s’effectue à Oxford alors que les stages pratiques sont effectués en Arizona (Etats-Unis). «Nous avons actuellement 100 pilotes en formation en Arizona, ils vont bientôt regagner la Grande-Bretagne pour y poursuivre leur formation», a précisé le même responsable, soulignant que le recrutement des pilotes par Air Algérie se fait par concours dont les critères de sélection sont très rigoureux.

Expliquant que les postulants sont soumis à des tests théoriques, pratiques et psychologiques avant leur sélection, Bouderbala a fait savoir que sur les 1 500 candidats qui se sont présentés au dernier concours des pilotes organisé par cette compagnie aérienne, 900 ont réussi l’examen théorique tandis 100 seulement ont été retenus après les tests pratiques. Présent à cette réunion annuelle, le ministre des Travaux publics et des transports, Boudjemâa Talaï, a réaffirmé que les délais de réalisation de la nouvelle aérogare d’Alger seraient respectés avec sa réception prévue en 2018.

S’agissant de cette réunion annuelle de la AIPL/MENA, le vice-président de cette association, Souhail Dallal, a expliqué à l’APS que le but de cette rencontre était de discuter et d’évaluer les conditions d’activité des compagnies aériennes, les conditions de travail des pilotes, les questions de la sécurité aérienne, et ce avant d’établir des recommandations et propositions qui concernent la région MENA et qui seront présentées l’année prochaine lors de la réunion annuelle de l’OACI.

Parmi les problèmes soulevés, Dallal a insisté sur la percée de certaines compagnies aériennes internationales dans la région MENA et leur accaparement de parts de marché «de plus en plus considérables» au détriment des compagnies nationales de la région, «menaçant même l’existence de ces dernières ainsi que les intérêts des pilotes, d’où la nécessité de défendre les parts de marché des pays de la région». 

R. N.

Comment (13)

    reda
    25 octobre 2016 - 17 h 42 min

    commencer à nettoyer le
    commencer à nettoyer le personnel inutile (membre du pouvoir, frere sœur neveu etc..) qui ne foute rien et qui ce paye un salaire, des voyages gratuits etc

    Ain El Berda
    21 septembre 2016 - 12 h 43 min

    AIR ALGERIE EST UNE COMPAGNIE
    AIR ALGERIE EST UNE COMPAGNIE ANCIENNE QUI A DES RACINES EN ALGERIE ET QUI A UNE LONGUE EXPERIENCE DANS L AVIATION. LE PROBLEME D AIR ALGERIE, ALIAS AIR COUSCOUS C LE MANQUE DE … PROFESSIONALISME…. PAS DE PROFESSIPNALISME YA RAN…AUTRE CHOSE COMMENT SE FAIT IL AIR ALGERIE N AS PAS SON ECOLE POUR LE TRAINING DE SES PILOTES ET CEUX D AUTRES PAYS! YA RAB L AFRIQUE N ATTENDS QUE CA! MAIS LES RESPONSABLES AIR COUSCOUS PREFERE TRAVAILLER AVEC OXFORD ET LE MAROC ..QUESTION DE CHIPPA ET FAVEUR ET BIEN SUR ACHETER UN APPART A LONDRES! YA RAB ILS S EN FOUTENT DU PAYS..L ALGERIE AVEC UNE COMPAGNIE AIR ALGERIE N AS QUE QUELQUE AVIONS ALORS QUE DES NOUVELLE COMPAGNIE ONT DES CENTAINES…ALLORS JE VOUS DIS LE POURQUOI…LE FLN ET LE PROBLEME NUMERO 1 DE MON PAYS ..IL FAUT LE METTRE AU PLACARD. LE FAVORITISME SERA SANCTIONNER…LES GESTIONAIRES D AIR ALGERIE D OU VIENT ILS? QUEL EXPERIENCE ONT ILS? OU ONT ILS TRAVAILLER POUR ACQUERIR UNE EXPERIENCE? LA REPONSE EST CONNUE , ILS SONT TOUS EPAULER PAR LE FLN ET SA CLIQUE..JE VOUS DIT AIR ALGERIE DEVRAIT ETRE LA VITRINE DE MON PAYS MAIS ELLE EST DEVENUE LA RISEE DU MONDE. JE VOUS DEFI DE VOIR LES REVUES DES CLIENTS AIR ALGERIE… C LA CATASTROPHE..MAIS BIEN SUR LES RESPONSABLE AIR ALGERIE ALIAS AIR COUSCOUS NE LISENT RIEN ….OUFFF JE VOUS DIS PUISQU ON Y EST RAMENER DES CHINOIS POUR AIR ALGERIE AUSSI…L AGRICULTURE LES CHINOIS…L AUTOROUTE LES CHINOIS…LE PETROL LES CHINOIS ET LES AUTRES…LA MEDECINE LES CHINOIS ET LES FRANCAIS…ETC…A QUAND AIR COUSCOUS!

    GARAGOUZE
    20 septembre 2016 - 21 h 12 min

    On ne sait même pas former
    On ne sait même pas former des plombiers et des cordonniers et on veut former des pilotes ! Il se fout de notre gueule, ce Bouderbala , cet ancien douaniers reconverti sans crier gars en gestionnaire d’une compagnie d’assurance ! On passe de la gestion des conteneurs, de la fouille et la taxation des marchandises et des personnes aux ports et aéroports et on passe sans transition à la gestion d’une compagnie aérienne sans hachmaa !!! Pensons d’abord à former des maçons et après on verra pour les pilotes ya Bouderbala !

      eddine
      21 septembre 2016 - 7 h 36 min

      C’est vrai que pour le coup
      C’est vrai que pour le coup ,tu ne fait pas un bon candidat pour devenir plombier,mais par contre en tant que commère du quartier tu bat tout les record.!

    moh_bllida_2016
    20 septembre 2016 - 16 h 37 min

    Hi All,

    Hi All,

    C’est une bonne chose pour les enfants gatés et chanceux de certaines categories. Tant que il y’aura encore cette injustice a placé des bras cassés partout et fausser tout les concours d’entrée dans des compagnies comme Air Algerie, le pays ne sera que echex après echec.

    Depuis 1990 a ce jours, tous les gens qui travaillent ont tous eu luer poste par chipa, par piston, dommage!!

    et quand je me rappel que moi meme ayant été le premier accepté sur la list Ingénieur Enita 199x et que j’ai passé 5 ans au chomage, pas un bon souvenir.

    Esperant que les choses changent un jours!

    Malik d’un pays Nordique

    Anonymous
    20 septembre 2016 - 14 h 13 min

    Une partie de l
    Une partie de l’investissement a été fait à tipaza pour le camp de vacance d’air Algérie, donc de l’argent il y’en a c’est les idées qui manquent ,pour cette formation elle aurait dû être faite depuis plusieurs années déjà. Mais bon vaut mieux tard que jamais.

    OMAR
    20 septembre 2016 - 11 h 32 min

    IL FALLAIT LE FAIRE DEPUIS X
    IL FALLAIT LE FAIRE DEPUIS X TEMPS

    MAIS NOS RETARDS SONT MULTIPLES

    ILS IMPORTENT TOUT/DU MARTEAU AU CLOU!!!

    TheBraiN
    20 septembre 2016 - 8 h 31 min

    Il y aura plein de
    Il y aura plein de « coïncidences » sur les patronymes des heureux élus !!!!!

    Mohammed
    20 septembre 2016 - 8 h 03 min

    Il faut aussi augmenter le
    Il faut aussi augmenter le salaire des pilotes pour les
    fidéliser.

      TheBraiN
      21 septembre 2016 - 13 h 21 min

      Les « heureux élus » n’ont même
      Les « heureux élus » n’ont même pas besoin de salaires pour vivre , rassurez-vous !

    Anonymous
    19 septembre 2016 - 23 h 57 min

    MAIS OUI SES CA VOUS AVEZ
    MAIS OUI SES CA VOUS AVEZ DÉJÀ INVESTIS SUR DES SIMULATEURS ILS SONT OU?

      REDA
      20 septembre 2016 - 8 h 52 min

      A Kouba, mon frère ! A Kouba.
      A Kouba, mon frère ! A Kouba…

    Toujours mieux !
    19 septembre 2016 - 19 h 23 min

    Trés bonne initiative pour
    Trés bonne initiative pour donner encore plus d’autonomie à Air Algérie et permettre ainsi d’avoir une marge de manoeuvre fasse aux compagnies aériennes du Golf ou des low cost d’Europe qui nous dépouillent de nos pilotes régulièrement ! Si l’on veut concrétiser le projet de Hub international, il nous faut developper le nombre d’avions et donc de pilotes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.