Colonisation israélienne : la résolution de l’ONU adoptée

L'observateur permanent de l'Etat de Palestine à l'ONU, Riyad Mansour. D. R.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a demandé vendredi pour la première fois à Israël de cesser la colonisation dans les Territoires palestiniens et à Jerusalem Est, dans une résolution permise par la décision sans précédent des Etats-Unis de ne pas utiliser leur droit de veto sur cette question. Les Etats-Unis se sont abstenus alors qu’ils avaient jusqu’ici toujours soutenu Israël sur ce dossier extrêmement sensible. Les 14 autres membres du Conseil de sécurité ont eux voté en faveur de ce texte rédigé par l’Egypte.

«Israël rejette cette résolution anti-israélienne honteuse des Nations unies et ne s’y conformera pas», ont vivement réagi dans un communiqué les services du Premier ministre Benjamin Netanyahu. Il s’agit d’«un grand camouflet» pour Israël, a estimé de son côté Nabil Abou Roudeina, porte-parole de la présidence palestinienne. «Il s’agit d’une condamnation internationale unanime de la colonisation et d’un fort soutien à une solution à deux Etats», a-t-il ajouté.

Ce dossier international se double d’une divergence entre d’administration américaine sortante, celle de Barack Obama, et le président élu des Etats-Unis Donald Trump.

Ce dernier était intervenu avec succès auprès du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi pour reporter le vote sur ce texte initialement prévu jeudi. Il a rapidement cherché à rassurer les alliés israéliens : «Les choses seront différentes à l’ONU après le 20 janvier», date de son entrée en fonctions, a-t-il dit sur Twitter.

Après la volte-face du Caire, quatre pays -la Nouvelle-Zélande, la Malaisie, le Sénégal et le Venezuela- avaient finalement obtenu qu’un vote soit organisé vendredi. La résolution exhorte Israël à «cesser immédiatement et complètement toute activité de colonisation en territoire palestinien occupé, dont Jérusalem-Est», affirmant par ailleurs que les colonies israéliennes «n’ont pas de valeur juridique» et sont «dangereuses pour la viabilité d’une solution à deux Etats».

Frustrés par des années d’efforts diplomatiques infructueux, les Etats-Unis ont justifié leur abstention par l’impact de la colonisation sur la recherche de la paix au Proche-Orient. «On ne peut en même temps défendre l’expansion des colonies israéliennes et une solution à deux Etats», comme le fait Benjamin Netanyahu, a déclaré l’ambassadrice américaine aux Nations unies Samantha Power après le vote accueilli par des applaudissements.

L’administration Obama avait opposé son veto à une résolution similaire en 2011. Mais cinq ans plus tard, la position du président sortant, qui entretient des relations notoirement exécrables avec Benjamin Netanyahu, faisait l’objet de nombreuses spéculations depuis des mois. Et l’hypothèse que Washington laisse passer une telle résolution, avait été évoquée à de nombreuses reprises. Donald Trump avait lui très vite exprimé son hostilité au projet égyptien et plaidé jeudi pour que Washington bloque le texte, dans une rare prise de position pour un président élu et pas encore en fonctions.

R. I.

Comment (13)

    TheBraiN
    26 décembre 2016 - 8 h 49 min

    Il faut d’abord comprendre ce
    Il faut d’abord comprendre ce que le mot « politique » veut dire pour appréhender les contours de la « première » Américaine qui aura surtout été un acte de vengeance d’Obama (de Nif peut-être car ,parait-il ,Obama aurait des origines arabes , maghrébines plus précisément ) devant les nombreuses humiliations que lui avait infligées Nethanyahu « chez lui » en Amérique et au cœur même des institutions Américaines .
    Obama n’ayant aucun avenir politique , et ça tout le monde en convenait , il a préféré terminer en « beauté » avec cette bombe à retardement laissée à Trump .
    Il y a aussi le « grand perdant » nommé Sissi qui avait été à l’origine du texte avant de le retirer sous la « pression amicale » de Trump en se disant (et en laissant dire) que , de toute façon , il serait stupide de croire que les USA n’useraient pas , une énième fois, du droit de veto !
    Résultat des courses , le texte est repris par le Sénégal , la Malaisie , le Venezuela et la Nouvelle-Zélande (une autre surprise !) puis voté devant l’abstention Américaine .
    Le plus drôle c’est que l’Egypte votera pour ce texte qu’elle avait refusé de présenter elle-même (MDR) .
    Sur le texte en lui-même , il porte un sérieux , voire énorme, coup à l’entité sioniste , surtout sur le côté politique , et les personnes qui disent le contraire n’ont qu’à nous expliquer l’affolement , inédit, de Nethanyahu !!!
    Bien entendu , l’entité sioniste n’appliquera pas cette résolution et n’appliquera aucune résolution de l’ONU qui ne l’arrange(ra) pas de par le VETO US qui sera de retour si jamais certains membres du CS ont l’idée de voter une résolution contraignante envers ce qu’on appelle par Israël mais le coup est rude !!
    L’entité sioniste est officiellement traitée d’état voyou , de colonisateur criminel voleur de terres et là tous les médias main-stream qu’ils soient occidentaux ou même arabes ne pourront rien y faire .




    0



    0
    Lili
    25 décembre 2016 - 18 h 59 min

    Israël est indigne et crie au
    Israël est indigne et crie au scandale parce que il ne peut plus coloniser et opprimer les palestiniens en toute tranquillité. C est tout de même révoltant voilà une Armée qui s assoit sur les résolutions de ONU depuis des décennies avec la bénédiction des puissances occidentales . Deux poids deux mesures. Et on s étonne que règne le chaos dans cette partie du monde. Mais attention ne dites pas que il y a un lien entres les deux, vous serez qualifie d ennemie Israël..




    0



    0
    MAHDI
    25 décembre 2016 - 18 h 19 min

     » Les usa bloqueront toute
     » Les usa bloqueront toute résolution du conseil de sécurité qui menace la sécurité d »israël », cet « état » fantoche créé en 1948 par l’alliance judéo-chrétienne, sur une terre ARABE et Musulmane, Mme la mécréante ,’ambassadrice des usa à l’ONU (dixit). D’ailleurs, presqu’au même moment, Tromp ( l’autre mécréant) , président élu des usa, avant même d’être à la maison blanche, annonce qu’il va mettre de l’ordre aux nations unies, et son conseil de sécurité, comme chacun sait, au service exclusif des usa depuis sa création, CAR IL A Osé faire une chose impardonnable : voter une résolution SANS EFFET AUCUN, mais contraire aux veux, aux désirs, aux intentions et aux rêves insensés de l' »état  » fantôche, l’enfant chéri des occidentaux et leur création, mais qui, le temps aidant ainsi qu’ une maturité précosse , acquise sous la protection et l’affection à toutes épreuves de sa mère porteuse l’alliance judéo-chrétienne, qui l’a choyé et répondu à tous ses caprices et à toutes ses fantaisies, au point de devenir sa principale victime. En effet, la mère porteuse commence à réaliser que son rejeton non seulement dépasse les bornes mais est parvenu à la phagocyter, la coloniser, décider pour elle, et notamment par AIPAC interposée, gouverner les pays qui l’ont mis au monde, à travers toutes leurs institutions, politiques, financières, stratégiques, etc…Mais là n’est pas le plus gros dégât ! La vraie ruine c’est ce qui attend les créateurs de ce monstre ( créateur lui-même des désordres sur terre depuis la nuit des temps). C’est lors du jugement dernier. S’ils sont croyants , comme ils le prétendent ILS IRONT EN ENFER , avec leur rejeton qui leur aura fait faire les pires ignominies, et qui leur aura fait commettre les pires injustices ici-bas, à commencer par celle de sa création, UN BLASPHEME en elle-même. S’ils ne sont pas croyants, donc totalement mécréants, ILS IRONT AUSSI EN ENFER d’abord parcequ’ils auront niée l’existence de DIEU TOUT PUISSANT ; la preuve les deux mécréants usa cités plus haut, décident, planifient et menacent comme s’il n’existe NI DIEU NI JUSTICE IMMANENTE , NI MORT (pour eux) NI INFARCTUS, ni PUNITION , ni dégâts causés par la vieillesse incontournable; et ensuite parcequ’ils auront créé INJUSTEMENT , protégé, soutenu et favorisé le monstre qui aura réussi EXACTEMENT COMME SATAN, à leur faire commettre les pires méfaits, et à leur faire oublier toutes morales et toutes valeurs humaines.




    0



    0
    amel
    25 décembre 2016 - 12 h 12 min

    Je suis enn train de me
    Je suis enn train de me demander quel sera le prochain mouvement d’israel aprés cet évènement historique.
    Connaissant cet état, leur premier réflexe est de penser à la vengeance, le deuxième est de tarir la source d’oú ce « Mal » leur est venu. Donc gare aux pays qui ont voté mais aussi tous ceux qui soutiennet les palestiniens, les ennuies qu’ils avaient auparavant pourraient se décupler, car israel est motivée plus que jamais. La vengeance est un plat qui se déguste à toutes les occasions et à toutes la sauces pour israel, froid ou chaud, l’essentiel pour eux est de sévir pour signer leur suprématie et décourager toute autre tententative. Une telle indélicatesse ne leur garantie pas forcément la sympathie, mais ils s’en passe de la sympathie. Il est certain que l’action de minage de terrain a commencé, d’où la viglence recommandée à tous ces pays cibles.




    0



    0
    amel
    25 décembre 2016 - 11 h 28 min

    Il y a longtemps que le monde
    Il y a longtemps que le monde s’est rendu compte qu’israel n’est pas intéressée par la paix; il fallait juste faire usage de la raison saine pour le constater, et pourtant, patiemment le monde a joué le jeu, a fait le défilé aux natons unis, écouté patiemment, espéré, voté pour se retrouver face à face avec l’injustce des usa, sous prétexte de sauver la pax!
    Il faut savoir que les américains aussi ont peur de l’ogre qui ne recule ni devant les crimes ni ne connait la honte, car cet ogre a plusieurs colonnes infiltrées au sein même de l’état américain.
    Dans certaines insttution tu ne trouve ques des sionistes. les autres sont bons pour les petits boulots et les postes stressants.
    l’homme propose et dieu dispose. La lecon que nous recevront tous, les israéliens inclus, réussira t-elle à calmer l’homme et sa convoitise insensée?




    0



    0
    Farida
    25 décembre 2016 - 0 h 45 min

    Ça change quoi à la réalité
    Ça change quoi à la réalité sur le terrain ?




    0



    0
    ELHAQIQA ELMORRA
    24 décembre 2016 - 18 h 08 min

    C’est là, le bras d’honneur ,
    C’est là, le bras d’honneur , un dernier baroud d’honneur de Obama (le noir de service, au servic e de l’alliance judéo-chrétienne, et de l’impérialo-sionisme), à ce voyou des bas-fonds new yorkais qui l’a maintes fois humilié dans son propre pays, avec la complicité du sénat dit « américain  » mais plutôt juif, et la terrible association juive qui dirige en fait les usa et tout l’occident dit « chrétien ». Toutefois, le monde dominé jusque là , par les usa, ne perd rien pour attendre. le gangster-cow-boy trump, avant même de poser son derrière au bureau ovale, menace « qu’il va mettre de l’ordre aux NATIONS dites « unies »pour le pire et le plus pire « . Rien que ça ! Ya khi âlem rachi ya khi ! Et tout ça ( cette tragie-comédie), acte I : l’Egypte dite république « arabe » mais en fait, depuis camp david TRAITRESSE ET ENJUIVEE JUSQU’A L’OS , afin d’empêcher d’autres pays moins compromis avec l’impérialo-sionisme, et traitre au monde arabo-musulman, se bat pour un poste de membre non permanent au conseil de sécurité et propose à ce titre la résolution condamnant l' »état fantoche d’israél  » pour la poursuite de la colonisation de la Palestine. Acte II : comme ils fallait s’y attendre, le gangster-cow-boy-sans foi-ni loi trump, téléphone au fumier al-sissi , et lui ordonne de laisser tomber. Acte III et final de la tragédie comique : Le Venezuela et d’autres Pays, ayant le sens de l’HONNEUR , prennent le relai du batard ESSISSI, et mènent la poursuite de la course. MORALITES : 1) Trump se heurtera bientôt à la résistance de Pays moins corrompus que l’Egypte pourrie , son clan et ses sponsors, qui l’obligeront à baisser son caquet de truand. 2 ) Derrière ces Pays qui ont une sens réel de l’Honneur et de la résistance à l’impérialo-sionisme, il y a un monde qui constitue une lueur d’espoir et qui s’est fixé comme mission de libérer la planète de l’impérialo-sionisme et de ses valets . 3) VIVE LA CHINE, LA RUSSIE, L’IRAN, HIZB ALLAH, LA SYRIE, CUBA, LE VENEZUELA, et tous les peuples et les Pays qui se soulèveront contre les méfaits de l’impérialo-sionisme, et qui le combattront par tous les moyens afin d’en débarrasser la terre.




    0



    0
    Yasser Arafat...
    24 décembre 2016 - 14 h 48 min

    …doit se retourner dans sa
    …doit se retourner dans sa tombe.
    Qu’on ne s’y trompe pas: Le Etats-Unis (de Clinton à Obama) ont toujours demandé au représentant de la ligue arabe de ne pas présenter de projet de résolution « parce que contre-productif, pour ne pas saper le processus de paix » ni les efforts de l’Administration américaine « pour parvenir à une paix globale ». Et le représentant arabe, la larme à l’œil, attendri, obtempérait aussitôt et la condamnation était renvoyée aux calendes grecques. Cette foi-ci c’est l’Egypte, Oum edounia, qui à grands renforts de communiquees, devait être le parrain de cette résolution. Mais Donald Trump demanda expressément au Maréchal al-Sissi de retirer on projet. Ce qu’il fit, très docilement. Mais c’était sans compter sur le Venezuela dont le représentant se crut obligé (pour em…les Américains ?) de prendre le relais et de parrainer ladite résolution, laissant le représentant de l’Egypte honteux et plu dépité que celui d’Israël…Ya




    0



    0
    Anonymous
    24 décembre 2016 - 14 h 28 min

    Je me demande comment un pays
    Je me demande comment un pays comme l’Egypte qui ne peut pas résister aux pressions extérieures, se présente pour être membre non permanent au Conseil de Sécurité. Vous ne pouvez pas défendre assumer votre rôle au sein de ce Conseil, ne présentez pas votre candidature. Laissez la place aux autres pays qui ont le courage de défendre les causes justes. Vous voulez être au Conseil de Sécurité pour la forme et pour plaire aux autres en leur rendant service? Vous voulez pétez plus haut que votre C..




    0



    0
    Elguerroumi
    24 décembre 2016 - 10 h 54 min

    Bof c’est un coup de baroud
    Bof c’est un coup de baroud pour l’administration Obama !
    Trump à donné un coup de fil amicale au Raids el Sissi qui a répondu avec ferveur.
    Quand à Benyamin il s’assoit sur cette condamnation comme l’ont faient ces prédécesseur en attendant que les affaires sionistes reprennent au mois de janvier.
    Quand aux Palestiniens ils n auront plus qu’à reprendre leurs protestation comme ils font depuis des décennies et ça mange pas de pain ..
    الله ينور اضعاف.




    0



    0
    Là Péril chinois russe !
    24 décembre 2016 - 9 h 51 min

    le péril chrono russe est en
    le péril chrono russe est en marche au moyen orient …. Les US en viennent à abandonner le blocage des résolutions contre ces pays félons que représentent largement L état fantoche israélien ! Et comme en plus la France est alignée sur les US bientôt la fin de l impunité du Marokistan au Sahara Occidental ! Mimi6 prends les devants en laissant la tenue du référendum avant d y laisser ton trône !




    0



    0
    Mediane
    24 décembre 2016 - 8 h 18 min

    C’est clair comme l’eau de
    C’est clair comme l’eau de roche.
    Ce sera avec la Chine comme partenaire des pays arabes et islamiques que les Palestiniens pourront recouvrer leur pays.
    Les pays Arabes qui privilégient les liens avec la Chine par rapport aux Etats Unis doivent être soutenus et non pas agressés comme la Syrie de Bachar el Assad.
    .




    0



    0
      ELHABIB
      26 décembre 2016 - 11 h 24 min

      IL RESTE MAINTENANT LA
      IL RESTE MAINTENANT LA DERNIERE ET EN FAIT LA MEILLEURE SOLUTION POUR SORTIR DE L’IMPASSE MISE AU POINT PAR LES USA, LEURS VALETS OCCIDENTAUX et autres « arabes » de service , sur idée machiavélique du sionisme : c’est à dire désengager, désimpliquer la vraie COMMUNAUTE INTERNATIONALE , représentée par l’ONU, l’ASSEMBLEE GENERALE de tous les pays ( grands et petits, riches et pauvres, honnêtes et non, justes et gangsters, impérialo-sionistes et plus vertueux ….); et confier le faux problème du moyen orient aux seuls USA et et à leur « machin » dévoué : le conseil de sécurité ! C’est là la meilleure blague du 20ème siècle ! car étant donné que les USA, et les membres permanents du conseil de sécurité (les dieux de l’olympe , les USA étant leur ZEUS ! ) sont les protecteurs contre vents et marées de l' »état « fantoche sioniste, aux caprices duquel ils se sont soumis corp et âme (ainsi qu’à son AIPAC qui dirige les corps constitués et toutes les institutions de l’amérique ), comment peut-on espérer arriver à une solution JUSTE, LOGIQUE et DURABLE DANS CETTE PARTIE DU MONDE. dans cette impasse, LES USA sont juges et partie ! C’est la principale cause que ce conflit créé par l’occident judéo-chrétien sur les bases d’UNE INJUSTICE HISTORIQUE, dure depuis trois quarts de siècle. LE PEUPLE PALESTINIEN DOIT ET PEUT SORTIR DE CETTE IMPASSE : IL LUI SUFFIT D’ARRIVER A RETIRER CE FAUX PROBLEME DES MAINS ET DU MONOPOLE DES USA, ET A LE CONFIER A L’ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES, DONT LA PALESTINE EST MEMBRE A PART ENTIERE. Par ailleurs, une vérité avérée : la menace de l’éclatement de l’ONU ne viendra pas des pays qui la composent, mais du fumeux conseil de sécurité, de ses membres permanents et de leur inénarable « droit » de véto !




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.