Etats-Unis : Donald Trump écrase Hillary Clinton et foudroie l’establishment

Donald Trump. D R.

Diabolisé par les médias occidentaux depuis l’annonce de sa candidature et présenté comme une menace pour la démocratie, le candidat républicain s’est joué de tous les pronostics qui le donnaient battu face à la représentante de l’establishment qui a pourtant bénéficié du soutien de tous les anciens présidents et principales figures des institutions politiques et artistiques des Etats-Unis. L’image que ces médias s’escrimaient durant plusieurs mois à donner de Donald Trump est celle d’un personnage excentrique, tellement loufoque qu’il ne pouvait servir que de faire-valoir pour l’élection d’une candidate éclaboussée par tant de scandales liés à ses fonctions à la tête du secrétariat d’Etat. Citons, pêle-mêle, l’affaire des mails, la mort de l’ex-ambassadeur américain en Libye, le financement occulte de la Fondation Clinton, pots-de-vin en série, révélations sur ses liaisons avec des organisations terroristes au Moyen-Orient comme Daech, et la liste est tellement longue.

C’est sans doute la plus grande sanction électorale infligée au personnel politique traditionnel depuis la proclamation des Etats-Unis. Une sanction qui traduit, par cette lourde défaite d’Hillary Clinton, un profond et irrépressible désir de changement que les faiseurs d’opinion dominants n’ont pu réfréner. En plus de la dégradation de leur cadre de vie, avec la déficience de leur système de santé et la montée des fléaux sociaux qu’on croyait révolue comme le racisme, les Américains ont également tiré la leçon de l’interventionnisme de leurs dirigeants dans le monde, lequel interventionnisme a fini par ruiner leur pays, alors que même les conflits provoqués par les différentes opérations militaires américaines dans des pays comme l’Irak, l’Afghanistan, la Libye ou la Somalie ne font que s’enliser. Le résultat est que, depuis les attentats du 11 septembre 2001, le terrorisme international s’est amplifié au point de constituer une menace planétaire.

Donald Trump a promis de changer de cap. Aura-t-il les coudées franches pour mettre en œuvre une nouvelle politique ? Car il devra faire face en premier à l’immuable complexe militaro-industriel qui détient les leviers et dicte l’orientation idéologique de la politique extérieure des Etats-Unis.

Le nouveau président américain sera aussi amené, dans le cadre d’une nouvelle politique, à instaurer de nouvelles relations avec les partenaires de l’Oncle Sam, en Europe et dans le reste du monde. Ce qui promet, à court terme, de bouleverser l’échiquier mondial. Comme premier pas, Trump peut aider, en toute urgence, à désamorcer les crises qui persistent dans plusieurs régions du globe, en favorisant la voie pacifique et négociée dans le règlement des conflits, y compris celui qui déchire toujours le Proche-Orient, et que ses prédécesseurs ont toujours utilisés comme un cheval de bataille, sans jamais avoir réussi à aboutir à une solution durable à cause de leur parti-pris en faveur d’Israël.

Plus stratégiquement, le futur locataire de la Maison-Blanche peut réorienter la politique extérieure de son pays vers une lutte plus loyale et plus efficace contre le terrorisme qui n’épargne pas les Etats-Unis, en arrêtant expressément la politique de soutien – direct ou à travers leurs différents relais – à l’islamisme armé qui a fait tant de ravage dans le monde et qui a été suivie, jusque-là, sans relâche et sans discernement par tous ses prédécesseurs. 

R. Mahmoudi

Comment (67)

    الهوارية..في فرنسا
    10 novembre 2016 - 12 h 24 min

    Sur la chaine BFMTV, les
    Sur la chaine BFMTV, les journalistes sont tous en deuil, habillés en noir,
    à cause de Trump????

    benchikh
    9 novembre 2016 - 19 h 06 min

    Avec ce Mr Trump ,on peut
    Avec ce Mr Trump ,on peut dire que l’ère des hypocrites va disparaître sur la scène internationale ,on aura plus de transparence ,et les alliés des USA doivent se préparer pour ce changement dur.

      TOLGA
      9 novembre 2016 - 20 h 21 min

      Oui, Mr. Benchikh, vous avez
      Oui, Mr. Benchikh, vous avez parfaitement raison. Mais…. selon les récents propos tenues ce matin même par Mme. l’Ambassadrice des States à Alger : RIEN NE CHANGERA DANS LA POLITIQUE DES ETATS UNIS ! C’est clair, concis et précis. C’est une déclaration de foi de sa part de son attachement profond à l’Empire de Wall Street et tout ce qui suit derrière… si vous m’avez compris. Cette Dame ne m’inspire guère confiance, pour tout dire… si vous avez compris ce que je veux dire par là. Au fait, le dernier ambassadeur des U.S.A. en Irak au moment du déclenchement de la guerre contre Sadam Hussein était – JUSTEMENT – une Dame ! Ça donne froid au dos…. So, BEWARE lads ! Elle a des yeux de vipères derrière ses lunettes qui cachent peut-être…..

    RAYES EL BAHRIYA
    9 novembre 2016 - 17 h 23 min

    UN DISCOURS DE

    UN DISCOURS DE RÉCONCILISATION NATIONAL , QUI ME RAPPEL LE DISCOURS DE ABD AL AZIZ

    BOUEFLIKA , EN 1999 , COMPAREZ VOUS MEME.

    Watch the biggest moments of the campaign in minutes

    https://www.youtube.com/watch?v=u0OYZb7ozKE

    GOD BLESS AMERICA AGAIN AND AGAIN

    BRAVO DONALD TRUMP.

    mouatène
    9 novembre 2016 - 15 h 55 min

    chaque début a sa fin !!!!!
    chaque début a sa fin !!!!! les ventrus du khalidj sont entrain de réfléchir ou s’exiler sinon ou se terrer. le nouveau président des états unis a une seule politique étrangère vers ces chouyoukhs et ils ont pris acte de son avertissement lors de la campagne éléctorale. et ils savent qu’il n’a qu’une parole. le moyen orient va s »enflammer et il n’y aura pas de pompiers. observons la suite. quant aux européens, il s’est juré de les mettre à nu. ces pays qui vivent au dépend des autres. il va y avoir du spéctacle sur les chaines occidentales. ce sera de l’information que nous attendions.

    Alilapointe59
    9 novembre 2016 - 15 h 33 min

    Je suis heureux de voir cette
    Je suis heureux de voir cette Clinton déçu, Trump ne changera pas la politique américaine. Au Etat-Unis ci je dit pas de bêtises c’est le congrès qui commande non le président. Moi ce qui me fait peur c’est que Poutine et Trump ce partage le gâteau. Je préféré voir la Russie et les américains ennemis que allié. On verra ce qui va changé ou non

    USMS
    9 novembre 2016 - 15 h 29 min

    Le plus malheureux dans l
    Le plus malheureux dans l’affaire est l’ancien pensionnaire de l’élysée, le nain gréco-hongrois dont les « ancêtres sont gaulois ». Pauvre abrutit. Si Marie la folle serait passée, il aurait eu beaucoup plus de chance d’être réélu. Sauf qu’avec tonton Donald, même l’actuel président français RAHOU i TARTAR. Il craint de se retrouver sans le parapluie américain et concéder une autre débâcle en Syrie et ailleurs.

    Erracham
    9 novembre 2016 - 14 h 23 min

    En scellant sa victoire sur
    En scellant sa victoire sur Hilary, Trump a aussi fait échec et mat d’abord au grand capital de Wall Street qui mène le monde à pas forcé vers une mondialisation préjudiciable aux classes moyennes. Il barre aussi la route aux neo-cons et au complexe militaro-industriel qui maintiennent certaines régions du monde en état de guerre perpétuelle. Enfin, il réduit au silence le lobby juif qui contrôle les media et le systême financier. L’UE et l’OTAN vont devoir rentrer dans le rang et apprendre à promouvoir la paix. Peace and Love at last!

      Bensaïd
      9 novembre 2016 - 18 h 01 min

      J’ai bien peur d’une réaction
      J’ai bien peur d’une réaction extrêmement violente de WALL STREET EMPIRE + LE COMPLEXE MILITARO-INDUSTRIEL etc… de le DESCENDRE !!! Comme ‘ils » l’ont fait pour John FITZGERALD KENNEDY… J’ai TRÈS PEUR pour Donald TRUMP. Qu’ALLAH le protège !!! MAY ALLAH BLESS AND PROTECT Mr. Donald TRUMP and AMERICA !!! LE PEUPLE AMERICAIN A TRANCHÉ DANS LE BON SENS… UNE ENTENTE Donald TRUMP avec Vladimir POUTINE ça va être… EXPLOSIF !!! Certains, commencent, déjà, à chier (hachakoum !) dans leurs frocs….

        Erracham
        9 novembre 2016 - 22 h 13 min

        Je suis certain que ce n’est
        Je suis certain que ce n’est pas l’envie qui leur manque. Les lobbies vont tout faire pour ruiner sa présidence comme ils l’ont fait avec Obama et surtout de l’empêcher de briguer un second mandat. Quant à son élimination physique, elle me paraît improbable car celà provoquerait une telle onde de choc aux conséquences désastreuses. Il bénéficiera, c’est sûr, d’une protection plus rapprochée des services secrets. Ceci dit, je ne jure de rien,n’étant pas le secret des dieux.

    Lotfi magh
    9 novembre 2016 - 14 h 21 min

    C’est une bonne chose que Mme
    C’est une bonne chose que Mme clinton ne soit pas élue , car c’est une pro sioniste et pro maroc , sa non élection est aussi une bonne chose pour nous car ça va diminuer les ardeurs de la narcomonarchie qui voyait en elle une garantit pour la marocanité du sahara occidental , il parait que sa soeur est mariée à un marocain et vit à marrakech , comme ça va diminuer les ardeurs de fafa qui avec l’arrivée d’obama et sa prise du recul par rapport à la méthode de bush concernant l’interventionnisme militaire direct dans les conflits internationaux , cette fafa s’est crue une superpuissance en menant des guerres par procuration en libye , syrie , irak profitant du vide laissé par les états unis . Autre chose , je ne comprends pas pourquoi ce complexe de fafa par rapport à l’amérique qui est prescrit dans la durée et ceci depuis le débarquement de normandie , à chaque élection présidentielle américaine , les chaines de télévision françaises abordent ce sujet comme ci ces élections se passaient en france avec des femmes journalistes françaises venant débattre ces élections habillées en….. robe du soir , meme des scrutins en france n’auraient pas eu tout ces faveurs . Mais d’un autre coté il faut etre trés vigilant avec ce trump , les républicains son connus pour leur méthode de cow boy dans le règlements des conflits internationaux , tout les présidents républicains ont eu leur part de guerre , vous vous rappelez de ronald reagan qui a bombardé la libye deux fois , bush pére et sa première guerre du golf contre l’irak , son fils bush junior avec la deuxième guerre du golf contre l’irak , et sa gestion catastrophique des évenements du 11 septembre et ses répercussions négatifs dans le monde musulman irak , syrie , afghanistan , yemen , etc. Un coté dangereux la probable alliance de la russie de poutine avec la nouvelle administration américaine , poutine souhaitait discrètement la victoire de trump pour ne pas froisser hillary clinton , trump durant sa campagne électorale voulait une relation stratégique et amicale avec la russie contrairement à celle menée par l’administration d’obama , en plus de ça avec les élections présidentielles françaises en 2017 et si le nain l’emporte , trump et le nain vont former un beau couple , Moi personnelement j’ai été surpris par la défaite de clinton , tout les pronostics et les sondages la donnaient gagnante , mais c’est ça les grandes nations , des nations qui respectent les choix de leur peuple , hier c’était la grande bretagne avec le réferendum sur la sortie de l’union européenne , et aujourd’hui c’est la grande amérique avec la victoire de trump qui a trompé tout les observateurs internationaux et les pseudo analystes politiques . Vous allez voir tout les « chekkamas » arabes qui vont s’empresser pour etre les premiers à envoyer des messages de félicitation au nouveau locataire de la maison blanche , et lui offrir leurs services , car les arabes n’ont pas de principes et s’adaptent plutot avec la loi du plus fort . A part ça j’ai remarqué que trump à tout de meme deux points positifs , le premier , il est resté trés posé aprés l’annonce de sa victoire , le deuxième heu … il a une belle fille , ha ha ha je plaisante .

      Anonymous
      9 novembre 2016 - 16 h 46 min

      Quand vous écrivez de Hillary
      Quand vous écrivez de Hillary que « c’est une pro sioniste et pro maroc », vous commettez là cher ami un grave pléonasme tant et depuis des décennies les deux se confondent et sont devenus synonymes….Pour le reste, tout est vrai…jusqu’à la fin où vous avez encore raison. Je ne sais pas si vous avez vu ce matin sur toutes les chaines mondiales le discours de Trump. Autour lui toute sa famille et ses collaborateurs: que des Blancs et rien que des blonds que la caméra balayait comme dans un film hollywoodien. A la fin de son discours il entrepris de faire la bise aux femmes et serrer les mains des hommes…… Au bout de l’estrade apparut furtivement une belle femme noire très discrète qu’il feignit de ne pas la voir et amorça un retour vers le pupitre quand un collaborateur, très discrètement, poussa la dame vers lui… Trump fit alors mine de lui faire la bise mais se garda bien de toucher la tête de la Noire de service.

        Lotfi magh
        9 novembre 2016 - 19 h 29 min

        Bonsoir anonymous , merci
        Bonsoir anonymous , merci pour cette remarque , j’ai compris ce que vous voulez dire concernant le sionisme et le maroc vous avez raison , mais wallah le sionisme me parait parfois beaucoup moins dangeureux que le mal que nous fait cette narcomonarchie , car le sionisme est mondial par contre ce marokistan veut nous nuire sur tout les plans , c’est à dire un état qui veut détruire un état , enfin c’est juste mon idée peut etre que je me trompe .
        Concernant ces élections américaines , je n’ai pas encore remarqué cette scène de la femme noire dont vous m’avez parlé , j’ai juste vu trump en famille entrain d’applaudir sa victoire , j’essayerais de faire attention à cette image dont vous m’avez parlé quand je regarderais la télé . Personnellement , je n’ai pas cru une seconde à la victoire de trump , tout les médias l’ont sous estimé et l’ont présenté comme un débile venu amuser la galerie pour faciliter la tache à hillary clinton . Un compatriote commentateur dans ce forum avait dit il y a à peu prés une quinzaine de jours que les américains ne voteront pas pour une femme , finalement son raisonnement était juste ,il avait raison , les americains sont trop macho . D’un autre coté je crains que trump fasse appel à une maison d’hygiène pour lui désinfecter la maison blanche à cause du noir qui était là bas pendant huit ans, avant qu’il entre à la présidence officiellement , enfin ça c’est juste pour rire sur le racisme de trump , amicalement .

          Anonymous
          9 novembre 2016 - 20 h 19 min

          Bonsoir Lotfi

          Bonsoir Lotfi
          Non, vous ne vous trompez pas, hélas, sur la narcomonachie marocaine et ses noirs desseins à notre encontre. Ce qui encore plus mal au coeur c’est que taupes ont infiltrés tous les rouages de notre Etat et qu’elles ne s’en cachent pas d’essayer de la rende fréquentable. Sur les pronostics déjoués par cette élection, je vous invite à consulter ce lien: http://www.huffingtonpost.fr/2016/11/09/resultat-des-elecions-americaines-michael-moore-avait-tout-jus/?xtor=AL-32280680
          Il s’agit d’un article écrit en juillet 2016 par le réalisateur Michael Moore (vous vous rappelez le film sorti en 2002, Bowling for Columbine qui dénonçait déjà la prolifération des armes à feu
          Amitiés

      Lotfi magh
      9 novembre 2016 - 18 h 22 min

      correction : toutes ces
      correction : toutes ces faveurs à la place de tout ces faveurs .

    Anonymous
    9 novembre 2016 - 13 h 25 min

    Mabrok aalik ya Trump !
    Mabrok aalik ya Trump !

      El malika belqis
      9 novembre 2016 - 20 h 39 min

      Mdr
      Mdr

    jugurtha
    9 novembre 2016 - 12 h 53 min

    le président Obama ,président
    le président Obama ,président de la plus grande puissance mondiale, jeune,bien portant ,athlète même, n’a pas cherché à modifier la constitution des états unis pour briguer un 3eme mandat . il a respecté la constitution et l’alternance au pouvoir.les démocrates n’ont pas dit que c’est un homme exceptionnel.les républicains n’ont pas fait d’alliance avec les démocrates et ont proposé leur propre candidat. il a gagné l’élection.une leçon cinglante pour les assoiffés du pouvoir et des privilèges.ainsi que pour les partis marionnettes.

    Elguerroumi
    9 novembre 2016 - 12 h 18 min

    Il faut pas se leurrer !

    Il faut pas se leurrer !
    Les sionistes ne sont pas seulement les 18 millions de juifs !
    Il faut oublier les sionistes chrétiens qui sont environ 50 millions et ceux là sauront le lui rappeler !!!

    kazmer
    9 novembre 2016 - 12 h 16 min

    J’ai écris il y a quelques
    J’ai écris il y a quelques jours dans un autre post que les américains ne laisseront pas passer une femme à la tête de la première puissance mondiale. Le reste n’est que pur cinéma hollywoodien. IL l’ont joué à la Macho man à la Clint Estwood et c’est tant mieux pour le monde espérons le.

    fatigué
    9 novembre 2016 - 11 h 29 min

    ça prouve que la politique
    ça prouve que la politique suivie par les usa ne reflète pas du tout la volonté des citoyens lambda des états unis qui ont en marre de hadj moussa moussa hadj c’est à dire la même politique pratiquée par les républicains et les démocrates ( un peu comme dirait M. Lepen l’UMPS ) , comme Trump semblait sortir du lot, ils ont voté pour lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.