Ooredoo s’engage dans la démocratisation de la 4G en Algérie

Gianluca Redolfi lors de la conférence de presse. D. R.

A l’occasion du lancement officiel de ses services de téléphonie mobile de 4e génération (4G), Ooredoo a organisé, aujourd’hui lundi, au niveau de son siège à Alger, une conférence de presse consacrée au lancement commercial de cette nouvelle technologie en Algérie et animée par Gianluca Redolfi, Chief Commercial Officer. Entamant son intervention, M. Redolfi a indiqué qu’Ooredoo a ouvert son réseau 4G le 8 octobre 2016, dans trois wilayas : Tlemcen, Tizi Ouzou et Béchar, auxquelles s’ajouteront une vingtaine d’autres avant la fin de l’année en cours, notamment Alger, Oran, Sétif, Constantine.  Le conférencier a, en outre, confirmé que les prix de la 4G sont les mêmes que ceux de la 3G et a assuré qu’Ooredoo dispose de toutes les ressources humaines et techniques nécessaires pour garantir une qualité optimale des prestations et assurer un réseau performant.   

Les nouveaux services 4G permettront aux clients d’Ooredoo de découvrir des améliorations considérables en termes de vitesse de téléchargement, de TV sur mobile, de streaming ou d’appels Voix en qualité HD. Afin de simplifier l’accès à la 4G pour ses clients, Ooredoo a décidé de faciliter son activation. Pour activer la 4G, il suffit au client de se présenter dans une boutique Ooredoo ou dans un point de vente agréé. Les clients d’Ooredoo bénéficieront gratuitement d’une nouvelle SIM compatible avec la 4G, tout en gardant le même numéro.

Ces nouvelles cartes SIM sont également compatibles avec la téléphonie 2G et 3G lorsqu’un client se déplacera dans d’autres wilayas couvertes par le réseau Ooredoo. Par ailleurs, M. Redolfi a saisi l’occasion pour annoncer qu’Ooredoo lancera prochainement des promotions avec des avantages inédits et les meilleurs tarifs du marché. Pour rappel, Ooredoo a déjà réalisé avec succès des essais techniques 4G ainsi que des démonstrations de pré-lancement commercial de ses services 4G à Tlemcen en juillet 2016, atteignant une vitesse maximale de 70Mb/s.

C. P.

Commentaires

    el milia kvayl
    10 octobre 2016 - 19 h 27 min

    Pour en faire quoi?

    Pour en faire quoi?
    Rien mais strictement rien sauf à ce que notre jeunesse se perde en relations facebook totalement steriles…sans meme parler des contenus immoraux qui perturbent gravement celle-ci.
    Si nous suivions la voie des Pays Baltes,Estonie surtout,là je dirais oui de suite car le pays est 100%connecté et sa jeunesse le lui rend bien car elle est tres creatrice et productive




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.