Leekens : «Je n’ai aucune garantie à donner, mais nous tacherons de faire le maximum»

Leekens lors de sa première rencontre avec les médias algériens. New Press

Le sélectionneur de l’équipe nationale d’Algérie de football le Belge Georges Leekens, mise sur «une bonne préparation» en vue de la Coupe d’Afrique des Nations CAN-2017 au Gabon (14 janvier-5 février), tout en refusant de donner des garanties sur une éventuelle consécration.

«Nous allons tout faire pour préparer cette CAN comme il se doit. Je n’ai aucune garantie à donner, mais nous tacherons de faire le maximum pour obtenir le meilleur résultat possible et permettre à tout le monde d’être fier de son équipe», a affirmé le coach national sur les ondes de Radio Algérie internationale.

Leekens, dont c’est le second passage à la tête des Verts après celui effectué en 2003, a succédé en octobre dernier au Serbe Milovan Rajevac, démissionnaire après trois mois et demi seulement passés avec les Verts.

L’ancien coach du KSC Lokeren (Div.1 belge) a entamé ses fonctions à l’occasion du déplacement face au Nigeria (défaite 3-1) le 12 novembre dernier à Uyo dans le cadre de la 2e journée (Gr.B) des qualifications de la Coupe du monde 2018 en Russie.

«J’ai demandé à jouer deux matchs amicaux en vue de cette CAN, chose que la fédération algérienne (FAF) a accepté. Au cours de ces deux tests (les7 et 10 janvier, ndlr) je vais tester certains joueurs», a expliqué Leekens.

Revenant sur le match face au Nigeria, le technicien belge nourrit quelques regrets.

«C’était un match qui est venu trop tôt pour moi d’autant que je venais à peine d’entamer mon travail. Les joueurs ont démontré qu’ils savent jouer au football notamment en seconde période. C’est cette mentalité de gagneur que je veux voir à chaque sortie. L’équipe n’a pas été efficace devant les buts. On est appelé à faire preuve de plus d’efficacité lors de prochains matchs», a-t-il ajouté.

Georges Leekens estime d’autre part que le secteur défensif, décrié par les observateurs, constitue un véritable chantier pour lui.

«Il y’a un travail qui doit être fait au niveau de ce secteur. Nous allons faire en sorte d’éliminer les déchets défensifs et éviter d’offrir des cadeaux à l’adversaire comme ce fut le cas face au Nigeria. Je suis en train de suivre plusieurs défenseurs pour renforcer le groupe. Tout sera dévoilé lors de mon prochain point de presse que je vais animer dans deux semaines», a expliqué Leekens, qui a annoncé qu’il avait établi «un plan de travail qui s’étalera jusqu’à la CAN-2019 au Cameroun».

A la CAN-2017, l’Algérie évoluera dans le groupe B en compagnie de la Tunisie, du Sénégal, et du Zimbabwe, domicilié à Franceville.

Les Verts entameront la compétition le 15 janvier face au Zimbabwe avant de donner la réplique à la Tunisie le 19 janvier puis au Sénégal le 23 janvier.

R. S.

Comment (2)

    Anonymous
    4 décembre 2016 - 15 h 56 min

    La garantie de remporter la
    La garantie de remporter la coupe de la CAN est de faire jouer l’excellent « INCHALLAH » comme meneur de jeu sur la bouche de toute la délégation et de tous les responsables.




    0



    0
      Bouzid
      4 décembre 2016 - 17 h 31 min

      Excellent +1
      Excellent +1




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.