Attentat terroriste manqué dans une station de métro à Londres

Les mesures de sécurité seront renforcées à Londres. D. R.

Des unités de la brigade antiterroriste de Scotland-Yard ont arrêté ce vendredi un jeune homme de 19 ans suspecté, en vertu de l’article 41, de la législation antiterroriste britannique, de la préparation d’un acte terroriste, après la découverte d’un engin explosif dans une station de métro à Londres. L’engin qui a été désamorcé à distance et à temps, pouvait effectivement provoquer un carnage dans un espace confiné et à une heure de grande affluence. Le suspect a été immédiatement transféré vers un commissariat de police de la capitale. La police a, dans la foulée, annoncé le renforcement des mesures de sécurité dans les transports publics à Londres, en raison de l’importance de la menace qui plane sur la capitale britannique, en informant le public de la présence, dans les jours qui viennent, de policiers lourdement armés à l’intérieur et autour des grandes stations. Objectif visé, dit-on, la sécurité des passagers.

Le maire de Londres, Sadiq Khan, a exhorté les Londoniens à rester calme et à être extrêmement vigilants tout le temps, car, selon lui, le pays est plus que jamais exposé au risque accru de la menace terroriste. Le maire de confession musulmane a également tenu à saluer le «professionnalisme» de la police.

En raison de la gravité de la situation sur le plan sécuritaire, les responsables syndicaux des transports ferroviaires ont appelé à la tenue «dans l’immédiat», d’une réunion sur la sécurité, après cet attentat manqué, en vue de mobiliser les ressources pour faire face à cette menace. Le niveau actuel de la menace terroriste est «extrêmement élevé», craint-on en Grande-Bretagne, ce qui signifie qu’une attaque «imminente» n’est pas exclue.

De Londres, Boudjemaa Selimia

Comment (6)

    Lghoul
    25 octobre 2016 - 6 h 34 min

    On ne pourra JAMAIS
    On ne pourra JAMAIS domestiquer des viperes et des scorpions.
    Le laxisme et la stupidité des anglais – a cause de ce que l’on apelle – « démocratie » et de la « reconciliation nationale » ne sont que des échelles pour ces terros pour grimper encore plus haut et frapper fort le moment venu.
    Alors soit on est ferme, soit on est stupide ou naïf alors on signe notrte proper mort.
    Ces gens ne comprennent pas ce que veut dire « démocratie » ni ce que veut dire « liberté » ni ce que veut dire tolerance car toute personne differente d’eux est leur ennemi a ABATTRE. Domestiquer des malades mentaux qui ne savent que faire couler du sang a longeur de journée et 12 mois sur 12 est une grave erreur car sans se render compte on se met la corde au cou pour notre proper pendaison.




    0



    0
    TheBraiN
    23 octobre 2016 - 13 h 41 min

    Too stupid for inside jobs ?
    Too stupid for inside jobs ?




    0



    0
    anonyme
    22 octobre 2016 - 21 h 13 min

    tout a c’est du cinéma pour
    tout a c’est du cinéma pour faire croire qu’ils combattent les terroristes alors que ce sont eux qui les arment




    0



    0
    Naz
    22 octobre 2016 - 12 h 37 min

    Tout a fait le carnage a ete
    Tout a fait le carnage a ete evite de justesse,
    Car La station permet d’accéder directement à la salle de concert O2 Arena qui peut accueillir 20.000 spectateurs et où le groupe de rock canadien Nickelback devait se produire jeudi soir.




    0



    0
    Azzefoune
    22 octobre 2016 - 11 h 09 min

    Les Anglais payent le prix de
    Les Anglais payent le prix de leur laxisme face aux mouvements qui pronent le Djihadisme, a tavers leur cansux mediatiques implantes au Royaume-Uni, a l’exemple du media du FIS Almagharibia diffusant a partir de Londres.




    0



    0
    Adel
    22 octobre 2016 - 10 h 28 min

    D’apres certaines
    D’apres certaines indiscretions l’auteur de l’attaque a ete interpelle dans un quartier dans le nord de Londres, Holloway a forte frequentation d’Algeriens, il serait semble-t-il Algerien.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.