Le président du Musée de Paris : «Nous ne restituerons pas les crânes à l’Algérie»

Bruno David avec François Hollande. D. R.

Lors de son audition par la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire de l’Assemblée française, et dont le compte rendu a été rendu public hier, mardi, le président du Muséum national d’histoire naturelle, Bruno David, a évoqué la complexité du processus de restitution des crânes des résistants algériens réclamés par l’Algérie. «En tant que dépositaires des collections, nous devons évidemment en prendre soin, mais nous n’avons pas le droit de les céder. Cela peut d’ailleurs poser des problèmes éthiques : nous conservons des crânes de résistants algériens du XIXe siècle que l’Algérie réclame, mais, dans la mesure où ils ne nous appartiennent pas, je ne peux pas les restituer sans suivre un processus assez compliqué», a-t-il fait savoir.

Une pétition pour que soient restitués justement ces restes de résistants et qui a récolté un nombre impressionnant de signatures a été lancée par l’enseignant universitaire Brahim Senouci qui dans une interview accordée à algeriepatriotique avait lui-même affirmé que «ces crânes, détail morbide, font partie de collections dites inaliénables. Cela veut dire que leur restitution est théoriquement impossible tant qu’une loi n’aura pas levé cette inaliénation».

De son côté, le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a assuré par le passé que cette affaire est «prise en charge» au plus haut sommet de l’Etat. «Nous œuvrons actuellement en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères pour une prise en charge optimale de cette question dont l’histoire remonte à plus d’un siècle.»

Les crânes à restituer sont ceux de résistants algériens du début de la colonisation française. Ce sont les crânes secs qui appartiennent, entre autres, à Mohamed Lamjad Ben Abdelmalek dit Cherif «Boubaghla», Cheikh Bouziane chef de la révolte des Zaâtchas, dans la région de Biskra en 1849, Moussa El-Derkaoui et Si Mokhtar Ben Kouider Al-Titraoui. On parle aussi de la tête momifiée de Aïssa El-Hamadi, qui fut le lieutenant de Chérif Boubaghla, qui fait partie du lot à restituer. Sera également restitué à l’Algérie le moulage intégral de la tête de Mohamed Ben-Allel Ben Embarek, lieutenant de l’Emir Abdelkader.

Ces crânes sont ceux des résistants algériens tués, puis décapités, en 1849, lors de la célèbre bataille de Zaâtcha. Ils furent longtemps exposés comme des trophées de guerre avant d’être remisés dans les collections du Muséum d’histoire naturelle. Une première pétition a été lancée il y a quelques années pour demander la restitution de ces têtes, dont celles des chefs de l’insurrection des Zibans. Une demande qui reste sans suite.

Mohamed El-Ghazi

Comment (88)

    Jean-François MALTHÊTE
    16 décembre 2016 - 8 h 58 min

    Et si on parlait des
    Et si on parlait des cimetières juifs d’Algérie ?

    Pourquoi les Juifs d’Algérie, qui étaient là bien avant la conquête arabo-musulmane, ne peuvent-ils retourner sur leur terre natale, celle de leurs ancêtres, pour les honorer ?

    Pourquoi ces même cimetières sont-ils pillés et vandalisés systématiquement ?

    Pourquoi l’histoire des Juifs d’Algérie est-elle absente des manuels scolaires algériens ?

    La jeune génération apprend – de qui ? – que les Juifs ont colonisé l’Algérie.

    Pourquoi Safinez Bousbian réalisatrice de l’excellent film « El Gusto » n’a-t-elle pu faire venir en Algérie les musiciens Juifs algériens, nés en Algérie et réfugiés en France, pour que l’orchestre puisse s’y produire ?

    Pourquoi la France devrait-elle souscrire à des demandes à sens unique de la part du gouvernement algérien ?




    0



    0
      Kasbadji
      16 décembre 2016 - 15 h 15 min

      Ne mélangez pas les genres,
      Ne mélangez pas les genres, les cimetières juifs ont été abandonnés de manière indécente, au cours de votre fuite avec la queue entre les jambes, pourquoi voulez-vous que je m’occupe de vos morts. Vous avez apporté quoi en Algérie pour que les manuels scolaires algériens parlent de vos grandes œuvres. Les algériens vous ont sauvé de l’inquisition en Espagne, vous vous êtes réfugiés au Maghreb, souvenez-vous. El-Gusto ce sont des musiciens algériens, à part quelques bricoleurs musiciens tombés dans l’oubli, juifs qui en ont amplement profité. Le problème des têtes du Muséum ne vous regarde pas, vous êtes pied-noir ou juif, occupez-vous de votre mémoire, purifiez votre coeur de sa gangue noire. L’Algérie de 2016 vous dit me…..sbadji




      0



      0
      Gaouar
      16 décembre 2016 - 17 h 46 min

      Votre mise en orbite de vos
      Votre mise en orbite de vos arguments démontre l’état d’esprit d’un homme qui veut avoir raison et qui, accumulant des arguments épars, espère apporter une charge définitive et contraindre l’adversaire par l’intimidation moralisante.

      Vous repasserez une autre fois, car votre salmigondis de chantage à l’antisémitisme et au sentimentalisme est inopérante pour ce qui nous concerne (l’antisémitisme des israéliens à l’égard des palestiniens existe. Ils sont sémites et les Algériens ne sont pas des sémites, ni arabes, ni juifs).

      D’abord c’est pas comparable. Que je sache il n’y a pas de musée avec des cranes de juifs dans des boites de cartons en Algérie. Les Nazis, Vichy et la collaboration ne sont pas nés en Algérie.… mais chez vous.

      Ensuite, c’est vous qui dites que les cimetières juifs sont pillés en Algérie, on sait la propagande sioniste abusive, vous confirmez la chose aujourd’hui. Prouvez-le sans passer par des operations sous faux-drapeau s’il vous plaît.

      Ensuite je vais vous dire mon opinion qui n’engage que moi :

      1/ les juifs ont choisi massivement la France des la conquête jusqu’en 1962. Ils doivent assumer leur erreur de jugement historique de choisir un colonisateur contre le peuple natif et autochtone qui les a accueilli. Ceux qui ont choisi la cause de l’indépendance de l’Algérie sont algériens et ne parlez pas en leur nom. Ils ne sont pas français mais bien algériens pour cause de soutien contre la colonisation. Merci de ne pas les laisser tranquilles.

      2/ les juifs ne sont pas des autochtones ici mais des hôtes. Ce sont des nouveaux-venus, comme les arabes, les turcs, etc.. mais ce sont pas la base de notre peuple qui est berbère. Les juifs ont été accueillis par la célèbre 3anaya des berbères lors de la destruction du 1er temple, ils étaient venus avec les phéniciens pour raison commerciale (capitaliste si vous préférez), la seconde vague de réfugiés est venue avec la fin de l’Andalousie en 1492. Ce ne sont pas des autochtones berbères mais bien des réfugiés qui ont reçu une protection chez nous qu’ils ont oubliee lors de la colonisation française.

      3/L’histoire des juifs n’est pas notre problème, comme l’histoire des arabes n’est pas notre problème, comme l’histoire des turcs ou des français n’est pas notre problème. Ce qui nous concerne c’est l’histoire et la culture des Berbères, de l’Algérie. Les juifs sont ici une minorité plus minoritaire que les arabes et notre histoire n’est ni juive ni arabe puisque ce sont des éléments exogènes à notre culture de base. Si nous sommes musulmans et arabophones, cela ne fait pas de nous des sémites et il n’est pas obligatoire de l’être pour être monothéiste, Dieu merci. Nous sommes ici chez nous et votre avis ne compte pas. Merci de ne pas nous forcer à suivre vos obsessions, elles vous concernent en propre.

      4/Enfin, la jeune generation algérienne n’a pas à se soucier des juifs plus que d’une autre histoire, ce n’est quand même pas l’alpha et l’oméga de la vie de tous les hommes sur terre, même si votre intervention semble l’indiquer. C’est votre histoire, pas la notre. C’est votre intérêt, pas le notre.

      5/Les juifs algériens dont vous parlez, musiciens, certains monsieur étaient partie prenante avec l’OAS. Mieux, durant la promotion du film ils ont vante l’Algérie française, ce que nous ne pouvons accepter : la France, votre pays, a commis le génocide des algériens soit 8/10 millions de 1830/1962 (lire Histoire d’un parjure de Michel Habart aux Editions de Minuit, 1960).

      6/ Enfin, encore, ces cranes sont nos morts. L’arrogance de votre pays veut en faire un zoo de cartons. Elle démontre que ses valeurs de civilisation sont une posture. C’est la décence qui devrait pousser votre gouvernement à y accéder. Ce n’est pas le gouvernement algérien qui le veut, mais le peuple algérien.

      7/ Enfin, sachez que dans la religion abrahamique, les sépultures sont obligatoires. Par conséquent, personnellement, je prie pour que ces cranes soient une cause de malédiction pour toutes les personnes qui, en France, souhaitent leur maintien dans des boites de cartons. Ne me sortez pas le truc que je suis haineux pour tout solde : je me fiche des procédures charmeuses ou hypocrites comme des compliments, seule la vérité historique compte. Il nous faudra prier pour que le mal commis contre le repos éternel de ces combattants retombent sur la tête de tous ceux qui leur refusent une sépulture digne et humaine. Nous sommes plus civilisés que vous, c’est évident désormais.




      0



      0
        Hamid
        16 décembre 2016 - 18 h 25 min

        Magistral. Nous n’avons déjà
        Magistral. Nous n’avons déjà notre histoire, étudier celle des autres et laisser notre histoire ? Pour quoi faire ? Ce François délire et se croit en France pour nous imposer sa doxa. Ensuite c’est de la logique pure : pas de colonisation en 1830, pas de soucis concernant la colonisation en 2016 et puis pas de ralliement des juifs avec la colonisation française, ils seraient encore ici avec nous. Pour cela il leur suffisait d’être patriotes avec les autochtones, c’est basique, pas difficile à comprendre Le monsieur François peut-il comprendre ? il parait que le niveau des maths a baissée en France, la logique c’est pas leur fort.




        0



        0
        brahim
        16 décembre 2016 - 20 h 51 min

        Merci Monsieur vous avez tout
        Merci Monsieur vous avez tout résumé Je suis fier quand je lis ce que vous avez écrit pour répondre à ce pleurnichard et toute sa clique de sioniste Merci




        0



        0
        Anonymous
        16 décembre 2016 - 21 h 32 min

        Super ! Notre histoire et
        Super ! Notre histoire et notre culture nationales comptent d’abord et avant tout et que nous n’avons pas à faire d’une culture qui n’est pas la notre le centre de notre vie et délaissez la notre. Après l’arabisation, maintenant il faudrait qu’on soit d’origine juive et que nos enfants apprennent encore une fois une histoire qui n’est pas la leur. Nous sommes algériens, des berbères de souche. Lâchez-nous et que chacun garde son identité. Ils nous demandent tous de ne surtout pas être nous-mêmes, une fois les arabes, une fois les français, une fois les juifs. Ils ont rien d’autre à faire que de vouloir nous coller ce que nous ne sommes pas.




        0



        0
        Vu de Marseille
        25 décembre 2016 - 14 h 27 min

        Fier de vous Monsieur…….
        Fier de vous Monsieur…….




        0



        0
    Mohamed l'Algérien
    16 décembre 2016 - 2 h 01 min

    Bruno David, un pseudo
    Bruno David, un pseudo naturaliste spécialisé en paléontologie.Bruno David, n’est qu’une marionnette doté de la voix de ses maîtres. Le pouvoir socialo sionistes utilise ses marionnettes dont fait partie cet énergumène de Bruno David, à des fins politiques conformément à l’agenda sioniste, comme un Kleenex jetable. Cet énergumène n’a aucun droit au chapitre concernant les crânes des résistants Algériens. Il a beau à jouer au co… de service des socialopes, mais pas pour longtemps. Il sera limogé par le nouveau gouvernement. Je vous garantis que les crânes de nos héros seront restitués à l’Algérie.




    0



    0
    Rayes El Bahriya
    15 décembre 2016 - 15 h 48 min

    Le gros os ….leur restera

    Le gros os ….leur restera au travers de leurs gorges
    De chien pestiférés.
    On érigera leur mémoires et leur esprit combat au rang
    De patrimoine des grands résistants contre cette françe
    Criminelle et genocidaire du peuple Algérien.

    Votre mémoire sera honoré pour l’éternité ici bas et dans
    L’ au de là dans les paradis Arradhouan in cha Allah.

    Kassaman binazilat al mahikat.

    Gloire à nos martyrs.




    0



    0
    souk-ahras
    15 décembre 2016 - 15 h 11 min

    Pendant que les cranes de nos
    Pendant que les cranes de nos valeureux guerriers croupissent dans leur douloureux, insupportable et lointain exil en carton, les  »têtes » gouvernantes bienheureuses scrutent nuit et jour le seul encéphalogramme qui exile fort richement leur joie : le prix du baril de pétrole. Le profit comprador brouille la mémoire et rétrécie le sens des responsabilités.




    0



    0
    On verra.
    15 décembre 2016 - 12 h 57 min

    Vous les rendrez avec l
    Vous les rendrez avec l’opprobre international en plus. Que les algériens se rassurent, cette réponse est parfaite dans le timing actuel pour défendre notre cause et démontrer la mauvaise de l’auteure des crimes coloniaux et du génocide du peuple algérien.




    0



    0
    Salim
    15 décembre 2016 - 11 h 54 min

    Mais ces gens sont
    Mais ces gens sont complètement fou! De quelle éthique parlez vous?!?! Il faut arrêter de jouer avec les nerfs des Algériens! La patience à des limites! La tolerencee aussi! Rien ne quotionne de tel agissement ! Qe font nos autorité! ?
    Ce personnage nous dit le plus normalement du monde que l’ont peut collectionner les crânes des Algériens ???*@!《}<>|!!! mais c’est ignoble!!
    Comment réagirait il si l’ont faisaientre des crânes de ces ancêtres des trophées de guerres????!




    0



    0
    Anonymous
    15 décembre 2016 - 11 h 00 min

    le parlement français est une
    le parlement français est une bande de satanistes franc maçons, ils sont avant tout les représentant de satan sur terre.




    0



    0
    TheBraiN
    15 décembre 2016 - 9 h 53 min

    Vous ne les rendrez pas mais
    Vous ne les rendrez pas mais nous , on les reprendra !!




    0



    0
    benchikh
    15 décembre 2016 - 8 h 41 min

    La problématique se pose
    La problématique se pose comme ce si ,un quelqu’un qu’on a tué (assassiné) et on possède encore son cadavre comment la loi voit cela??? ,est-ce que c’est une vraie loi??? ou bien juste pour gouverner et que tout le monde nous fiche la paix,appliquer SVP vos lois.




    0



    0
    benchikh
    15 décembre 2016 - 8 h 40 min

    La problématique se montre
    La problématique se montre comme ce si ,un quelqu’un qu’on a tué (assassiné) et on possède encore son cadavre comment la loi voit cela??? ,est-ce que c’est une vraie loi??? ou bien juste pour gouverner et que tout le monde nous fiche la paix,appliquer SVP vos lois.




    0



    0
    Anonymous
    15 décembre 2016 - 8 h 20 min

    Le pays des droits de l’homme
    Le pays des droits de l’homme dans toute sa splendeur. Des dingues, des indécents, des arrogants. On est dans une configuration de schizophrénie avérée. Pour pratiquer la colonisation et ses crimes, il faut déjà être complètement dans de la sévère psycho-pathologie profonde. A quand l’analyse de ce pays a travers son histoire et d’en faire une sérieuse psycho-analyse… Qu’elle que soit leur décision, pour ce qui nous concerne, il faudra eveiller sans cesse ce souvenir entre nous et désormais agir en conséquence… sans le leur dire.




    0



    0
    Bernard-cazecroute
    15 décembre 2016 - 8 h 03 min

    Je vous corrige: « on va
    Je vous corrige: « on va restituer les crânes de ces resistants algeriens mémoire de l’histoire de la colonisation française en Algérie. .. »




    0



    0
      benchikh
      15 décembre 2016 - 8 h 58 min

      dans ce cas pourquoi
      dans ce cas pourquoi démolirez-vous la maison du FÜRER Mr Adolf Hitler?? C’est l’histoire non???ou bien votre histoire vous là corrigé comme vous aviez corriger la bible !!!!




      0



      0
      Aziz le Chéllalien
      15 décembre 2016 - 9 h 54 min

      allez vous faire soigner tant
      allez vous faire soigner tant que le petit bout de neurone qui vous reste ne soit abîmé, si non vous seriez toi ‎et tes semblables dans les rangs des aliénés




      0



      0
    Rayes El Bahriya
    15 décembre 2016 - 3 h 13 min

    À chacun son racisme de masse
    À chacun son racisme de masse. À chacun ses crimes
    Contre l’humanité. Ce chacun c’est la françe pionnière en
    La matière dans les pires crimes de masse envers le peuple
    Algérien.
    Honte à vous malfrats de criminels.
    Vous avez inaugurés vos fours crématoires bien avant
    Himler et sa solution final contre les hommes libres.
    Vous n’avez plus aucun honneur.
    françe des fafachos.
    Allah yerahm nos valeureux moudjahidine.
    Kassaman bi anazilat al mahikat.




    0



    0
    Bouabsa
    14 décembre 2016 - 23 h 59 min

    Ils tuent, volent et violent
    Ils tuent, volent et violent la paix et la mémoire des morts. Et puis inventent des raisons superflues et mensongères pour ne pas restituer à la terre algérienne ce qui lui appartient. Rien d’étonnant de la part cette France néocoloniale!




    0



    0
      cherif
      15 décembre 2016 - 8 h 34 min

      Le peuple allemand a été
      Le peuple allemand a été punie pendant des longues années a cause du nazie, la France veut faire gober au monde entier et continuer de mentir sur elle même en suite sur le monde et fuit ces crimes l’histoire puniera la France tant que personne sur terre n’a pu la punir. et ce jours la la France sera la risée du monde. nos martyre contunieurons a honte ce pays jusqu’à l’éternité




      0



      0
    Moumouh
    14 décembre 2016 - 20 h 57 min

    Voilà comment une fausse
    Voilà comment une fausse information, est reprise sans vérification, l’auteur de l’article Mohamed El-Ghazi se trompe en écrivant : « Ce sont les crânes secs qui appartiennent, entre autres, à Mohamed Lamjad Ben Abdelmalek dit Cherif «Boubaghla», Cheikh Bouziane chef de la révolte des Zaâtchas, dans la région de Biskra en 1849, Moussa El-Derkaoui et Si Mokhtar Ben Kouider Al-Titraoui. On parle aussi de la tête momifiée de Aïssa El-Hamadi, qui fut le lieutenant de Chérif Boubaghla, qui fait partie du lot à restituer. Sera également restitué à l’Algérie le moulage intégral de la tête de Mohamed Ben-Allel Ben Embarek, lieutenant de l’Emir Abdelkader. Ces crânes sont ceux des résistants algériens tués, puis décapités, en 1849, lors de la célèbre bataille de Zaâtcha. Ils furent longtemps exposés comme des trophées de guerre avant d’être remisés dans les collections du Muséum d’histoire naturelle ».
    Tous les résistants cités dans l’article ne sont pas morts dans un même lieu, comme le laisse supposer le texte, ils sont tombés en martyrs dans des lieux différents et à des époques différentes. Imaginez un étudiant qui s’intéresse au sujet, pour une thèse ou autre chose, qui se baserait sur cette mauvaise information. Que Dieu nous protège !




    0



    0
    Aziz le Chéllalien
    14 décembre 2016 - 20 h 47 min

    C’est un lourd tribut payé
    C’est un lourd tribut payé par nos aïeux pour que nous vivions libre et indépendant. L’indépendance ‎arrachée par le feu et le sang ne se négocie pas. Les français… s’ils ont un peu de ce qui leur reste comme ‎dignité de s’abaisser modestement aux appels des millions d’Algériens qui réclament la restitution des ‎ossements de leurs valeureux héros et demander pardon aux torts qu’avaient commis contre un peuple ‎pacifique et généreux durant 130ans ‎ ‎




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.