France : Valls annonce sa candidature à la présidentielle

Manuel Valls a annoncé sa candidature depuis son fief d’Evry. D. R.

Manuel Valls a annoncé lundi sa candidature à la présidence de la République via la primaire de la gauche, tendant la main à des socialistes divisés et attaquant le candidat de la droite François Fillon accusé de préparer «un recul social généralisé».

Face aux sondages qui donnent la gauche battue, le Premier ministre a mis en avant son expérience et assuré que «rien n’est écrit», tout en précisant qu’il quitterait Matignon dès mardi. «Oui, je suis candidat à la présidence de la République», a dit l’ancien ministre de l’Intérieur, 54 ans, lors d’un discours dans l’hôtel de ville d’Evry (Essonne), son fief électoral.

«J’ai cette force en moi, cette volonté de servir mon pays, c’est au-delà des mots, c’est une conviction totale, je veux tout donner pour la France qui m’a tant donné», a-t-il ajouté. Manuel Valls, qui aura fort à faire pour rassembler une famille politique en partie rétive à son égard – au point de constituer, selon sa propre formule, des «positions irréconciliables à gauche» – l’a vivement appelée à l’unité.

«Je constate la division à gauche. Mais jusqu’à quand allons nous subir ce spectacle ?», s’est-il interrogé. «Dans ma volonté de faire évoluer ma famille politique, j’ai pu avoir des mots durs, susciter des débats, des incompréhensions», a-t-il reconnu, jugeant que pour retrouver l’unité, «chacun devra faire un effort, moi le premier».

Parmi les causes du ressentiment à son égard à gauche figurent son soutien au projet de déchéance de nationalité pour les personnes coupables de terrorisme, l’utilisation du 49-3 et ses positions sur la République et le rôle de l’islam. Lors de la primaire des 22 et 29 janvier, il devrait notamment affronter ses anciens ministres Arnaud Montebourg et Benoît Hamon, expulsés du gouvernement pour avoir contesté la politique et l’autorité de François Hollande.

Un autre de ses anciens ministres, Emmanuel Macron, compte se présenter à la présidentielle sans passer par la primaire. «Je veux me battre dans cette campagne contre la droite, son candidat, son programme. Avec ses vieilles recettes des années 80, elle nous présente comme une avancée ce qui est un recul social généralisé», a déclaré Manuel Valls.

Il a égrené les critiques contre le programme de François Fillon, refusant que les fonctionnaires «travaillent plus pour gagner moins», les déremboursements de médicaments, la «casse» de la Sécurité sociale et de l’hôpital et qu’il faille selon lui attendre 70 ans pour toucher une retraite à taux plein. Il a par ailleurs assuré vouloir poursuivre la baisse des impôts acquittés par les classes moyennes et populaires.

Quant à l’extrême droite, selon lui «aux portes du pouvoir», «à nous tous de la renvoyer dans les cordes», a-t-il dit. Il a cité des valeurs, laïcité, égalité, fraternité et liberté, exprimé le rejet du communautarisme, de la ségrégation sociale, du racisme et de l’antisémitisme et dit vouloir lutter contre «l’effet néfaste de la mondialisation».

R. I. 

Comment (22)

    SCOOP VALS !!!
    7 décembre 2016 - 22 h 10 min

    Manuel Valls a été transporté

    Manuel Valls a été transporté dans une voiture qui n’aurait pas dû rouler en raison de la circulation alternée (JOURNEE POLLUTION). Passe-droit sans gravité ou insupportable dérogation aux règles ? Entre colère et amusement, les réactions des internautes sont partagées.

    «ED-041-CD» La plaque d’immatriculation de la voiture ayant transporté Manuel Valls jusqu’à l’Elysée ce mardi 6 décembre au matin se termine bien par un nombre impair : elle n’aurait pas dû pouvoir rouler aujourd’hui – la circulation alternée décrétée par la préfecture de police en réaction au pic de pollution dans la capitale réserve la circulation les jours pairs aux automobiles dont la plaque se termine par un chiffre pair.

    S’il est très probable que la voiture dans laquelle se déplaçait Manuel Valls, qui présentait officiellement sa démission à François Hollande ce jour, ait bénéficié d’une exception, le fait que l’ancien Premier ministre ne soit pas soumis aux mêmes règles que les autres Franciliens, alors même qu’il entame une campagne électorale qui s’annonce difficile, a passablement irrité certains internautes.




    0



    0
    Anonyme
    7 décembre 2016 - 18 h 47 min

    Français de fraîche date
    Français de fraîche date (1980) ce catalan veut mettre tous les autres citoyens venant d’ailleurs horizons et qui sont français depuis plus de 03 générations dehors ….. Après des présidents, Roumain (sarko nain) et un français d’origine (holand mou) allons voir un toréador
    à la présidence FRANÇAISE




    0



    0
    Reda
    6 décembre 2016 - 20 h 18 min

    C’EST UN NON EVENEMENT !!!
    C’EST UN NON EVENEMENT !!!




    0



    0
    Hanane
    6 décembre 2016 - 20 h 11 min

    Valls annonce sa candidature
    Valls annonce sa candidature à la présidentielle. Comme si c’était un évènement essentiel alors qu’il n’en est absolument rien. Ce sale type ne passera pas et ça sera Fillion qui est – D’ABORD ET AVANT TOUT – un français de pure souche contrairement au mercenaire catalan. Fillion a très certainement beaucoup plus de classe que le catalan et une plus grande envergure dans l’échiquier politique français. TOUT mais pas le nabot catalan après ces « français » de seconde zone que sont sarko et hollande qui n’ont ramené à la France et au peuple que guerres et destruction des nations et les haines sordides qui en découlent…….




    0



    0
    mouatène
    6 décembre 2016 - 15 h 18 min

    les prochaines
    les prochaines présidentielles entreront dans les divertissements de la tv française. il va y avoir à en avoir tellement assez de tchach de la part des présentateurs, qui vont s’y mettre à s’égosiller à longueur de journée jusqu’à nous enlever le gout de nous mettre en face du petit écran. et cette fois ci, les tribus constituant le peuple de la france actuelle, auront du mal à choisir entre un gaulois, un algérien, un espagnole, une bretone, un marocain et un irlandais. c’est la diversité. mais ! parcequ’il y a un mais, le crif supervise tout et désigne tout.




    0



    0
    TheBraiN
    6 décembre 2016 - 14 h 52 min

    Ce clone « de gauche » d’un
    Ce clone « de gauche » d’un certain Sarkozy part lui aussi avec les sondages favorables !!
    Dure sera la chute vers les poubelles de l’histoire!!!!




    0



    0
    Tinhinane
    6 décembre 2016 - 13 h 16 min

    Hollande s’est retiré pour

    Hollande s’est retiré pour assumer son échec, mais il envoie son élève.




    0



    0
      anonyme
      6 décembre 2016 - 20 h 32 min

      tout comme sarko qui a
      tout comme sarko qui a missionné son alter égo Fillon




      0



      0
    Mehdi
    6 décembre 2016 - 10 h 15 min

    Lui qui a déclaré : « Je suis
    Lui qui a déclaré : « Je suis lié de manière éternelle à Israël » et qui ensuite le moment venu, n’assume plus ses propos.
    On passe sur les autres propos scandaleux qui n’assume plus également comme les tendances irréconciliables du PS.
    Le pire est que sa tendance est ultra minoritaire au sein du parti socialiste. Ne parlons pas non plus du vote la communauté française d’Israël qui à voter et vote pour la droite.
    Ce sont les ressortissant français installé au maghreb qui ont voté majoritairement pour le PS.

    Normale, c’est le candidate du lobby sioniste qui contrôle les médias et qui l’avantage alors qu’il n’a aucune popularité au PS et encore moins à gauche. Les personnes qui ont de la sympathie pour lui votent à droite et comme disait l’autre, ils préfère l’original à la copie.
    Maintenant que le vote des militants et des citoyens ont va sortir la machine à formater.
    Il ne manque plus qu’a lui réservé le même sort que Jospin lorsqu’il a affirmé que la parti de la résistance libanaise était un parti terroristes.

    as le moment venu, Lui et ses amis ont fait voter une loi pour que les entreprises de l’internet puisse effacer (de essai d’effacer d’internet
    lorsqu’on s’aperçoit des votes des français




    0



    0
    muhand
    6 décembre 2016 - 10 h 03 min

    Monsieur 5 % qui veut être
    Monsieur 5 % qui veut être président de la république, il faut avoir du culot pour oser se représenter. Bien sûr tout le monde sait que ce sont les lobbys juifs qui veulent faire de ce sioniste leur toutou pour qu’ils puissent faire ce qu’ils veulent en France. Ma femme disait il est juif, il faut le dire disait il il ya quelque temps pour gagner la sympathie du CRIF et du reste des sionistes. Ce qu’ ignore ce traître (traître parce qu’il a poignardé dans le dos celui qui a fait de lui son 1er ministre) c’est que ces Français qu’il insulte un jour et qu’il courtise un autre jour, lui donneront une autre gifle dont il ne se relèvera plus jamais. Coup de pied au cul pour Sarkozy coup de pied au cul pour Valls et coup de pied à Fillon voilà ce qui se dessine à l’horizon. Vivement que la France choisisse un président à la hauteur de sa grandeur d’antan et qu’elle jette aux oubliettes tous ces gamins de politicards qui l’on rabaissée.




    0



    0
    HANNIBAL
    6 décembre 2016 - 9 h 21 min

    Valls plus $ioniste que les
    Valls plus $ioniste que les $ionistes une bonne chose de faite ; sa démission 5 mois avant les elections a ne pas pas sa tronche de cake ; ouf! un petit repit il faut dire que c’est son gouvernement qui a
    introduit un nombre insignifiant de $ionomarochiennes en commencant par valot ; et oublié de proposé un poste a rachida encore un qui se voit en haut de l’affiche et au son des flonflons qu’il accueillera sa défaite ; très impopulaire dans sa ville il peut prendre son baton
    de pelerin et aller chez le père fouettard ; son seul soutient le crif avec qui il est éternellement lié ..




    0



    0
    C'était prévu
    6 décembre 2016 - 7 h 38 min

    Je vous présente
    Je vous présente malheureusement le futur président de la république VALS ca été décidé bien à l’avance !!!




    0



    0
    Anonymous
    6 décembre 2016 - 6 h 14 min

    je ne m’intéresse plus du
    je ne m’intéresse plus du tout a l’actualité françaises basée sur le mensonge et dirigé par des incapables aux ordres du crif et de la maçonnerie satanistes qui on conduit ce pays à la déroute, voilà ce qui arrive quand des bons à rien entraînés a parlé en l’air sans convictions et sincérité, la france a les dirigeants qu’elle mérite ( franchement l’avenir de la france j’en ai rien à foutre ).




    0



    0
    el wazir
    6 décembre 2016 - 5 h 49 min

    VALS qualifié de: plus grand
    VALS qualifié de: plus grand sioniste des français par un chef sioniste d’Israël est déjà grillé pour les électeurs français nouvellement émancipé, un candidat comme Fillon répond mieux aux critères de sélection de la gauche française, les français ont trouver leur candidat ‘FILLON) apparemment il ne reste aucun espoir pour Vals ou pour marine lepen qui ne peut dépasser les voies de son parti (inférieur a 20%)




    0



    0
    Mohamed l'Algérien
    6 décembre 2016 - 2 h 54 min

    Valls est un anti-Algérien
    Valls est un anti-Algérien dans le sang exactement comme sarkozy, fillon, le pen ….
    Valls est un ultralibérale sioniste qui se cache sous un LEURRE « social – libéral ».
    Vallsioniste a tout fait pour transformer sur ordre de ses maîtres, la France en une 2ème Israël où tout tout est dirigé contre les musulmans. Vallsioniste a tout fait pour institutionnaliser la déchéance de la nationalité au faciès et un apartheid NAZ, qui allait déclencher une guerre civile très meurtrière, qui allait détruire très rapidement la France et s’étendre à toute l’Europe et au reste du monde.
    Toujours sur ordre de ses maîtres, Vallsionniste a imposé la loi travail, qui autorise les patrons à licencier et embaucher, quand ils veulent et comme ils veulent.

    Vallsioniste ne passera pas aux primaires à gauche, quelque soient les manipulations des médias mensonges sionistes.




    0



    0
    الهوارية..في فرنسا
    6 décembre 2016 - 1 h 26 min

    Je ne voterais jamais pour
    Je ne voterais jamais pour cer imposteur qui insulté le président algérien, puis, il se présente au primaire par jalousie, Macron, le fait souffrir, j’ai remarqué, qu’il était hystérique, capable de provoquer une guerre civile. Wallah marah rabaha la primaire, mcharek el fom va, ça lui apprendra de dénigrer mon pays à travers une tof de Bouteflika.
    Le fantome de Sarko plane partout, Soubhan Allah, hai da3wet Mouammar Kadhafi, la France est devenue le festival des films d’horreur …




    0



    0
      Anonymous
      6 décembre 2016 - 13 h 59 min

      du n importe quoi
      du n importe quoi




      0



      0
    RAYES EL BAHRIYA
    5 décembre 2016 - 23 h 16 min

    Le pire candidat de la gauche
    Le pire candidat de la gauche caviar.

    il reste seul , Arnaud Montebourg pour sauver le parti de la dérive , voir de l’implosion et de son effacement

    de la scène complolitique




    0



    0
    OnS'enFout
    5 décembre 2016 - 22 h 49 min

    J’espère que nos compatriotes
    J’espère que nos compatriotes Algérien en France ne voteront pas pour lui à la primaire. C’est la copie conforme de Sarkozy mais à gauche. Pro sioniste et Marocains et la haine de l’Algérie et des algériens. Vous avez toutes et tous les exemples en têtes!!!




    0



    0
    La Cigale
    5 décembre 2016 - 22 h 37 min

    Ont s’en fou de sa gueule.
    Ont s’en fou de sa gueule.




    0



    0
    Ain El Berda
    5 décembre 2016 - 22 h 31 min

    JE DEMANDE A DIEUX QUE CETTE
    JE DEMANDE A DIEUX QUE CETTE PERSONNE NE SERA JAMAIS PRESIDENT. DIEUX ME REPONDRA POSITIVEMENT, JE PREFERE VOIR LE PEN QUE CELUI LA, CAR AVEC KE PEN LE JEU EST CLAIR. ELLE N AIME PAS L ALGERIE ET C CLAIR TANDIS CETTE RACAILLE C COMME KE VENT UN JOUR A L EST , UN JOUR A L OUEST , UN JOUR AU NORD ET…SANS PRINCIPE…




    0



    0
    france amère
    5 décembre 2016 - 22 h 21 min

    bonne chance monsieur Valls ,
    bonne chance monsieur Valls , rien que pour vous je voterai blanco!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.