Crimes coloniaux : le FLN exige des excuses de la France

Djamel Ould-Abbès, secrétaire général du FLN. New Press

Le FLN reprend son discours sur les crimes coloniaux qui restent impunis. Dans une déclaration rendue publique aujourd’hui à l’occasion de la célébration du 62e anniversaire de la guerre de Libération, le FLN, sous Djamel Ould-Abbès, exige des excuses de la France officielle sur ces crimes coloniaux.

«Nous sommes au FLN plus que fiers de notre grande Révolution et nous sommes toujours attachés à notre revendication légitime d’excuses officielles de la part de la France pour tous les crimes coloniaux commis contre le peuple algérien», lit-on dans la déclaration de l’ex-parti unique, qui retrouve après le départ d’Amar Saïdani sa ligne traditionnelle relative au passé historique et aux crimes coloniaux. Le FLN souligne que l’histoire de la France est souillée par le sang des Algériens tués par le système colonial. «Malgré leurs crimes et leurs pratiques inhumaines durant la période coloniale, ils continuent à parler sans vergogne des bienfaits de la colonisation, honorent les harkis et qualifient la Révolution et ses acteurs de terroristes», dénonce avec vigueur le FLN qui assure que le peuple algérien n’oubliera jamais l’entreprise coloniale destructrice.

La célébration du 62e anniversaire constitue, assure le FLN, une halte pour rappeler «la féroce répression, la torture, l’exil et l’extermination et l’aliénation identitaire subies par le peuple algérien». Le FLN réaffirme à l’adresse de ses militants qu’il demeure fidèle à l’histoire de l’Algérie. Il se dit plus que jamais attaché à ses symboles et engagé à pérenniser le message du 1er Novembre 1954 dans le processus d’édification d’une Algérie sûre, digne et forte des capacités de ses enfants. Le parti dirigé par Djamel Ould-Abbès met en avant les capacités de l’Algérie à poursuivre son chemin de développement. Le FLN énumère les grandes réalisations qu’a connues le pays sous la gouvernance du président Abdelaziz Bouteflika, insistant sur «sa politique  clairvoyante qui a permis de mettre fin à la fitna, favorisé le retour de la  sécurité et de la stabilité et concrétisé la paix et la réconciliation nationale».

Dans la même déclaration, le FLN a rendu un vibrant hommage à l’Armée nationale populaire (ANP) qui fait preuve d’un haut sens de professionnalisme dans l’accomplissement de ses missions constitutionnelles en tant qu’armée républicaine et institution nationale garante de la pérennité des valeurs de la Révolution  du 1er Novembre.

Sonia Baker

Comment (40)

    Rachid Hdey
    3 janvier 2017 - 9 h 06 min

    le FLN doit en premier,
    le FLN doit en premier, reconnaitre que le peuple Algérien est libre au même niveau que les membres de cet FLN, et que le partie unique, ¨¨t’hab wela takrah¨¨ doit commencer par respecter les droits de son peuple, l’aider a construire un pays ou règne le droit et la loi, l’égalité et la bonne volonté de travailler pour un futur meilleur, et là, et seulement quand nous nous sentons bien chez nous même, nous obligerons les coloniateurs de reconnaitre les tortures, les crimes, et l’ignorance dont le peuple Algérien a été soumis.

    FLN, Abdaw tkadrouna, pour que le monde en general nous respecte, et en particulier, la France.




    0



    0
    UMERI
    1 novembre 2016 - 20 h 44 min

    @The Braint Vous délirez mon
    @The Braint Vous délirez mon ami, la majorité des députés et des sénateurs, passent leurs vacances a Paris et ont des comptes bien garni, se soignent comme leur Chef dans les hôpitaux français et vous voulez qu’ils adoptent un texte pour imposer le boycott des Entreprises et des produits français, vous voulez les pousser au suicide. Et la Binationalité a quoi ça sert? Si ça se corse en Algérie, ils ont un pied a terre a « la bas chez nous » pauvre Algérie, commandé par un essaim de guêpes.




    0



    0
      TheBraiN
      2 novembre 2016 - 8 h 44 min

      Vous aurez surement remarqué
      Vous aurez surement remarqué que j’avais conclu par un « si » !
      Moi je préconise les vraies solutions aux vrais problèmes !
      Les parasites et hypocrites du système (dont beaucoup de binationaux) je ne peux que leur montrer mon mépris permanent et illimité en dénonçant leurs délires manipulatoires et mensongers .




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.