Afghanistan : 5 500 morts dans les rangs des forces de sécurité

Le bilan est supérieur à 2015, selon un rapport officiel américain. D. R.

Les forces de sécurité afghanes ont enregistré plus de 5 500 morts dans leurs rangs depuis janvier 2016 lors du conflit en Afghanistan, soit un bilan bien supérieur à 2015, selon un rapport officiel américain publié dimanche.

Pour les forces afghanes, 2015 a été une année éprouvante, avec quelque 5 000 tués et 15 000 blessés, pour la plupart dans les combats contre les Talibans, selon un rapport trimestriel du bureau de l’inspecteur général pour la reconstruction de l’Afghanistan (Sigar). Mais les pertes cette année sont déjà plus élevées : du 1er janvier au 19 août, un total de 5 523 membres des forces de sécurité afghanes ont été tués, indique la même source. Au cours de la même période, 9 665 militaires ont été blessés, d’après le rapport. La violence s’intensifie en général au cours de l’été, la «saison des combats» avec les Talibans et les autres groupes armés. Mais les rebelles continuent d’attaquer les forces gouvernementales au cours du reste de l’année, ce qui signifie que les pertes vont s’accroître.

«Le défi le plus important à l’effort de reconstruction américain et à la viabilité de l’Etat afghan demeure la rébellion des Talibans et des autres factions», a estimé l’inspecteur général, John Sopko, dans le rapport. Le général américain, John Nicholson, patron des forces de l’Otan en Afghanistan, avait estimé, la semaine dernière, que les «failles de commandement» à la tête de nombreuses unités de la police et de l’armée afghanes avaient conduit à un taux anormalement élevé de victimes au sein des troupes gouvernementales.

Le gouvernement afghan ne contrôle qu’environ les deux tiers du pays. Dix pour cent sont aux mains des Talibans et le reste livré à d’incessantes offensives et contre-offensives.

 R. I.

Comment (2)

    benchikh
    30 octobre 2016 - 20 h 14 min

    La question se pose qu’elle
    La question se pose qu’elle est la politique que joue l’occident dans ce pauvre pays?????? Une station de bus??




    0



    0
    Moskos
    30 octobre 2016 - 19 h 57 min

    Un état ne pourra jamais se
    Un état ne pourra jamais se construire avec des monstres convaincus que la vraie vie est dans l’au-delà,et c’est par le massacre sur terre qu’on y accède.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.