Khelil : vers une nouvelle offensive ?

Par R. Mahmoudi – Après une longue éclipse, l’ex-ministre de l’Energie fait son retour cette semaine sur la scène médiatique à travers l’émission économique de la chaîne de télévision Dzaïr News, dont il était l’invité. Très serein comme d’habitude, Chakib Khelil répond avec enthousiasme à toutes les questions inhérentes à la situation induite par le choc pétrolier et n’hésite pas, en expert, à prodiguer ses conseils en matière de gestion macroéconomique, mais évite soigneusement de faire la moindre allusion à la situation politique. Il faut dire que depuis sa fameuse tournée des zaouïas qui a soulevé une tempête, en avril dernier, Chakib Khelil a poursuivi ses prestation médiatiques, mais en se réfugiant dans des conférences sans attrait, avant de faire une longue traversée du désert aux Etats-Unis. 

Sa dernière apparition en date remonte à la mi-août, où il a accordé notamment une interview téléphonique à la chaîne de télévision américaine Bloomberg TV. Entretemps, celui qui est montré comme le symbole de la corruption en Algérie, s’est attelé quotidiennement à travers sa page Facebook à revenir sur son bilan à la tête du ministère de l’Energie et des Mines entre 1999 et 2010, pour louer les résultats obtenus sous son règne, et prétend détenir la solution aux problèmes que traverses l’Algérie, mais sans jamais avouer des ambitions politiques précises comme le laissait entendre son périple à travers les confréries religieuses. Une attitude qui n’a pas manqué d’intriguer les observateurs de la scène nationale et de semer des doutes sur les intentions réelles de son retour au pays.

Cette apparition de l’ancien homme de confiance du chef de l’Etat intervenait au moment où l’affaire Saipem-Sonatrach connaissait de nouveaux rebondissements, avec la comparution annoncée de l’ex-patron du géant pétrolier ENI devant la justice italienne. Si Chakib Khelil continue à nier toute implication dans cette affaire de pots-de-vin, Farid Bedjaoui, en fuite depuis quatre ans, est néanmoins cité parmi les principaux accusés. 
Il s’est avéré que ce retour aux Etats-Unis était un simple intermède que Chakib Khelil compterait mettre à profit pour rebondir sur la scène à l’approche des prochaines joutes électorales qui s’annoncent cruciales.

Il restera à savoir quel rôle il peut encore jouer dans une conjoncture qui connaît un chamboulement important après le départ d’Amar Saïdani, dont les sorties contre l’ex-chef du DRS coïncidait curieusement avec le retour de Chakib Khelil au pays.

R. M.

Comment (16)

    BOUARIF-AURES
    19 novembre 2016 - 23 h 49 min

    LE VOLE EST UN DRONE
    SAIDANI LE VOLEUR ET CHAKIB KHLAHAÂ FINANCIER DU CLAN !!!
    Tous les larbins de pseudos journalistes Algérien des Télévisions Ennahar et son Hideux Hafsi Ahmed, Achourrouk TV et les télé du Clan Canal Algérie, la 3, Numidie, et j’en passe, toutes ces Cornes muses, instrument et moyen pour mieux exercer le métier de SAIDANI DRABKI, les voila devant les fais accomplis, et sans oublier le Sinistre Journaliste « HAFSI AHMED » porte parole du Clan, qui a essayé de salir Louisa Hanoune avec des pseudos preuves contre ELLE, mais en réalité, rien de rien, ils, ‘LE CLAN), se serve de ces boîtes de conserves une fois vidées de leurs substances, elles seront jetées à la décharges de l’Histoire pour servir au Clan de Oujda, comment des hommes et des femmes, pétries de cultures et de savoir, mais pas intelligents, un QI, vidé du cerveau sous oxygène et quelques billets de banque usés par la sueur des salariés volés, martelés et humiliés, ne parlant pas de nos Glorieux Martyrs assassinés par 4 X 5 ans = 20 ans de pouvoir oligarchique et dictateur, tout ce beau monde partira un jour de la surface de la terre en laissant une tache noire indélébile sur passé et leurs enfants payeront le prix de leur trahison contre leur peuple et le Pays, chaque chose à une fin, lorsque nous regardons ces chaines de Télé c’est vraiment que ces pseudos journalistes sont une monnaie de singe entre les mains de ceux qui détiennent le pouvoir en Algérie, ils ont vendu leur âme au diable contre la volonté de leur peuple sans cette nargue humaine, est indigne du nom et de leurs origines, je les compares aux sionistes qui trans-actionnent sur tout ce qu’il leur rapporte que la merde embaumée de parfum d’être riche et avoir un Appartement comme Saidani, Sellal et j’en passe, la terre elle a enfanté des vrais hommes et de vrais femmes dignes, mais hélas aussi des sous hommes et sous femmes, qui mangent dans toutes les gamelles du pouvoir !!!
    Cordialement: Un Algérien des montagnes des AURES !!!




    0



    0
    ishmul2020
    17 novembre 2016 - 20 h 46 min

    Stop hubbing
    Alors tu es de retour tu devrais t’éclipser une fois pour toute sur tous les plans car en effet tu avais porté préjudice à la nation algérienne depuis que tu occupait la fonction du Ministre de L’Energie.




    0



    0
    Aicha Benguendouze
    16 novembre 2016 - 10 h 44 min

    Khelil : vers une nouvelle
    Khelil : vers une nouvelle offensive ? Un peu de dignite monsieur Chakib Khelil…..!!!!




    0



    0
    OMAR
    15 novembre 2016 - 22 h 07 min

    QU’IL AILLE VOIR TOUS LES
    QU’IL AILLE VOIR TOUS LES MARABOUTS

    TOUS LES IMAMS

    TOUS LES CURES

    TOUS LES RABINS

    IL NE SERA JAMAIS LAVE DE TOUT SOUPCON !!!

    CHEZ NOUS SON DOSSIER PEUT DORMIR

    MAIS CE SONT LES ITALIENS ET AUTRES QUI LE FONT JAILLIR!!!

    QQE SOIT X TU SERAS TOUJOURS MAL VU !!!

    CHERCHER A NAVIGUER DANS UNE MER POLLUEE C EST S ENGLOUTIR!!

    GO




    0



    0
    New kid
    15 novembre 2016 - 9 h 38 min

    Pour quelques dollars de plus
    Le retour de khelil n’est pas la renaissance du phénix. Ayant mis tous ses œufs dans le même panier, c.a.d. au nom de son épouse et à Panama, un divorce pendant, looms over his head. Il est de retour pour glaner quelques « fistful of dollars » et retourner au Texas sans passer par la case de Départ et avec sa carte de sortie de prison (par décret), libre de sortir du territoire national.




    0



    0
    moi
    14 novembre 2016 - 20 h 55 min

    gestionSH
    Comment un ministre peut-il être en même temps être PDG s’il n’y avait pas du louche




    0



    0
    moi
    14 novembre 2016 - 20 h 50 min

    gestionSH
    Comment un ministre peut-il être en même temps être PDG s’il n’y avait pas du louche




    0



    0
    Erdt
    14 novembre 2016 - 16 h 18 min

    M Mahmoudi,posez seulement la
    M Mahmoudi,posez seulement la question: pourquoi en 12 ans avec 800 milliards$, très puissant ami du président ce monsieur khelil n’a pas construit une seule raffinerie et nous fait importer de l’essence depuis des années!! C ça son incompétence entre qutres. Nous dans les années 70 nous avons construit raffineries et complexes pétrochimiques,sonatrach et ses filiales de services aux puits…. Et tant d’autres réalisations! Clouez lui le bec avec ça svp. En dehors de ses démêlés avec la justice.




    0



    0
      Hamlaoui
      14 novembre 2016 - 17 h 02 min

      Raffinerie de Tiaret
      Pourquoi le projet de Raffinerie de Tiaret (10 à 15 Millions de tonnes) a été abandonné ?




      0



      0
        AMAR MOKHNACHE
        15 novembre 2016 - 18 h 51 min

        IMPUNITE
        C EST TOOUJOUR CETTE HISTOIRE D IMPUNITE QUI PERMET DE TOUT FAIRE ET DE NPAS ETRE RESPONSABLE!!! il etait pdg et ministre et il a reussi a faire admettre a tout le monde que c est le DG qui a tout foutu…il est de retour il sera candidats aux legislatives il sera probablement elu et serait designe PRESIDENT DE L APN OU DU SENAT..c est a dire pas trop loin de la decision….




        0



        0
      ALGERIEN Libre
      18 novembre 2016 - 18 h 55 min

      Coment
      Très bien dit mon ami, étant moi même un ancien pétrolier actuellement en retraite. C’est une question fondamentale vraiment a poser ace COCO d’ex Ministre et ex PD-g, comment se fait-il avec la bahbouha de plus 800 milliards de $ il n’a pas pensè une seule fois à construire plusieurs raffineries sachant pertinemment que la situation de la consommation iras crachendo d’un cotè et puis EL BLED aurait pu placer à l’export tous les excédents des résidus et dérivés et L’ÉTAT aurais gagnè sur tous les tableaux (Création de nouveaux emplois etc..) Mais au moment où il était en poste, ses décisions qu’il a prise il s’est occupé beaucoup plus comment faire du TRABENDO qu’autre CHOSE d’utile au pays des BORGNES




      0



      0
      ALGERIEN Libre
      18 novembre 2016 - 19 h 11 min

      Coment
      Très bien dit mon ami, étant moi même un ancien pétrolier actuellement en retraite. C’est une question fondamentale vraiment a poser ace COCO d’ex Ministre et ex PD-g, comment se fait-il avec la bahbouha de plus 800 milliards de $ il n’a pas pensè une seule fois à construire plusieurs raffineries sachant pertinemment que la situation de la consommation iras crachendo d’un cotè et puis EL BLED aurait pu placer à l’export tous les excédents des résidus et dérivés et L’ÉTAT aurais gagnè sur tous les tableaux (Création de nouveaux emplois etc..) Mais au moment où il était en poste, ses décisions qu’il a prise il s’est occupé beaucoup plus comment faire du TRABENDO qu’autre CHOSE d’utile au pays des BORGNES




      0



      0
    lhadi
    14 novembre 2016 - 13 h 56 min

    La jeunesse Algérienne !!!
    Que l’escroquerie médiatique se mette en branle pour mettre au diapason ce marocain de naissance qui pense surtout à changer sa réalité avant celle de son pays adoptif, n’a rien de surprenante.

    La vérité des faits atteste que cet escroc de haut vol a eu son salut grâce à un vice de forme judiciaire et à ses accointances avec les architectes de la république de copains et de coquins.

    Si des esprits s’étiolent dans des fantasmagories c’est parcequ’ au jour d’aujourd’hui, dans notre société de connivence, du déni des réalités, n’émerge aucun leader charismatique, honnête et vrai républicain. Un enfant de l’Algérie qui sache tisser un lien avec le peuple et donner force à un slogan évident qui éveille la conscience de la jeunesse Algérienne qui, en ce temps difficile pour la nation algérienne, se détourne du cadre institutionnel, économique et social.

    Au lieu de se focaliser sur un point de détail, Il importe, à mon sens, de faire en sorte qu’une insurrection des consciences se fasse pour que la jeunesse algérienne médite, s’inspire de la bonne et exaltante tranche de notre histoire dont la source a été : Courage ! Détermination ! Patriotisme !

    Dans son allégorie des métaux, Platon classe les hommes en groupes d’or, d’argent et de plomb. La jeunesse Algérienne, laissée en friche par un pouvoir autiste, est de l’or pur.

    Cette jeunesse qui veut vivre son temps, bâtir son avenir tout en bâtissant l’avenir du pays, a de l’or dans sa brillante intelligence, de l’or dans sa chaleur et son humanité, de l’or dans sa tolérance et sa générosité, de l’or dans sa loyauté et son abnégation infaillibles.

    La jeunesse Algérienne a toutes les qualités et les compétences appropriées pour organiser, diriger notre pays vers une voie nouvelle conforme aux intérêts du peuple et de la nation.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
    lhadi
    14 novembre 2016 - 13 h 53 min

    La jeunesse Algérienne !!!
    Que l’escroquerie médiatique se mette en branle pour mettre au diapason ce marocain de naissance qui pense surtout à changer sa réalité avant celle de son pays adoptif. n’a rien de surprenante.

    La vérité des faits atteste que cet escroc de haut vol a eu son salut grâce à un vice de forme judiciaire et à ses accointances avec les architectes de la république de copains et de coquins.

    Si des esprits s’étiolent dans des fantasmagories c’est parce, au jour d’aujourd’hui, dans notre société de connivence, du déni des réalités, n’émerge aucun leader charismatique, honnête et vrai républicain. Un enfant de l’Algérie qui sache tisser un lien avec le peuple et donner force à un slogan évident qui éveille la conscience de la jeunesse Algérienne qui, en ce temps difficile pour la nation algérienne, se détourne du cadre institutionnel, économique et social.

    Au lieu de se focaliser sur un point de détail, Il importe, à mon sens, de faire en sorte qu’une insurrection des consciences se fasse pour que la jeunesse algérienne médite, s’inspire de la bonne et exaltante tranche de notre histoire dont la source a été : Courage ! Détermination ! Patriotisme !

    Dans son allégorie des métaux, Pllaton classe les hommes en groupes d’or, d’argent et de plomb. La jeunesse Algérienne, laissée en friche par un pouvoir autiste, est de l’or pur.

    Cette jeunesse qui veut vivre son temps, bâtir son avenir tout en bâtissant l’avenir du pays, a de l’or dans sa brillante intelligence, de l’or dans sa chaleur et son humanité, de l’or dans sa tolérance et sa générosité, de l’or dans sa loyauté et son abnégation infaillibles.

    La jeunesse Algérienne a toutes les qualités et les compétences appropriées pour organiser, diriger notre pays vers une voie nouvelle conforme aux intérêts du peuple et de la nation.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
    selecto
    14 novembre 2016 - 12 h 27 min

    La place de cet escroc et
    La place de cet escroc et ceux qui l’ont aidé à fuir et revenir et dans un camp de travaux forcés au Sahara.




    0



    0
    DALINDA MAY
    14 novembre 2016 - 9 h 23 min

    Khelifi ans comme en prison,
    Khelifi ans comme en prison, revenons vers nos valeurs




    0



    0

Les commentaires sont fermés.