Une contribution du Dr Arab Kennouche – Les services secrets algériens «otanisés» ?

Amar Saïdani, alors président de l'APN, reçu à Matignon en 2007. D. R.

Les attaques répétées contre l’ancien responsable mythique du DRS, le général Toufik, ne seraient-elles que la partie émergée de l’iceberg d’un vaste plan de reconfiguration du système de sécurité nationale en Algérie qui augure, sous la présidence d’Abdelaziz Bouteflika, d’une nouvelle ère de dépendance à l’égard d’autres services de renseignement ? On ne peut, en effet, s’empêcher de voir dans le nouveau «DRS» actuel, les mêmes procédures que celles qui, dans l’Hexagone, et suivant un livre blanc bien particulier, établi en 2008, avaient liquidé le Comité interministériel du renseignement français (CIR). Cette entité était anciennement placée sous la coupe du ministère de la Défense et du Premier ministre pour l’intégrer sous la responsabilité du président de la République, avec, à la clé, une nouvelle dénomination, le Conseil national du renseignement (CNR) et un nouveau personnage clé, le coordonnateur national du renseignement. En France, le livre blanc de la défense avait suscité à l’époque de grandes polémiques dans un contexte particulier d’intégration à l’Otan, conduite et décidée par Nicolas Sarkozy contre les derniers vestiges idéologiques du gaullisme encore en cours au sein de l’armée française.

L’«otanisation» des forces armées françaises devait mener à des réductions budgétaires drastiques et à un reformatage des grands corps militaires au profit de troupes réduites mais capables d’être projetées en un temps record, avec l’appui décisif du renseignement satellitaire. En taillant un nouveau costume sur mesure aux armées françaises, présentable pour réintégrer l’Otan, Nicolas Sarkozy, sous le couvert d’une «rationalisation» et d’une «professionnalisation» accrues, n’avait pas manqué de mettre sous verre les grands services de renseignement français, comme pour mieux s’assurer de la fin de l’autonomie gaullienne, dans le style le plus pur des services scandinaves agissant toujours «just behind», juste derrière la centrale américaine. Coordonateur en France, placé sous les ordres du Président, coordonateur en Algérie… placé sous les ordres du Président, également : la lettre de mission envoyée par le président Sarkozy le 23 juillet 2008 à l’ambassadeur Bernard Bajolet comporte des termes qui ne déplairaient pas aux idéologues de l’Etat civil («vous serez placé sous l’autorité du secrétaire général de la présidence de la République»). Etrange coïncidence qui devrait normalement nous interpeller, tout un chacun, sur les probables enjeux et conséquences d’une reconfiguration symétrique des services de Washington, Paris et Alger.

Autonomisation ou présidentialisation

Que l’on considère les questions de sécurité nationale comme étant du ressort d’un Etat profond déconnecté des joutes partisanes, des idéologies et des intérêts particuliers semble, a priori, tout à fait normal. Normalité que l’on explique par l’exigence d’un intérêt supérieur de la nation, d’où l’avantage à dépolitiser au maximum le fonctionnement de services de sécurité qui seraient mis à l’abri, de tout mandat électif, de toute incitation à la trahison nationale et internationale. Ce que l’on présente à tort très souvent comme un dysfonctionnement ou déficit démocratique sous l’appellation d’«Etat dans l’Etat», se révèle n’être, à la longue, qu’une nécessité absolue : plus le service est enfoui, dissipé dans l’Etat, et moins il a de chances de subir des pressions ou des attaques, qu’elles viennent de l’intérieur ou de l’extérieur.

Autonomie ne signifierait donc pas, péjorativement, émergence d’une police politique échappant à tout contrôle, mais préservation et optimisation des intérêts de défense nationale. C’est en enracinant la sécurité de l’Etat là où elle ne peut jamais être atteinte que l’on garantit l’immunité des grands systèmes de sécurité contre les aléas du pouvoir politique, dont les élections et les nominations, présentent le désavantage de donner corps à l’ennemi. Or, on assiste aussi bien en France, depuis Sarkozy, qu’en Algérie, depuis Bouteflika, a l’émergence d’une nouvelle forme dite «démocratisée» du fonctionnement des services de sécurité, qui viserait à une plus grande visibilité de leurs organes, soumis à un contrôle présidentiel par le biais d’un coordonnateur.

Livre blanc du renseignement ou Etat civil à la Saïdani, peu importe la formule consacrée, le modèle franco-américain semble avoir inspiré la présidence de la République algérienne qui voudrait ainsi mettre fin à la fameuse Sécurité militaire (SM) comme on avait tenté de liquider un jour la Stasi dans l’ex-RDA et la Securitate en Roumanie. Néanmoins, une telle architecture faisant du pouvoir politique mandaté le détenteur ultime des grandes fonctions de sécurité nationale n’est pas sans présenter de gros risques pour un pays comme l’Algérie, en voie de développement, et pièce fragilisée dans le grand jeu des puissances internationales habituées à manipuler des élections de l’extérieur.

La fin de l’Etat profond et l’alignement sur Paris et Washington

La décision de réformer le DRS pour des besoins fonctionnels cache le véritable enjeu politique d’une refonte qui n’en est pas une, puisqu’elle soumet directement la sécurité nationale aux diktats étrangers et aux turbulences de la scène internationale. Il suffira désormais qu’un Etat étranger puisse influer directement sur une élection présidentielle en Algérie pour que tout le système de sécurité en pâtisse durablement par la nomination de personnes rendues civiles et politiquement correctes, mais dont les attributions seraient énormes en termes d’impact sécuritaire. Et, en Algérie, comme ailleurs, il ne sera pas aisé de se soustraire à des obligations de désignation de coordonateurs de sécurité nationale qui répondent à un agenda étranger dès lors que la désignation du président de la République emportera conséquence sur toute l’architecture de la défense du pays.

En attribuant des fonctions exorbitantes à des personnes désignées par le fait de leur simple couleur ou allégeance politique, on ne fait finalement, sous couvert d’Etat civil, que placer les services sous orbite international, dans la pure tradition du commandement intégré de l’Otan qui, en définitive, place la CIA au-dessus du chapeau européen. L’enjeu n’est plus celui d’une simple synchronisation des activités des services occidentaux, mais bel et bien celui d’un chapeautage définitif, comme le sous-entendaient un groupe de généraux français dissidents en 2008, lors de la réintégration à l’Otan.

A ce titre, les sorties enragées du secrétaire général du FLN, Amar Saïdani, ne représenteraient que le préambule psychologique à une réduction forcée des appareils du DRS dont le laminage permettrait un couplage complet et définitif avec les grands services occidentaux, sous la bannière de la «lutte antiterroriste». Il ne serait donc pas improbable que le rôle de la France s’insère dans le cadre des grandes élections à venir en Algérie, législative en 2017 et présidentielle en 2019, dont on sait pertinemment qu’elles détermineront par le biais de mandats électifs présentés comme étant «démocratiques», la nomination du nouveau coordonnateur à la sécurité nationale algérienne, comme l’ont été en France Bernard Bajolet, Ange Mancini et d’autres dignitaires du renseignement «réformé» d’origine sarkozienne.

Serait-on donc en présence d’une forme préliminaire d’«otanisation» des services algériens ?

Dr Arab Kennouche

Comment (50)

    kaddour chikh mohamed
    28 octobre 2016 - 14 h 09 min

    Là l’analyse claire entraine
    Là l’analyse claire entraine vers la faisabilité réelle du contrôle de l’OTAN sur toute l’armée Algérienne qui est rebelle à toute tentâtive de soumission étrangère .malgré la nomination d’un ministre jouer avec les services de sécurité c juste pour un temps mais la roue tourne toujours et les valets se rendent toujours visible la baraka d’Allah veille sur l’Algérie




    0



    0
    Anonymous
    25 octobre 2016 - 19 h 25 min

    il faut que les SG des partie
    il faut que les SG des partie politiques, fonctionnaire de l’êta, présidant, ministres, walis et chef daira soient interdit de quitter le pays durant leurs mandat, et interdit de ce faire soigner a l’étrange. si il y a un partie politique qui accepte cela je vautrait pour lui, et j’invite mes compatriote de le soutenir. il y a que comme ça qu’on va couper le cordon avec la France et ses harki. ses pas trop demander pour un politicien patriote, et sa les obligent a vivre avec le peuple donc de faire de bon hôpitaux et tout le reste. sa serait déjà un bon début. alors adhérant du FLN RND… et autre imposer ça dans vos parties respective ou quitter les si vous aimé votre pays. j’invite mes compatriotes a réfléchir comment on peut faire une sélection de nos politiques pour gardé que les vrai patriote, sans violence bien sur. allez au boulot 🙂




    0



    0
    Algerie
    23 octobre 2016 - 23 h 51 min

    Algérie, prochaine cible 

    Algérie, prochaine cible 

    Si cela ne marche pas d‘un côté, on passe de l’autre. Ainsi, il est probable que l’Algérie soit le prochain pays sur la liste. Il ne fait aucun doute que ce pays approche de la guerre. Leur Président Bouteflika décédé, les USA et l’UE préparent en secret la guerre civile. Un gouvernement de transition a même déjà été créé en France il y a de cela trois ans. Le pays est par ailleurs encerclé par l’OTAN. Un commandement avancé des USA a été construit à la frontière avec la Libye, des GI ont pris place en 2013 à la fois dans le sud de l’Espagne et dans le sud de l’Italie. Les pions positionnés, il ne reste qu’à attendre… Mais pas trop longtemps, cela coûte cher.

    Le gazoduc en question est la SOURCE des évènements dans le nord-Afrique et en Syrie.

    La France, qui espère ne pas se laisser prendre la « nouvelle merveille » qui est le gazoduc, a pris ses marques au Mali. C’est évidemment pas demain que les soldats français quitteront ce territoire islamisé par la France elle-même, car c’est bien le Qatar qui a importé ces islamistes au Mali, en les payant pour déstabiliser la contrée et permettre l’envoi d’hommes tricolores.

    Les USA au nord, les français au sud, l’Algérie est sur la sellette.

    USA, Europe, Arabie, Qatar sont de faux amis, s’ils font la route ensemble grâce à l’OTAN d’un côté, grâce à la main d’œuvre et l’argent de l’autre, chacun voudra sa paie, reste à savoir comment se fera le partage.

     

    En politique, rien n’est hasard, tout est stratégie, la manipulation des masses pour patrie.

     

    Joseph Kirchner pour WikiStrike.




    0



    0
      Alilapointe59
      24 octobre 2016 - 13 h 38 min

      Est-ce un rêve ou ou un
      Est-ce un rêve ou ou un souhait!!!




      0



      0
    Anonymous
    23 octobre 2016 - 18 h 23 min

    Une contribution du Dr Arab
    Une contribution du Dr Arab Kennouche – Les services secrets algériens «otanisés» ?
    L’A.N.P, des services de sécurité, et des services secrets algériens
    Ne sont pas des institutions d’aventuriers,d’aventuristes, et de pacotiles
    Les expériences qui les ont accumulé ne les permettent pas de passer sous la coupe de l’OTAN,…….et,…….
    La France, non fiable, pro-marocaine, militairement zélée, ambitieuse, impulsive, interventionniste, dominatrice
    En position dissimulée, et d’embuscade, qui cherche à prendre pied , dans le marché , par tout les moyens Légales, mais aussi illégales (lobby secret pro-français dans les ministères, et directions centrales algériens, Agents, pions, espions, « experts », qu’ils soient algériens, franco-algériens, italiens, espagnols,
    Mais surtout libanais, et syriens souvent corruptibles, et intermédiaires pour les commissions
    Et pour les sales besognes pour le complexe militaro-industriel français)
    dans les fournitures des équipements militaires, et des formations pour l’armée algérienne, l’A.N.P
    (culturellement pour etre fidèle, aliéné, et pro-français, par la culture, la langue,
    et le Mode de vie,…..de l’art culinaire, » french way of the life,…..?! »

    L’autonomie, et l’indépendance de l’armée algérienne, et des services secrets sont des principes
    Et une stratégie pour le long terme, murement réfléchie,
    Pour avoir assez, et confortables manoeuvres de sécurité, d’avance, où de repli stratégiques dans l’avenir

    La Russie, est un partenaire fidèle, à nous de saisir les occasions des meilleures formations de haute qualité,
    Et nous préparer pour les transferts des techniques, et des technologies, par la mise d’une organisation
    Et des structures de formations, de recherches-développements, de fabrications, et de sous-traitances
    Industrielles
    Quand aux U.S.A, et la France, peu fiables, ils essaient de jouer aux échecs avec l’Algérie,
    Avec un pion en avance cherchant à damer,……le très ambitieux, et expansionniste,….. Maroc
    Soyons, prudents, réservés, et vigilants, pour l’avenirr de l’Algérie




    0



    0
    dr.moi
    23 octobre 2016 - 17 h 20 min

    Ohhh la cigale je vous
    Ohhh la cigale je vous attends depuis midi 14h . Le rendez vous est suspendu jusqua nouvelle ordre .juste parceque juste cause. Perdu chose due .




    0



    0
    La Cigale
    23 octobre 2016 - 15 h 50 min

    @ le juste

    @ le juste
    Merci beaucoup.
    Pareillement.




    0



    0
    La Cigale
    23 octobre 2016 - 12 h 45 min

    Le juste (non vérifié)

    Le juste (non vérifié)
    23 Oct 2016 – 11:38
    sans vous manquer de respect La Cigale. qui as écrit ou tenu se discourt? et ou je peu le trouver ? stp.
    @ LE JUSTE : J’ai trouvé ca sur un site de blagues et humour.
    Mais je l’ai posté en copier/coller car la manière SUBVERSIF que la blague prend en la lisant à l’endroit n’a pas la même connotation le commentaire n’a plus la même signification.
    Il faut simplement lire la dernière en premier l’avant dernière en deuxième et ainsi de suite.
    Le commentaire dit un discours totalement différent que quand tu le lis normalement de haut en bas.
    Mais bon je ne recommencerai plus se genre de clin d’oeil car beaucoup comprennent vite mais il faut leurs expliquer longtemps.
    Le site en question est : http://WWW.blague.info
    Cordialement.




    0



    0
      juste
      23 octobre 2016 - 13 h 32 min

      merci pour l’éclaircissement,
      merci pour l’éclaircissement, j’avait juste peur que cela vient d’un de nos politiciens. au contraire un peu d’humour et le bien venu a mon avis 🙂 bon dimanche La Cigale.




      0



      0
    New kid
    23 octobre 2016 - 10 h 53 min

    Suite.

    Suite.
    -Monsieur le secrétaire général déchu, venez prendre ma voiture étant donne que votre ambassade n’a pas envoyé sa Rolls Royce. Vous êtes en France comme chez vous.
    – Merci de votre amabilité, bien volontiers, mais passons d’abord à l’Elysée pour aller remercier la gentillesse de votre président a qui j’ai un message de vous savez qui !!
    -Your wishes are my command! Malgré votre déchéance, votre bourse nous intéresse plus que jamais!
    – Achal fi amrou votre fils ?
    Nos deux larrons s’étant installés dans la voiture, leurs voix deviennent inaudibles !




    0



    0
    La Cigale
    23 octobre 2016 - 5 h 58 min

    TOUT UN PROGRAMME: À LIRE
    TOUT UN PROGRAMME: À LIRE ATTENTIVEMENT… Dans notre parti politique, nous accomplissons ce que nous promettons. * Seuls les imbéciles peuvent croire que * nous ne lutterons pas contre la corruption. * Parce que, il y a quelque chose de certain pour nous: * L’honnêteté et la transparence sont fondamentales pour atteindre nos idéaux. * Nous démontrons que c’est une grande stupidité de croire que * les mafias continueront à faire partie du gouvernement comme par le passé. * Nous assurons, sans l’ombre d’un doute, que * la justice sociale sera le but principal de notre mandat. * Malgré cela, il y a encore des gens stupides qui s’imaginent que * l’on puisse continuer à gouverner * avec les ruses de la vieille politique. * Quand nous assumerons le pouvoir, nous ferons tout pour que ** soit mis fin aux situations privilégiées et au trafic d’influences * nous ne permettrons d’aucune façon que * nos enfants meurent de faim * nous accomplirons nos desseins même si * les réserves économiques se vident complètement * nous exercerons le pouvoir jusqu’à ce que * vous aurez compris qu’à partir de maintenant * nous sommes le parti libéral fédéral, la « nouvelle politique » * ET MAINTENANT, LISEZ LE TEXTE EN COMMENÇANT PAR LA DERNIÈRE LIGNE ET EN REMONTANT LIGNE PAR LIGNE JUSQU’AU DÉBUT…. C’EST SURPRENANT!!!____________________________________________________________
    Pour certains qui ont un mini cervelet j’ai recopier mon texte ce dessus en commençant par la fin et en terminant par le début. Pour expliquer que dans les deux sens il a unu explication LISEZ MAINTENANT :. ______________________________
    nous sommes le parti libéral fédéral, la « nouvelle politique » * * vous aurez compris qu’à partir de maintenant * * nous exercerons le pouvoir jusqu’à ce que ** les réserves économiques se vident complètement ** nous accomplirons nos desseins même si *** nos enfants meurent de faim ** nous ne permettrons d’aucune façon que ** * soit mis fin aux situations privilégiées et au trafic d’influences.** Quand nous assumerons le pouvoir, nous ferons tout pour que ** * l’on puisse continuer à gouverner * avec les ruses de la vieille politique ** * Malgré cela, il y a encore des gens stupides qui s’imaginent que ** * la justice sociale sera le but principal de notre mandat ** * Nous assurons, sans l’ombre d’un doute, que ** les mafias continueront à faire partie du gouvernement comme par le passé. ** * Nous démontrons que c’est une grande stupidité de croire que ** L’honnêteté et la transparence sont fondamentales pour atteindre nos idéaux.** Parce que, il y a quelque chose de certain pour nous ** * nous ne lutterons pas contre la corruption. ** Seuls les imbéciles peuvent croire que ** Dans notre parti politique, nous accomplissons ce que nous promettons. ** EST CE CLAIR POUR CERTAINS MAINTENANT. !!!




    0



    0
      juste
      23 octobre 2016 - 10 h 38 min

      sans vous manquer de respect
      sans vous manquer de respect La Cigale. qui as écrit ou tenu se discourt? et ou je peu le trouver ? stp.




      0



      0
    Benhabra brahim
    23 octobre 2016 - 2 h 47 min

    En voyant ca !!!…….https:
    En voyant ca !!!…….https://www.youtube.com/watch?v=cNZZeygC9L0
    c est pas la peine de trop chercher a comprendre « le dessous des cartes ».




    0



    0
    La Cigale
    22 octobre 2016 - 19 h 42 min

    TOUT UN PROGRAMME: À LIRE
    TOUT UN PROGRAMME: À LIRE ATTENTIVEMENT…

    Dans notre parti politique, nous accomplissons ce que nous promettons. *
    Seuls les imbéciles peuvent croire que *
    nous ne lutterons pas contre la corruption. *
    Parce que, il y a quelque chose de certain pour nous: *
    L’honnêteté et la transparence sont fondamentales pour atteindre nos idéaux. *
    Nous démontrons que c’est une grande stupidité de croire que *
    les mafias continueront à faire partie du gouvernement comme par le passé. *
    Nous assurons, sans l’ombre d’un doute, que *
    la justice sociale sera le but principal de notre mandat. *
    Malgré cela, il y a encore des gens stupides qui s’imaginent que *
    l’on puisse continuer à gouverner *
    avec les ruses de la vieille politique. *
    Quand nous assumerons le pouvoir, nous ferons tout pour que *
    soit mis fin aux situations privilégiées et au trafic d’influences *
    nous ne permettrons d’aucune façon que *
    nos enfants meurent de faim *
    nous accomplirons nos desseins même si *
    les réserves économiques se vident complètement *
    nous exercerons le pouvoir jusqu’à ce que *
    vous aurez compris qu’à partir de maintenant *
    nous sommes le parti libéral fédéral, la « nouvelle politique » *

    ET MAINTENANT, LISEZ LE TEXTE EN COMMENÇANT PAR LA DERNIÈRE LIGNE ET EN REMONTANT LIGNE PAR LIGNE JUSQU’AU DÉBUT…. C’EST SURPRENANT!!!




    0



    0
    New kid
    22 octobre 2016 - 17 h 04 min

    -Bienvenu Monsieur le
    -Bienvenu Monsieur le secrétaire Général.
    -Ravi de vous revoir, quel bon vent vous amène ?
    -J’ai plusieurs million de dollars à investir et je viens demander votre expertise Monsieur De Villepin.
    -Mais avec plaisir Monsieur le secrétaire général, vous êtes toujours notre meilleur client, et on se pliera en quatre comme pour les saoudiens et le qataris.
    -Cette fois-ci, J’ai ramené gros pour m’installer définitivement à Neuilly et marier ma fille !
    -Ah quel plaisir à vous entendre, moi aussi j’ai un fils à marier.

    (Suite au prochain numéro)




    0



    0
    TAMANRASSET
    22 octobre 2016 - 15 h 26 min

    Les services secrets
    Les services secrets algériens «otanisés» ? C’est extrêmement grave pour la sécurité nationale du pays. Le pays qui n’a plus de services de sécurité est – SANS DEFENSE – et sera démembré tôt ou tard si on n’y prête pas attention… Faisons gaffe, les gars !!! el laâb ekhmadj…




    0



    0
      Alilapointe59
      22 octobre 2016 - 19 h 01 min

      Tu crois vraiment que le DRS
      Tu crois vraiment que le DRS n’existe plus? Lol, il existe mais sans toufik…
      la SM s’occupe très bien de défendre les intérêts du pays.boutlefika était un moujahade, c’est lui qui devait récolter les infos et espionner la France depuis le Mali et le Niger. Boutlefika c’est ce qu’il fait, il a dû faire mieux que le DRS, boutlefika est un Poutine pourquoi personne n’a pu lui faire un coup d’état même toufik en personne n’ait pas arriver. Vous inquiétez pas mr l’Algérie a c hommes, et elle c ce qu’elle fait.




      0



      0
        kelam
        22 octobre 2016 - 21 h 23 min

        QUE DIEU VOUS ENTENTE .JE
        QUE DIEU VOUS ENTENTE .JE VEUX QUE NOS SERVICES RESTENT LES MEILLEURS COMME TOUJOURS;;;




        0



        0
          W19 - TP
          22 octobre 2016 - 22 h 27 min

          Il entendra et exaucera nos
          Il entendra et exaucera nos prieres InchaAllah. On veut garder ces hommes et leurs qualites, ils sont notre fierte. Sans cette facon d’etre, le peuple algerien entier serait mort entre 1830 et 1962. Soyez debout messieurs et gardez la maison. Gardez la maison. Nous avons besoin de votre patriotisme, plus que jamais.




          0



          0
        Chawki chawki
        23 octobre 2016 - 0 h 24 min

        Tu crois vraiment que l
        Tu crois vraiment que l,algerie sais ce qu’elle fait, les jours a venir nous montreront que tout ce qui a été fait ou entreprit été faut ce n,est pas la première fois, les fautes ce répète pourquoi, c simple c toujours les mêmes personnes qui prennent les décisions c pour ça que les choses resteront tel qu’il sont, on n,oubli toujours l,essentiel certainement par ce que on a pris un mauvais départ, et la répercussions et innivitable on paye les dommages ..




        0



        0
          Alilapointe59
          23 octobre 2016 - 14 h 44 min

          C’est pour les gens comme toi
          C’est pour les gens comme toi que je dit que l’Algérie a c hommes et elle sais ce qu’elle fait… Chawi harki




          0



          0
        ALI TOUT COUR
        23 octobre 2016 - 5 h 27 min

        BOUTEFLIKA A ESPIONNE LA
        BOUTEFLIKA A ESPIONNE LA FRANCE DEPUIS LE MALI
        HAHAHAHAHAHAHA

        C VRAIMENT RIDICULE




        0



        0
          Alilapointe59
          23 octobre 2016 - 14 h 36 min

          Renseigne toi avant de
          Renseigne toi avant de rigoler…




          0



          0
          Alilapointe59
          23 octobre 2016 - 14 h 42 min

          Comment l’Algérie a gardé
          Comment l’Algérie a gardé sont sud Sahara!!! Tu crois que c’est en négociant en français… pourquoi a 26 ans c’était un des ministres des affaires étrangère!!! Pour être MAE il faut avoir des grosses c… Et beaucoup de savoir connaître sur les bouts des doigts tout les dossiers sensibles.




          0



          0
        Un passant
        23 octobre 2016 - 16 h 33 min

        Il espionne la France depuis
        Il espionne la France depuis sa brouette ou depuis ses satellites? Ridicule comparer quelqu’un qui à RUINE son pays en dilapidant une manne de 1300 milliards de dollars avec ses copains à un patriote comme Vladimir Poutine, colonel de l’ex KGB, qui a relevé son pays en 10 ans pour le transformer en deuxieme puissance militaire du monde est une insulte pour Mr Poutine. Si on peut le comparer à un président russe Borris Eltsine qui à ruiné son pays par la corruption et une bourgeoisie compradore.




        0



        0
          Alilapointe59
          24 octobre 2016 - 13 h 42 min

          Ils sont chez toi les
          Ils sont chez toi les ridicules!!! C 2000 milliards pas 1300. Et dans 2 mois ce seras 3000. Le gars donne des chiffres sans recherche et viens dire que c ridicule…




          0



          0
    Anonymous
    22 octobre 2016 - 14 h 18 min

    « otanisés » les services qui n
    « otanisés » les services qui n’ont de « secrets » que le titre? c’est possible. Une chose est sûre et certaine, le ays, lui et à tous les niveaux et rouages e’st « TÉTANISÉ ».




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    22 octobre 2016 - 14 h 05 min

    Pourquoi avez vous censuré
    Pourquoi avez vous censuré mon commentaire ?
    Ce n’est la premiere fois ! C’est comme cela que vous traitez vos fideles lecteurs dont je fait partie et ceci depuis le debut?
    J’ai compris les lecteurs francophones de l’etrangers ne sont pas votre clientele..




    0



    0
    Anonymous
    22 octobre 2016 - 12 h 42 min

    Les militaires, et les
    Les militaires, et les services secrets algériens, d’une méfiance, d’une prudence, et d’une réserve extremes
    A toutes épreuves,
    Savent , et maitrisent les jeux des équilibres entre l’O.T.A.N, ambitieuse, expansionniste, et peu fiable,
    Et la Russie ambitieuse, et fiable, qui cherche à recouvrir son passé glorieux impérial,
    Et ses zones d’influences perdues, après la dissolution du pacte de Varsovie, au début des années 90

    La modération, l’ouverture, le pragmatisme, la prudence, la sagesse, la souplesse,
    Et la vision stratégique à long terme des militaires, et les services secrets algériens devraient etre une conduite, et une politique constantes
    Pour préserver les interets stratégiques de l’Algérie, à long terme, à la croisée des routes de l’Est, et de l’Ouest




    0



    0
    Anonymous
    22 octobre 2016 - 11 h 56 min

    @ABOUSTROFFREPONSE

    @ABOUSTROFFREPONSE

    Vous confirmez qu’après la France qui a rejoint l’Otan sous Sarkozy, le Maroc depuis toujours etc, l’Algérie est en voie de rjoindre, sous une forme ou une autre, l’Otan.
    La description que vous faites du système algérien consiste à le comparer aux pays qui ont déjà rejoint l’Otan avec ses mêmes travers, « poisson pourri par la tête », etc, etc.
    Les uns le sont déjà, il nous reste peut-être un espoir de ne pas s’y joindre.

    Extrait de la conférence de presse du général DE GAULLE au cours de laquelle il expose les raisons qui motivent le choix de la France de se retirer de l’OTAN : la France tout en demeurant membre de l’alliance politique, ne participe plus au système de défense intégré.
    http://www.ina.fr/video/I04329970




    0



    0
    OMAR
    22 octobre 2016 - 11 h 13 min

    EN L ABSENCE D HOMMES
    EN L ABSENCE D HOMMES HONNETES/ FORTS/ PATRIOTES A FORTS PRINCIPES

    LES MESSIEURS DE L OTAN PEUVENT LE CALUMET ET LA PIPE!!!!

    go




    0



    0
    Aicha Benguendouze
    22 octobre 2016 - 11 h 09 min

    Une contribution du Dr Arab
    Une contribution du Dr Arab Kennouche – Les services secrets algériens «otanisés» ? L Algerie est colee au sud de l Europe et non a l Irak ou l Arabie Saoudite. Il faut etre realiste si on veut se debarrasser du cancer du terrorisme international, et des hommes des cavernes. Il faut cooperer avec toute la planete pas juste l OTAN…




    0



    0
      W19 - TP
      22 octobre 2016 - 11 h 27 min

      Juste dans l’optique. Dans la
      Juste dans l’optique. Dans la realite, c’est un peu plus complexe… Les pays de l’Otan cooperent avec les pays emetteurs du terrorisme international : Arabie Saoudite, Qatar…. Comment combattre le terrorisme si on fait des affaires avec les financiers et les pouvoyeurs du terrorisme. Je reflechis et j’ai l’impression que cela doit etre de l’ordre du combat des titans.




      0



      0
      lebad
      22 octobre 2016 - 14 h 01 min

      nous on aime cooperer avec la
      nous on aime cooperer avec la Russie et laChine ça nous suffit amplement




      0



      0
      Le lynx
      22 octobre 2016 - 18 h 20 min

      @ Aicha, je vous invite à
      @ Aicha, je vous invite à faire preuve de lucidité. L’OTAN est le bras armé de l’impérialisme, des concepteurs du nouvel ordre mondial à leurs tête le Mossad, la cia, etc qui agissent à travers leurs fallacieux prétextes de lutte anti terroriste. Le cancer se sont ces pays là avec lesquels vous suggérez de coopérer. Il faut pas faire d’analyses quand on est pas en mesure de le faire. N’est ce pas cet OTAN qui a détruit l’Irak sur la base d’un gigantesque mensonge n’est pas aussi cet organe au service des transnationales qui a foutus le bordel en Lybie, et n’est ce pas lui aussi qui tue des innocents en Syrie pour la nouvelle configuration du grand moyen orient. Le jour où vous allez vous rendre compte que le monde est tristement dirigé par la finance sioniste mondiale, ce jour ça sera trop tard.




      0



      0
    juste
    22 octobre 2016 - 11 h 01 min

    de puis que la famille
    de puis que la famille Rothschild a investi l’Europe et les USA, suivi par les Rockefellers et autre sioniste et franc maçons, le monde et sous contrôle de l’argent, au détriment du patriotisme, de l’honneur, la morale et la foie en Dieu. l’Algérie a luté contre le colonialisme et le terrorisme, LES ALGéRIENS ONT GAGNER LE PETIT JIHAD, il reste le plus difficile maintenant, c’est le GRAND JIHAD. se lui de l’auto discipline, de l’honnêteté, l’honneur, de l’obéissance a notre créateur… autrement dit un pays prospère libre et fort et égale a un peuple instruit éduqué travailleur et pieux. les quelque manipulation dans nos institutions par le billet de quelque parasites a l’esprit malade ne peuvent rien contre un tel peuple. l’équation et claire et simple.




    0



    0
    Gaouar
    22 octobre 2016 - 10 h 54 min

    Nous demandons aux agents qui
    Nous demandons aux agents qui servent l’Algérie de ne servir que l’Algérie, sinon ce sont des traîtres. Si la main est mis sur ceux-la, ce sera : « haut et court ». Il faut faire partir Saadani, c’est clairement un traître. La comédie a assez durée. Il doit dégager le plus vite possible. Le Drabki travaille clairement pour la France, on a des doutes pour le Maroc vu ses positions. Le Drabki n’est pas algérien et ne semble pas musulman non plus en fait. La question désormais est : travaille-t-il pour Israël ? Si oui, cela expliquerait toutes ses positions sans exception aucune.




    0



    0
    Bouabsa
    22 octobre 2016 - 10 h 39 min

    1/ Pratiquement tous les
    1/ Pratiquement tous les services secrets du monde sont sous le contrôle de l’instance suprême de la nation, donc sous le contrôle du président lorsqu’il s’agit d’un régime présidentiel, sous le contrôle du parlement, lorsqu’il s’agit du régime parlementaire ou sous le contrôle du roi, lorsqu’il s’agit d’un régime monarchique. 2/ A ma connaissance les services secrets russes sont bien sous la coupole de Poutine, sans qu’ils soient « otanisés ». Tout comme la SM était aussi sous le contrôle direct du président feu Boumediene. Les deux services sont connus pour leur grande performance. 3/ En Allemagne il y a le coordinateur des services secrets au niveau de la chancellerie (Frau Merkel) mais ces services sont chapeautés par « le comité parlementaire pour le contrôle des services », qui institutionnellement est de facto l’autorité suprême (vu que la fonction du président est symbolique). 5/ Le problème en Algérie n’est donc pas que Bouteflika contrôlerait directement les Services (ce qui n’est pas le cas, puisqu’ils n’a plus les facultés physiques et mentales) mais que la restructuration du DRS ait lieu dans la précipitation en raison d’un agenda politique lié à la reconfiguration du pouvoir, que la France essaye bien sûr d’influencer par tous les moyens possibles. 6/ Le contrôle démocratique des services est une nécessité absolue, sinon bonjour la dictature à la Edgar Hoover.




    0



    0
      Anonymous
      22 octobre 2016 - 12 h 23 min

      Bonne analyse.
      Bonne analyse.




      0



      0
    Anti-Nicholas
    22 octobre 2016 - 9 h 37 min

    ce fut à l’occasion de la
    ce fut à l’occasion de la circoncision de nicholas….et d’où il fallait vite trouver un danseur du ventre pour la fiesta qui se préparait dans cette écurie appelée elys…
    arrétez les gars : l’expérience ne vous a t-elle pas encore appris qu’il ne faut pas voir trop loin quand il s’agit des gus d’en haut , car ça vole trés trés bas chez nos boulitiks !




    0



    0
    Grindayzal
    22 octobre 2016 - 9 h 25 min

    La question ne se pose plus.

    La question ne se pose plus.
    Avant on dénonçait la barbarie de l’entité sioniste, puis on a changé de formule en employant la formule de, l’occupant israélien, après un furtif bisou.
    tous se résume par : « Tu rentre dans le giron ou pas? » that’s the question




    0



    0
    Anonymous
    22 octobre 2016 - 9 h 12 min

    Dr Arab Kennouche, j’ai du
    Dr Arab Kennouche, j’ai du mal à comprendre le raisonnement qui fait qu’un chef des services de sécurité et de facto immune de manipulation, cooptation et coopération avec des forces étrangères au bénéfice de son clan et au détriment de son pays, alors qu’un président élue par le peuple le serait très probablement car les élections de nos présidents seraient manipulées de l’étranger.
    Le congrès de la Soummam dans sa fameuse déclaration concernant la priorité du politique sur le militaire pointait à cet état de fait précisément.
    Le peuple Algérien a libéré le pays du joug colonial après des souffrances énormes, il ne mérite pas qu’il soit enchainé par les méthodes du ex-KGB, la Stasi, la Securitas ou ex-Sécurité Militaire. Je n’invente rien. Demander à certain de nos valeureux moudjahidin de raconter la torture et le traitement inhumain subits dans les cachots de la SM parce qu’ils n’étaient pas d’accord avec la politique du pouvoir de l’époque. La sécurité dans les pays avancés rime avec « intelligence ». General le staff est sélectionné parmi la crème de la crème de l’intelligencia. Etait-il le cas chez nous ? Un simple chauffeur personnel d’un haut gradé qui par un jeu d’alliance familial, attient les cimes de l’organisation. Un comportement pareil n’est pas une atteinte a la sécurité du pays ?
    Plusieurs de nos grands responsables de sécurité faisaient de allés retours dans les couloirs des services de sécurité des pays de l’Otan. A commencer par l’ex-chef du DRS qui se trouve au siège de la CIA durant l’attaque terroriste de 11/09.
    Nos services de sécurité au lieu de concentrer plus d’énergie a aider le pays a se développer (par le transfère de technologie si vous voyez ce que je veux dire….les japonais, les chinois , les koreans ont commencer leur industries par le copiage) , ils se concentre espionner le peuple qui a leur yeux représente le danger potentiel numéro un.




    0



    0
      Anti Clan
      22 octobre 2016 - 9 h 58 min

      T’as pas encore compris ce
      T’as pas encore compris ce que veut dire sécurité nationale, toi, en 1999, Bouteflika était celui qui pouvait réinstaurer l’équilibre dans le pays, mais pas en 2014, car le contexte n’était pas le même, le DRS est devneue une cible intérieure et extérieure depuis l’été 2013, le politique veut prendre le dessus du militaire, le militaire est pour la stabilité et la sécurité de son pays et le politique est pour la « démoucrassie et les affairettes » … alors comme il a dit Dr AK, un pouvoir dissous (ou en parallèle) dans le pouvoir apparent est une nécessité absolue, … et oui 2014, était un coup d’état orchestré par les politiques (de concert), maitenant, les symboles de la sécurité nationale, et d’ailleurs même les symboles de la guerre de libération sont piétinés par le politique qui « croi » réussir son coup car le contexte actuel permet de le dire !!! mdr ….. voilà, le retour aux preceptes est pour bientôt, les preceptes de Boumedienne, les precpets de la libération et de la révolution ….




      0



      0
    Anonymous
    22 octobre 2016 - 9 h 06 min

    Quel ingrat ce personnage !
    Quel ingrat ce personnage ! Son visage porte les stigmates de ses intentions malsaines ce petit arriviste va bientôt comprendre que le monde et surtout en Algerie ne sont pas les salons feutrés de paris.




    0



    0
    fatigué
    22 octobre 2016 - 8 h 51 min

    c’est exactement ça, je n
    c’est exactement ça, je n’avais pas osé l’écrire avant ( peur de passer pour un prétentieux), mais puisque Dr AK l’écrit, je lui emboîte allègrement le pas.




    0



    0
    Abou Stroff
    22 octobre 2016 - 8 h 50 min

    comme le dit si bien l’adage
    comme le dit si bien l’adage populaire, le poisson commence à pourrir par la tête. par conséquent, Les services secrets algériens seront, sans aucun doute, «otanisés» si la « classe politique » algérienne est constituée de couches compradores ou compradorisées dont les intérêts essentiels sont convergents avec les intérêts des puissances impérialistes, en général et de fafa, la mère nourricière, en particulier. moralité de l’histoire: les « services » forment, par définition, un prolongement de l’Etat. si ce dernier est « pourri », les services le seront aussi, quelles que soient les structures au sein desquelles ils évolueront.




    0



    0
      HANNIBAL
      22 octobre 2016 - 9 h 51 min

      @ Abou Stroff (non vérifié)

      @ Abou Stroff (non vérifié)
      22 Oct 2016 – 09:50
      Ca tombe a bras raccourci dès qu’un article sur l’ALGERIE parait mais 2 articles parlant du
      Makhnez c’est silence total ; tu peux continuer a baiser la main Mimi VI et laisse nous avec notre marabouta on s’en occupe tes insultes fait en offrande au peuple de soumis de ton
      mar »ok qui a trahi toutes les causes arrete de te pavaner…sur nos sites…




      0



      0
    Chaoui en force
    22 octobre 2016 - 8 h 45 min

    استقالة ام اقاله

    استقالة ام اقاله
    suivant des informations crédibles … FLN

    هل سيستقيل سعيداني من منصبه في حزب الافلان ؟ ذلك ممكن . وهل سيخلفه ولد عباس في هذا امنصب ذلك امر وارد ايضا




    0



    0
    TheBraiN
    22 octobre 2016 - 8 h 29 min

    Disons les choses comme elles
    Disons les choses comme elles sont !
    Le président ne préside plus , ne dirige plus , ne lit plus les rapports des services depuis x temps .
    On se partage la rente et les décisions comme on peut , chacun tire sur les ambulances .
    Le président « valide » et « sain d’esprit » n’aurait jamais permis aux avions Français d’emprunter l’espace aérien Algérien pour aller massacrer les Touaregs Maliens .
    On peut toujours s’estimer heureux que le président était « valide et sain d’esprit » en 2011 autrement le ciel Algérien aurait été ouvert aux avions de l’OTAN et l’Algérie aurait eu le sang des Libyens sur la conscience !!




    0



    0
      Anonymous
      23 octobre 2016 - 15 h 07 min

      des avions français ont bien
      des avions français ont bien ete autorisés a survoler l’espace aerien algerien pour bombarder la LIBYE, autorisation refusée dans un premier temps mais acceptée par la suite par le président boutef……en contrepartie de quoi ??????information révelée il ya quelques jours dans une émission de TV en france,par un ministre !!!!




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.