Le projet de création de wilayas déléguées dans les Hauts-Plateaux en préparation

Noureddine Bedoui, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales. New Press

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, a révélé jeudi à Aïn-Sefra (Naâma) que le projet de création de wilayas déléguées dans les Hauts-Plateaux est actuellement en préparation. S’exprimant en réponse à des doléances d’associations locales lors de la visite d’un chantier de 800 logements publics locatifs, le ministre a indiqué que le projet de création de wilayas déléguées dans certaines régions des Hauts-Plateaux est actuellement en préparation pour être soumis prochainement en Conseil des ministres.

La promotion de ces collectivités sera accompagnée par une méthodologie visant la réduction des charges du travail administratif, la réaffectation des fonctionnaires et techniciens gestionnaires pour encadrer les nouveaux services, à travers les directions exécutives et les circonscriptions administratives qui auront la charge d’impulser l’action de développement socioéconomique et la prise en charge efficiente des attentes du citoyen et de la société civile locale, a expliqué M. Bedoui.

Le ministre a saisi l’opportunité pour appeler aussi les responsables locaux à faciliter l’attribution du foncier, à récupérer le foncier industriel non exploité pour créer de nouvelles zones d’activités, à élaborer une étude de création de zones d’activités modernes, à encourager l’investissement et à assainir et régulariser la situation du foncier industriel. Sur un autre registre, M. Bedoui a annoncé l’ouverture prochaine d’une desserte aérienne pour renforcer le tourisme local et la dynamique d’investissement dans le domaine.

Le projet de 800 logements de type public locatif dans la daïra d’Aïn-Sefra, d’un coût de 2,2 milliards DA, a été confié à une entreprise de réalisation chinoise avec un délai de 30 mois et sont actuellement entre 40 et 70% des travaux, selon les tranches. Au niveau de la même daïra, le ministre a visité le projet d’un centre spécialisé de sauvegarde des jeunes, dont il a instruit les responsables concernés à le mettre au plus tôt en exploitation.

Dans la commune de Tiout, Noureddine Bedoui a visité une exploitation agricole privée où une présentation lui a été faite sur la situation du secteur agricole dans la wilaya de Naâma, avant de procéder à une remise symbolique de 5 titres de concession agricole sur un total de 3 800 titres approuvés. Sur site, le ministre a déploré la «faiblesse» de la production agricole dans la wilaya, «en inadéquation avec le volume des investissements consentis par l’Etat pour soutenir l’activité agricole et les matières premières que recèlent cette wilaya dans le domaine», avant d’appeler à l’élaboration d’études «réalistes», à la mise en place d’une stratégie agricole pour les toutes prochaines années à venir et à l’abandon des anciens modes de gestion du secteur agricole qui sont «loin de répondre aux objectifs escomptés».

M. Bedoui a, dans le même sillage mis l’accent sur la nécessité de l’accompagnement technique des agriculteurs à travers la conclusion de conventions avec les instituts agricoles, ainsi que l’encouragement de l’investissement agricole et des petits agriculteurs. Il a procédé, par ailleurs, au lancement d’un projet de village touristique d’une capacité de 93 chambres (319 lits), fruit d’un investissement privé de l’ordre de 1,09 milliard DA, couvrant une superficie de 8 120 m2 et devant être livré dans 18 mois, selon les explications fournies à la délégation. Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, qui a aussi inspecté un projet de structure hôtelière de 104 lits pour un investissement de 240 millions DA, poursuit sa visite de travail par l’inspection d’autres projets socioéconomiques.

R. N.

Comment (19)

    MIHOUBI ABDEL
    11 janvier 2017 - 21 h 19 min

    suite aux conditions pour
    suite aux conditions pour étre wilaya déliguée 1er – léloinement de la wilaya mére 2eme- population 3eme -l encienté de la daira donc les dairas mérité c 1- barika -2 – bousaada – 3 – aflou – 4 – m’ghnia – 5 – ain ouassara – 6 – ain safra – 7 – el eulma – 8 – ain beida – 9 – frenda en plus ya quatre 4 dairas ce sans promus depuis 1972 comme bousaada- barika- ain safra- ain beida c claire et net




    0



    0
    Anonymous
    23 décembre 2016 - 20 h 33 min

    Plus de wilayas, plus de
    Plus de wilayas, plus de bureaucraties lourdes…..
    (nouvelles directions, avec leurs procédures, et avec leurs paperasses inutiles, tentatives d’insertions, et D’absorption du chomage des jeunes diplomés universitaires,…?!),
    Plus de problèmes nouveaux, et inattendus, et moins de maitrises des projets de développements,
    Par manques de qualifications, et de compétences nécessaires
    Les calculs électorales , pour favoriser le F.L.N , pour le plébiscite , les scores populaires préparés d’avance
    Avec le bourrage des urnes, des pratiques d’un autre age ne sont pas innocents, à cette nouvelle organisation
    – la distribution de la rente, pour « la paix sociale » (projets inscrits improductifs, et non rentables, en faveur des amis, et des proches,.?!….) continue de plus belle –




    0



    0
    WIN-RAYAH
    23 décembre 2016 - 16 h 30 min

    J’AVOUE QUE L’IDÉE DE CRÉER
    J’AVOUE QUE L’IDÉE DE CRÉER ENCORE DES PÔLES ADMINISTRATIFS NE SERA PAS UNE BONNE AUGURE POUR LES CITOYENS DE CETTE RÉGION. L’IDÉAL Mrs LE MINISTRE EST D’OBLIGER LES RESPONSABLES EN PLACE À TRAVAILLER POUR LES POPULATIONS ET CESSER DE S’OCCUPER LES 9/10 DU TEMPS DE LEURS AFFAIRES PERSONNELLES ET FAMILIALES AU SENS DE LA FAMIGLIA NAPOLITAINE. IL Y’A PLUSIEURS MOYENS ET FAÇONS D’ÊTRE PROCHE DES POPULATIONS MÊME SI CELLES CI SONT À 1000 Km DU CHEF LIEU DES WILAYAS. ON DEVRAIT REGARDER CE QUI SE FAIT AUTOUR DE NOUS. LES CHINOIS QUI DANS LES ANNÉES 80 ENCORE AVAIENT DES DIFFICULTÉS DANS LA GESTION DES POPULATIONS EN TOUT POINT DE VUE ET DANS TOUS LES DOMAINES, MAIS PAR LA FORCE DU TRAVAIL, DU SÉRIEUX, DE L’ABNÉGATION ET L’HONNÊTETÉ ILS ONT RÉUSSI À DEVENIR CE QU’ILS SONT ACTUELLEMENT.




    0



    0
    jugurtha
    23 décembre 2016 - 14 h 31 min

    un appât pour manipuler le
    un appât pour manipuler le peuple naif lors des prochaines < >.




    0



    0
    larbi
    23 décembre 2016 - 14 h 00 min

    Normalement un pays qui dit
    Normalement un pays qui dit être en crise doit réduire
    Et que nous proposent nos derviches : de nouvelles wilaya ce qui engendrera de nouveaux « cadres » corrompus et tout ce qui va avec, de nouvelles infrastructures et du béton à gogo et des cités dortoires
    Démissionnez c’est le plus bien que vous pouvez faire
    Allez vous en yarham waldikoum




    0



    0
    KHLET LEBLED
    23 décembre 2016 - 11 h 08 min

    TOUT LE MONDE DANS CETTE
    TOUT LE MONDE DANS CETTE DECHRA EST DEVENU PRÉSIDENT OU PREMIER MINISTRE ET N’EN FAIS QU’A SA TETE
    Y A T’IL UN PILOTE?
    NORMAL DIRAIS JE
    PAS VOUS?




    0



    0
    ATTENTION
    23 décembre 2016 - 10 h 58 min

    CITATION

    CITATION
    M. Bedoui a annoncé l’ouverture prochaine d’une desserte aérienne pour renforcer le tourisme local et la dynamique d’investissement dans le domaine.

    ya ness Ain sefra vous signez votre mort: avec tous ces projets bidons cette desserte aérienne ne servira que les braconniers du golfe et les nouveaux affairistes comme c’est le cas à laghouat et à El bayadh
    Gardez votre ville saine c’est un conseil




    0



    0
    Vivio
    23 décembre 2016 - 10 h 48 min

    Un autre gouffre financie
    Un autre gouffre financie avec tout ce qui va avec: nouveaux directeurs , nouveaux corrompus;;;;;;;;;;;;
    on n’a besoin ni de wilayas ni de sidi zekri mais plutot d’hommes compétents et intègres
    Où va ce bled?




    0



    0
    Anonymous
    23 décembre 2016 - 4 h 49 min

    plus de wilyayas; plus de
    plus de wilyayas; plus de fonctionnaires corrompus;plus de dépense;résultat kif-kif de l’argent jeté par la fenètre




    0



    0
    Raouf
    22 décembre 2016 - 22 h 49 min

    Pourquoi avons nous des
    Pourquoi avons nous des ministres de l’intérieur moches?




    0



    0
    FURTIF
    22 décembre 2016 - 22 h 00 min

    Créer des logements et
    Créer des logements et repeupler le SUD en urgence avant que d’autre qui ne sont même pas Algériens le face illégalement !!!




    0



    0
      Anonymous
      23 décembre 2016 - 12 h 04 min

      C’est déjà le cas avec les
      C’est déjà le cas avec les dizaines de milliers de marocains installés sur notre sol avec la bénédiction des rescapés des rafles de 1975 nombreux dans le rouages de l’état…visit ainsi temouchent oran bel abbés ou tlemcen et tu les verras…




      0



      0
      sudiste
      23 décembre 2016 - 13 h 43 min

      @furtif

      @furtif
      restez où vous êtes vous avez déjà sali et pollué le sud chacun chez soi point barre




      0



      0
    Farah Bezef
    22 décembre 2016 - 20 h 46 min

    Bravo Monsieur Bedoui voila
    Bravo Monsieur Bedoui voila des projets stimulants pour un véritable développement du territoire, espérons que l’encadrement par les techniciens éviteras les déperditions de moyens et d’energie pour la plus grande satisfactions de tous.




    0



    0
      Anonymous
      22 décembre 2016 - 23 h 23 min

      Chyatta. Vous avez peur de
      Chyatta. Vous avez peur de perdre vos privilèges ou bien en bonne collaboratrice de Bédoui vous lui faite de la pub ?




      0



      0
        Anti khafafich
        23 décembre 2016 - 4 h 23 min

        Degage espece sale sujet
        Degage espece sale sujet mokoko ! Baiseur de sales pieds de votre PD6




        0



        0
          Kacem
          23 décembre 2016 - 10 h 52 min

          @anti khafafich

          @anti khafafich
          Tu n’es qu’un rat d’égout au service de ces rentiers
          je vous comprends vous avez peur pour vos privilèges




          0



          0
          Anonymous
          23 décembre 2016 - 11 h 36 min

          Anti khfafich coûte une
          Anti khfafich coûte une fortune au trésor public.
          Payé grassement pour défendre des escrocs pendant que des veuves de chouhadas croupissent dans le dénuement le plus complet….Tfouuuuh
          Il défend becs et ongles son petit intérêts personnel et pécuniaire..Au diable l’Algérie et son peuple !




          0



          0
        Farah Bezef
        23 décembre 2016 - 10 h 33 min

        Tu n’es qu’un chapon écrêté
        Tu n’es qu’un chapon écrêté doté d’une cervelle de poule, jamais content et qui déverse sa bile virtuelle à longueur de journée contre tout et tous.
        Il y a longtemps que tu n’as plus de recul pour simplement reconnaitre un élément positif, ta vision du monde est noire, l’Algérie ne peut pas se construire qu’avec des pleurnicheuses et » nadabines », mais avec des visionnaires.
        Un monde parfait n’existe pas, des hommes parfaits non plus, un pays parfait? trouves-en sors un peu de ton trou!
        Et pour répondre à tes questions existentielles, je suis retraité et ex paysan avec une petite retraite.




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.