Succession à Sellal après les législatives : ce qui se dit dans les ambassades

Sellal et Bedoui ont l’avantage d’être éloignés des querelles du sérail. New Press

Les ambassades des puissances étrangères suivent avec un intérêt soutenu les développements politiques intérieurs en Algérie. Elles vont même jusqu’à prédire la future composition du gouvernement dans le cas où le président Bouteflika ne reconduirait pas Abdelmalek Sellal comme Premier ministre après les législatives. Selon des sources concordantes, le nom du ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, revient avec insistance dans les coulisses des ambassades à Alger et est perçu comme le potentiel futur locataire du Palais du gouvernement. Nos sources expliquent que les officines des principaux pays partenaires de l’Algérie – France, Etats-Unis, Russie, etc. – ne sont néanmoins pas au courant de la décision qui sera prise par le président de la République après la tenue des élections législatives, c’est-à-dire s’il compte reconduire Abdelmalek Sellal à la tête du gouvernement ou le remplacer et le désigner auprès de lui à la Présidence. C’est dans ce second cas de figure que ces ambassades croient savoir que l’actuel ministre de l’Intérieur est pressenti à sa succession.

Abdelmalek Sellal a réussi, malgré la difficulté de sa mission, à gérer la situation délicate induite par la maladie du chef de l’Etat dont il joue le rôle en se concentrant sur les questions économiques dans un contexte marqué par une sérieuse menace sur la stabilité du pays depuis la chute des prix du brut. C’est ainsi que Sellal et son équipe ont activé les réformes en révisant la stratégie jusque-là adoptée par les pouvoirs publics et qui se focalisait moins sur la sécurité financière du pays que sur le maintien de la paix sociale. Le Premier ministre a le mérite – il faut le souligner – de s’être éloigné complètement des tiraillements politiques et de ne s’être pas laissé perturber par les derniers soubresauts de la bataille enragée pour les futures échéances électorales.

Quelque peu effacé à ses débuts, le ministre de l’Intérieur se distingue, néanmoins, depuis quelque temps, par sa grande efficacité, notamment à travers la débureaucratisation accélérée de l’administration dont les premiers effets positifs sont ressentis par les citoyens. Technocrate, Noureddine Bedoui partage avec Abdelmalek Sellal l’avantage d’être éloigné des querelles du sérail et des calculs politiques étroits. A aucun moment ces deux hommes n’ont commenté, par exemple, les élucubrations farfelues du secrétaire général du FLN limogé, Amar Saïdani.

L’éventualité de la désignation de Noureddine Bedoui à la tête du gouvernement après les élections législatives est au stade de la supputation. Mais quand la supputation émane d’entités aussi informées et aussi intéressées que les ambassades des puissances étrangères, cela mérite réflexion.

Karim Bouali

Comment (53)

    Anonymous
    29 octobre 2016 - 10 h 03 min

    Il devrait rendre des comptes
    Il devrait rendre des comptes, pour sa très mauvaise stratégie de gestion économique, et financière
    D’une économie algérienne, fortement déséquilibrée, convalescente, fragile, et malade
    Et abscence totale de diversifications (Agriculture, Elevages, Peches, Petites, et Moyennes Entreprises (P.M.E)

    Malheureusement, pour le pays, et pour son peuple, c’est un échec économique, et financier total sur toute la ligne




    0



    0
    brobro
    28 octobre 2016 - 7 h 11 min

    un ex wali remplacera un
    un ex wali remplacera un autre ex wali à la tete du gouvernement!! gerez les affaires courantes et laissez les choses serieuses(les affaires politiques) aux hommes de l’ombre. au pays de l’informel…




    0



    0
    Anonymous
    27 octobre 2016 - 12 h 52 min

    Sellal devrait préparer à
    Sellal devrait préparer à écrire ses pensées sur les échecs de sa politique économique,
    Les remèdes à administrer
    A notre économie fortement déséquilibrée (Import – Import), Dominée par des Mafias
    Malade de l’incompétence, du laissez-aller,
    Des négligeances d’orientations économiques stratégiques graves (1999-2016)
    Concentrées sur uniquement, les infrastructures, routes (importations massives de bitume),
    Genie-civil, batiment (Sabotages des cimenteries, et importations massives de ciment), par des Maffias

    En négligeant, et sacrifiant gravement l’Agriculture, Elevages, Peches, (pour les exportations)
    Les Petites et Moyennes Entreprises industrielles, agricoles, et agro-alimentaires,…(pour les exportations)
    L’enseignement, et la formation professionnelles de qualité, et de haut niveau
    Des futures classes ouvrières algériennes de chercheurs, d’ingénieurs, de techniciens,
    Et d’ouvriers qualifiés, et spécialisés




    0



    0
    kamel fln
    27 octobre 2016 - 9 h 54 min

    peu importe le futur ou la
    peu importe le futur ou la future et ca a tout les niveaux l’essentiel c’est qu’ils nous ameliorent ntre mode de vie et développent l’algerie et la hisser dans la cour des grands et l’histoire n’oubliera jamais ces hommes et femmes .
    donc déchirons nous politiquement avec respect et éthique si on a la volente de changer les choses




    0



    0
    Raselkhit
    27 octobre 2016 - 8 h 13 min

    Encore une fois on nous
    Encore une fois on nous convainc que nous sommes incapable de faire une analyse politique de notre pays Nous devons attendre que ce soi les étrangers qui le fassent pour nous .Toujours ce sentiment persistant de colonisé mental incapable de réfléchir




    0



    0
    Zawali
    26 octobre 2016 - 20 h 48 min

    Que ce soit ,Kaddour ou
    Que ce soit ,Kaddour ou kouider, sous le règne de Al-Bou…Tef ,aucune lueur d’espoir . J’en propose le sénateur et ancien ministre de l’auto-route AL GHOUL pour accéder au pillage des derniers sous restants.




    0



    0
    Anonymous
    26 octobre 2016 - 18 h 10 min

    Que ce soit pour le parti fln
    Que ce soit pour le parti fln ou pour le premier ministre on enlève Hamed pour mettre mohamed , tout a déjà était calculé à l’avance , les noms changent mais la politique restera toujours la même. Steaks frites ou frites steaks, a vous de choisir.




    0



    0
      youss
      29 octobre 2016 - 17 h 44 min

      Pour moi ce sera un jus d
      Pour moi ce sera un jus d’orange de pommes ou un jus d’orange d’ananas…Merci !




      0



      0
    Anonymous
    26 octobre 2016 - 16 h 59 min

    Mister Bedoui n’a pas pu s

    Mister Bedoui n’a pas pu s’occuper de l’intérieur, vous voulez qu’il s’occupe de l’Algérie.
    On danse toujours pour la médiocrité.




    0



    0
      Anonymous
      26 octobre 2016 - 17 h 12 min

      Oui mais Bédoui à la qualité
      Oui mais Bédoui à la qualité nécessaire et suffisante : De l’ouest et extrêmement dévoué corps et âme à seydouh bouteflika…Le reste des compétences ne concernent que les pays développés avec une élite digne de ce nom.
      Nous notre élite est composée de hallabas




      0



      0
        les damnes de la terre
        26 octobre 2016 - 19 h 07 min

        Erreur n est pas de l ouest
        Erreur n est pas de l ouest il est du sud et exactement de la wilaya de ouargla.




        0



        0
          Rak kbir
          26 octobre 2016 - 21 h 05 min

          Ce n’est pas gentille de
          Ce n’est pas gentille de votre part, de leur expliquer qu’il n’est pas de l’ ouest laissez les dans leurs ingéniosité predicatrice. Laissez les avalé leurs idées farfelues . C’est le genre de mytho qui croit son propre mensonge, rabi yastor même les intelo sont devenus otelo. D’ailleurs c’est vrai on est dans une pièce de théâtre écrite par Shakespeare. Mdr




          0



          0
          Anonymous
          27 octobre 2016 - 9 h 30 min

          Anonyme qui dit qu’il est de
          Anonyme qui dit qu’il est de l’ouest s’est trompé bien malgré lui…Il y a tellement qu’ils le sont à tous les postes névralgiques que ce pauvre pantin docile de Bédoui ne changerait de toute façon rien à ma monarchie tlemcano marocaine en place qui est tout sauf une légende…parce que mis à part les visibles ( louh bensalah médelci Hamel benghabrit etc…etc…) il y a les milliers d’autres directeurs de services de secteurs de région quelques soient les administrations en Algérie où à l’étranger )

          Du coup se planter sur Bédoui le traditionnel cache misère de ce régime qui en remplacé un autre de Constantine…J’ai envie de dire bof..A la limite bouteflika devrait assumer ce qu’il a toujours fait…Il aurait dû nommer un énième de l’ouest au poste de premier ministre parce que les algériens ne sont plus dupes depuis très longtemps…




          0



          0
    sabrina-DZ
    26 octobre 2016 - 16 h 57 min

    Tous ceux qui sont contre un
    Tous ceux qui sont contre un 5eme mandat, seront éjectés.




    0



    0
    Algérienne
    26 octobre 2016 - 16 h 56 min

    Noureddine Bedoui, celui qui
    Noureddine Bedoui, celui qui a étalé le tapis rouge à Chakib. Il faut bien le récompenser
    Qu’il s’occupe de la sécurité des villes et des villages. Il n’a pas la compétence qu’il faut pour le poste.




    0



    0
    les damnes de la terre
    26 octobre 2016 - 16 h 55 min

    Comme je l ai dis ds un de
    Comme je l ai dis ds un de mes commentaires et vu la pratiques de ce regime et constatant les nominations ds des postes hautement strategiques qui ont pr touche un regionalisme aberrant que j ai qualifie d »oranisation »et je n exclue pas qu apres les elections legislatives prochaines on va assister a des approfondissements ds les nominations ds un sens.Cependant il se pourrait qu il y est aussi un sous poudrage venant du sud.L eventualite de bedoui n est pas a ecarter .Et pr ne pas induire l opinion publique en erreur le poste du 1er ministre ds l etat actuel est beacoup plus un poste honorifique que decisionnel.Le pouvoir joue la ruse en nommant un 1er ministre hors sa region.Il essaie de jouer l apaisement en se prevalant d un partage de pouvoir ce qui est faux.Des ministres comme abdelkader,tayeb,nouria,abdelmadjid et autres ont plus de poids que le 1er ministre actuel sans oublier les autres dg des grandes institutions de securite.Aussi ,il n est pas exclu qu on verra un president de l APN issu de la meme region de ce clan.Avec ce clan ,l impossible devient possible et ne prend en consideration que 3 criteres : regiion,allegeance et loyaute.L intronisation du dernier sg de 82 ans en est l exemple parfait.




    0



    0
      Raselkhit
      27 octobre 2016 - 8 h 10 min

      La maladie des algériens c
      La maladie des algériens c’est « celui qui n’est pas de ma famille est un incompétent seuls les gens de ma tribu sont capable les autres c’est des pourris corrompu incapable et ignorants » Quand nous apprendrons que le savoir les compétences sont universels On peut les découvrir partout suffit d’être assez intelligent pour le comprendre Cette espèce de régionalisme nous empêche d’avancer comme tous les peuples du monde civilisé Tant que nous nous ne départirons pas de ces tares nous n’avancerons jamais nous resterons à végéter dans le sous développement et nous continuerons à nous en plaindre .Il est vrai que nos médias gérés par des algériens ne font absolument rien bien au contraire à sortir de ce merdier




      0



      0
    Ain El Berda
    26 octobre 2016 - 16 h 46 min

    Ah NON ET NON ET NON …JE
    Ah NON ET NON ET NON …JE PEUX VOUS ASSURER QUE LE CIRQUE CONTINUERA ET A DE BEAUX JOURS DEVANT LUI..QUE NOTRE FAKHAMATOU VIVE 50 ANS DE PLUS POUR QUE CETTE SITUATION CONTINUE..MON DIEU LAISSE BOUTEF ENCORE POUR AU MOINS 10 MANDATS NOUVEAUX…DITES AMINE YA RABI EL 3ALAM8NE…AVEC L ARRIVEE DE BOUTEF LA PLUIE S EST DEVERSER SUR L ALGERIE ET MEME LE BLE A PU ETRE SEMER ET RECOLTER ..VIVE BOUTEF ET BIEN SUR SON EQUIPE LE DREBKI..TLIBA..TOUT LES OULD KHELIFA..OULD ABBAS LE ZARNAZI..OULD XXXXX COMME VOUS VOULEZ ET BIEN SURE LE CONSTANTINOIS NOTRE BIEN AIMER CAMARADE SELLAL ET SON AMI BEDOUI ALIAS CARTE GRISE BIOMETRIQUE YA RAB…MOI JE SUIS TRES CONTENT DE TOUTE L EQUIPE MEME LE CHEIKH GARCIA ETC… TOUT ..QUE ALLAH LES GARDE POUR GARDER NOTRE PAYS DES ENNEMIES DE L ALGERIE CEUX DE L INTERIEURE ET DE L EXTERIEURE SPECIALEMENT LES DEMIE ALGERIENS ARTICLE 51 ….BIEN SURE J AI OUBLIER OUYAHYA LE GRAND PATRIOTE GRAND MOUJAHID QUI A RAMENER LA PAIX A NOTRE PAYS ET A SU COMENT METTRE DE L ORDRE AU MZAB ..IL AUSSI FAIT LE NECESSAIRE AVEC LE SECTEUR IMMOBILIER PPOUR LES AYANTS DROIT DE MOUJAHID DE SA FAMILLE ET NOUS SOMMES CONTENT AVEC TOUT NOTRE CLASSE POLITIQUE..UNE CLASSE DE CHARACTERE ET DE COURAGE POLITIQUE PLEIN D ESPOIR AUX SEUL ALGERIENS DE NOTRE GRAND PAYS..PAYS DES GRAND MOUJAHIDS ET GRANDES MOUJAHIDA..TOUT LES HARKI ONT ETE MIS AU CARREAU PAR NOS GRAND POLITICIENS ET NOUS SOMMES FIERE D EUX ON VEUT QU ILS FASSENT 10 MANDATS DE PLUS..DITES AMINE




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.