Un Saoudien alerte les Algériens : «Attention, nos princes braconnent chez vous !»

Les braconniers du Golfe massacrent notre faune avec la bénédiction de nos autorités. D. R.

Un lanceur d’alertes saoudien (sur Tweeter) qui active sur les réseaux sociaux et qui suit de près les frasques de la famille royale saoudienne, affirme que «le gouvernement algérien donne au prince Mohammed Ibn Nayef, le droit d’anéantir la faune sauvage dans le désert par ses massacres de l’outarde, de la gazelle et du mouflon». Il précise que «Ibn Nayef séjourne en Algérie plusieurs fois par an avec une escorte nombreuse et il lui est permis de chasser dans de vastes zones sans aucun contrôle pour protéger l’environnement». Il poursuit, en ajoutant que «le coût de chaque déplacement du prince n’est pas moins de 500 millions de riyals et comprend le transport, les frais de campement et de subsistance». Il estime que «si Ibn Nayef se déplace 3 à 4 fois par an vers l’Algérie, le coût de ses séjours varie entre un milliard et deux milliards». L’internaute saoudien fait savoir qu’Ibn Nayef «habite dans de véritables palais mobiles et roule en 4×4 spécialement fabriqué pour lui». Le lanceur d’alertes saoudien rapporte qu’«il arrive à Ibn Nayef de jeter tout un repas qui a coûté des millions après avoir soudainement décidé d’aller déjeuner dans un autre endroit où il a préparé une autre table au même coût».

Les révélations de cet internaute sont reprises par de nombreux médias arabes. Ce n’est pas la première fois que les parties de chasse organisées par les princes saoudiens et autres émirs du Golfe dans le Sud algérien, sont dénoncées par les médias, y compris en Algérie, à cause de leurs effets destructeurs sur la faune protégée. Ce braconnage avait cours déjà dans les années 1980, menaçant d’extermination deux espèces de la faune saharienne, protégées par la loi algérienne, les outardes et les gazelles. Ces parties de chasse se déroulaient à l’époque, notamment aux environs de Laghouat, Aflou et El-Goléa, où les princes des monarchies pétrolières du Golfe séjournaient fréquemment, avec leurs fauconniers, transportés par vols spéciaux, dotés de tout un attirail acheminé par des convois de 4×4, avec des camions citernes pour les réserves d’eau et de carburant, la nourriture en quantités astronomiques, des générateurs pour la production d’électricité, des équipements de télécommunications, tout cela pour écumer la faune saharienne et massacrer des centaines d’outardes et de gazelles qui étaient embarquées et expédiées vers les pays du Golfe.

Le même scénario s’est poursuivi malgré les dénonciations des populations locales et des associations environnementales. Ces massacres ne pouvaient avoir lieu si les princes des pays du Golfe ne disposaient pas du soutien, voire de l’autorisation, de personnalités et responsables algériens. Le tweet du lanceur d’alertes saoudien prouve que rien n’a changé depuis.

Houari Achouri

Comment (143)

    Raoudha gasmi
    10 novembre 2016 - 19 h 43 min

    Qui dit que c’est en Algérie
    Qui dit que c’est en Algérie ?

    Boumè
    10 novembre 2016 - 8 h 52 min

    Et bien ils faut arrêter cela
    Et bien ils faut arrêter cela sur le champs

    tarek ibn zyad
    8 novembre 2016 - 23 h 30 min

    a quand la chasse aux
    a quand la chasse aux saoudiens dans le sahara, pour proteger nos gazelles.???

    Anonymous
    8 novembre 2016 - 21 h 56 min

    l’Islam interdit de tuer pour
    l’Islam interdit de tuer pour le plaisir juste par nécessité vitale.
    Il soudoient les hommes mais pas Dieu. Ils répondront de leur geste devant notre Seigneur, incha Allah

    T213
    8 novembre 2016 - 21 h 27 min

    Finalement, il existe une
    Finalement, il existe une page FB de protection de la faune qui ne totalise que 3540 « J’aime ». Je crois que nous préférons pleurnicher que d’agir. Voici le lien de cette page : https://www.facebook.com/faunedanger/

    DZLander
    8 novembre 2016 - 19 h 30 min

    Ces émirs braconniers qui se
    Ces émirs braconniers qui se comportent chez nous en territoire conquis, c’est tout simplement révoltant ! Pour cause, l’Ubu président (par analogie à l’Ubu roi) qui aurait dû être jugé il y a belle lurette comme un vulgaire mafiocrate pour avoir déjà ruiné l’économie algérienne en dilapidant près de mille milliard de dollars, devrait, cette fois-ci, être jugé comme un vulgaire gibier de potence puisque, considérant le pays comme sa chasse gardée, il se permet d’inviter de très grands prédateurs, sinon les plus grands prédateurs au monde, et pas seulement inscrits au registre des pertes au sein de la gent humaine, mais aussi au sein du monde animal, à savoir de sinistres émirs et princes yahoudites et qataris, pourfendeurs invétérés, qui plus est, de la dignité humaine…Face à une telle désinvolture, de surcroit suicidaire, de la part de nos autorités civiles et militaires, dont pourtant la mission première est de veiller à la sécurité du territoire national et de tout ce qu’il abrite, y compris les espèces animales déjà menacées de disparition, ne sommes-nous pas en train d’assister, avec l’assentiment, voire la protection de la Gendarmerie nationale entre autres corps constitués, à une extermination pure et simple de la faune et, par la même, d’un pan précieux du patrimoine de notre pays ? Dans un tel cas de figure, une seule riposte s’impose : une plainte dûment déposée par les associations algériennes de défense des espèces animales protégées auprès des juridictions internationales concernées, étant donné que la nôtre n’a même pas daigné jusque-là lever le petit doigt, prétextant en cela qu’elle n’y peut rien dans la mesure où les braconniers en question sont les invités officiels de l’Ubu président. Moralité : Quand les habitants des régions concernées décideront de réagir par eux-mêmes -et ce ne pourrait être que de façon très violente vu qu’ils sont premiers à être révoltés par tant de hogra-, plus rien ne pourra les stopper, pas même cette gendarmerie -dont on veut bien croire que ce n’est pas toute la Gendarmerie nationale- qui donne l’impression de se fourvoyer en prenant, à s’y méprendre, le relais des colons chasseurs de la triste époque coloniale. En attendant une pétition s’impose, c’est le moment où jamais d’autant qu’il va être question, entre autres, de protection de la biodiversité lors de la COP 22 qui va se tenir ces jours-ci au Maroc voisin.

    karimdjazairi
    8 novembre 2016 - 19 h 12 min

    Il est clair que le
    Il est clair que le braconnage par les princes de l arabie yahoudite ou du qatarsrael est inadmissible chez nous comme hélas leurs excés également en europe où ils se croient tout permis. Et nous condamnons ces faits inadmissibles.

    Mais il serait bien aussi, que tous les algériens commencent également par respecter la nature et l environnement, mais force est de constater que partout en Algérie, l image est désolante : dépôts d ordures sauvages, incivilités (ordures à meme laissés sur la plage dans la rue, et meme jetés du balcon au vu et à la face des agents de la propreté…

    Commençons par montrer l exemple…

    anonyme
    8 novembre 2016 - 17 h 09 min

    il faut voir les pots de vin
    il faut voir les pots de vin(café) laissés aux autorités locales et centrales!!!!!!!

    Anonymous
    8 novembre 2016 - 16 h 35 min

    On aimerait bien entendre le
    On aimerait bien entendre le nationaliste d’OUYAHIA nous dire de ce qu’il pense de ces affaires de souverainte et de dignite.Le ays est vendu y a Ouyahia aceux qui vont vous abriter et vous accueillir en cas de soulevement populiare

    C'est quoi ça?
    8 novembre 2016 - 15 h 31 min

    Pendant que les Marocains et
    Pendant que les Marocains et à leur tête le Roi, se lancent à la conquête des marchés africains à partir du Sénégal, les nôtres vont à Grenoble.

    Ain el Berda
    8 novembre 2016 - 13 h 48 min

    MR ACHOURI, WELLAH JE N
    MR ACHOURI, WELLAH JE N ARRIVE PLUS A SUIVRE..TU DIS UN SAOUDIEN A DIT CECI OU CELA…MAIS C QUI CE SAOUDIEN ? IL FAUT NOUS DIRE LA SOURCE MR ACHOURI SINON TON PAPIER N AS AUCUNE VALEURE… VOUS DITES QUE CE GARS EST SUR TWITTER MAIS DONNER IN REFERENTIEL A CETTE PERSONNE..SINON CETTE PERSONNE POURRAIS ETRE AUTRE QUE SAOUDIENNE ET LA ON RENTRE DANS LE DOMAINE DE L INTOXICATION ETC…

      Naima Ziour
      28 décembre 2016 - 11 h 34 min

      Monsieur, Il faut suivre ce
      Monsieur, Il faut suivre ce qui se passe au pays: voila des annees que les populations des régions du sud alertent et s’insurgent contre ces pratiques destructives et mafieuses mais en vain car nos « dirigeants » corrompus. Ce monsieur saoudien ne fait que le confirmait. Merci M. Achouri

    massinissa
    8 novembre 2016 - 6 h 30 min

    Mais,cela fait belle lurette
    Mais,cela fait belle lurette depuis les années 1970 que les princes seoudiens elbadw pietine nos frontières ouest ,pour la chasse a la gazelle ,et sont escortes par l »armée algérienne,et passent des soirées, a l’orientale,
    Alcool, femmes,danseuses d’arabie,………….

    youcef
    8 novembre 2016 - 5 h 53 min

    Moi je parlerai du lait en
    Moi je parlerai du lait en sachet et pourquoi il y a pénurie …lonil cet organisme mafia pourri corrompu à l’image de notre pays où a chaque fois que tu te présente pour faire un papier ..tu casques …le sachet manque à tizi parce-que des unités qui doivent le fabriquer triche et vende ce lait convention en vrac ..des camions venant de baghlia ..de draabenkhedda et de freha le chargé de nuit dans ces citernes pour qu’au petit matin il soit renvoyé à birkhadem Boudouau et ailleurs …pretende que ce lait provient de l’élevage kabyle …mais qui gère en ce moment ce pays
    50 000 litres à minuit sont déplacés la nuit et revendu par le biais de la collecte…voir un s. H. .qui roule avec des Mercedes de 850 unités …c grave mais sellal n’en a cure tout les algériens dans leur coin trichent et collabore à ce pays qui coule. ..

    Benhabra brahim
    8 novembre 2016 - 5 h 11 min

    Ait [email protected] existe un
    Ait [email protected] existe un parti politique « ecolo »:…Le parti vert algerien pour le developpement .Qui c est vrai ne s occupe que du probleme des dechets.
    Quand au parlement,je pense que le seul depute qui serait capable c est a dire cingle pour s attaquer a ce probleme ce serait le depute Tahar Missoum dit………………………… »specifique ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.