Un journaliste d’Echorouk arrêté pour apologie de Daech sur Facebook

Le journaliste d'Echorouk a été arrêté il y a deux jours, selon des sources concordantes. New Press

Le journaliste au quotidien arabophone algérien Echorouk, Abdelmounim Chitour, a été arrêté il y a deux jours par les services de sécurité, apprend-on de sources concordantes. Le journaliste et activiste est poursuivi pour apologie du terrorisme et notamment de l’organisation dite Etat islamique (Daech) sur les réseaux sociaux. Les mêmes sources ajoutent que, dans le cadre de ces investigations, les services de sécurité ont perquisitionné le domicile d’un autre ancien journaliste du quotidien arabophone algérien résidant au Qatar. Très actif sur les réseaux sociaux où il s’est spécialisé dans le prosélytisme intégriste, Abdelmounim Chitour avait, en 2015, franchi toutes les limites de l’éthique et de la déontologie journalistique, en exprimant sur sa page Facebook sa jubilation après l’exécution de l’otage jordanien par des terroristes de Daech, et dont les images avaient suscité une vague d’indignation, y compris dans les milieux religieux.

Ce journaliste a écrit sur son mur, pour justifier la méthode avec laquelle cet otage a été mis à mort par ses ravisseurs : «L’histoire se répète. L’imam Choukani a dit : Abou Bakr a brûlé à vif en présence des compagnons du Prophète Khalid Ibn Al-Walid, lui aussi, a brûlé avec le feu des apostats, de même qu’Ali, d’après le Livre des châtiments.» Et l’auteur d’instiller son commentaire vénéneux : «On a l’impression qu’Ibn Kathir (le chroniqueur, ndlr) parle des pilotes arabes apostats qui bombardent les musulmans en Irak et en Syrie. Dieu merci, vous avez assouvi notre rage contre les mécréants !» Un aperçu sur son mur nous renseigne que ce jeune journaliste, fraîchement sorti de l’Université des sciences islamiques Emir-Abdelkader de Constantine, n’était pas à son premier impair, puisqu’il avait déjà, entre autres, applaudi, en décembre dernier, la fatwa prononcée par l’obscurantiste Abdelfattah Hamadache contre l’écrivain Kamel Daoud, qu’il traitait, lui aussi, d’apostat, méritant la mort comme châtiment.

Tous les messages de cet extrémiste sont émaillés d’éloges aux symboles d’Al-Qaïda, comme Oussama Ben Laden qu’il auréole de la qualité de «héros combattant de l’islam». A voir l’assiduité et la nature des idées et des messages véhiculés, d’aucuns s’interrogeaient si ce travail de prosélytisme, assumé publiquement par le journaliste d’Echorouk, ne s’inscrivait pas dans un cadre plus organisé.

Ce quotidien a, à maintes fois, prouvé son allégeance à l’internationale islamiste, en soutenant ouvertement toutes les insurrections menées par les mouvements islamistes dans le monde arabe depuis 2011, puis en prenant position en faveur des Frères musulmans égyptiens, en se faisant le relais de Rached Ghanouchi, de Mohamed Morsi et du gouvernement turc d’Erdogan.

En Algérie, Echorouk s’est spécialisé dans la chasse aux sorcières et dans la promotion des porte-voix de l’obscurantisme religieux. 

R. Mahmoudi

Comment (43)

    Hitman
    24 novembre 2016 - 23 h 03 min

    Voilà ce qui arrive lorsqu’un
    Voilà ce qui arrive lorsqu’un journal ou même une chaîne de télévision à une tendance islamique. Voyez vous même les sujets porté sur la revue d’ El chourouk.




    0



    0
    souk-ahras
    24 novembre 2016 - 16 h 21 min

    Constitution algérienne,
    Constitution algérienne, Article 2 : L’Islam est la religion de l’État. ?!?!?!?! Tout y est clairement signifié pour notre grand malheur.




    0



    0
      Bekaddour Mohammed
      24 novembre 2016 - 17 h 21 min

      C’est perfectible, il faut
      C’est perfectible, il faut ajouter « De l’état algérien, pas des états non algériens, pas de l’Arabie, pas de l’Egypte, pas du Qatar » ETC car’ notre histoire est spécifique RELATIVE A une histoire toujours pas conclue AVEC LA FRANCE, « 1962 » ne suffit pas, et n’a pas suffi, il faut un dénouement qui transcende même De Gaulle, il est désormais question d’une civilisation universelle, d’un ordre DU MONDE inédit, le repli sur soi est révolu, il n’y a plus de soi net, hormis chez les Juifs, et encore ! Même leur eux s’est mélangé aux divers Nous ETC




      0



      0
    Anonymous
    24 novembre 2016 - 14 h 14 min

    Arrêtez de tirer sur ce
    Arrêtez de tirer sur ce torchon de Echourouk, vous savez tous que son sponsor reste la famille des Bouteflika.




    0



    0
    Kahina
    24 novembre 2016 - 13 h 37 min

    C’est tout le journal qui
    C’est tout le journal qui doit être arrêté pour sa politique pro-intégriste qui fait la promotion de l’obscurantisme.

    En tout cas, beaucoup de journaux arabophones se sentent plus wahhabites que Algériens.

    ¸L’arabisation à la méthode Algérienne est un processus de lavage de cerveau. Un vrai fiasco. Il est urgent de revoir la signification de ce terme  » Arabisation ».

    .




    0



    0
      Anonymous
      24 novembre 2016 - 13 h 49 min

      Je crois bien qu’il y

      Je crois bien qu’il y aconfusion dans le terme arabisation:

      En Algérie : Arabisation = Wahhabisation = « Orientalisation » = Les programmes scolaires sont à réviser. Les chaines TV sont à nettoyer.




      0



      0
      Bekaddour Mohammed
      24 novembre 2016 - 16 h 59 min

      LE PRINCIPE de l’arabisation
      LE PRINCIPE de l’arabisation (linguistique) de l’Algérie, PLUS QUE TOUT AUTRE PAYS de l’aire musulmane, exige la connaissance de ce qu’a fait la France en Algérie, et sa vraie solution impose une relation, non pas à l’Arabie ou l’Egypte, mais à cette France là dont l’histoire a créé le vrai problème, qui est une question de CIVILISATION UNIVERSELLE, au principe de laquelle La France doit… Toute autre voie est erronée, ou l’expression de ceux qui égarent etc. Si nous finissions, (Mais où est-il CE NOUS !), cette dimension de la question, alors NOUS serons délivrés, et la France enfin sur les rails d’une civilisation qu’elle cherche sans oser l’avouer ETC




      0



      0
    Mlaoua
    24 novembre 2016 - 13 h 18 min

    L’exemple de ce monsieur nous
    L’exemple de ce monsieur nous révèle encore une fois l’urgence de s’occuper sérieusement de l’école.Il est temps de penser à la reformer en profondeur.Pour cela, il faut penser au retour du bilinguisme, sinon à l’enseignement de plusieurs langues à nos enfants pour pouvoir leur offrir des chances pour s’ouvrir vers d’autres horizons de cultures et de technologies.C’est la seule manière, que je juge, sera en mesure d’échapper nos enfants au discours religieux qui règne en force chez nous.Sans cette ouverture réelle vers le monde extérieur, par l’enseignement des langues étrangères notre pays n’arrivera jamais à bout de l’extrémisme religieux. Quelque soit les moyens militaires qui seront destinés pour combattre le terrorisme, on y arrivera jamais.La langue arabe est devenue un instrument exclusif aux mains des salafistes et des wahhabites et certains régimes en place qui l’utilisent juste pour développer les discours populistes, dans le but d’asseoir leur hégémonie, mais sans jamais l’utiliser dans le but d’épanouir la culture et l’ouverture chez nos enfants.On doit savoir aussi que l’intégrisme chez nous est intact,car rien n’est fait pour l’éradiquer. On ne doit pas ignorer que l’armement continue de rentrer chez nous par nos frontière par cette racaille islamiste,dans le seul but de nous faire la guerre.C’est pourquoi le danger n’est pas entièrement écarté.Nos dirigeants doivent prendre conscience du danger et agir vite pour éloigner le spectre de la menace du terrorisme.




    0



    0
    Ahcène
    24 novembre 2016 - 8 h 53 min

    Je suis interdit de
    Je suis interdit de commentaire sur ce torchon d’Echourrouk, car j’ai déballé des vérités sur ses chroniques dont je connais le passé sombre. Ces integristes qui ne maîtrisent même pas la langue arabe appellent ouvertement au terrorisme et au meurtre des algériens. Faudra libre ce que distille le serpent à lunette de el hadi el hassanii, la vipére de legraa et le traitre de guessoum…Les jeunes journalistes s’en inspirent et sont de futurs terroristes. Ce journal est une verutale usine à produire des ASSASSINS. Tout le monde se souvient d’un Ali Fodhil (cipeur de chourouk de son patron sa3d bouakba) et grand traficant devant l’eternel appelant à tuer mes bentchicou au milieu des année 1990.
    MEME UN NULLARD COMME SAADALLAH le prof de math de l’ENS de KOUBA, incapable de résoudre une équation du second degré, devant ses étudiant se met à falsifier l’histoire. Pour lui , ses étudiants devraient apprendre le Coran et délaisser les MATH!!!!!!!!!!! ahurissant




    0



    0
      hami
      24 novembre 2016 - 13 h 45 min

      Dieu MErci( El Hamdou Lah)
      Dieu MErci( El Hamdou Lah) que les Algériens commencent À prendre conscience du danger que représente Echourouk,ses journalistes,ainsi que nos islamistes tous inféodés au wahabisme dont l’Agenda est de nous maintenir dans l’ignorance,de nous détourner de nos valeurs,de nos traditions,de l’islam de nos parents et arrieires parents,de nous dénier le droit À l’esprit critique et de prendre en mains notre destinée.
      RIEN N’EST PERDU POUR NOTRE SOCIÉTÉ.IL Y A DE L’ESPOIR!!!!:)




      0



      0
    TheBraiN
    24 novembre 2016 - 8 h 24 min

    ECHOUROUK est un nid de
    ECHOUROUK est un nid de frères musulmans et de wahabites qui a été , malheureusement, utilisé par certains services Algériens avant le printemps arabe .




    0



    0
    Samy
    24 novembre 2016 - 6 h 23 min

    J’ai remarqué que beaucoup de
    J’ai remarqué que beaucoup de médias surtout arabophones font dans l’apologie du terrorisme et de l’intégrisme religieux son géniteur ne l’oublions pas.Il y a aussi des boites de communication qui sortent de nulle part …. qui a des boutiques partout sur le territoire.où l’allusion au parti intégriste dissous est flagrante.Combattre le terrorisme sur le terrain est une bonne chose mais combattre l’idéologie qui le génère est encore mieux.




    0



    0
      hami
      24 novembre 2016 - 13 h 52 min

      Ce qui est déplorable dans
      Ce qui est déplorable dans tout cela,c’est que les autorités algériennes (gouvernementales,wilayales et communales )sont en quelque sorte complices.Elles laissent faire.
      Par contre ils tombent à bras raccourci sur des algéro-algériens patriotes qui revendiquent un peu de transparence.
      Notre pays malheureusement mène une lutte acharnée contre le terrorisme armé ,mais laisse faire le terrorisme idéologique.Ce dernier est infiniment plus dangereux.Il a fait des ravages dans notre société.




      0



      0
    Benhabra brahim
    24 novembre 2016 - 5 h 37 min

    Citoyen lambda 00h00..
    Citoyen lambda 00h00…Laetizia 23H17….Loutre [email protected] peu de bon sens de votre part ,les universites n ont rien a voir avec ces gens,je suis sure qu ils etaient deja « formates  » bien avant de connaitre les campus.
    La preuve,ils sont tellement archi nul en histoire geo,que pour eux israel n existe sur aucune carte!!…ni dans leur tete d ailleurs(le parlement israelien va voter une loi pour interdire l appel a la priere »el adhan »)???..Apostat d etat!!..grave.
    Concernant ce journaliste,il dit se referer au livre de l imam Choukani??!!je ne crois pas que ce genre de livre se trouve dans les bibliotheques des universites algeriennes.Peut etre ou plutot sure chez …………el kardaoui.

    Houria Tourkia [email protected] Tourkia!!…Tu trouves que l article et les commentaires sont melanges??!!..j espere que le miens a mis un plus de clarteTu suggere qu il faut plus de culture et de loisirs.Pourquoi pas??..mais tu as oublie plus important!!…nous avons les enfants les plus malheureux du monde,apres l ecole que font ils ??..impossible de trouver des jouets pour les bambins…….a part ennouwalets et lamharek.La suite ……..tres facile a deviner.NB:Ton compteur etait -1…je l ai remis a 0, comme quoi il y avait du bon dans ton commentaire tout de meme.




    0



    0
      Anonymous
      24 novembre 2016 - 10 h 50 min

      TU DOIS APPARTENIR A UN AUTRE
      TU DOIS APPARTENIR A UN AUTRE AGE … REVEILLE TOI LE MONDE A CHANGE …




      0



      0
    un citoyen lambda
    23 novembre 2016 - 23 h 00 min

    quelle université ?? Une
    quelle université ?? Une université par définition dispense le savoir ,les sciences dans le mot le plus large,pas la haine,celle de Constantine a fabriquer des zombies haineux avec l’argent de l’état. il éxiste un acte de salubrité publique à faire : la fermer et le torchon  » echourouk » avec.




    0



    0
    Amcum
    23 novembre 2016 - 22 h 54 min

    Cette personne est connue
    Cette personne est connue depuis deja quelques années !
    Il y a une photo de lui sous la douche qui cercule sur Internet 😉 ….
    Il y a aussi un enregistrement audio, si ma memoire est bonne, ou il parle des filles ….
    Avec la photo sous la douche et les filles, on a du mal à le classifier ……
    Le plus important à mon sens, c’est de lui plaquer quelques chose comme 5 ans de prison fermes pour qu’il soit pris comme exemple pour les autres !




    0



    0
    Laetizia
    23 novembre 2016 - 22 h 17 min

    l’université islamique de
    l’université islamique de Constantine forme des terroristes dans l’indifférence la plus totale de sa tutelle ministérielle ?! il est peut-être temps de mettre de l’ordre dans ce nid de guêpes, cette université est sensée éduquer et non pas abrutir au point de créer un fan club du daesh! même l’imam de la mosquée de Constantine (ses prêches enflammés sont diffusés périodiquement le vendredi sur la chaine 3) est un quasi terroriste, je ne comprends pas pourquoi on diffuse cette violence ? Il est plus que temps d’expliquer aux gens que islam et violence ne marchent pas ensemble et l’université islamique me semble le lieu idéal pour cela !!!!




    0



    0
      Wallace
      24 novembre 2016 - 8 h 42 min

      Entièrement d’accord avec
      Entièrement d’accord avec vous @laetizia d,autant plus que ce ne sont pas « nos valeurs » à la base »(valeur Algerienne).
      Je sais que l,hydre terroriste es passé par la mais nous avons besoin d’une dyalise la plus complète!




      0



      0
    zozo
    23 novembre 2016 - 22 h 01 min

    j’ai regardé son FB rien de
    j’ai regardé son FB rien de tels propos…ou alors c’est un autre compte




    0



    0
    Haoui Torkia
    23 novembre 2016 - 21 h 37 min

    L’article et les
    L’article et les commentateurs ont tout mélangé à la fois et cela rend la tache^plus difficile.Je connais des personnes laiques et même de gauche qui soutiennent la Turquie et son Président parce qu »elles sont contre les coup d’Etat et le modèle d’un pays musulman et laique à la fois est intéressant..Ce problème auquel sont confrontés les services de sécurité sera exploité par d’autres extrémistes et racistes qui poussent au pourrissement et n’ont jamais rien fait pour aider la société algérienne et notamment à voir plus clair.Le soir ces pyromanes dorment tranquillement.Il faut de l’instruction de la culture et des loisirs pour aider la société à s’épanouir et à mieux comprendre ce qui ce passe autour d’elle.Autrement ces genres de commentaires ne sont que pur opportunisme.




    0



    0
    Moi
    23 novembre 2016 - 21 h 17 min

    Il ne faut pas oublier qu’il
    Il ne faut pas oublier qu’il a été créé par les rescapés du quotidien du FIS dissous El mounkid avec la bénédiction d’EL Mouradia.




    0



    0
    Mlaoua
    23 novembre 2016 - 20 h 50 min

    Et oui avec tout ce que
    Et oui avec tout ce que faisait ce monsieur , je me demande où est passé l’état Algérien, censé intervenir à temps pour le mettre hors état de nuire?Pourtant notre pays a payé un lourd tribut durant la décennie noire pour pouvoir faire le semblant de ne pas être au courant de ce terroriste latent et arrogant. Il travaille dans un journal connu pour sa tendance pour l’islamisme radical. C’est pour cela que ce journal (Chourouk) est très actif ces derniers temps.Il fait tout pour salir l’image de notre ministre de l’éducation, car elle est jugée comme un danger pour son idéologie. Et jusqu’à présent ce journal n’a pas arrêté son acharnement contre elle. Et la justice aussi n’a jamais osé s’auto saisir. Le gouvernement aussi n’a pas réagi. Est-ce que, parce il y a manque de solidarité entre les membres d’un même gouvernement ? Que font nos services de sécurité pour lancer des enquêtes sur quelques journalistes de ce journal et télévision d’Echourouk qui ont affiché très clairement leurs sympathie envers les terroristes et les islamistes salafistes et wahabistes? D’ailleurs leurs écrits le témoignent clairement.Je me demande pourquoi l’ARAV(l’autorité de régulation de l’audiovisuel) n’a pas réagi quand un représentant de l’état, telle madame la ministre de l’éducation, quand elle était attaquée violemment, même dans sa vie privée? Et pourtant c’est de ses prérogatives de réagir contre ce journal et télévision poubelles. Je crains qu’il(Echourouk) ait un soutien venant d’en haut (?) pour pouvoir afficher cette tolérance.




    0



    0
    Anonymous
    23 novembre 2016 - 19 h 15 min

    Ce qui me fait le plus gerber
    Ce qui me fait le plus gerber avec ce papier à culs c’est le nombre de lecteurs qu’il revendique. allez faire un tour pour lire les commentaires sur son site électronique.




    0



    0
      hami
      23 novembre 2016 - 19 h 54 min

      Ce quotidien fait ce qu’il
      Ce quotidien fait ce qu’il veut dans l’impunité totale.Par contre l’excellent ElKhabar qui fait du vrai journalisme,on lui tombe À bras raccourci.
      De plus ,les universités islamiques de Constantine ou de la Côte rouge ne peuvent former que des fanatiques potentiels.
      Je ne vois pas ce que ces Universités islamiques puissent apporter de positif À la Société!!!!




      0



      0
        Amcum
        24 novembre 2016 - 0 h 16 min

        Aucune difference entre
        Aucune difference entre Echorouk et Elkhbar. Les deux ont comme but de stopper l’edification de l’Algerie. Les patriotes sont rares.




        0



        0
        L'outré!
        24 novembre 2016 - 1 h 19 min

        -Cette université formera
        -Cette université formera encore des obscurantistes si elle reste encore ouverte ou au moins la transformer en « hopital »,ce qui sera très bénéfique pour ce pauvre peuple. Là-bas on instruit aux « étudiants » l’apprentissage du coran et comment on vivait il y a 14 siècles et surtout de ne pas perdre ces pratiques.C’est á dire faire du sur place et tourner autour du pot comme l’âne du moulin. (Dab Er’ha) Pour semer la merde dans le monde,ils ont le culot d’utiliser les moyens scientifiques que leurs Maîtres ont inventé. (Computer – téléphones portables – avions – bateaux et voitures pour Voyager etc…..Ces gens là,il faut les chasser là oú ils sont commes des animaux prédateurs et les faire disparaître,ni vu, ni connu, après leurs avoir soutirer ce qu’ils ont dans le ventre.Bande de destructeurs de l’humanité. J’ai la rage au ventre en ce Moment ou j’écris le présent texte.Soyez nombreux á la dénoncer par tous les moyens (On fera les indicateurs (Biya3ine) comme a dit Rouiched (Allah yerehmou)




        0



        0
    Moi
    23 novembre 2016 - 19 h 13 min

    Il ne faut pas oublier qu’il
    Il ne faut pas oublier qu’il a été créé par les rescapés du quotidien du FIS dissous El mounkid avec la bénédiction d’EL Mouradia.




    0



    0
    nation
    23 novembre 2016 - 18 h 57 min

    Chourouk est un journal
    Chourouk est un journal saoudien en Algérie .. pourquoi ça vous étonne qu’il soutient DAESH ???




    0



    0
      hami
      24 novembre 2016 - 13 h 58 min

      Ce qui étonne le plus et
      Ce qui étonne le plus et désole,c’est bien le laxisme outrancier des autorités et des partis pseudo-démocrates.
      Ils excellent dans la critique stérile sans aucun apport positif.




      0



      0
    Ali
    23 novembre 2016 - 17 h 40 min

    le torchon « echourouk » est
    le torchon « echourouk » est « el mounquid » bis l’autre torchon de l’es FIS !!




    0



    0
    Thidhet
    23 novembre 2016 - 17 h 34 min

    Il faut être de très mauvaise
    Il faut être de très mauvaise foi pour prétendre être surpris par cette nouvelle. En fait, c’est l’ensemble de ce journal qui devrait être poursuivi pour haute trahison. Ce sale torchon, ainsi que ses semblables, on fait un tort immense à notre pays. Des ALGERIENS sacrifient jusqu’à leur vie pour pour que le pays reste debout et ces salopards, au nom de l’idéal arabiste, continuent leur incessable travail de sape. En fait, ils sont de la même graine que le MAK… en plus grand, en plus sournois et en plus nuisible.




    0



    0
    Youva nath laarathe
    23 novembre 2016 - 17 h 25 min

    il a été arrêté c’est bien,
    il a été arrêté c’est bien, maintenant la sentence : 1) interdiction de pratique du « journalisme », ou propagande ce qui est plus approprié . 2) condamnation à 20 ans minimum à couper la halfa au sud et pieds nus (on va tout de même pas le goinfrer au frais du contribuable), 3) après avoir purgé sa peine, déchéance de la nationalité et expulsion dans un pays bédouin de son choix. Cette secte comprends que ce langage.




    0



    0
    Le Tlemcenien
    23 novembre 2016 - 17 h 22 min

    pourquoi nous sommes encore
    pourquoi nous sommes encore réactionnaires malgré les coups que nous avons eu ? vous qui êtes aux commandes, connaissez vous les termes suivants : données, statistiques, prévisions, courbes de tendances…?




    0



    0
    Anonymous
    23 novembre 2016 - 17 h 05 min

    Il faut fermés toute les
    Il faut fermés toute les chaînes de télé sans vision?




    0



    0
    karim
    23 novembre 2016 - 16 h 59 min

    Il faut expurger la presse de
    Il faut expurger la presse de tous ces journaleux intégristes, racistes, exclusifs. L’installation d’une commission d’éthique est salutaire, les services de sécurité doivent la composer en majorité.,il y va de la stabilité de notre chère Algérie.




    0



    0
      moula
      24 novembre 2016 - 7 h 35 min

      vous pouvez attendre, ça
      vous pouvez attendre, ça démontre que vous n’avez pas compris le jeu du pouvoir qui surf sur la vague des intégristes pour contrer toutes revendications du changement émanant des démocrates. il a été démontré et pouvé que les islamiste non pas de vrais revendications politiques leur seul problème c les femmes




      0



      0
      Les Loups et la loi
      24 novembre 2016 - 16 h 21 min

      La presse arabophone
      La presse arabophone algérienne, depuis la disparition de Houari Boumédiène, a beaucoup de morts et de fous sur une conscience qu’elle n’a pas. Quand tu vois un berger, qui sait juste lire, sans culture politique, ni expérience, garder ses moutons en lisant « ça », les vrais loups savent s’emparer de ce type de mouton ! Un nettoyage de la scène médiatique devrait être la priorité, mais qui le peut ! Trop tard, le monde est foutu, à moins qu’on supprime ou organise internet !




      0



      0
    merci AP
    23 novembre 2016 - 16 h 57 min

    vous avez résumé parfaitement
    vous avez résumé parfaitement leur vraie « qualité » : porte-voix de l’obscurantisme religieux. .




    0



    0
    Moskosdz
    23 novembre 2016 - 16 h 55 min

    Le problème est là chez la
    Le problème est là chez la pègre islamiste et leurs apologistes qui bernent les cons au nom de l’islam,ils égorgent,ils volent,ils kidnappent,ils rançonnent,ils sabotent leurs propres pays au nom de cette même religion,mais quand on les bombarde,ils crient haut et fort à qui veut les entendre qu’on est contre dieu et l’islam,comme si ce bon dieu et cet islam,c’est eux-mêmes.




    0



    0
    Mazouzi
    23 novembre 2016 - 16 h 53 min

    Fermez cette chaine et le
    Fermez cette chaine et le problème sera réglé avec cette dernière.




    0



    0
    L'Araignée
    23 novembre 2016 - 16 h 52 min

    On dit La Toile pour Internet
    On dit La Toile pour Internet… Gare aux insectes qui méconnaissent L’Araignée ! Comme quoi, il y a CHEZ NOUS des journalistes imbéciles, combien d’après vous ???




    0



    0
    Yaz.dz
    23 novembre 2016 - 16 h 41 min

    Echôrouk, Erdogan et l armé
    Echôrouk, Erdogan et l armé salafiste de Syrie et Irak , ils ne font qu’un. .Se sont tous des extrémistes. .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.