Un journaliste-taupe sabote une conférence à Marseille sur le numérique algérien

Une vue de la Semaine économique de la Méditerranée qui s'est tenu à Marseille. D. R.

A Marseille, du côté des initiés qui ont assisté à la conférence en début de ce mois sur l’innovation numérique algérienne, organisée par la Caci France (Chambre algérienne de commerce et d’industrie) dans le cadre de la Semaine économique de la Méditerranée, la colère reste encore vive à l’endroit d’un des journalistes qui ont «couvert» l’événement. En cause, un article de ce dernier, «mensonger, tendancieux et où la mauvaise foi contre l’Algérie a dépassé dangereusement l’erreur d’appréciation», nous confie un cadre français qui a assisté la Caci dans cette louable initiative. Déficit de professionnalisme ou coup bas de barbouze contre les intérêts algériens ? Algeriepatriotique revient sur l’événement marseillais. La rencontre, qui a su confirmer sans complaisance l’extraordinaire potentiel algérien dans le domaine du numérique et du développement durable, n’a visiblement pas arrangé les affaires de certains lobbies. D’ailleurs, les témoins qui nous ont rapporté l’incident ayant contrarié la sérénité scientifique du débat ont comparé l’irruption de ce «confrère», directeur d’un site sans grande audience, à une véritable opération commando. «Fébrile, agressif et accusateur sans qu’aucune raison objective n’explique son acharnement à contredire la réalité exposée par des conférenciers maîtrisant leur sujet.»

Ainsi, on apprend que ce journaliste indélicat ne s’est pas contenté de noircir le tableau dans son compte-rendu malhonnête, publié sur son site d’information. Il aurait d’abord perturbé le déroulement de la conférence en intervenant de façon anarchique et en commentant les interventions sans aucun respect des règles élémentaires du journalisme. Se permettant même de ridicules affirmations techniques erronées, ce journaliste aurait été particulièrement virulent en voulant intimider les conférenciers surpris par autant d’adversité chez un compatriote, et en terre étrangère par-dessus le marché !

Le conférencier algérien reste perplexe ; il ne comprend pas pourquoi un journaliste ose déformer à ce point la réalité et opposer des opinions légères à des expertises sérieuses. «Ce journaliste a dit qu’on était hors sujet, en parlant de Datacenter. C’est lui qui était hors sujet, car le sujet de tout l’événement de la Semaine économique méditerranéenne pour le numérique était les Datacenter. (…) Il y a une étude de Choiseul NRJ Index qui date de cette année et qui classe l’Algérie comme étant le premier pays africain, 32e mondial et 9e pays mondial en termes de qualité du bouquet énergétique. Plus encore, le centre aérospatial allemand (DLR), en partenariat avec l’Algérie, a fait une étude qui démontre que l’Algérie a un potentiel, et ce, uniquement sur l’énergie photovoltaïque, de 13 térawatts/heure, soit quatre fois la consommation de toute l’Union européenne. Plus encore, le potentiel d’insolation est de 2 500 à 3 900 heures par an. Avec ces chiffres, on est capable de fabriquer sur un panneau solaire d’un mètre carré, 7 kilowatts. En construisant un Datacenter, avec un mètre carré de photovoltaïque, on alimente deux étages d’un mètre carré pour un Datacenter en Algérie. Et si on met cette énergie la journée, puisqu’il y a le soleil, le soir, on alimente le tout en gaz, et cela te crée la minute énergétique la moins cher au monde.»

Mais la performance intellectuelle du talentueux manager d’une entreprise algérienne spécialisée dans l’intégration et le développement de services de télécommunications n’a pas été du goût de ce journaliste, qui a accusé le conférencier algérien de «tromper les gens», tout en brossant dans le sens du poil en reprenant mot à mot l’intervention du représentant marocain dans son article paru sur son site proche des sphères d’influence françaises.

Ni la description pragmatique du potentiel algérien ni les références aux études rigoureuses, comme celle d’IDC Empirica ou celle du centre aérospatial allemand DLR, en partenariat avec l’Algérie, n’ont pu convaincre ce «confrère» en embuscade.

Un autre témoin qui a observé l’agitation de l’émissaire du site «algérien» note que ce dernier a commencé à s’exciter lorsque l’intervenant algérien a évoqué l’exigence d’une coopération internationale «sans domination». Si bien qu’il soit permis de s’interroger sur les commanditaires qui ont demandé à ce journaliste de casser l’image de l’Algérie, en sabotant sa promotion à travers de brillants chefs d’entreprise. Des Algériens patriotes qui auraient réalisé, selon ce journaliste, une «mauvaise vente promotionnelle à la SEM de Marseille» quand notre confrère-taupe aurait su, lui, bien se vendre pour effectuer la sale besogne contre son pays et faire preuve d’aplat-ventrisme devant les orateurs dépêchés à Marseille par le Makhzen.

Akli Tira

Comment (81)

    Dourio
    20 novembre 2016 - 10 h 57 min

    Bonjour

    Bonjour
    Je ne suis plus étonné par tout ce que fait notre voisin de l’ouest pour ne pas le nommer et ce sous les ordres des hautes autorités du makhzen et sous le patronnage de leurs majesté pour nuire , salir, et discréditer L’Algerie dans le monde et et surtout en Afrique nouveau terrain de jeu de (Mohammed VI) ou son tuteur Flambie 1er de France et son conseiller azoulay sioniste affiché lui ont conseillé que le meilleur angle d’attaque contre l’Algerie sera plus précisément l’Afrique de l’est conquérir cette region pour atteidre et affaiblir le pays voisin de l’est il les a cru la preuve il a sillonné l’Afrique de l’est on promettant des milliards (il ne les a pas)d’investissement a ces pays pauvre et prêt a croire aux mirages il vient de trébucher en Afrique de l’ouest en Éthiopie ou il a été recu comme un vulgaire ministre avec sa maquette OCP usine d’engrais qu’il voulait offrir en contre partie de rejoindre les anti RASD il a recu un refus catégorique le vrais visage de ce royaume c’est le chantage,la corruption et j’en passe rappeller vous la corruption des 2 journalistes francais qu’il a corrompus ensuite piégés et balancés un double visage ce roi , tout ce qui leurs arrive c’est le voisin de l’est tout récemment l’affaire Saad LAmdjarade le jour de son arrestation pour viol à Paris son avocat a déclaré un coup monté par L’Algerie (après instrutions recus) de Rabat que dieu nous proteges de ces infâmes et jaloux.




    0



    0
      Frv
      22 novembre 2016 - 10 h 48 min

      Et la ponctuation?
      Et la ponctuation? Complètement illisible. ..




      0



      0
    Vortex
    20 novembre 2016 - 2 h 40 min

    ici c’est une secte de zombis
    ici c’est une secte de zombis pas une communauté de citoyens raisonables




    0



    0
    BROBRO
    20 novembre 2016 - 1 h 52 min

    cet evenement a été
    cet evenement a été certainemen filmé. vous auriez dù, par honneteé intelectuelle, nous donner le lien!!!




    0



    0
    No boutef
    20 novembre 2016 - 1 h 04 min

    Potentiel oui on l’a.Mais pas
    Potentiel oui on l’a.Mais pas de gouvernement solide,un President sur fauteuil absent ,comment voulez vous avancer .




    0



    0
    Anonymous
    19 novembre 2016 - 21 h 19 min

    C’est quoi ça encore!
    C’est quoi ça encore!




    0



    0
    BISKRA
    19 novembre 2016 - 21 h 14 min

    Bonjour et Salam allaykoum,

    Bonjour et Salam allaykoum,
    L a peur de la France, c’est que l’Algérie devienne un Datacenter pour l’Afrique. C’est une guerre de sauvegarde de l’information qui aide dans les manœuvres géopolitique et géoéconomique.
    Nous possédons les compétences à l’intérieur et à l’extérieur de l’Algérie.
    Depuis quelques années la France vend que le territoire Français est un très bon Hub entre l’Europe, l’Amériques, l’Afrique et le moyen Orient. Pour cela, il faut regarder la carte des deployement des câbles sous marins par la France et relier vers elle. (http://www.submarinecablemap.com/)
    D’autre part, elle possède le plus grand parc nucléaire nécessaire pour l’alimentation des Datacenter.
    Pour toutes ces raisons, il y’a une guerre sous terraine pour obtenir le contrôle de l’information.
    L’enjeu essentiel c’est la consommation d’énergie pour les Datacenter. Et l’argument essentiel et le développement durable qui ont faveur pour l’Algérie dont l’installation des panneaux photovoltaïque. Je vous rappel que l’Algérie a construit à l’époque du président Boumediene un consortium à mascara pour les panneaux photovoltaïque. Est-ce que c’était une stratégie de Boumediene à l’époque ?
    D’autre part, la terre arable représente 20% de l’Algérie mais le reste des 80% des 2,4 million Km² doit être utilisé dans la fabrication de l’énergie gratuite pour l’économie algérienne.
    Nous avons des atouts et c’est une force géopolitique et géoéconomique mieux que la fabrication d’une voiture made in Algeria (On peut dire c’est un plus).
    Avec l’installation d’un Datacenter, l’Afrique restera toujours avec nous à jamais.




    0



    0
    Le Tlemcenien
    19 novembre 2016 - 17 h 50 min

    un des commentateurs a donné
    un des commentateurs a donné un lien intéressant sur le mapping de l’énergie solaire au niveau mondial, je m’en suis servi pour chercher la carte du mokok. On comprend bien maintenant l’affolement des mokokos sur ce site, le pic de l’énergie solaire de la narcomokokos est située dans le Sahara Occidental. Voilà pourquoi ils ont dépeché un traitre algérien pour saboter la conférence de marseille qui voudriat dire que la narcomonarchie est bien meilleure que l’Algérie: http://solargis.com/assets/graphic/free-map/GHI/Solargis-Morocco-GHI-solar-resource-map-en.png




    0



    0
    Jean_Boucane
    19 novembre 2016 - 17 h 17 min

    Ce journaliste ne sait plus
    Ce journaliste ne sait plus sur quel pied danser… car il critique l’Algerie puis dans son émission politique il a admis que le Maroc c’est survendu par rapport a ce que s’était vraiment… va comprendre!




    0



    0
    anti-khafafich
    19 novembre 2016 - 16 h 39 min

    le nom de son site de
    le nom de son site de pacotille en dit long sur ceux qui sont derrière ce traître : m…com——————-tous ceux qui nou parlent de maghreb ne sont pas Algériens mais juste des traitres qui veulent effacer notre culture multimillenaire et nous coller une culture mokoko, la culture la plus répugnante sur terre




    0



    0
    Mokrane
    19 novembre 2016 - 16 h 37 min

    C’est certainement un agent
    C’est certainement un agent du Makhnez detenant un passeport algerien puisque ca existe et sont paye pour faire du grenouillage contre tout ce qui est algerien.




    0



    0
    Anonyme
    19 novembre 2016 - 15 h 48 min

    Ce journaliste sans doute
    Ce journaliste sans doute mandaté par la féodale narcho-monarchie marocaine sous protectorat français, les organisateurs de la rencontre de Marseille auraient du le jeter dehors dès qu’il a commencé à s’agiter. Il aurait ainsi continuer à aboyer tant qu’il aurait voulu, bref comme tout marokelb qui se « respecte ». Mais dehors. Merci AP de ne pas censurer.




    0



    0
    algerien_patriote
    19 novembre 2016 - 15 h 16 min

    il n’est nullement algérien
    il n’est nullement algérien et même son site pue le « makhnez » puer = makhnez. pléonasme?




    0



    0
    ghanem eL bejaoui
    19 novembre 2016 - 14 h 41 min

    mais il faut le denoncer cela
    mais il faut le denoncer cela saparente a de la trahison




    0



    0
    Sami
    19 novembre 2016 - 14 h 39 min

    C’est connu de longue date
    C’est connu de longue date.Les français sont toujours à l’affût de tout ce qui émerge comme positif de notre pays pour le saborder.
    Tout comme les islamistes qui ont pour mission de nous maintenir dans l’ignorance en nous étouffant d’une religion complètement dévoyée et aux antipodes de notre islam ancestral,tolerant et tourné vers le modernisme,les français
    veillent au grain afin que nous restions ces petits indigènes ignares,violents et incapables de se prendre en charge.
    Dans les années 80,ils ont sabordé un grand projet « EL PASO«  qui devait nous prémunir des fluctuations du petrole .Le sabotage fut mené avec la complicité de Larbi Belkheir chef de la présidence du temps de Chadli .Belkheir a toujours oeuvré pour les intérêts de la france.




    0



    0
    amar
    19 novembre 2016 - 13 h 48 min

    Qui est ce journaliste /
    Qui est ce journaliste /




    0



    0
      Erracham
      19 novembre 2016 - 14 h 09 min

      Est-ce vraiment un
      Est-ce vraiment un journaliste? La profession de journaliste est noble tant qu’elle pratiquée dans les règles de l’art. Sinon, nous avons affaire à de prétendu journaleux sans foi, ni loi, ni conscience, ni personnalité. Ils ne sont que des plumitifs, mercenaires de la plume qui offrent leurs services contre avantages, enfin de vraies p…. de l’information. Ceux-là n’ont droit à aucun respect et celui dont on parle ne fait pas exception. Ignorons jusqu’à son existence.




      0



      0
    DR
    19 novembre 2016 - 13 h 40 min

    Cet article représente un
    Cet article représente un grand moment de journalisme d’investigation.

    Aucun nom, aucune source, un style décousu, une compréhension du sujet très approximative. Bref, vous avez rendu le journaliste perturbateur ympathique.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.