Tizi Ouzou : les indemnités des retraités de l’ENIEM versées à partir de novembre en cours (responsable)

Les indemnités de départ à la retraite réclamées par des travailleurs de l’entreprise nationale des industries électroménagères (ENIEM) de Oued Aïssi (Tizi Ouzou) seront versées à partir de ce mois de novembre, a-t-on appris lundi du Président directeur général de l’entreprise.

Une réunion de travail ayant regroupé en fin de semaine écoulée les représentants des retraités et le P-DG du groupe ELEC-El-Djazaïr auquel l’ENIEM est affiliée, a abouti à la signature d’un accord consistant à verser les dus en tranches sur une durée de six mois, a expliqué Ouamar Boudiaf. Le premier versement sera effectué à la fin de mois de novembre en cours au profit de 40 retraités sur les 280 touchés par le problème et l’opération se poursuivra jusqu’au mois d’avril 2017, a-t-il précisé.

Satisfaits par l’engagement de la direction générale du groupe qui a décidé de consacrer une partie de sa trésorerie pour apporter un règlement définitif à ce problème qui perdure depuis novembre 2015, les retraités qui ont fermé le siège de la direction générale de l’ENIEM depuis le 10 octobre dernier ont mis fin à leur action de protestation, a-t-il affirmé.

Contacté par l’APS, le représentant des travailleurs, Rachid Benamara, a soutenu que les négociations avec le P-DG du groupe étaient «concluantes», d’où la décision du collectif de renoncer aux sit-in quotidiens observés pendant un mois devant la direction de l’entreprise. Il a rappelé qu’une première action de protestation a été organisée par les retraités en août dernier pour exiger le versement des indemnités de départ qui n’ont pas été versés pour certains depuis novembre 2015.La direction générale de l’ENIEM s’est alors engagée à régler toutes les situations en suspens avant la fin du mois de septembre 2016. L’engagement n’étant pas respecté, les concernés sont revenus à la charge en décidant d’une action ouverte qui s’est étalée sur un mois, a-t-il indiqué.

Des démarches ont été menées durant cette période auprès du ministère de l’industrie, des responsables locaux et de la direction générale du groupe ELEC El Djazaïr qui ont abouti jeudi, après concertation, à un règlement définitif du conflit opposant les retraités à leur entreprise ENIEM, a souligné Boudiaf.

Commentaires

    DARBOUKA
    15 novembre 2016 - 13 h 26 min

    En 2009, ENIEM a fait l’objet
    En 2009, ENIEM a fait l’objet d’un assainissement financier (1 de plus) de plus de 16 milliards de DA.
    Après cinq années, de nouveau dans la difficulté.
    Finalement, cette entreprise ne vit ou du moins survie que des assainissements forts coûteux.
    La rente ne peut perdurer indéfiniement.
    Retroussez vos manches et mettez vous au travail, bande de fénéant.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.