Nomination d’Abdelwahab Derbal : le RCD écrit au président Bouteflika

Mohcine Belabbas. New Press

Dans une lettre adressée au chef de l’Etat, rédigée en langue arabe, le président du RCD, Mohcine Belabbas, a rappelé toutes les réserves émises par son parti par rapport à la création de la Haute instance de surveillance des élections. En réponse à une correspondance qui avait été adressée par le directeur de cabinet de la présidence aux différents partis politiques, en vue d’ouvrir des «consultations» autour de la nomination d’un président à la tête de ladite instance, Abdelwahab Derbal, le chef du RCD affirme que ce qui leur a été demandé, c’est de «donner un avis» sur un homme au parcours connu. Et de relever une première incongruité dans cette nomination, en se référant à la loi organique relative à la Haute instance de surveillance des élections, qui stipule que ses membres ne doivent pas, entre autres conditions, appartenir à un parti politique ou occuper une haute fonction au sein de l’Etat. Ce qui n’est pas, selon le RCD, le cas d’Abdelwahab Derbal, puisqu’il a déjà occupé plusieurs fonctions au sein de l’Exécutif.

Par ailleurs, le RCD rappelle qu’«un scrutin démocratique effectif exige le respect de la liberté d’expression et de la presse, la liberté de rassemblement et d’organisation et un climat favorable, excluant l’intimidation et les privilèges frauduleux», affirmant que «ce sont ces conditions qui permettent aux électeurs d’avoir un choix éclairé entre les différents programmes et alternatives qui lui sont proposés». Et d’enchaîner : «C’est cette approche qui a été la principale motivation dans notre proposition consistant à l’institutionnalisation et la constitutionnalisation d’une instance indépendante de gestion et d’organisation des élections», écrit le président du RCD. 

Dans le même sillage, Belabbas met en garde contre le trucage des élections qui, selon ses termes, «hypothèque la crédibilité de la nation» et «met en avant la responsabilité du chef de l’Etat». «Nous savons, écrit-il encore, qu’il est vain, en l’absence de volonté politique et de sens de responsabilité, de croire à la transparence et à la probité des échéances envisagées. Mais, à travers cette participation, le RCD aspire à implanter la culture de surveillance par les citoyens, comme c’est le cas en Kabylie». Il loue, ici, le rôle joué par son parti dans «la mise à l’échec» d’une opération de fraude, qu’il cite comme un exemple, lors d’une précédente élection dans la wilaya d’Illizi. 

S’adressant au président de la République, le chef du RCD estime qu’il est de son devoir d’attirer son attention sur les risques de fraudes aux prochaines législatives. «Les fraudes électorales se poursuivront, tant que la confiscation du Trésor public, le monopole sur les médias et le chantage à l’insécurité, continuent de peser quotidiennement sur le citoyen», a-t-il soutenu. 

R. Mahmoudi

Comment (10)

    M'hand Oufella
    21 octobre 2016 - 19 h 24 min

    Va dormir ya Mohcine Belabas
    Va dormir ya Mohcine Belabas ! Tu es en train de faire le pître et de nous prendre pour des cons ! Tu veux aller au élections pour obtenir des postes de députés de la part du « brizidène » sur fauteuil roulant et donc grand bien te fassse. En tout cas, une bonne partie d’entre nous les militants du RCD on est en train de quitter ce parti. car on estime qu’il y a une grande trahison. Va dormir, on n’a plus besoin de toi car tu es un traître. On attend l’avis de Said Sadi pour savoir s’il a pris la même décision que toi !




    0



    0
    T'MESSGHIR
    21 octobre 2016 - 15 h 49 min

    @Boualem Ait Said (non
    @Boualem Ait Said (non vérifié) , bravo pour ton post . Moi aussi ,avant, j’avais de l’estime et même plus que çà envers le RCD, mais maintenant je ne peut plus voir , même en peinture, ce parti politique depuis qu’il a accepté de participer à la mascarade électorale des prochaines législatives et qui va crédibiliser encore plus le pouvoir mafieux algérien. Finalement il n’y a que Sofiane Djillali qui tient la route dans la vraie opposition.




    0



    0
    Lghoul
    21 octobre 2016 - 6 h 43 min

    Cessez de nous faire RIRE SVP
    Cessez de nous faire RIRE SVP ! Votre comédie, jouez la ailleurs avec Tata Louisa. N’essayez pas de « faire semblant » sinon, le ricule va tuer cette fois. C’est trop flagrant.




    0



    0
    TheBraiN
    20 octobre 2016 - 8 h 22 min

    Ah ces quotas qu’on négocie
    Ah ces quotas qu’on négocie acharnement à défaut d’avoir un vrai poids électoral !!!!




    0



    0
    nation
    20 octobre 2016 - 8 h 18 min

    Le RCD cette fois a raison ,
    Le RCD cette fois a raison , la nomination de ce mercenaire wahabiste saoudien est une farce électorale .. nous l’avons toujours dit .. la démocratie avec les wahabistes freres musulmans égyptiens et les salafistes saoudiens en Algérie est une farce et une tragédie .. NOUS EXIGEONS UN REGIME NETIONALISTE et pas une « démocratie » saoudienne .. les mercenaires de l’Arabie saoudite n’ont qu’a faire leurs démokhraties d’abord chez eux à RIAD , avant de venir nous donner des leçons de démocratie chez nous pour ensuite nous exterminer comme des esclaves .. Bouteflika ets entrain de refaire les même erreurs que Chadli .. le peuple ne veut pas de démocratie , il n’a jamais voulu cette farce , le peuple veut une république qui marche , qui travaille , qui avance … et la prison pour les voleurs , les saboteurs et les corrompus . jamais au grand jamais dans les pays musulmans il n y aura une vraie démocratie tant que les rois arabes existent et qu ‘ il y a des partis wahabistes affiliés à la monarchie saoudienne .. faut pas rêver !! les patriotes algériens ne doivent pas être des imbéciles et baisser la garde .. CA NE MARCHERA JAMAIS ..




    0



    0
      T'ZAGATE
      21 octobre 2016 - 16 h 50 min

      Ya tonton @nation (non
      Ya tonton @nation (non vérifié) , le RCD n’a pas raison du tout et ce parti politique n’a plus rien à dire ou à écrire que se soit à Boutef ou à ammi Ali ou à je ne sais qui. Il a décidé d’aller aux élections législatives et donc qu’il se démerde avec le pouvoir ! De toute façon, que le RCD aille se faire foutre . Il n’a plus rien à dire puisqu’il s’est engagé à participer aux élections alors qu’il connait les « techniques » du pouvoir. La position du RCD sur les prochaines élections est une grande déception pour les vrais démocrates, pour la démocratie et pour les partisans du changement de gouvernance tant espérée !




      0



      0
    abid
    20 octobre 2016 - 7 h 13 min

    Vous croyez encore aux
    Vous croyez encore aux élections?????????
    Croyez vous que même si une personne est à tête de cette instance tout ira bien, le problème est ailleurs
    Vous savez tous qu’elles seront toujours truquées
    seul mot d’ordre que tous boycottent ce cinéma




    0



    0
    H'didwane
    20 octobre 2016 - 6 h 51 min

    Votre traitrise a commencé,
    Votre traitrise a commencé, le moment ou vous avez accépté de faire partie de la mascarade.
    Est ce une facon de demander plus de « députes » ? Un quota supplémentaire ?
    La retraite a vie, des salaires de 50 millions etc. etc. Vous etes tous des VENDUS jusqu’a la moelle !
    Personne ne t’ecoutera ou vous fera tous confiance: Vous etes l’autre face de la meme piece du pouvoir en place: L’escroquerie et la tartuferie. Alors perdez votre temps. Vous et tata louiza, vous vous valez. Chacun a son role a jouer.
    Votre facon de faire de la politique pour s’enrichir vous a tous mis dans la meme ch’kara: Vous etes juste une piece du pouvoir. vous jouez votre role et vous recevez vos dividendes .MALHEUREUX CEUX QUI VOUS CROIENT ET VOUS SUIVENT ! Ils se retrouveront tous au plus bas de la bassesse – Dans de la boue !




    0



    0
    Boualem Ait Said
    19 octobre 2016 - 21 h 45 min

    Ya Mohcine Belalbas
    Ya Mohcine Belalbas maintenant que tu as décidé d’aller aux élections législatives, tu n’as plus qu’une seule chose à faire : fermer (…). Maintenant tu n’as plus qu’à négocier le nombre de député que le Président peut te donner ! Toi et ton parti le RCD vous avez trahi le consensus de Mazafran qui consistait certes à laisser les partis politiques de l’opposition libre de continuer d’une manière partisane à militer dans leur propre parti mais de rester ferme dans l’objectif de faire pression sur le pouvoir pour aller vers le vrai changement. et la démocratie véritable. Or toi tu viens de t’accoquiner avec le pouvoir eb acceptant sans conditions préalables d’aller aux élections. ! Toi ya Mohcine tu as décidé d’aller aux élections et ton attitude va conforter le pouvoir dans son entêtement à ne rien changer au système politique puisque tu participes toi-même à la mascarade ! Donc s’il te plait ferme ta gueule et tout ce que tu racontes et toutes tes remarques ne sont que de l’esbroufe ! Que Dieu te maudisse comme le dit dans sa chanson Ait Menguelet ! Merci à Algérie Patriotique de publier tel quel mon post ! Merci.




    0



    0
    anonyme
    19 octobre 2016 - 18 h 05 min

    enfin une réaction! nommer un
    enfin une réaction! nommer un ancien ambassadeur en arabie saoudite qui plus est membre d’un parti « islamiste » me semble suicidaire!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.