France : nette victoire de Fillon et retraite de Sarkozy

François Fillon et Alain Juppé. D. R.

Double coup de tonnerre dès le premier tour de la primaire de la droite : François Fillon est arrivé largement en tête, loin devant Alain Juppé, son adversaire au second tour dimanche prochain. Nicolas Sarkozy, sèchement éliminé, s’est retiré de la vie politique. Revenu du fin fond des sondages où il était coincé il y a encore quelques semaines, l’ex-Premier ministre a recueilli un triomphal score de 44,2%, loin devant Alain Juppé (28,5%) et Nicolas Sarkozy (20,6%), selon les chiffres fournis à 00h45 par l’entité organisatrice du scrutin, portant sur plus de 3,9 millions de votants et 92% des 10 229 bureaux de vote. Malgré ce retard très conséquent, «j’ai décidé de continuer le combat», un «combat projet contre projet» contre Fillon, a affirmé le maire de Bordeaux, confronté à la surprise générale à l’hypothèse de renoncer à un second tour. Loin derrière suivent Nathalie Kosciusko-Morizet (2,5%), qui a rallié Juppé, Bruno Le Maire (2,4%), qui a appelé à voter Fillon, puis Jean-Frédéric Poisson (1,4%) et Jean-François Copé (0,3%), encore non alignés.

Arrivé en tête dans 87 départements, François Fillon réalise donc la première sensation de cette primaire. L’ancien Premier ministre, longtemps placé en quatrième position dans la plupart des enquêtes d’opinion, prend une éclatante revanche sur Nicolas Sarkozy qui l’avait ravalé au rang de «collaborateur» après l’avoir nommé à Matignon en 2007. «Une vague», «une dynamique puissante est enclenchée». «Ma campagne va encore s’accélérer, s’amplifier», a déclaré Fillon depuis son QG de campagne, avec «une pensée particulière» pour Nicolas Sarkozy qui lui a immédiatement apporté son soutien.

L’ancien président, battu d’une courte tête par François Hollande en 2012, sorti de sa retraite en 2014, subit l’une des plus retentissantes défaites de sa carrière : celui qui avait prédit un «blast» après son entrée en campagne est éliminé dès le premier tour d’un scrutin organisé par son propre parti, dont il avait reconquis la présidence en 2014. «J’ai beaucoup d’estime pour Alain Juppé mais les choix politiques de François Fillon sont plus proches (…) Je voterai François Fillon», a annoncé Sarkozy dans une déclaration teintée d’émotion depuis son QG.

L’ancien président a également demandé à ses électeurs de «ne jamais emprunter la voie des extrêmes» pour la présidentielle 2017, ciblant le Front national, et a annoncé à mots couverts son retrait de la vie politique : «Il est temps pour moi maintenant d’aborder une vie avec moins de passions publiques et plus de passions privées.»

Alain Juppé, longtemps donné largement en tête par tous les instituts, se qualifie finalement en distançant Nicolas Sarkozy d’environ 300 000 voix, selon les chiffres de fin de soirée. Un sondage Opinionway diffusé mardi donnait Fillon vainqueur à 54% face à Juppé (46%) en cas de duel au second tour. Un autre, réalisé par Ifop Fiducial et diffusé jeudi, donnait les deux concurrents à égalité (50-50). Mais l’ampleur de la victoire de Fillon laisse à penser que ces enquêtes sont dépassées.

R. I. 

Comment (19)

    Anonyme
    23 novembre 2016 - 15 h 38 min

    Comme dit un proverbe Arabe
    Comme dit un proverbe Arabe : Le corbeau en voulant imiter la marche de la perdrix , il a perdu sa marche . C’est ce qui et arrive au nain Sarkozy en voulant s’approprier le programme politique de TRAMP .




    0



    0
    Yaou T'hardate
    22 novembre 2016 - 6 h 44 min

    Chers concitoyens,

    Chers concitoyens,

    Il demeure indéniable que les pleurnichards algériens qui aiment « FA FA » ne cesseront de s’intéresser à sa politique.
    Mais alors pourquoi vivre en Algérie, rejoignez le club des Algériens qui sont séduits par ce pays, mais laissez-nous vivre en paix chez nous. Pourquoi favoriser les marches français plus que d’autres. A mon humble avis le marché allemand serait d’un apport indéniable quant à la prospérité de notre Grand Pays.
    Au lieu de revenir sur le passé, tout le temps à nous marteler l’histoire : on la connait . Mais par contre ce que nous ne savons pas c’est quel est le but de nous intéresser du futur president d’un autre Pays.

    Ce sont tous les mêmes….

    Please publish this comment.




    0



    0
    الهوارية..في فرنسا
    21 novembre 2016 - 21 h 27 min

    Je ne voterais jamais pour
    Je ne voterais jamais pour Fillon le catho tradi qui ignore les étrangers et leurs enfants….
    Moi, je voterais Macron c’est tout.




    0



    0
      mouatène
      23 novembre 2016 - 17 h 15 min

      pourquoi t’emmerder à ce
      pourquoi t’emmerder à ce point !!!!!! tu voteras DeGaule et c’est tout !!!!!!!!




      0



      0
    toussaint
    21 novembre 2016 - 19 h 09 min

    pour nous les Algériens la
    pour nous les Algériens la présidence francaise qu’elle soit a droite ou a gauche cela n’a aucune importance, a part pour celles et ceux qui ont des intérêts étroites dans l’héxagone.
    si j’ai un pouvoir décisionnel je cesserais toutes les relations avec l’ex colonisateur, car ce dernier préfére nos voisins de l’est et l’ouest qui sont bcp plus dociles a manier.




    0



    0
    racaille
    21 novembre 2016 - 19 h 00 min

    sarkocu mérite une retraite a
    sarkozy mérite une retraite a la prison de la santé, il prendras ses douches au karcher !!




    0



    0
    Zenba3 1er
    21 novembre 2016 - 18 h 55 min

    Le système politique français
    Le système politique français à l’instar de beaucoup d’autres est verrouillé. Il n’y a qu’à voir comment on a dégagé Sanders. Les sondeurs ne se sont intéressés qu’à une partie de l’électorat. Il y a eu 2 millions d’électeurs de gauche et d’extrême droite qui se sont rajoutés pour éliminer Sarko. Or, comme Juppé était assuré d’être là pour le deuxième tour, il fallait en toute logique voter Fillon.

    Il reste maintenant à savoir s’ils vont refaire le coup à Fillon. Je ne pense pas que les électeurs de gauche se mobiliseront massivement pour cela, mais par contre l’électorat d’extrême droite ce n’est pas sûr qu’il s’abstienne de voter pour le moins favori, c.a.d Jupé. Fillon apparait comme le candidat le plus prompt à piquer des voix au FN et le plus pire pour la gauche. Moi je suis prêt à miser trois Kopecks sur Juppé. Et les trois qui me restent sur Marine au deuxième tour des présidentielles selon la configuration des candidats à la présidentielle : Fillon, Valls-Hollande, Mélenchon, Macron, Marine, Bayrou.




    0



    0
    karcher
    21 novembre 2016 - 18 h 34 min

    sarkocu le nain, maintenant
    sarkozy, maintenant il te restes les primaires devant les tribunaux des innombrables casseroles qui trainent derriére toi, en particulier le financement occulte de la campagne électorale par el gueddafi.
    j’espére et je souhaite qu’il seras jugé par la CPI pour crime contre l’humanité.
    sarkozy dégage (…), la racaille des 93 seront ravis de t’accueillir avec les honneurs dus a ton rang (…), tu prendras tes douches au karcher.




    0



    0
    LA VERITE
    21 novembre 2016 - 18 h 18 min

    C’est dommage que Sarkozy ne
    C’est dommage que Sarkozy ne soit pas passe, maintenant il faut espérer que Marine Le Pen passe pour pouvoir expédier tous les planques Algériens dans leurs pays , et que ceux ci puisse servir leurs pays au lieu de se la couler douce en France et de critiquer l’Algérie sur Internet alors qu’ils sont bien au chaud la bas.




    0



    0
    tousaint
    21 novembre 2016 - 15 h 28 min

    ni fillon, ni hollande, ni le
    ni fillon, ni hollande, ni le pen, ni un autre ne changeas la politique francaise envers l’Algérie, la france se comporte toujours en colonisateur et en terrain conquis de l’Algérie francaise.
    c’est a l’Algérie de couper toutes les relations diplomatique, économique et autres avec la France qui réve toujours de reconquérir le paradis perdu.

    VOTEZ LE PEN, comme ca tout le monde saura a quoi s’attendre !!




    0



    0
    slam
    21 novembre 2016 - 11 h 35 min

    Bon débarras pour Sarko. Le
    Bon débarras pour Sarko. Le résultat est logique au vu des tendances lourdes de repli sur soit et d’affirmation nationaliste qui traversent le monde en ce moment. Les islamistes ont au moins réussi à réveiller les sentiments populistes et xénophobes des peuples occidentaux. C’était leur mission principale non ? Certains s’en félicitent déjà. Il faudrait peut être attendre de voir sur le terrain ce que feront ces candidats élus avant de jubiler ; Les surprises risquent d’être douloureuses. Vous croyez que Fillon est un enfant de cœur, tolérant et ouvert? Attendez de découvrir Marine Le Pen, elle fera le bonheur de tous les islamo-facistes qui s’excitent déjà à l’idée de son élection. Chacun se nourrira de l’autre comme des charognards…




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    21 novembre 2016 - 11 h 02 min

    Fillon sera l’otage du félon
    Fillon sera l’otage du félon Sarkozy, qui fait partie d’une Araignée qui a tissé une toile sans failles, je remercie Dieu d’être au pays des Ben Boulaïd, Lotfi et Ben M’Hidi, etc. Un bon point( pour Fillon, il est contre le mariage homo, ça contient une certaine idée de la civilisation humaine, mais il est otage de Qui vous savez, Sarkozy ne prend pas de retraite, il tirera les ficelles, il n’a pas filé, ce sera l’ombre à l’oeuvre… Hombré !




    0



    0
    G31
    21 novembre 2016 - 10 h 25 min

    Je suis. Heureux mes frères
    Je suis. Heureux mes frères algériens c’est bonne nouvelle pour notre pays ?!
    Le danger qui guette l algérien ne vient pas de SARKO de fait qu on le connait .
    mais le plus grand danger c est JUPE qui a Espéré être président en utilisant ses contactes avec le clan de l ouest algérien .
    La preuve dans sa dernières visite en Algerie il a prononcé un discours officiel via Oran la capital du clan de ouadjda.
    Je veux bien savoir , est ce que l Algerie n a pas de capital pour ce genre de discours ?
    Idem pour les autres officiels des grandes puissances qui choisissent ORAN ou TLEMCEN
    Pour menacer le peuple algérien .
    Vive les wilaya des Chahid vive les hommes libres




    0



    0
    TheBraiN
    21 novembre 2016 - 8 h 36 min

    Je pense que les instituts de
    Je pense que les instituts de sondage ont fini par se faire hara-kiri cette fois !!
    Comment expliqueront-ils une marge d’erreur de …..300 pour cent ??
    Cette scabreuse MAFIA politico-financière (je n’invente rien) , à savoir la judéo-maçonnerie internationale, voulait imposer une élection présidentielle avec Valls et Juppé comme « finalistes » et toute la racaille des médias et instituts de sondage ont été mis à contribution pour une vaste opération de lavage des cerveaux et de « guidage » de la « volonté populaire » vers cet « objectif » .
    Je pense , avec toute la distance nécessaire bien entendu,que les militants de gauche Français ne tarderont pas à se réveiller et à « sortir » un candidat « 100 pour cent Français » (pas dans un sens ethnique mais dans un sens politique) et virer les sionistes Valls et Juppé .
    Au fait , ils en pensent quoi les « adeptes » de la liberté d’expression et de la « presse libre » d’outre-mer devant ce scandale médiatique (tous les médias vendant l’image d’un duel Juppé-Sarkozy pour la primaire de droite) ??????




    0



    0
    OMAR
    21 novembre 2016 - 8 h 22 min

    LA TACTIQUE DE SARKO???

    LA TACTIQUE DE SARKO???

    IL ETAIT SUR D ETRE PREMIER OU SECOND PAR DEFAUT

    DONC IL AVAIT PREVU DES SUPPLETIFS TELS FILLON….. LEMAIR POUR LE SECOND TOUR!!!

    MAIS LES FRANCAIS ONT DECIDE AUTREMENT§ DONC SARKO SERA PREMIER MINISTRE AUX ACTIONS

    ET FILLON PRESIDENT AU SALON!!!!MAIS ATTENTION AU PROGRAMME MACRON!!!

    go




    0



    0
      OMAR
      21 novembre 2016 - 20 h 58 min

      CERTAINS COMMENTAIRES
      CERTAINS COMMENTAIRES CONTIENNENT DES FAUTES/PASSONS!!!

      PARMI CEUX QUI NOTENT NE COMPRENNENT PAS CERTAINES SUBTILITES OU ALLUSIONS

      LA NOTE NEGATIVE SIGNIFIE LE MANQUE DE COMPREHENSION….

      JE PENSE QUE JE DOIS ADRESSER MES COMMENTAIRES EN ARABE/FRANCAIS!!!

      ELFAHEM IFAHEM SAHBOU!!!




      0



      0
    fatigué
    21 novembre 2016 - 8 h 08 min

    bouh ! le vilain petit canard
    bouh ! (Sarkosy) est battu, il rentre chez lui la queue entre les jambes en attendant la convocation des juges pour ses casseroles.




    0



    0
    elhadj
    21 novembre 2016 - 6 h 53 min

    la liberté de choisir;la
    la liberté de choisir;la volonté de changement ;la vision d une restauration des valeurs républicaines incarnées notamment par M JUPPE ont permis aux électeurs de cette primaire de sanctionner l aventurier SARKOZY. ce qui leur permettra de designer celui qui incarnera les vraies valeurs de cette vieille démocratie




    0



    0
    à droite toutes...
    21 novembre 2016 - 6 h 37 min

    Si DIEU le veut ; il sera
    Si DIEU le veut ; il sera tout à fait normal que Fillon accéde au poste supréme de président .
    aucun gauchiste ne fera le poids devant lui , trés bonne expérience dans la politique , pratiquement n’ayant mouillé dans aucune sale affaire ( contrairement à nikolas ) , jeune par rapport à juppé …etc
    ni juppé , ni NKM , et encore moins Marine La peine ne pourra le devancer ….
    il devient clair comme l’eau de roche que Fillon sera élu président en 2017 ! et ainsi la France repassera à droite .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.