Frontières ouest : saisie de près d’une tonne de kif traité provenant du Maroc (Gendarmerie nationale)

Les services de la Gendarmerie nationale ont saisi dimanche tôt dans la matinée près d’une tonne de kif traité provenant du Maroc, lors de deux opérations distinctes près de la bande frontalière ouest, selon une source sécuritaire. Assurant une patrouille de surveillance près de la bande frontalière, les éléments des gardes-frontières de Maghnia (Tlemcen) ont saisi 9,44 quintaux de kif traité acheminés depuis le pays voisin (le Maroc) à travers la bande frontalière, a-t-on indiqué. Quelques heures après, les éléments de la compagnie territoriale de Maghnia ont intercepté une voiture transportant 50 kilos de kif traité, a-t-on ajouté. Des enquêtes sont ouvertes pour élucider ces deux affaires, a-t-on signalé de même source.

Comment (2)

    Bekaddour Mohammed
    28 novembre 2016 - 8 h 02 min

    ATTENTION !!! Une information
    ATTENTION !!! Une information extrêmement grave vient ce matin même d’être diffusée par une chaine …, des oranges importées illégalement du Maroc auraient été traitées avec un produit d’entretien des…voitures ! C’est l’hopital de Sebdou, (wilaya de Tlemcen), qui aurait lancé l’alerte. Sans commentaire sur le légal et l’illégal entre le pesticide Maroc et l’Algérie visée à mort, donc. Mais nos arboriculteurs, nos agriculteurs ne nous empoisonnent-ils pas eux aussi… Avouez que c’est très grave ! Que reste t-il à manger sans danger !!!




    0



    0
    Yeoman
    28 novembre 2016 - 6 h 55 min

    C’est une atteinte à la santé
    C’est une atteinte à la santé publique, une agression contre les enfants du peuple. L’état algérien, s’il existe, doit réagir. D’autant plus que tout le monde sait qui est derrière ces trafics : le Makhzen marocain. Et on sait que l’argent de cette m..de sert à financer l’occupation des terres des enfants Sahraouis forcés à l’exil. Et on attend que l’ONU réagisse.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.