Qui en veut à l’Algérie ?

Par Rabah Toubal Les inspirateurs de plusieurs articles de presse et de Travel Warnings alarmistes, diffusés dans les capitales de pays occidentaux notamment, cherchent à isoler notre pays pour laver l’affront qu’ont fait subir à leurs pays, sur la question syrienne, la Russie et ses alliés – Chine, Iran, Algérie, Hezbollah et Venezuela notamment –, en s’attaquant de front à ce qu’ils considèrent comme des maillons faibles de l’alliance pro-Russie, en l’occurrence l’Algérie et le Venezuela.

Il est vrai qu’en fin stratège, issu des rangs du prestigieux KGB, le président Vladimir Poutine s’est vite aperçu des tares et limites «psychologiques» de Barack Obama, qui les a, de fait, imposées à ses partenaires de l’Otan et de la Ligue des Etats arabes.

La réaction diplomatique du gouvernement algérien à ces menaces ouvertes est certes nécessaire, mais elle reste insuffisante pour éviter à notre pays de possibles désagréments aventuristes de la part d’une coalition profondément humiliée par les inconséquences de ses chefs, notamment les présidents Barack Obama et François Hollande qui quittent leurs fonctions dans une double humiliation.

Avec toutes les menaces sérieuses qui pèsent sur elle et les défis gigantesques qu’elle doit relever, à court et moyen termes, sur les plans interne et externe, l’Algérie doit avoir à sa tête un président de la République capable d’assumer pleinement ses lourdes charges.

R. T.

Comment (56)

    ANNABI 23
    25 décembre 2016 - 0 h 42 min

    Qui en veut a l algerie ses
    Qui en veut a l algerie ses propres citoyens.

    1,=Prenons le cas de la retraie des enseignants se tirent en masse avant 60 ans,alors que d autres pays des ouvriers acceptent de sortir a 63 ans et en suisse ils ont voté pour 65 ans..

    2=Des citoyens a qui ont a coupe l electricité prise frauduleseument ou empechés de vendre illegalement sur les trottoirs sans rien payer manifestent bloquent les routes et cassent des voitures en toute impunité.

    3=Des lyceens a qui ont veut ajouter une semaine de cours manifestent alors que leur annee scolaire se terminent souvent fin mai alors qu ailleurs les ecoliers et lyceens arretent fin juin sauf pour les terminales qui presentent le bac fin juin alors qu ici on le commence le 10 juin..

    Comprenne qui pourra ou on est arrivé………………….

    Mohamedz
    24 décembre 2016 - 18 h 27 min

    Le commun des mortels sait
    Le commun des mortels sait que les ennemis endemiques de l’Algere, son peuple et son hsitoire sont bien entendu, le Marokistan, la France neo-colonialiste et les feodales monarchies arabes du Golfe. Moi je ne connais pas d;autres ennemis du pays du Million et demi des Martyrs.

    MELLO
    23 décembre 2016 - 15 h 01 min

    Nous avons, certes, connu des
    Nous avons, certes, connu des moments plus durs par le passé, mais les temps qui viennent, s’ils ne sont pas abordés avec la lucidité et le sérieux qu¹ils nécessitent, risquent de nous laisser en marge de l¹histoire du monde.
    Un monde où la lutte pour les ressources, pour la puissance, pour la vie tout simplement se ferra au profit des nations qui participent à l¹écriture de l¹Histoire du monde et au détriment des nations en marge de cette histoire.Ceci n’est pas nouveau dans notre histoire.Ce qui serait nouveau serait de réussir à repousser nos atavismes meurtriers, nos égoïsmes plus tribaux que nationaux et cette sorte de fatalisme qui nous pousse à accepter le pire quand le mieux nous semble trop lourd à porter. L’illégitimité des gouvernants,leur incompétence, leur mépris du citoyen, l’arbitraire institutionnalisé, l’impunité et la corruption généralisée sont à l’origine de cette catastrophe sans précédent. Des gouvernants qui, en l’absence d’institutions démocratiques véritables pouvant constituer un contre-pouvoir réel, se comportent en potentats. Totalement indifférents aux souffrances de leur peuple, leur seule préoccupation est de se maintenir au Pouvoir coûte que coûte même au prix de la destruction du pays, la dislocation de la cohésion sociale et de l’aliénation de la souveraineté nationale.
    La réponse de Hocine AIT AHMED à « qui en veut à l’ALGERIE » ?

    El Kenz
    23 décembre 2016 - 12 h 32 min

    L’auteur de cet article a
    L’auteur de cet article a oublié qu’il est de ceux qui se sont donnés pour seule mission depuis longtemps, donner l’ Algérie aux chiens.Il a systématiquement mis de l’eau aux moulins de nos pires ennemis sous prétexte que ceux qui nous gouverne sont du clan d’ Oujda, ce qui est évidement faux .Ce faux a servi à beaucoup comme grain à moudre pour faire leur pain quotidien, celui de salir les dirigeants Algériens et par ricochet l’ Algérie depuis 62 au jour d’ aujourd’hui .

    kamic
    23 décembre 2016 - 8 h 00 min

    J’ai pendant longtemps pensé
    J’ai pendant longtemps pensé que le mal de l’Algérie était ses dirigeants, j’ai bientôt 50 ans né en France, je n’ai jamais lu ou entendu un discourt positif concernant l’Algérie. Et forcément chaque visite sur place confirmait l’idée que de toute façon l’Algérie, le pays de mes ancêtres est et restera un pays dirigé par des mafieux incultes, qui soumettent leur peuple a des conditions de vie terrible….. Aujourd’hui j ai une autre idée du problème je n occulte pas la responsabilité des dirigeants, les pressions extérieures des puissances impérialistes, mais je pense que le plus gros problème c est son peuple, plutôt l’éducation pas celle de l’école, mais celle des parents . Quand j’évoque d’éducation je ne parle des aptitudes a lire écrire et compter, je parle des valeurs morales, du respect, de l honneur, des traditions , du travail … Toute ces valeurs qui font qu’un individue peut s’élever et qui animaient certainement les combattants de l indépendance. la société de consommation est le modèle mise en place par les dirigeants mondialistes afin exercer son pouvoir, l’Algérien d’aujourd’hui hui est un consommateur en puissance, éduqué par la television, ses rêves sont façonnés par les industriels.
    Alors pour conclure, accuser les autres en permanence, n’ est pas une démarche constructive, nous avons les dirigeants que nous méritons.

    Anonymous
    22 décembre 2016 - 10 h 53 min

    PLÛTOT ,QUI N EN VEUT PAS A L
    PLÛTOT ,QUI N EN VEUT PAS A L ALGERIE??? PAS FACILE !!!

    pareil au meme
    21 décembre 2016 - 18 h 17 min

    les pires ennemis de l
    les pires ennemis de l’algérie en premier les nouveaux débarquer venant des pays voisins; juste pour pillé et saboté;en deuxième la nouvelle FLN confisqué par les ex collabos et certains fils de harkis nostalgique aux colons;troisième ses propres enfants opportuniste et corrompus;élevé avec le lait lahda;

    langar
    21 décembre 2016 - 14 h 24 min

    Qui en veut à l´Algérie? Eh
    Qui en veut à l´Algérie? Eh bien les Algériens d´abord. Ils ne font que revendiquer, en donnant le moins possible à leur pays. Et, si les Algériens aimaient effectivement leur pays l´Algérie, on ne parlerait plus des ennemis extérieurs de
    l´Algérie, on s´en foutrait!

    Salim
    20 décembre 2016 - 23 h 00 min

    Le pire ennemie des Algériens
    Le pire ennemie des Algériens : 1: satan, ses alliés et dajjal=le diable=le mal… Ennemie déclaré…Qui ne digèrent pas l’amour du peuple Algérien pour l’islam sunnite.
    2: israel et ses alliés =colonisation=crime de guerre.n’épargne pas les nouveaux nées ni les femmes en ceinte, et encore moin les vieux… Pitoyable !
    3: L’indifférence: produits toxique(pesticides…) , gaspillage (le potentiel solaire qui est ignoré..)et beaucoup d’autres exemples…La maltraitance en vers les femmes les enfants malades, l’orphelin…
    4:le maroc et non pas tout(e)s les Marocain(ne)s donc la majorité(e)= manipulateur=opportuniste= qui répend la fitna au seins du Maghreb de l’UA et des pays Arrabes.pour ne citer que cela.
    5:sans parler des traîtres, vendu et des girouettes pour une poignée de dollars ou d’euros ou autres.
    Cordialement.

      kamel
      25 décembre 2016 - 0 h 06 min

      Le pire ennemi de l’Algérie c
      Le pire ennemi de l’Algérie c’est l’Arabo-islamisme qui nous a scotché dans le sous developpement et fait de l’Algérie le petit wagonnet des pays arabes du moyen orient. Nous redevienderont un pays le jour ou nous mettrons à la poubelle cette idéologie mortifère.

    الهوارية..في فرنسا
    20 décembre 2016 - 13 h 17 min

    Le seul qui en veut à notre
    Le seul qui en veut à notre Belle Algérie c’est « Une double ration de frites ou rien » c’est à dire Sarkozy !!!

    bozscags
    20 décembre 2016 - 12 h 04 min

    bonjour pour repondre à ta
    bonjour pour repondre à ta question raouf je parle d’un général à la tete du pays (…) et des generaux en algerie qui ont fait des etudes superieurs il y en a il sufiit de les laisser gouverner et apres nous verrons le changement.

      Raouf
      20 décembre 2016 - 12 h 26 min

      Bonjour, pour te répondre,
      Bonjour, pour te répondre, nous avons eu a la tete du pays, 1 général , 2 colonels et même un adjudant de l’armée française.
      LE CHANGEMENT NE VIENDRA PAS DES MILITAIRES. les pays qui avancent n’ont que des civils qui les dirigent.
      regarde l’amerique latine des années 70 avec tous des militaires a leurs tètes et l’amerique latine des années 2000 avec des civils a leurs tetes. YA PAS FOTO. l’exemple du brésil est édifiant.

        mouatène
        20 décembre 2016 - 15 h 50 min

        bonjour Raouf. deux ( 02 )
        bonjour Raouf. deux ( 02 ) adjudants et non un ( 01 ) de l’amée de fafa dont un a été déclaré criminel de guerre par l’état italien. les algériens sont bien documentés.

    Anonymous
    20 décembre 2016 - 9 h 31 min

    Pour pouvoir résister aux
    Pour pouvoir résister aux soit disant menaces extérieur, un peuple doit être éduqué, ouvert d’esprit et autonome intellectuellement, or depuis l’indépendance le système s’est attelé avec acharnement a abrutir ce peuple pour mieux le canaliser.
    Le peuple éduqué et la meilleure protection, mais nos pseudo dirigeants ont creusé eux même leur propre tombe.

    Anonymous
    20 décembre 2016 - 9 h 03 min

    c’est vrai quand tu vois du
    c’est vrai quand tu vois du trucs comme TSA le matin dz la liberté le soir etc…on se demande vraiment qui est entrain de diriger l’algérie, ou bien est ce que vraiment il y a un pays qui s'(appel l’algérie dirigé par ses charlatans?

    Anonymous
    20 décembre 2016 - 1 h 33 min

    Quand viendra ce jour ( le
    Quand viendra ce jour ( le changement) ? ?????
    .

    bozscags
    20 décembre 2016 - 1 h 03 min

    bonjour il nous faut vite un
    bonjour il nous faut vite un poutine en urgence en algerie et vite nous debarasser de ces charognards au pouvoir.

      Raouf
      20 décembre 2016 - 11 h 03 min

      Poutine est Russe c’est un
      Poutine est Russe c’est un pur produit du KGB puis du FSB,né a St petersbourg,c est un type cultivé qui aime les sciences,la littérature…..etc,depuis l’indépendance on a pas eu un président bachelier tu viens parler d’un Poutine en Algérie?
      Il va venir d’ou ton poutine Algérien?nous si on arrive a avoir un caporal de poutine,ont est champion du monde.

        Lghoul
        20 décembre 2016 - 12 h 45 min

        « Il va venir d’ou ton poutine
        « Il va venir d’ou ton poutine Algérien? » Certainement d’une école pour charlatans dirigée par l’honorable récteur belahmar. Quand des « cliniques » d’alchimie et de charlatantisme sont officiellement grandes ouvertes sur les rues principales des grandes villes, que reste-t-il a notre peuple pour se soumettre ?

    Anonymous
    20 décembre 2016 - 0 h 49 min

    Pour être fort à l’Extérieur
    Pour être fort à l’Extérieur ……..un pays doit toujours et d’abord être Fort à l’intérier….et c’est vraiment de là que viennent les véritables problèmes du Pays…..Le Pays est fissuré à cause du régionalisme et de l’immigration… MAIS …aussi à cause des problèmes économiques et politiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.