Aux Etats-Unis, le FBI va examiner de nouveaux courriels d’Hillary Clinton

Le directeur du FBI James Comey a écrit à des élus vendredi 28 octobre pour les informer que ses équipes allaient rouvrir le dossier classé de la messagerie privée d’Hillary Clinton, dans une lettre rendue publique par des élus républicains du Congrès.

«Dans le cadre d’une affaire distincte, le FBI a pris connaissance de l’existence de courriels semblant pertinents pour l’enquête», écrit Comey dans cette lettre adressée aux présidents de plusieurs commissions parlementaires dont celles concernant le renseignement et la justice.

«Je vous écris pour vous dire que l’équipe enquêtrice m’en a informé hier, et que j’ai donné mon accord pour que le FBI prenne les mesures d’enquête appropriées afin de permettre aux enquêteurs d’examiner ces courriels et de déterminer s’ils contiennent des informations classifiées, et pour déterminer leur importance dans notre enquête», poursuit Comey.

«Bien que le FBI ne puisse déterminer si ces informations seront ou non significatives, et que je ne puisse prédire combien de temps il nous faudra pour venir à bout de ce travail supplémentaire, j’estime qu’il est important de tenir vos commissions au courant de notre travail, eu égard à mes déclarations passées», conclut le directeur de la police fédérale.

Comment (2)

    TheBraiN
    29 octobre 2016 - 8 h 41 min

    Les USA c’est comme partout
    Les USA c’est comme partout ailleurs !
    Les « procès politiques » se font (ou ne se font pas) en fonction des rapports de force !
    Le directeur du FBI « répond » à Trump mais chacun est libre d’interpréter sa réponse !
    Ou bien ce Mr « croit » en la victoire de Trump et « fait le job » pour sauver sa tête ou alors il ne fait que dans l’illusion en faisant croire que Clinton n’est pas au dessus de la loi et que la « politique » n’interfère pas dans l’enquête ….
    Ce qui est sur c’est que le sort de cette enquête , et de ses suites judiciaires, dépend de l’issue de l’élection présidentielle et que Hilary Clinton a désormais deux « issues » à savoir la maison blanche ou la prison !




    0



    0
      Ain El Berda
      30 octobre 2016 - 18 h 36 min

      The brain tu a bien dit mon
      The brain tu a bien dit mon ami …IT IS A BALANCING ACT …HE WHO DARES WINS AND ALSO HE WHO HAS THE MONEY WINS…. THE WALL WILL WIN…HAHAHA….THE BRAIN EST CE QUE TU AS VU TRUMP PARLER …VRAIMENT IL M AMUSE IL EST TRES HONNETE ET PEUT ETRE EN POLITIQUE IL FAUT DES GENS STRAIGHT….ENFIN JUSTE UN POINT DE VUE MAIS SINCEREMENT JE VEUX VOIR QUE POURRA T IL FAIRE? SALAM




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.