Dialogue bilatéral stratégique : Messahel lundi à Londres

Messahel s’entretiendra avec le ministre en charge du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. New Press

Le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine (UA) et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, présidera la délégation algérienne à la 7e session du dialogue bilatéral stratégique sur les questions politiques et sécuritaires prévue lundi prochain à Londres.

La délégation britannique dans ce dialogue bilatéral stratégique, qui entre dans le cadre des consultations bilatérales de haut niveau instituées entre l’Algérie et la Grande-Bretagne, sera conduite, quant à elle, par le conseiller à la Sécurité nationale, Mark Lyall-Grant, précise aujourd’hui un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Outre les questions politiques et sécuritaires régionales et internationales d’intérêt commun, dont la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme, cette session examinera «les crises régionales en Syrie, en Irak, au Yémen et en Libye», ajoute la même source. Elle abordera, également, les derniers développements de la question du Sahara Occidental ainsi que la situation au Sahel.

Messahel s’entretiendra, en marge de cette rencontre, avec le ministre en charge du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, Tobias Ellwood, indique le MAE.

R. I.

Comment (4)

    selecto
    10 décembre 2016 - 19 h 25 min

    L’autre jour j’ai vu ce
    L’autre jour j’ai vu ce Maghrébin poser avec l’ambassadeur de Chine à Alger et maintenant il représente l’Algérie à Londres, alors quelqu’un pourrait nous expliquer à quoi sert Lamamra ?




    0



    0
      Thidhet
      10 décembre 2016 - 20 h 21 min

      Good question. Disons que
      Good question. Disons que Lamamra est pris par d’autres engagements.




      0



      0
      anonyme
      10 décembre 2016 - 21 h 58 min

      La différence entre Msahel et
      La différence entre Msahel et Lamamra c’est que le premier est pour l’UMA, un protégé du clan.




      0



      0
      Lghoul
      10 décembre 2016 - 22 h 55 min

      Lui aussi il voudrait
      Lui aussi il voudrait profiter pour voyager un peu. C’est tout ce qu’ils font. C’est sa profession sinon que fera-il a londres si le MAE reste à Alger ?




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.