Les redresseurs du FLN remercient Bouteflika d’avoir «limogé» Amar Saïdani

Amar Saïdani ne sévira plus au FLN. New Press

Dans un communiqué rendu public mardi, le Mouvement de redressement et d’authenticité, à travers sa structure de Béjaïa, salue la décision «portant limogeage du secrétaire général du FLN, prise par Monsieur le président de la République, Abdelaziz Bouteflika», est-il écrit d’entrée. Les membres de ce Mouvement considèrent cette décision comme une réponse «aux nombreux appels des moudjahidine et moudjahidate ainsi que des militants authentiques (…) pour sauver notre parti des mains des magouilleurs politiques qui veulent utiliser le FLN pour s’enrichir sur le dos des citoyens et porter atteinte au fonctionnement des institutions de la République», ajoute le communiqué. Dans le même sillage, les rédacteurs du document exhortent le chef de l’Etat à prendre,  à l’avenir, «toutes les mesures rigoureuses nécessaires à l’encontre de tous les responsables de l’Etat défaillants qui sont à l’origine des catastrophes économiques et financières (…) afin de rétablir la confiance des citoyens envers les institutions de leur pays». 

Par ailleurs, ces redresseurs appellent le président de la République à «mettre fin au gaspillage et au népotisme qui ont gangréné la société». Ils l’appellent également à «garantir la stabilité et le développement harmonieux de toutes les régions du pays pour une meilleure gouvernance». Ils appellent à tendre la main à «toutes les élites de notre nation» car, estiment-ils, «l’Algérie appartient à tous ses enfants, sans exception, ni exclusion». 

Ils lancent un appel à tous les «militants authentiques» pour dépasser toutes les querelles et «prendre conscience de la gravité des enjeux politiques», soutiennent-ils. «Il faut, disent-ils, remettre le FLN sur les rails pour lui garantir sa véritable place sur l’échiquier national en tant que première force politique du pays», conclut le communiqué. 
R. Mahmoudi

Comment (37)

    kasbadji
    1 janvier 2017 - 22 h 53 min

    Un de ses ancêtres a demandé
    Un de ses ancêtres a demandé la naturalisation française, il s’agit de : SADANI Ali ben-Hadj le 25/10/1878 Tunis.L »‘Ex PDG du FLN n’a qu’à fournir l’extrait de naissance de son aïeul pour dégager définitivement du paysage maghrébin.




    0



    0
    T'ZAGATE
    26 octobre 2016 - 13 h 26 min

    … »Les redresseurs du FLN
    … »Les redresseurs du FLN remercient Bouteflika d’avoir «limogé» Amar Saïdani » . Et voilà la brosse, la chitaa qui commence . Bande de vermines que vous êtes tous comme vous êtes ya shaab el FLN de l’après 1962 ! Bande de prédateurs sans morale, ni convictions politiques, sans foi ni loi ! Bande d’opportunistes aux aguets !!




    0



    0
    Dihya
    26 octobre 2016 - 13 h 17 min

    Ils ne sont pas des

    Ils ne sont pas des redresseurs, mais des dressés.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.