France : Takieddine entendu après ses accusations contre Sarkozy

L'homme d'affaires Ziad Takieddine. D. R.

L’homme d’affaires Ziad Takieddine était entendu mercredi par des enquêteurs après ses accusations sur la remise d’argent libyen à Nicolas Sarkozy avant la présidentielle de 2007, a-t-on appris de source policière.

Il a été placé en garde à vue à Nanterre (Hauts-de-Seine), a-t-on précisé de même source. L’ancien chef de l’Etat et son ancien directeur de campagne Claude Guéant ont démenti formellement les faits allégués par Ziad Takieddine, et leurs avocats ont annoncé des poursuites en diffamation contre l’intermédiaire franco-libanais.

Dans un entretien filmé accordé au site d’informations Mediapart, diffusé mardi, Ziad Takieddine, mis en examen dans d’autres dossiers et témoin à la fiabilité contestée, a précisé que le montant total des remises d’argent s’élevait à 5 millions d’euros.

Il s’en est pris violemment à Nicolas Sarkozy, aujourd’hui candidat à la primaire présidentielle de la droite pour 2017, dont le premier tour aura lieu dimanche prochain, auquel il reproche de vouloir briguer un nouveau mandat. «Pourquoi et comment se fait-il qu’un type comme celui-là puisse prétendre encore une fois à la présidence de la République ? Le peuple français doit réagir, ça va exploser», dit-il dans l’entretien réalisé le 12 novembre.

Ziad Takieddine a déclaré avoir remis de l’argent à deux reprises, en 2006, à Claude Guéant, lorsque ce dernier était directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur qu’était Nicolas Sarkozy, dans son bureau de la place Beauvau, puis une troisième fois, en janvier 2007, au candidat à la présidence en personne, dans l’appartement privé du ministre.

«Nicolas Sarkozy oppose un démenti formel à ces nouvelles allégations», a déclaré son avocat, Me Thierry Herzog, dans un communiqué. «Des poursuites judiciaires seront donc engagées en réponse à cette manipulation grossière», a-t-il ajouté.

Une information judiciaire contre X a été ouverte le 19 avril 2013 par le parquet de Paris sur un possible financement libyen de sa campagne en 2007. Elle porte sur les chefs de «corruption active et passive», «trafic d’influence, faux et usage de faux», «abus de biens sociaux», «blanchiment, complicité et recel de ces délits».

Ziad Takieddine avait déjà accusé Nicolas Sarkozy devant la justice ou la presse d’avoir bénéficié de largesses de Tripoli mais n’avait jamais indiqué avoir lui-même livré de l’argent.

Contacté par Le Monde, il s’est défendu d’avoir servi d’intermédiaire au financement de la campagne, affirmant avoir agi dans le cadre d’un accord de coopération étendue qui avait été scellé en 2006 entre le ministère français de l’Intérieur et la Jamahiriya (le régime de Kadhafi).

Les faits allégués par Ziad Takieddine ont déjà été évoqués en 2012 par l’ancien chef des services de renseignement et beau-frère de feu le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, Abdallah Senoussi, lors de son audition par le procureur général libyen à la demande de la Cour pénale internationale, selon Mediapart.

L’ancien dignitaire libyen y aurait affirmé avoir «personnellement supervisé le transfert» d’une somme de 5 millions d’euros «pour la campagne du président français Nicolas Sarkozy en 2006-2007», écrit le site d’information.

R. I. 

Comment (18)

    BOUARIF-AURES
    19 novembre 2016 - 23 h 09 min

    Très chers sœurs et frères
    Très chers sœurs et frères Algériens qui votent pour la primaire en France demain et la prochaine, faites bloque soudé et votez contre ce sioniste de SARKOZY et tous ceux qui le poussent entre autre la LICRA, vous payez la somme modique de 2 €, pour les frais de vote, mais, que valent 2 €, avec les insultes et humiliations qui ont étaient faites à notre pays et à son peuple courageux et toujours debout, de grâce, nous sommes dimanche il est 00H, 06 minutes faite le votre contre ce tyran et raciste hongrois et Grecque et de surcroit SIONISTE !!!
    Cordialement: Un Algérien des montagnes des Aurès !!!




    0



    0
    Sounboul
    19 novembre 2016 - 17 h 55 min

    Quel courage méttre plus de 5
    Quel courage méttre plus de 5 ans pour reconnaitre ça on n’a pas besoin dé facultés raffinées pour mettre à nu la cabale. Il avance dans les sondages l’Élysée n’est pas loin




    0



    0
      AnonymeSIi
      19 novembre 2016 - 18 h 52 min

      La prison est plus près
      La prison est plus près encore et c’est là sa place ok?




      0



      0
        Sounboul
        20 novembre 2016 - 6 h 22 min

        Ce n’est pas demain la veille
        Ce n’est pas demain la veille




        0



        0
    Saadsaid
    18 novembre 2016 - 13 h 21 min

    Bravo MR.Takieddine demeure
    Bravo MR.Takieddine demeure toujours Homme courageux a dénoncer cette vermine de corrompus de politicards DE DÉMAGOGUES qui sèment les malheurs aux pays…..




    0



    0
    Anonymous
    18 novembre 2016 - 9 h 55 min

    Pourquoi ces voyous de la
    Pourquoi ces voyous de la républic francaise ne sont jamais mis en prison malgré leurs délit grave passible minimum de quelques années de prison en général reçoivent juste un sursis???!!!! une justice a trois vitesse?




    0



    0
    Samir
    17 novembre 2016 - 10 h 35 min

    Takkieddine s’est bien avoir.
    Takkieddine s’est bien avoir. En attendant, il ne se laisse pas faire, il ne lâche pas.




    0



    0
    ERRAKLA
    17 novembre 2016 - 0 h 48 min

    VOICI UN PROTOTYPE DE CEUX
    (…) SARKOZZI A DÉPENSÉ CET ARGENT. VOUS N’AVEZ PAS HONTE . CELA NE VOUS EST JAMAIS VENU À L’IDÉE QUE CET ARGENT APPARTIENT AU PEUPLE LIBYEN DE CE VOUS ÉTIEZ UN COMPLICE EN PUISSANCE ET UN CORROMPU CONDAMNABLE AU PLUS HAUT DEGRÉ.




    0



    0
    Anonymous
    16 novembre 2016 - 20 h 57 min

    INFO (RT)

    INFO (RT)
    ___
    Vladimir Poutine a décidé par décret de ne pas ratifier le Statut de Rome qui établit la Cour pénale internationale. La juridiction créée en 2002 n’a jamais réussi à convaincre Moscou de son impartialité et fait l’objet de nombreuses critiques.

    La Russie a annoncé son intention de ne pas ratifier le Statut de Rome qu’elle avait signé en 2000, condition sine qua non pour adhérer à la Cour pénale internationale (CPI). Par décret, Vladimir Poutine enjoint aux autorités «d’accepter la proposition des ministres de la Justice et des Affaires étrangères russes, ainsi que de la Cour suprême de la Fédération de Russie, de notifier au secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU) [la décision d’interrompre le processus d’adhésion]».




    0



    0
      Anonymous
      16 novembre 2016 - 22 h 22 min

      Pour être plus précis,
      Pour être plus précis, Poutine a demandé officiellement le retrait définitif de la signature de son pays aposée sur les documents (traité et annexes), rendant ipso facto la ratification du-dit traité sans objet. Comment on dit en russe == »da rguez » ?




      0



      0
        Illetre
        17 novembre 2016 - 14 h 04 min

        Da Rguaz en russe c’est : он
        Da Rguaz en russe c’est : он человек ( On Tchelovek)




        0



        0
          Anonymous
          19 novembre 2016 - 16 h 01 min

          Merci, khoya (lol)
          Merci, khoya (lol)




          0



          0
    HANNIBAL
    16 novembre 2016 - 19 h 35 min

    Revenez au chiffre réel = 50
    Revenez au chiffre réel = 50 million d’euros et c’est peu d’après Saif el Islam Kadhafi..5 millions juste argent de poche pour Guéant sans compter les autres lécheurs !!!!!!




    0



    0
    aqil2
    16 novembre 2016 - 18 h 17 min

    le piège se resserre
    le piège se resserre doucement mais surement et Ziad Takieddinen’est qu’un element de plus à charge dans le dossier. En septembre dernier, un carnet de l’ancien ministre du pétrole libyen, retrouvé noyé dans le Danube, consignant les détails d’une série de versements au profil de Sarkozy. Le Monde qui a eu accès aux enquêtes judiciaires de financement libyen par Sarkozy, révèle comment il obligeait ses fidèles à le protéger de l’immense système délictueux qu’il avait organisait dans les années 2002/ 2012. Ce système impliquant de hautes personnalités composées de policiers, des magistrats, d’hommes d’affaires, d’intermédiaires, de diplomates, des journalistes, de personnalités de haut rang est tout une panoplie vouée à sa cause, qui lui a été et lui restent toujours fidèles. Le journal indique que cette structure informelle a été mise en place dès son arrivée au ministère de l’Intérieur en 2002, renforcé lors de son accession à la présidence de la République, leur boulot consiste à déminer les affaires susceptibles de l’embarrasser et à piéger les adversaires politiques en les déstabilisant. Le juge Serge Tournaire, après enquêtes judiciaires, a pu rassembler le puzzle et après trois ans et demi d’investigations sur le financement libyen de la campagne électorale de Sarkozy de 2007; tous ces elements ajoutés les uns aux autres, semblent lui être fatals




    0



    0
    Boucenna
    16 novembre 2016 - 18 h 10 min

    Les libanais ont toujours été
    Les libanais ont toujours été les intermédiaires d’opérations louches dans le monde arabe pour le compte de la France. Quand on lit ça, on se dit : sortons de la ligue arabe, personne n’est fiable dans cette hydre. Au lieu d’aider son pays, le mec fait du fric sale, ensuite c’est la guerre des retro-commissions non données. Aucun dans cette histoire ne vaut le mérite d’être entendu. Pourris de la tête aux pieds. Sans préjuger de ce que Dieu décidera, on peut dire que leurs actes criminels à ces deux-la, c’est l’enfer, pieds et poings liés. Bouffer maintenant, vous cramerez plus tard. Leur estomac va exploser, ils sont à sans honneur et au final la Libye détruite et des réfugiés à n’en plus finir. Des terroristes en col blanc en fait.




    0



    0
    Anonymous
    16 novembre 2016 - 18 h 03 min

    Pouah ! Politique puante.
    Pouah ! Politique puante.




    0



    0
    el mauro
    16 novembre 2016 - 17 h 59 min

    Vous croyez que le régime de
    Vous croyez que le régime de paris va se laisser faire a moins que takiedine est téléguidé par les vrais décideurs pour se débarrasser de sarko qui risque de les entraîner devant le CPI.




    0



    0
    Erracham
    16 novembre 2016 - 16 h 03 min

    Ziad est en danger pour avoir
    Ziad est en danger pour avoir ,de façon claire, dévoiler les combines du Fafaron agité de la tête et de ses acolytes.
    Dans les profondeurs de sa tombe, Khadafi doit jubiler. Sa mort n’aura pas été vaine. Celui qui a ordonné son exécution est en voie de passer le reste de ses jours dans un cachot pour méditer son crime. Ils seront nombreux à vouloir faire taire Ziad. Voilà comment fonctionne cette république que l’ont dit exemplaire, comment ceux qui chantent les vertus de la démocratie l’escamotte et se comportent comme de vulgaires voyous. Et dire qu’ils osent faire la leçon aux autres. Que ceux qui vivent par le glaive, périssent par le glaive; ce ne sera que justice!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.