Une déclaration d’Ould-Abbès «sème le trouble» dans les rangs du MSP

La lutte larvée entre Soltani et Mokri pour le contrôle du MSP refait surface. New Press

Dans un communiqué rendu public lundi et signé par le secrétaire national à l’information et à la communication, Abdallah Benadjaïmia, le Mouvement de la société pour la paix (MSP) dément tout contact avec la direction du FLN, comme l’avait annoncé la veille le secrétaire général de ce parti, Djamel Ould-Abbès, dans une déclaration à la presse. Ce dernier avait affirmé avoir rencontré deux dirigeants du MSP, à savoir son ex-président, Bouguerra Soltani, et l’ex-président du conseil de la choura, Abderrahmane Saidani, dans le cadre d’une série de rencontres qui devraient, selon le patron du FLN, être élargies dans les prochains jours à d’autres dirigeants du parti islamiste.

Le communiqué du MSP va plus loin, en affirmant que la direction de ce parti «n’a mandaté personne pour contacter ou rencontrer le FLN», et qu’«il n’y a aucune discussion au sein du parti à ce sujet, ni aucun rendez-vous n’a été prévu avec le FLN», précise le communiqué. Le bureau exécutif du MSP dénonce, à cette occasion, des méthodes «inacceptables» dans les relations entre partis politique, tout en rejetant ces «tentatives visant à semer le trouble», conclut le communiqué.

R. Mahmoudi 

Comment (6)

    Le Tlemcenien
    27 décembre 2016 - 1 h 09 min

    le « Sultan » des « frères
    le « Sultan » des « frères musulmans » est à genoux en ce moment, il s’assoit avec les « ennemis » déclarés d’hier sans gênes, véritable qualité de ces frères ». Alors oui vous avez bien contacté le FLN pour quelques chaises, inutile de jouer aux braves vous êtes démasqués, commerçant de la religion !




    0



    0
    Anonymous
    26 décembre 2016 - 22 h 34 min

    je voudrais dire à ces barbus
    je voudrais dire à ces barbus aux têtes patibulaires s’ils me lisent qu’ils sont démasqués, lisez cet article d’ap qui relate les déclarations d’un ancien ambassadeur français en Syrie ! celui-ci soutient que la France voulait instaurer un pouvoir islamiste en Syrie en remplacement d’el Assad, tout comme la France l’a voulu dans les années 1990 pour l’algérie rebelle et indomptable, en remplacement d’un pouvoir patriote algérien républicain libre et indépendant! vous êtes cuits faits comme des rats démasqués , vous êtes les vrais hizb frança bien que vous ne parliez pas un mot de français en bons kharabophones que vous êtes comme quoi vos insultes à bengharbrit ne sont que poudre aux yeux et empêchement pour toute la jeunesse algérienne d’accéder à la connaissance !!!! vous êtes des traîtres à la patrie et de potentiels terroristes en puissance ! savez vous pourquoi la france vous veut de tout son coeur ??? parce que vous êtes des nuls des incultes des néandertaliens ! ils pourront tout vous fourguer, vous faire faire ce qu’isl veulent du moment que l’arabie saoudite vous l’aura confirmé ! vous êtes de vulgaires jouets de l’impérialisme espèce de boudinars en brochettes ! honte à vous incultes personnages et ambitieux sans en avoir les moyens par dessus le marché ! honte à vous qui ne connaissez pas les limites de vos tristes cervelles, vous vous croyez à la mesure de l’algérie alors que vous n’êtes que des nuls sans aucune formation ! vive l’algérie libre et républicaine pour toujours!




    0



    0
    zarzor
    26 décembre 2016 - 19 h 13 min

    الـصـعـالـيـك@

    الـصـعـالـيـك@
    اللّهُ وَلِيُّ الَّذِينَ آمَنُواْ يُخْرِجُهُم مِّنَ الظُّلُمَاتِ إِلَى النُّوُرِ
    هل الجزاءر فعلا خرجت من الظلمات ؟

    honte et disgrâce pour notre pays




    0



    0
      hellal mohamed
      27 décembre 2016 - 10 h 33 min

      pourquoi votre éclairé
      pourquoi votre éclairé ambassadeur n’a pas fait ses déclarations au début du conflit ça ressemble étrangement aux déclarations du Fameux Hans Blix sur les prétendues armes massives de l’Irak.




      0



      0
    Mouloud
    26 décembre 2016 - 18 h 48 min

    Trop dangereux ce Mr Mokri,
    Trop dangereux ce Mr Mokri, ami du Président Turque et des monarchies du Golfe.Sortant du champ politique l’Islam politique et protégeons la République. L’Islam appartient à tous les Algériens quelque soit leurs convictions politiques et n’a rien à faire dans les enjeux politiques et électorales. Je suis Algérien, pour une Algérie Républicaine et Démocratique avant tout autre considération, le reste est une affaire personnelle. Soyons vigilants et nous ne laissons pas influencer par ces partis religieux, à défaut nous vivrons un cauchemar, un enfer dans notre pays. Nous avons une expérience malheureuse des années 90 qui nous a laissé des cicatrices profondes. AlgérieDebout.




    0



    0
    Quenelle
    26 décembre 2016 - 17 h 44 min

    Ce que je prédisais voilà 48
    Ce que je prédisais voilà 48 heures dans un commentaire publié sur AP commence à se confirmer : les barbus en complet-veston commencent à s’auto-éliminer pour un hypothétique poste de député , des têtes vont sauter pour réapparaître plus tard , d’autres têtes-alibi émergeront pour la première fois, d’autres encore demanderont le parrainage d’un « puissant », peu importe sa couleur ! Des vérités vont sortir , des démentis aussi . Un véritable jeu de quilles, vous dis-je ! Et nous mi-amusés, mi-désabusés et révoltés, passerons notre chemin en les maudissant tous autant qu’ils sont ! Djazair el izza ouel karama a montré ses limites !
    Non, notre peuple ne mérite pas ça !
    Heureux nos chouhadas qui n’ont pas vu cette prédation ! Dieu reconnaîtra les siens !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.