Mokri justifie la participation du MSP aux élections législatives

Abderrazak Mokri, président du MSP. New Press

Le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Abderrazak Mokri, a justifié la participation de son parti aux prochaines élections législatives, annoncée officiellement samedi, mais qui était déjà dans l’air depuis plusieurs semaines, par l’«absence d’alternative» en ce sens que l’abstention, dans pareille situation, est susceptible, selon lui, d’affaiblir la«résistance politique», écrit-il sur sa page Facebook.

Mokri avance un autre argument, plus controversé : «Notre participation est, a contrario, susceptible d’affaiblir le régime, en ce sens que celui-ci sera une nouvelle fois contraint de recourir à la fraude, ce qui, par conséquent, prolongerait son illégitimité et aggraverait son cas, même s’il en sortait vainqueur», argue-t-il. Dans une de ses récentes interventions, le président du RCD, Mohcine Belabbas, s’était adonné au même exercice, en jugeant que le pouvoir pousserait au boycott. 

 Il estime qu’une éventuelle abstention de son parti «donnerait une caution aux partis du pouvoir et au système politique, lesquels n’auraient plus besoin dès lors de truquer les élections et ainsi, insiste-t-il, nous leur donnerions une chance de réussir leur stratégie qu’ils n’ont jamais pu mettre en œuvre, à savoir “la démocratie sûre”».  

Pour ce leader islamiste, il n’y a pas que le jeu de ruse avec le pouvoir pour faire avaliser le choix de la participation : les citoyens ne seraient pas prêts au changement. C’est d’ailleurs l’argument brandi par la plupart des formations de l’opposition regroupées autour de la Coordination nationale pour les libertés et la transition démocratique (CLTD) pour justifier leur refus d’aller à des actions de rue. «Si les conditions du pays étaient favorables et les citoyens prêts, se justifie Abderrazak Mokri, nous serions passés à une autre méthode de lutte pacifique à travers, notamment, des marches et manifestations populaires et pacifiques, même non autorisées. Or, cela n’est pas possible et n’est pas sans risque pour la stabilité du pays.» 

R. Mahmoudi

Comment (14)

    water water
    12 mars 2017 - 6 h 43 min

    Par le passé, les politiciens
    Par le passé, les politiciens avait l’ignorance comme baguage.
    Un ignorant est plus positif en politique qu’un homme version science naturelle.
    Les ignorant ont fait la casse du siècle,
    Les députés médecins transformeront le bled en vallée des lépreux, en adoptant l’Islam 3.0 version latine greque laicisé par les lumières de la Zaouia.

    Merci




    0



    0
    Izak
    8 novembre 2016 - 14 h 31 min

    Mr Mokri, faites ce que bon
    Mr Mokri, faites ce que bon vous semble; ne venez surtout pas pleurnicher a la fin des élections comme étant il y a eu de la tricherie et fraude…A mon avis, votre participation aux élections donne de la légitimité au pouvoir,




    0



    0
    H'didwane
    7 novembre 2016 - 16 h 19 min

    C’est simple: Il utilise la
    C’est simple: Il utilise la religion pour s’enrichir comme d’autres utilisent la culture, le nationalisme de la dernière pluie ou meme la chitta. Tous les moyens sont bons car il ne reste plus grand chose a utiliser. Une fois l’utilisation de la religion sera périmé car les naïfs et les zombies découvriront le pot aux roses de ces Tartuffes, il faudrait s’attendre a l’utilisation d’un autre outil: Peut etre la superstition, la magie ou meme le satanisme institutionalisé et halalisé. Qui sait quand tous les stratagèmes sont épuisés ?




    0



    0
    T'ZAGATE
    7 novembre 2016 - 16 h 05 min

    Va dormir , ya Mokri, va !
    Va dormir , ya Mokri, va ! Comme le RCD tu as trahi les décisions de Mazafran de na pas s’accoquiner avec le pouvoir tant qu’il refuse de changer de gouverance ! Donc, comme je l’ai dis à propos du RCD vous êtes des traitres et des carpettes du pouvoir ! Acceptez d’aller aux élections sans aucune condition, ni réserve , ce n’est rien d’autre que de la trahison envers les vrais démocrates et les vraies forces du changement. Allez vous faire f…Grand salut et grand respect au parti Jil Jadid de Soufiane Djillali qui a refusé d’aller à la mascarade, je dirais plutôt à l’abattoir des poules mouillées ! Libre à eux d’aller aux élections, mais si jamais au lendemain des résultats on crie à la fraude électorale , j’ai préparé des fouets de cuir pour botter les fesses à tous ceux qui se seraient engagés la tête baissée dans ses élections. Si ce sont les postes de députés qui vous intéressent pour renflouer votre budget, Bouteflika n’en a pas prévu beaucoup pour vous car le plus sera pris par le FLN , le RND , le PT et le MPA. Et dans ce cas vous il ne vous restera plus que des clopinettes et vous resterez les minorités inaudibles à l’APN c’est sûr et certains ! Bande de manipulateurs ! On avait beaucoup d’espoir avec vous la CLTD et l’ISCO mais finalement vous êtes des lâches et des temaa3hine et des supers brosseurs complices !




    0



    0
    Derradji
    7 novembre 2016 - 15 h 59 min

    Personne ne peu résister à la
    Personne ne peu résister à la tentation d’être le plus près de la mangeoire fut il un Islamiste avec Gandoura et barbe.




    0



    0
    l'ascéte
    7 novembre 2016 - 13 h 02 min

    Serieusement,vous croyez en
    Serieusement,vous croyez en dieu et au jugement dernier?!,certainement pas!,á longueur de temps vous invoquez allah et les hadiths,donc vous savez ce qui vous attends dans l’audelá!,vous ne pourrez pas dire a dieu je ne savais pas,yakouloun ma la yafaaloun,ça vous dis quelque chose?!,la colére de dieu est terrible envers el mounafikinne




    0



    0
    TheBraiN
    7 novembre 2016 - 8 h 03 min

    Les frères musulmans ont
    Les frères musulmans ont toujours privilégié la piste du noyautage des institutions là ou ça leur était permis !




    0



    0
    Anonymous
    7 novembre 2016 - 5 h 54 min

    belle blague ! hhhh
    belle blague ! hhhh




    0



    0
    yal kourssi
    6 novembre 2016 - 20 h 24 min

    yal kourssi , anmout 3alik !
    yal kourssi , anmout 3alik !




    0



    0
    anti serviteur de merdogan
    6 novembre 2016 - 20 h 23 min

    moquerie : les ancêtres
    moquerie : les ancêtres turcs de ton maitre merdogan ont livré les clées d’alger à la france et aujourd’hui tu viens te presenter pour etre president des algeriens ? non mais t’es ouf ou koi ?
    Par: anti serviteur de merdogan




    0



    0
    allout
    6 novembre 2016 - 20 h 16 min

    Voila un makak qui veut
    Voila un makak qui veut diriger un pays comme l’Algerie




    0



    0
    Anonymous
    6 novembre 2016 - 16 h 49 min

    l’opportunisme, la démagogie,
    l’opportunisme, la démagogie, le populisme, le repositionnement politique, pour la sous-traitance politique
    Servant des agendas, des objectifs, et des clans occultes, et secrets




    0



    0
    mouatène
    6 novembre 2016 - 16 h 48 min

    qu’est ce que vous croyez !!!
    qu’est ce que vous croyez !!!! meme si el mokri a besoin du « tédiim ». l’ANSEV ( pour les vieux) et non l’e*ansej (qui est pour les jeune). quelle hipocrisie. une classe politique pourrie, sans retenue et sans scrupule. qui dit mieux. cetainement le bal du ruisseau leur conviendra.




    0



    0
      Umeri
      6 novembre 2016 - 18 h 27 min

      En participant,Mr Mokri, va
      En participant,Mr Mokri, va renflouer la caisse son parti, en percevant la subvention de l’Etat, estimée à des centaines de millions.Bien joue Mr Mokri, ça c’est de la politique du »ventre »




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.