La démission précoce de François Hollande traduit un profond malaise en France

François Hollande. D. R.

Au-delà de son caractère inédit, la décision du président français François Hollande de renoncer à briguer un second mandat était prévisible. Il aurait été difficile pour lui de s’engager dans l’âpre bataille de la présidentielle alors qu’il est, depuis la fin 2013, le chef de l’Etat en exercice en France le plus impopulaire depuis le début de la Ve République. Pire que son prédécesseur et vieil ennemi Nicolas Sarkozy qu’il a pourtant battu en 2012. Aujourd’hui, François Hollande n’est pas qu’impopulaire auprès de la majorité des Français ; il se trouve même qu’il ne fait plus consensus au sein de sa propre famille politique, la gauche. C’est d’ailleurs, a-t-il dit, pour sauvegarder la cohésion de cette même famille politique qu’il a renoncé à s’engager à nouveau dans l’arène. Son retrait de la course à la présidentielle de 2017 ne règle cependant pas le problème du Parti socialiste.

C’est qu’en quittant l’Elysée l’ancien sherpa de François Mitterrand laisse derrière lui un bilan des plus catastrophiques. Un bilan que le futur vainqueur de la primaire de gauche aura à traîner comme un boulet. François Hollande n’a pratiquement honoré aucune de ses nombreuses promesses lancées à la face des Français à la veille de son élection il y a quatre ans et demi. Au contraire, la France s’est davantage enfoncée dans la crise et dans les scandales à répétition sous son règne.

Scandales et crises sociales 

Sur le plan économique, la situation de la France ne s’est pas renversée. L’inversion de la courbe du chômage dont il avait pourtant fait son principal cheval de bataille n’a pas eu lieu non plus. En revanche, la «normalité» du président a viré à la gêne quand il est surpris en train de sortir du domicile de sa maîtresse en janvier 2014, ou lorsque ses révélations aux journalistes sont publiées en octobre 2016 dans Un président ne devrait pas dire ça… Il n’en fallait pas plus pour qu’il devienne la risée de la classe politique française.

L’histoire retiendra aussi que c’est François Hollande, un président de gauche, qui a défendu bec et ongles l’inique projet de la loi sur la déchéance de nationalité et que c’est encore lui l’inspirateur du projet de la loi Travail, adoptée à l’Assemblée au moyen de l’article 49-3, à l’origine d’importantes contestations sociales. La droite n’aurait sans doute pas fait mieux.

Ce sont d’ailleurs ces même choix qui ont fini par diviser le Parti socialiste. Ne voulant, et ne pouvant, assumer de telles «dérives», Arnaud Montebourg, Benoît Hamon, Aurélie Filippetti, Cécile Duflot ou Christiane Taubira n’ont pas hésité une seule seconde à le quitter et à devenir même ses plus farouches adversaires, surtout que toutes ces déconvenues ont fait le jeu du Front national, en particulier, et de la droite, en général, dont les rangs n’ont cessé de grossir ces dernières années.

Choix catastrophiques 

François Hollande, qui laissera en 2017 une France gagnée par un profond malaise, n’a pas échoué qu’en politique intérieure. Ses choix en politique extérieure se sont aussi soldés par des échecs cuisants. Partout où la France a eu à intervenir durant son mandat – ce qui constitue une erreur en soi –, elle n’a fait qu’aggraver les crises au lieu de les régler. C’est le cas du Sahel où les terroristes redoublent de férocité ces derniers jours, de la Libye en proie à une guerre civile sans fin ou encore de la Syrie où l’armée syrienne est en train de laminer les groupes armés protégés par Paris. Dans ce dernier pays, les Français s’y sont tout simplement fait évincer car incapables de peser sur le cours des événements, tandis que de nouvelles puissances, comme la Russie, ont émergé.

Comme en politique il n’y pas d’action sans réaction, la société française a payé au prix lourd les interventions à l’étranger de son gouvernement. Sans doute jamais la France n’a autant été frappée par le terrorisme que comme ces deux dernières années, sous le règne chaotique de François Hollande.

Comme l’affirme François Fillon, candidat de la droite à la présidentielle de mai 2017, le quinquennat de François Hollande «s’achève dans la pagaille politique et la déliquescence du pouvoir». «Ce soir, a-t-il dit, le président de la République admet que son échec patent lui interdit d’aller plus loin».

Il est vrai qu’avec un tel bilan il aurait été autant ridicule que suicidaire pour lui de chercher à rempiler.

Khider Cherif

Comment (39)

    Hassan
    2 décembre 2016 - 23 h 05 min

    Flamby n’a pas en fait
    Flamby n’a pas en fait réalisé ce qu’il lui arrivait en 2012, son accession au poste supreme a été le résultat d’un vote sanction pour contrer Sarkozy, Flamby quittera la scene politique la tete un peu plus haute que Le Nain que tous les sondages et autres médias donnaient au deuxieme tour, Fillon a un discours qui plait, Les Francais vont aimer car au final ce ne sont « que des Veaux », dixit De Gaulle, il est un bon compromis entre une gauche en putrefaction et une éxtreme droite deja vieillotte, par la droite plus a droite que droite, dans un pays ou chacun, aussi bien le peuple voulant garder ses acquis que la caste gouvernante ses privilèges, La France est irreformable……




    0



    0
    casse toi
    2 décembre 2016 - 22 h 01 min

    son élection fut une fête !
    son élection fut une fête ! le PS revenait aux affaires et les « maghrebins  » étaient débarrassés de sarko, mais quelle déconvenue ! ce type cachait bien ses projets , derrière une campagne anti sarko voulue centrée sur le redémarrage économique de la France , se cachait des guerres multiples et variées provoquées pour des raisons obscures et ne servant qu’Israël … j’espère que la France retrouvera le nord avec Montebourg!




    0



    0
    Kahina
    2 décembre 2016 - 20 h 04 min

    Hollande s’est retiré car il
    Hollande s’est retiré car il sait qu’il allait servir d’échelle pour la présidence aux autres candidats.
    Les autres candidats n’ont aucun programme À offrir au peuple français, ils ont tous misé sur les attaques contre l’échec de Hollande pour mener leur campagne électorale.
    Le centre de gravité des autres candidats se retire et a laissé un vide. Ils sont obligés de trouver d’autres sujets pour convaincre les français. Ça aurait été plus facile pour eux si Hollande était candidat.




    0



    0
    Kenza
    2 décembre 2016 - 18 h 44 min

    Présidence Hollande: ça a
    Présidence Hollande: ça a commencé par un mariage et ça finit par un divorce et entre les deux, une tromperie!
    Le président qui a commencé son mandat avec l’adoption de la loi sur « le mariage pour tous », est le seul président qui, durant tout son mandat, n’a jamais été marié, s’est même permis, après l’avoir trompée, une répudiation de sa compagne et dont le mandat finit….. par un divorce entre lui et tous les français!




    0



    0
    Benhabra brahim
    2 décembre 2016 - 17 h 35 min

    Il aurait du demissionner
    Il aurait du demissionner quand son ministre du budget a « tappe dans la caisse »!!..au contraire il se paye un coiffeur 10.000 euros/mois!!!..




    0



    0
    aqil2
    2 décembre 2016 - 17 h 21 min

    Que justice! il tenait
    Que justice! il tenait tellement à chasser Assad de son pays, qu’ il s’est fait lui meme gibier de chasse




    0



    0
    Erracham
    2 décembre 2016 - 16 h 00 min

    Mr. Hollande a sans doute
    Mr. Hollande a sans doute étudié ses classiques à l’ENA. Se serait-il souvenu de W. Shakespeare qui déclarait « En cherchant la gloire (j’ajouterai le pouvoir), on perd souvent l’honneur’? Nos illustres dirigeants (qui n’ont pas tous fait l’ENA, du chef suprême au député (dépité après la gifle magistrale qu’il vient de recevoir) devraient y réfléchir. Quand on atteint un tel niveau d’impopularité, on serait bien avisé de se retirer et garder la tète haute. S’imposer et rester accroché à son fauteuil relèvent de la démence.




    0



    0
    BabElOuedAchouhadas
    2 décembre 2016 - 14 h 30 min

    C’est la Prostituée M6 qui
    C’est la Prostituée M6 qui doit être triplement tristes surtout après la disparition du radar politique de ses deux principaux soutiens ( Clinton et Sarkozy) sur le dossier de colonisation du Sahara occidental.




    0



    0
    GAGA
    2 décembre 2016 - 14 h 24 min

    JE NE FAIS PAS DE LA
    JE NE FAIS PAS DE LA POLITIQUE, MAIS JE COMPREND BIEN CE QUI SE TRAME ET CE QUE CACHENT LES MÉANDRES DE LA POLITIQUE. POUR CE QUI EST DE FRANÇOIS HOLLANDE LA GAFFE, JE PEUX AFFIRMER QUE JE N’AI JAMAIS VU ET DÉDAIGNER UN PRÉSIDENT COMME LUI. IL EST LA RISÉE DU CHAMPS POLITIQUE MONDIAL ET DE LOIN. CERTAINS CHEFS D’ÉTATS AFRICAINS QUE L’ON TAXE PARFOIS DE SÉNILE ET GÂTEUX SONT DE LOIN MIEUX QUE LUI. C’EST TOUT DIRE




    0



    0
    nouari019
    2 décembre 2016 - 14 h 15 min

    quoi que l’on puisse dire sur
    quoi que l’on puisse dire sur lui ,il a un minimum d’honneur il ne se représentera pas au prochaine élection, les vautours qui gère l’Algérie devrait prendre exemple sur lui ,mais eux il ne démissionneront jamais la galette et bien grasse pour eux ,a moins de les chassés (flytoxés) comme de vulgaire punaises …




    0



    0
    La Cigale
    2 décembre 2016 - 13 h 52 min

    @@@ :Kahina (non vérifié)

    @@@ :Kahina (non vérifié)
    02 Dec 2016 – 13:11.
    C’est toute à fait mon avis.
    Il ne manque plus grand chose pour que tout pète.
    Les français sont à bout à l’agonie ils n’ont jamais vus l’avenir de lz France aussi sombre pour eux et surtout pour leurs progénitures.
    Il y a vraiment péril en la demeure.
    La France navigue dans une épaisse brume si épaisse qu’elle est à la merci des récifs qui la menace de la précipité vers le fond sans merci.
    A cause de Sarkozy et Hollande les ennemis des français.




    0



    0
    La Cigale
    2 décembre 2016 - 13 h 34 min

    EXCELLENTE NOUVELLE .

    EXCELLENTE NOUVELLE .
    mais la joie n’est que temporaire quand ont voient la liste des prétendants au trône.
    Mise à part (Jean Luc Melanchon) les autres ont tous prévu de casser du musulmans et étouffer l’islam en la denigration sans relâche ce qui est mis en premier acte de leurs programme présidentielle.




    0



    0
    ABDAL
    2 décembre 2016 - 13 h 02 min

    en tout cas une promesse qu
    en tout cas une promesse qu’il a tenu c’est celle des socialiste depuis la 4E republique, poursuivre la tradition des guerres hasardeuses et faire le suivisme des USA




    0



    0
    ABDAL
    2 décembre 2016 - 12 h 52 min

    il a ete elu pour règle les
    il a ete elu pour règle les problemes sociaux des français et notamment le chomage ,au lieu de ça, il a augmenté les impots pour les classes moyennes, A épargné la grande finance et s’est engagé dans des aventures guerrieres




    0



    0
    Kahina
    2 décembre 2016 - 12 h 11 min

    À mon avis, ce n »était pas

    À mon avis, ce n »était pas un retrait volontaire…Il a été forcé de partir, car la France est au bord de la désintégration.
    Putsch politique




    0



    0
    Algérienamazigh
    2 décembre 2016 - 10 h 48 min

    Moi je pense qu’il a tiré la
    Moi je pense qu’il a tiré la leçon de l’humiliation que sarko a subi lors de la primaire, il a compris qu’il n’a aucune chance de remporter la primaire pour l’élection présidentielle 2017 au risque de subir une humiliation à la sarkozianne. Son bilan est marqué par les attentats les plus sanglants que la France n’a jamais connu dans son histoire et les français on pas envie de voir en 2017 sa gueule qui rappelle le cauchemar des attentats et en plus les français ont déjà compris qu’il n’a aucun charisme et aucune virilité pour tenir tête à un homme macho du far west comme Donald Trump ou un Vladimir Poutine à la tête d’un guerrier sibérien, même les autres candidats n’ont pas ce charisme…Sale temps pour la France.




    0



    0
    AAA
    2 décembre 2016 - 10 h 21 min

    Mr « Monsieur 3% », « Babar »
    Mr « Monsieur 3% », « Babar », « Fraise des bois »… Pépère, Flamby, Guimauve le Conquérant…

    TOUT EST DIT!




    0



    0
    HANNIBAL
    2 décembre 2016 - 9 h 36 min

    Salut a tous ! Comme a dis
    Salut a tous ! Comme a dis Lies Francois le goudat peut faire du fromage ; moi par contre je lui
    confierait pas des chèvres mais un Ane qu’il pourra essayer de traire a foison en se promenant sur le plateau de mille vaches sa lui fera connaitre la france profonde qu’il a malmené ; le plus chauvin et hypocrite des gouvernements francais et le plus islamophobe dont Manu la tremblotte veut prendre le relais n’augure rien de bon pour ce pays en déliquescence ; quand on voit que ce parti a eu les tristes sir comme Jack Lang et Strauss kahn on ne s’étonne pas il ne lui reste qu’a les rejoindre ; a marrakech et se faire consoler par
    Bouffi VI dans son royaume des mirages meme l’asile doré n’est pas garantit ; et je me demande comment Segolène a pue s’enticher d’un porc pareil !!! ca doit pas etre une grande perte !!!!!!




    0



    0
      HOUARI
      2 décembre 2016 - 11 h 21 min

      « EL BLANCO » alias Manu le
      « EL BLANCO » alias Manu le soumis ne passera pas, car le temps de la pseudo « alternance » a sonné et ce sera forcément un candidat de la droite qui passera à l’Elysée. La gauche, a « peut-être » une chance très minime de passer aux commandes par le biais de l’ALGERIEN MONTEBOURG que les sionistes ne laisseront pas passer. Mai qlq. soit « X » les frangao ne veulent plus d’un homme de la gauche. Les socialistes par leurs accointances et leur proximité avec les gens de l’empire, la haute finance, ont fini par donner envie de vomir ad vitam aeternam au peuple français qui ne veut plus d’eux. Bye… bye… la gauche ! Flamby vous a définitivement coulé……. So Long !




      0



      0
    AREZKI
    2 décembre 2016 - 9 h 18 min

    ET VOILA ! CE QUI DEVAIT
    ET VOILA ! CE QUI DEVAIT ARRIVER ARRIVA POUR CEUX QUI SUIVENT DOCILEMENT LES ORDRES DES SIONISTES QUI DOMINENT LA FRANCE DE LA TETE AUX PIEDS…. QUE CELA DONNE A REFLECHIR AUX PROCHAINS CANDIDATS.




    0



    0
    Karamazov
    2 décembre 2016 - 9 h 18 min

    Précoce ? C’est exagéré ! C
    Précoce ? C’est exagéré ! C’est le butoir qui l’a réveillé oui ! Sa désaffection a atteint les seuils les plus bas y compris chez ses propres électeurs, et les réactions hostiles à sa candidature fusaient de ses propres alliés, tant qu’il était carrément sommé de rendre les armes, mais lui il persistait à attendre un miracle. il fut comme Sarko persistant jusqu’à à outrer ses propres soutiens.Cet inespéré et ultime instant de lucidité est arrivé après épuisement de tous les recours. Doit-on lui dire « Merci pour ce moment » ?




    0



    0
    Kenza
    2 décembre 2016 - 8 h 59 min

    Vous allez voir son premier
    Vous allez voir son premier ministre Valls pointer chez le CRIF et faire une petite virée du côté de Tel Aviv, question de renouveler son éternel attachement à Israël, et ainsi avoir le nécessaire soutien du lobby sioniste pour quiconque veut accéder à la présidence française!
    C’est qu’il s’y voit le ptit facho! et ce n’est pas son bilan catastrophique en tant que premier ministre qui va l’en dissuader….




    0



    0
      Kahina
      2 décembre 2016 - 12 h 05 min

      Sa tête couverte d’une kippa,

      Sa tête couverte d’une kippa, Vals s’offrira une tournée au mur des lamentations pour se cogner la tête et envoyer une lettre de candidature au dieu des sionistes.




      0



      0
        Kenza
        2 décembre 2016 - 17 h 56 min

        BFM tv, la chaîne sioniste, a
        BFM tv, la chaîne sioniste, a déjà commencé le battage médiatique sur Manuel Valls et les sondages le donnant candidat favori pour la gauche!




        0



        0
    anaALGERIEN
    2 décembre 2016 - 8 h 56 min

    Un aveu d’échec cuisant , c
    Un aveu d’échec cuisant , c’est la meilleure de toutes les décisions de F.Hollande . Bon débarras et au suivant !!!




    0



    0
    le citoyen
    2 décembre 2016 - 8 h 17 min

    Je ne suis pas superstitieux
    Je ne suis pas superstitieux , mais cela me fais plaisir de voir qu’ils sont tous out .
    C’est la malédiction kaddafi : tous les responsables de son assassinat sont éliminés : Clinton , Sarkosy, Juppé , Cameron et enfin Obama et Hollande , ce dernier a soutenu l’intervention en Libye et il est très actif en syrie .
    Tous passé à la poubelle de l’histoire .




    0



    0
    AREZKI
    2 décembre 2016 - 8 h 02 min

    c,est lui qui nous a dis que
    c,est lui qui nous a dis que Bouteflika est en bonne (…)




    0



    0
      El Hbil
      2 décembre 2016 - 10 h 44 min

      Pour être pédant en employant
      Pour être pédant en employant le mot « alacrité » pour dire tout simplement « vivace, allègre…. »




      0



      0
    Guenfoud
    2 décembre 2016 - 7 h 06 min

    Cet olibrius gominé doté d’un
    Cet olibrius gominé doté d’un art de l’imposture rarement égalé sous la Ve République, finit son mandat en laissant derrière soi des ruines de l’amertume et surtout une absence continuelle, à se demander si il a réellement éxisté.




    0



    0
      valongo
      2 décembre 2016 - 8 h 19 min

      OLIBRIUS: C’est le nom qu’on
      OLIBRIUS: C’est le nom qu’on donne, dans la conversation familière, à l’homme étourdi et sans valeur qui veut faire l’important. Quand on a dit : c’est un olibrius, on a résumé en un mot toute une série d’injures.




      0



      0
    Rayes El Bahriya
    2 décembre 2016 - 6 h 52 min

    Un président normal à
    Un président normal à outrance qu’il en a fait un
    Président anormal.
    Trops de normes tuent la norme.
    Il a été le fossoyeur de la 5e république.
    Il a laminé la gauche caviar.
    Durant le naufrage du titanic y avait de la music.




    0



    0
    Lyes Oukane
    2 décembre 2016 - 6 h 12 min

    Bonjour , les  » Sans dents « 
    Bonjour , les  » Sans dents  » l’ont mordu jusqu’au plus profond de son orgueil et ce n’est que justice . S’il regrette UNIQUEMENT son projet de loi sur la déchéance de nationalité c’est parce qu’il vient de comprendre qu’il a perdu tout le réservoir des binationaux qui auraient pu revoté pour lui .Personne n’a oublié sa réflexion à  » manouel  » Valls qui revenait d’Algérie et sous les applaudissements du Crif  » ils ne vous ont pas tué là bas ?  » . Maintenant ,Il ne lui reste plus qu’à enfourcher son scooter ,à prendre sa dulcinée et son sac à dos et à fuir vers son fief de Corrèze . La-bas , peut-être , il y chaussera des bottes en caoutchouc et élèvera des chèvres pour produire du fromage . En tout cas , plus personne ne veut le revoir de sitôt . L’hiver prochain , je lui conseillerais d’inviter Sarko , la mère Clinton et Cameron pour jouer à la belote au coin du feu … A ce sujet , Poutine disait  » les américains jouent au poker ,nous aux échecs et les français jouent au Monopoly  » . Trop bon ce Vladimirovich !




    0



    0
      souk-ahras
      2 décembre 2016 - 10 h 51 min

      Vendre la guerre et acheter
      Vendre la guerre et acheter la terreur ; tel est le monopoly joué par Sarkozy d’abord et Hollande ensuite.




      0



      0
    UNKNOW
    2 décembre 2016 - 5 h 54 min

    Le conquennat de Hollande a
    Le conquennat de Hollande a servi à décridibiliser le socialisme à la française connu pour toujours trahir les classes populaires en faisant la guerre.
    Le plus comique est cette sortie sans gloire mais qu’il a voulu digne: la fonction présidentielle encore plus débinée.




    0



    0
    jugurtha
    2 décembre 2016 - 5 h 41 min

    nonobstant son bilan cet
    nonobstant son bilan cet homme a fait preuve de respect au peuple français et à l’institution présidentielle,contrairement aux dictateurs qui s’accrochent au pouvoir à vie sans un minimum de dignité et aucun respect aux peuple sans aucun sens de responsabilité et de raison.seul le décès peut mettre fin à leur soif du pouvoir et à leur mépris envers le peuple qu ils sont sensés servir et non asservir.




    0



    0
      Anti 3ayacha
      2 décembre 2016 - 6 h 37 min

      C est vrai c est quoi cette
      C est vrai c est quoi cette histoire de amir al at….qui se transmet de pere en fils !? Le pouvoir est entre les mains d une meme famille depuis des siecles et les sujets aclament « 3aacha al Malik » en toute fierte




      0



      0
    Jean_Boucane
    2 décembre 2016 - 5 h 20 min

    Malheureusement pour lui, la
    Malheureusement pour lui, la France doit élire une personne pro Russe… le monde subit un gros changement politique… ils vont tout redessiner!




    0



    0
    Tinhinane
    2 décembre 2016 - 5 h 14 min

    Il va reprendre sa mobylette
    Il va reprendre sa mobylette pour ses rendez-vous de minuit




    0



    0
      oh!
      2 décembre 2016 - 11 h 43 min

      il va livrer des pizzas??
      il va livrer des pizzas??




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.