Le chef d’état-major de l’ANP : «Le terrorisme ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir»

Une des nombreuses saisies d'armes par les soldats de l'ANP. D. R.

L’Armée nationale populaire (ANP) est sur le point de «venir à bout définitivement» du terrorisme, a affirmé ce jeudi à Bechar, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd-Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP. «Nous sommes sur le point de relever le défi et de venir à bout définitivement du terrorisme, pour que sa place ne soit qu’aux oubliettes de l’histoire», a indiqué Gaïd-Salah au deuxième jour de sa visite de travail et d’inspection à la IIIe Région militaire (RM) à Bechar. L’ANP œuvrera, également, à «remporter l’enjeu de parachèvement de l’édification d’une armée nationale forte, moderne et dissuasive, dont l’épine dorsale est sa ressource humaine consciente de sa dimension historique et nationale, qui opte pour la science et le savoir comme procédé, le travail laborieux et fructueux comme moyen et la sauvegarde de l’Algérie comme objectif et finalité», a-t-il ajouté.

«Chaque étape traversée par notre armée n’aurait pu être parachevée avec un tel ressort et une telle distinction sans les efforts soutenus et persévérés, la planification, la réflexion perspicace et prévoyante, la persévérance, le suivi permanent sur le terrain, le dévouement et la consécration de l’intérêt suprême de la patrie au-dessus de toute considération», a-t-il affirmé, en mettant en avant «le dévouement des Algériens au service de leur noble patrie contre toute éventuelle conspiration».

R. N.

Comment (29)

    NESS ELGHORBA
    11 janvier 2017 - 21 h 14 min

    je repond a se khabite
    je repond a se khabite ANONYMOUS tu n as pas le droit de se moquer ou de le critique notre A.N.P ,vive eldjech ya hmar tu n ais pas un l algerien de souche…. si tu es un home va a la frontier algerienne est dis le enfaces d un djoundi ton commentaire de merde du 12,NOV 2O16 11.42 YA ELMAAZA




    0



    0
    Rien-ne-va-plus
    12 novembre 2016 - 10 h 51 min

    De quel terrorisme s’agit-il
    De quel terrorisme s’agit-il ? Celui de l’intérieur qui résiste encore ou celui de l’extérieur qui ravage le monde. Ou serions-nous immunisés prochainement des deux à la fois. Peut-on savoir le nombre de terroristes qui restent à éliminer en Algérie, ou le nombre de terroristes qui risquent de rejoindre les rangs, pour les grossir, de ceux qui vont être définitivement éliminés ! Quels sont les moyens qui garantissent et qui empêchent les terroristes de Daesh, et ses dérivés, en veilleuse en Algérie, et n’attendent qu’un geste pour reprendre du service, ou ceux qui sévissent à nos frontière, sans parler de ceux qui fuient les combats en Irak et en Syrie pour rejoindre le Maghreb arabe, et d’autres contrées du monde. A l’époque où M. Oyahia était chef du gouvernement, il avait, dans une conférence de presse en Tunisie, parler de résidu du terrorisme! qui ne se souvient pas de la réaction macabre de ce même résidu de terrorisme en guise de réponse à l’optimisme d u chef du gouvernement. Prudence est mère de sûreté.C’est en étant toujours vigilant et en agissant avec prudence, que l’on évite les dangers imprévus et par conséquent surprenants.




    0



    0
    Anonymous
    12 novembre 2016 - 10 h 42 min

    «Le terrorisme ne sera
    «Le terrorisme ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir»…..Maaaaaaais OUI! Bien sur – paroles de sergent Garcia-




    0



    0
    Anonymous
    12 novembre 2016 - 10 h 31 min

    Le chef d’état-major de l’ANP
    Le chef d’état-major de l’ANP : «Le terrorisme ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir»
    Un acquis, et une performance à mettre à l’actif de l’A.N.P, et des services de sécurité algériens courageux
    Et professionnels, par l’organisation moderne, et la discipline !

    Mais ce n’est qu’une étape (une bataille), d’un long processus, à long terme,….. (d’une guerre longue,et globale)
    A prévoir, parmi, les prochains terrorismes,…..?! :
    1°) – Cybernitique – informatique,
    (Malheureusement,surtout de la part des Hackers de nos voisins, et de nos amis les plus proches,…..?!)
    2°) – Crise économique, et financière du pays
    (rente pétrolière (une bombe à retardement, déséquilibres économiques, et manques de diversifications)
    3°) – Crime organisé : économique, financier
    (luttes contre la corruption, blanchissements, détournements, fuites de capitaux,fraudes, et trafics divers)
    4°) – social (fléaux sociaux, en croissance dangereuse, et inquiétante)




    0



    0
    anonyme
    12 novembre 2016 - 7 h 35 min

    C’est du mensonge!

    C’est du mensonge!
    Vous ne prenez pour des imbéciles!




    0



    0
    Amar
    12 novembre 2016 - 6 h 48 min

    «Le terrorisme ne sera
    «Le terrorisme ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir» telle est la caisse de résonance du système qui est lui même à l’origine du chaos qui frappe la société algérienne.
    C’est depuis des années que vous nous faites avaler la fin du terrorisme, faites le tour des Mosquée salafistes et vous verrez à quel rythme pousse le terrorisme.




    0



    0
    T'ZAGATE
    11 novembre 2016 - 20 h 41 min

    Purée !!!! ! Cela aurait été
    Purée !!!! ! Cela aurait été magnifique si on avait une armée concentrée uniquement sur ces missions régaliennes de défense de territoire, de garant de la souveraineté nationale et de garant de la démocratie et de l’alternance. Ayons le courage de dire que l’armée a été défaillante depuis l’indépendance (mars 1962) en favorisant des clans pour en faire les « chouakers » du pouvoir ! Moi, j’aime l’armée au sens régalien de ce terme, j’y ai exercé mon service durant 3 ans (au lieu de 2 ans à l’époque) en tant que lieutenant de réserve (période de la bataille d’Amgala) et croyez-moi on était tous prêts à mourir pour le pays car les raisons étaient légitimes. Cette armée là , à cette époque, en ce qui me concerne, nous l’aimions tous, les appelés et les actifs sans exception. On a même aimé l’armée qui a arrêté le processus électoral de 1991, quand le FIS voulait instaurer une république dite islamique régie exclusivement par le Coran et qui devait s’imposer à tous les algériens d’une manière uniforme. Une bonne partie du peuple était pour cette intervention de l’armée. On aurait aimé qu’il n’y ai pas les drames et les horreurs de la décennie noires, hélas ! On sait que les partisans du FIS (cadres et militants) nous appellent les éradicateurs. Ok, éradicateurs, mais on savait aussi qu’on allait tout droit et par la force, soit disant …. «d’origine divine », à une forme d’autocratie, d’autoritarisme et même vers une forme de dictature politique qui ne dit pas son nom. On savait que si le FIS arrivait au pouvoir, on allait d’office et de force vers une forme de vie particulière donc vers les tchadors, nikabs, kamis, barbes au henné, tenue afghane avec les claquettes ou les baskets (« Nike » de préférence), les bus pour femmes et hommes séparés, le Coran prenant le dessus sur tout et dans les écoles et les universités prenant le dessus sur les sciences et la connaissance universelle car c’était çà le vrai projet du FIS et je n’exagère pas. Je ne suis pas contre l’islam ou le Coran mais contre l’extrémisme islamiste et toutes ses formes. Je sais qu’on est un pays musulman, mais il ne faut pas exagérer quand même en se prenant pour des missionnaires de Dieu et du Prophète sur terre. L’armée est certes intervenue et une bonne partie des algériens considérait que c’était acceptable et recevable mais avec l’espoir d’aller vers une vraie transition démocratique, un vrai changement de gouvernance, vers le respect des minorités, vers le respects des libertés individuelles et collectives des algériens. Il est vrai que pour les puristes de la « démocratie élective » , il y a avait comme une entrave à ce qu’on appelle la démocratie mais le FIS s’est trahi en disant dès le départ que la démocratie est « kofr » et d’après son installation au pouvoir, il n’y aura plus d’élection car Dieu en a décidé ainsi. Il faut bien que les partisans de la démocratie qui se sentent lésés reconnaissent quand même cet état de fait. Bon, voilà donc le constat. Mais pour revenir à l’armée, malheureusement même avec son intervention, on s’est rendu compte au cours du temps qu’elle est intervenue plutôt pour protéger les intérêts politique d’une caste, d’un clan et d’une mafia économique que pour protéger la démocratie, la liberté et le respects des minorités ! D’ailleurs même très récemment, l’armée s’est trahie et s’est révélée au grand jour, par Ahmed Gaid interposé, comme un défenseur d’un clan ou d’une famille ou d ‘une mafia en félicitant la nomination d’un secrétaire général du FLN, en occurrence Saidani. L’immixtion de l’armée dans le politique était là flagrante même si on savait déjà qu’elle avait ce rôle depuis 1962 ! C’est le coup de barre, la révélation au grand jour pour les algériens qui ont pris en flagrant délit l’armée en position partisane ! On attend donc tous que l’armée prennent ses responsabilités historique une fois pour toute pour garder sa neutralité et se retirant de la politique pour le bien du pays entier !!! Dans cette posture, on l’aimera plus encore notre ANP ! Le défi est devant vous, ya les grands décideurs au sein de l’armée !! Pour la fin du terrorisme islamiste ce n’est pas demain la veille ! Les racines de cette idéologie sont encore existantes et vivaces dans le pays, et notre école est une usine de fabrication de salafistes et extrémistes en herbes. Donc attention de ne pas tromper les algériens, mon général !!




    0



    0
      Anonymous
      11 novembre 2016 - 21 h 38 min

      Si le dis aurait pris le
      Si le dis aurait pris le pouvoir on aurait eu une guerre dévastatrice et l Algérie ne serais plus
      C est ce que les gents doivent savoir.grace a l armée nous sommes encore dupes mais debout




      0



      0
    Anonymous
    11 novembre 2016 - 20 h 18 min

    @@@Mohamed El Maadi (non
    @@@Mohamed El Maadi (non vérifié)
    11 Nov 2016 – 15:33 Je suis tout à fait d’accord avec toi.
    Il faut que nous noyons le poisson en brouillant les jeux de manipulations de nos ennemis..
    Utiliser les armes de ton ennemis l’obligera à se démasquer pour tirer son épingle du heux et donc à se dévoiler à se montrer ce qui le rendra visible et donc vulnérable. .
    Excellente idée.




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    11 novembre 2016 - 14 h 33 min

    Je le dis sans ambages j’ ai
    Je le dis sans ambages j’ ai toujours été pour la manipulation contrôlés des groupes terroristes en Algérie. L’occident le fait pourquoi pas nous ?
    Maintenant qu’on n’a plus besoin d’eux on liquide tout ce monde tout en dispachant nos agents sur des territoires plus a meme de servir nos services de sécurité .La fête est fini .




    0



    0
    MADJID
    11 novembre 2016 - 14 h 13 min

    STABILITÉ ET PAIX ET
    STABILITÉ ET PAIX ET DÉMOCRATIE CE NOUS SOUHAITONS A NOTRE PAYS AUTRE CHOSE VIENDRA APRES




    0



    0
    Tinhinane
    11 novembre 2016 - 13 h 59 min

    Il ne faut pas oublier les

    Il ne faut pas oublier les missionnaires wahhabites qui rongent la Kabylie. Leur Kalachnikov est posé sur leur langue wahhabite et leurs livres sataniques. C’est encore pire, car ils formatent le cerveaux des Algériens en semant la graine du wahhabites-TAKFIRISTES




    0



    0
      Mohamed El Maadi
      11 novembre 2016 - 14 h 41 min

      En Algerie on n’a opte pour
      En Algerie on n’a opte pour des groupes concurents au wahhabisme .On va se servir pour les combattre ideologiquement le groupes tabligh.

      Ce groupe apolitique est l’ennenie des wahhabistes et takfiriste.




      0



      0
        Anonymous
        11 novembre 2016 - 20 h 25 min

        Ni tabligh ni wahhabisme

        Ni tabligh ni wahhabisme
        Que ces obscurantistes religieux nous laissent en paix




        0



        0
    Mohamed El Maadi
    11 novembre 2016 - 13 h 54 min

    Comprenez bien une chose au
    Comprenez bien une chose au pays et vous le savait mieux que moi.La doctrines des puissances étrangères etait de destabiliser les pays par un terrorisme intérieur qu’ils finançait pour abattre les regimes recalcitrant a leur ordre.Au pays nous savions ou se trouvés tout les maquis sans exception.Il nous fallait capter a la sources tout les prétendants et plus au moins les controler non par plaisir mais calcul politique.En adoptant cette demarche nous mettions a mal la strategie occidental de manipulations .
    Aujourd’hui l’occident a passer un palier c’est a dire de mettre en place des États terroristes et ne nous pouvons plus prendre le risque de nous battre sur deux front celui de l’interieur et de l’exterieur.Donc nos maquis ne nous serve plus a rien car la Lybie peut devenir un danger plus grand.




    0



    0
    Anonymous
    11 novembre 2016 - 13 h 36 min

    l’A.N.P doit rétablir la
    l’A.N.P doit rétablir la légitimité , et la légalité des institutions du pays, asphyxiées, et paralysées, Malheureusement, et pris en otages par des clans puissants, occultes, et secrets
    Et complétement déconnectées des préoccupations, et des réalités actuelles très difficiles, du peuple algérien
    Par de profondes réformes courageuses, et peut etre (prévisibles) douloureuses
    (avant les tours de vis de l’austérité sévère, les chantages et les pressions du FMI, et des banques étrangères)
    Politique (démocratie crédible, multipartisme, A.P.N, Sénat sans financements par l’argent sale, et illégal),
    Economique ( transparence, équilibres, et répartition juste des richesses du pays),
    Financière (transparence, et bonne gestion des ressources du pays, controles très sévères des importations ),
    Fiscale (transparence, et justice devant l’impot,les taxes, et les charges),
    Et sociale ( un politique juste des revenus salariales )




    0



    0
    FAKOU
    11 novembre 2016 - 11 h 36 min

    @MOMO : ce qui a engendré le
    @MOMO : ce qui a engendré le terrorisme mercenaire wahabiste en Algérie c’est l’idéologie cannibale de l’Arabie Saoudite et de ses larbins les frères musulmans egyptiens qui veulent esclavagiser le peuple algérien au nom de la religion et en détruisant son armée nationale et remplacer son etat national républicain algerien par un Emirat wahabiste inféodé à cette monarchie féodale elle même inféodée à Israel et au sionisme … la corruption , le piston et autres maux en Algérie ; on les règle entre nous algériens , dans le cadre de la nation algérienne … on a pas besoin de l’Arabie Saoudite et de ses émirs corrompus et ses mercenaires violeurs et égorgeurs , pour nous montrer le chemin .. VIVE L’ANP ET VIVE LES GENERAUX ALGERIENS NATIONALISTES ET TOUS LES OFFICIERS ET SOLDATS




    0



    0
    Hakikatoune
    11 novembre 2016 - 10 h 59 min

    @OMAR (non vérifié) tu nous
    @OMAR (non vérifié) tu nous dis : … …… « PAR LES FAUTES DES POLITIQUES NOTRE ARMEE EST RESTEE MOBILISEE DEPUIS LES ANNEES 90/ NOUS AURIONS PU EVITER TOUS CES DEGATS S IL Y AVAIT DE LA CLAIRVOYANCE CHEZ LES POLITIQUES » … ya sahbi tu es en train d’avoir de l’empathie et de l’émotion envers l’armée, c’est bien, et tu ne condamnes et ne responsabilises que ce que tu appelles « les politiques ». Tu mets tout sur les politiques alors qu’en Algérie « politique » et « armée » sont la même matrice du pouvoir. Et puis tu devrais préciser pour que les choses soient claires, que « le politique » en Algérie c’est le FLN qui s’est décomposé en RND, TAJ, MPA, PT et l’UGTA pour donner un faux pluralisme démocratique. C’est cette fraction globalisante du politique qui est complice et qui est responsable, y compris l’armée, de tout ce qui se passe dans notre pays. Et pour finir, si le pouvoir n’avait pas joué avec le feu en autorisant la création de parti politique basé sur le Coran et la Charia, les choses auraient pu, peut-être, je dis bien peut-être, se passer autrement et l’armée se serait occupée de choses plus noble au lieu de faire elle-mêrme de la politique! Il faut dire clairement les choses, ya si @OMAR (non vérifié) et ne pas essayer de noyer le poisson. On aime tous notre ANP, mais il y a ANP et ANP. Est-ce une ANP qui défend le peuple, tout le peuple, qui défend l’intérêt de tout le pays ou est-ce une armée qui défend un clan, une « famille », des mafieux et des dinosaures agrippés au pouvoir depuis 1962 ????!! Elle est là la bonne question. Bon courage aux algériens !




    0



    0
    profiler
    11 novembre 2016 - 10 h 34 min

    il faut les chassé, les
    il faut les chassé, les exterminer jusqu’au derniè, c chiens de l’enfer. les sal geul qui sont.salle teroristes allez cramé en enfer chien de sionistes, vous n’avez rien de musulmans …..vive l’anp.




    0



    0
    momo
    11 novembre 2016 - 9 h 05 min

    QUI A ENGENDRER LE TERRORISME
    QUI A ENGENDRER LE TERRORISME .C LA DICTATURE .TANT QUE L ETAT DE DROIT LE VRAI NE SERA PAS EFFECTIF LES TENSIONS SERONT TOUJOURS LA .LA HOGRA LE PISTON LA CORRUPTION VOYANTE TOUT CELA DEVRAIT ETRE ERADIQUER .LA TRANSPARENCE LE TRAVAIL MIS EN VALEURS .




    0



    0
      Mohamed El Maadi
      11 novembre 2016 - 14 h 51 min

      [email protected]

      [email protected]

      C’est trop facile de justifier le terrorisme par l’injustice .Dans l »islam bien compris on demande a celui qui est victime d’injustice de patienter et d’attendre le secours divin en faisant beaucoup de doura .Lisez le coran et souvenez vous des propos de Moïse au enfant d’israel qui se plaignez de pharaon ? Qu’ a dit Moïse ? Exactement ceci  » patienter la terre appartient a Dieu et il l’a donne a qui il veut  » mediter profondément sur ce verset qui doit empecher de sombrer dans la violence.




      0



      0
    Lghoul
    11 novembre 2016 - 7 h 39 min

    « Le chef d’état-major de l
    « Le chef d’état-major de l’ANP : «Le terrorisme ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir» – Amine ! Alors on pourra enfin conduire et voyager a travers la Kabylie sans barrage de l’armée et de la gendarmerie a chaque coin de rue … Si moes souvenirs sont bons, toute la region est quadrillée depuis la nuit des temps.




    0



    0
    anti daesh
    10 novembre 2016 - 22 h 52 min

    le terrorisme sera vaincu
    le terrorisme sera vaincu pour laisser place au califat




    0



    0
    W19 - TP
    10 novembre 2016 - 21 h 37 min

    A notre chere ANP, a nos
    A notre chere ANP, a nos chers soldats : tout un peuple aspire a votre reussite. Faites cesser cette immonde page. Dieu vous soutienne. L’Histoire vous donnera raison, apres des epreuves, mais elle vous donnera raison. Merci pour ce que vous faites, on ne peut qu’etre fier de vous. Merci.




    0



    0
    Anonymous
    10 novembre 2016 - 21 h 33 min

    Vaincre l’islamisme
    Vaincre l’islamisme militairement ? possible mais ! tant que l’école algérienne est arabisée à ce point elle ne pourra fabriquer que des candidats à l’extrémisme islamiste et le problème ne sera jamais réglé jusqu’à la destruction de l’état algérien lui même ! Vous pensez que si le terrorisme islamiste revient sous une autre forme et d’une façon massive il y aura des centaines de milliers de patriotes volontaires pour le combattre de nouveau ? Non absolument pas en revanche, l’Algérie tel qu’on la connait il faudra lui dire adieu. Les Kabyles par exemple qui ont tout simplement constitué le fer de lance de la résistance à l’islamisme armé dans les années 90 vous pensez qu’il referont chose ? peut être mais exclusivement au profil de la Kabylie. Tout le grand sud la moindre déstabilisation de grande ampleur ^tout simplement se détacher de l’état algérien et avec son pétrole et ses minerais qu’il pourrait proposer à des puissances prédatrices et allez trouver des algériens qui seront volontaire pour aller se faire tuer à 2000 km de chez eux surtout face à un ennemi puissant.
    Il faut réformer l’école d’une façon très profonde si on veut sortir du brasier islamo-terroriste, il faut lui lui jeter de l’eau d’une façon abondante et l’éteindre jusqu’à sa dernière braise.




    0



    0
    Anonymous
    10 novembre 2016 - 20 h 57 min

    Hommages à notre armée
    Hommages à notre armée courageuse, l’A.N.P,

    Une armée disciplinée,organisée, professionnelle, et structurée(la 2ème en Afrique, après l’armée égyptienne)

    Nous souhaitons qu’elle aide l’Algérie dans sa grave crise politique
    (luttes féroces des clans maffieux de l’argent mal acquis, pour le pouvoir, et les richesses de l’Algérie),
    Sa grave crise économique, financière, et sociale

    Et dans la mesure de ses capacités, et des ses possibilités,
    (Elle en a suffisamment l’organisation, les moyens, et les ressources,pour relever, à nouveau, les grands défis)
    A reconstruire les ceintures, et les barrages verts de nos montagnes, de nos bassins versants
    De nos plaines, de nos steppes, et de nos déserts fortement dégradés par les érosions de terrains,
    Et des feux (nos chaines de montagnes, et bassins versants de l’Atlas Tellien , et Hauts Plateaux),
    De l’élevage illégal, jusqu’à devenir, parfois, criminel ( la steppe ),
    et l’avancée dangereuse des dunes de sable ( sur des milliers d’hectares de la steppe, et de l’atlas saharien)
    La désertification progressive, et dangereuse de l’Algérie dans les prochaines années

    L’armée algérienne, l’A.N.P, ait de son devoir, aussi, de défendre son peuple pacifique,paisible, et sage
    Et de se ranger à ses cotés
    Dans les moments difficiles que vit l’Algérie, et son économie de rente pétrolière, complétement déséquilibrée
    Et surexploitée (dépouillée) par une petite puissante minorité de nouveaux riches, et très opportunistes
    Qui ont fait main basse sur l’économie, sur les finances, et surtout sur le commerce extérieur (Import-Import)




    0



    0
    OMAR
    10 novembre 2016 - 19 h 20 min

    OUYAHIA AVAIT DECLARE LES
    OUYAHIA AVAIT DECLARE LES ANNEES 2000 QUE LES TERRORISTES SONT FINIS….

    J ESPERE QUE CETTE TRAQUE DES TERRORISTES MENEE PAR NOTRE ARMEE

    SE TERMINERA BIENTOT VU NOS IMMENSES FRONTIERES ET LES CONLITS CHEZ NOS VOISINS….

    PAR LES FAUTES DES POLITIQUES NOTRE ARMEE EST RESTEE MOBILISEE DEPUIS LES ANNEES 90/

    NOUS AURIONS PU EVITER TOUS CES DEGATS S IL Y AVAIT DE LA CLAIRVOYANCE CHEZ LES POLITIQUES…

    go




    0



    0
    Y-en-a-marre !!!
    10 novembre 2016 - 18 h 44 min

    Ya tonton le général de corps
    Ya tonton le général de corps d’armée Ahmed Gaïd-Salah, çà m’étonnerait que «le terrorisme ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir». Vous dîtes tous çà , toi, le FLN, le RND, le MPA, le PT et l’UGTA depuis plus 14 ans alors que chaque jour que Dieu fait on lit dans la presse que des casemates ont été découvertes et détruites, que des terroristes islamistes ont été tués ou arrêtés, que des familles entières (hommes, femmes, enfants) de terroristes islamistes vivent encore dans les maquis, que des militaires ou des gendarmes meurent toujours sous des bombes artisanales et dans des embuscades, etc… etc… . Et en plus ce ne sera jamais fini, puisque vous avez décidé toi, le pouvoir politique et les vrais décideurs au sein de l’armée, d’autoriser les anciens du FIS a se refaire une virginité politique et judiciaire, a être autorisés à re-créer un parti politique et à être amnistiés de tous leur crimes ! Alors tonton Ahmed Gaïd-Salah , qui peut te croire ????? Laisse-nous tranquille ya tonton , on en a entendu d’autres !!




    0



    0
      Retour à Tizi
      10 novembre 2016 - 19 h 49 min

      La lutte anti-terroriste est
      La lutte anti-terroriste est bel et bien réelle et très éfficace depuis quelques temps. Vous vouler éradiquer le terrorisme sans détruire de casemates, sans arrêter des terroristes, sans les blesser? Et que vient faire l’UGTA dans la lutte anti-terroriste? Quant à cette rengaine des vrais décideurs qui se trouverait au sein de l’armée, elle a fait son temps parmis les algériens.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.