Le parti de Benflis boycotte les prochaines législatives

Ali Benflis. New Press

Sans surprise, le parti d’Ali Benflis a annoncé aujourd’hui sa décision de ne pas participer aux prochaines élections législatives qui se tiendront durant le deuxième trimestre de l’année en cours. C’est à l’issue de la session ordinaire du comité central (CC) du parti que la question des législatives a été définitivement tranchée. La majorité des membres du comité central ont voté pour le boycott de ces élections pour deux raisons. La première est que les rapports de consultations de la base militante étaient plutôt défavorables à la participation. La deuxième raison est que les membres du CC étaient tous convaincus que la fraude sera au rendez-vous et que le choix des électeurs sera inévitablement détourné par le régime afin de se maintenir au pouvoir.

Dans une allocution de clôture des travaux du comité central, le président de Talaie El-Houriyet a salué ce choix qui ne relève pas de «petits calculs politiques». «Vous pouvez scruter cette échéance législative de tous les côtés, vous ne lui trouverez aucun sens. Cette échéance législative aurait pu avoir un sens si elle s’était inscrite dans une démarche plus large visant à sortir le pays de l’impasse politique dans laquelle il se débat, à apporter une solution à la crise de régime dont il paye des coûts politiques, économiques et sociaux exorbitants et à le mettre, enfin, sur la voie de la modernisation du système politique national», a affirmé Ali Benflis, pour lequel «cette échéance législative aurait eu un sens si elle avait été conçue comme un pas vers le rassemblement de toutes les forces vives du pays autour de cet objectif qui prime sur tous les autres, celui du règlement des crises politiques, économiques et sociales que le régime politique en place ne pourra pas résoudre seul quoi qu’il dise et quoi qu’il fasse».

Il rappelle dans ce sillage le discours du pouvoir lors de la dernière élection présidentielle. A l’époque, a-t-il souligné, le régime politique en place avait prétendu qu’avec sa reconduction, l’Algérie allait vivre l’apothéose de la stabilité, de la prospérité et du progrès. «Chacun d’entre nous peut constater ce qu’il est advenu de cette promesse au vu de la situation tragique dans laquelle se trouve notre pays ; un pays devenu source d’inquiétude et d’angoisse à l’intérieur et source de dérision ou de commisération à l’extérieur», a souligné l’ancien candidat à la présidentielle. Pour M. Benflis, «il n’y a pas de grands bénéfices à attendre des petites causes, car il n’y que les grandes causes qui rendent même les gains les plus petits plus gratifiants et plus honorables».

En décidant de boycotter les prochaines législatives, le parti de Benflis rejoint celui de Soufiane Djilali, Jil Jadid, qui a également opté pour la non-participation à ces élections. Les autres partis politiques vont tous participer aux prochaines législatives.

Sonia Baker

Comment (61)

    Anonymous
    10 janvier 2017 - 11 h 24 min

    Visiblement la petite clique
    Visiblement la petite clique à l’accent marocain dégueulasse qui défend ce clan n’arrive plus à convaincre qui que ce soit et surtout les patriotes algériens….La maturité politique des algériens fera toujours leur force…Dommage pour ce régime que nous ne sommes pas le peuple marocain asservi et docile…Ils se sont trompé de peuple et de pays.
    Encore bravo Mr Benflis on pense comme vous




    0



    0
    Lahsabate Boulitiques
    9 janvier 2017 - 7 h 53 min

    Il ne faut pas perdre en vue
    Il ne faut pas perdre en vue la nouvelle loi électorale qui élimine du champs politique reconnue, tout résultat inferieure a 4%. Cela explique beaucoup de récents mouvements et décisions « Boulitiques ».
    Le parti de Benflis est un parti de…Benflis surtout après la récente « démission » de plusieurs de ses « cadres ». Le but de Benflis c’est les présidentiels. Vue son âge il n’a pas le temps de former un partie puissant et ancré qui puisse le soutenir efficacement. Il n’a pas la baraka non plus pour « maturer son parti avec moustaches et tout » en un clin d’aeil. Il ne peut pas risquer des résultats aux législatives inferieures a 4%. Mais pour les présidentiels je parie mon dernier douro qu’il se présentera avec des arguments qui feront oublier ceux qu’il avance aujourd’hui.




    0



    0
    nahli
    8 janvier 2017 - 22 h 59 min

    depuis que tu as constituer
    depuis que tu as constituer un parti, tu ne fais que boycoter et critiquer, au lieu d avancer en proposant de bien gerer la situation sociale du peuple avec le gouvernement car a force de faire la pression, le gouvernement finira a aller vers une algerie forte et moderne comme le singapour….. etc… alors ya taalet el houriyat a bon entendeur et reste muet svp




    0



    0
      SABRINA BOUCHERIT
      9 janvier 2017 - 5 h 32 min

      JE PARTAGE VOTRE AVIS
      JE PARTAGE VOTRE AVIS NAHLI. BENFLIS EST UN PUR PRODUIT DU SYSTEME .IL NE PEUT RIEN PROPOSER ALORS IL SE LA JOUE OPPOSANT. LE DRAME DE CES « POLITIQUES »EST LEUR CAPACITE A FEINDRE L’AMNESIE.MAIS LEUR BILAN ET LEUR PARCOURS PARLENT POUR EUX. BENFLIS OPPOSANT? JE MEURS DE RIRE! SABRINA.




      0



      0
    Rachid
    8 janvier 2017 - 22 h 41 min

    Sage et respectable décision
    Sage et respectable décision . Elle dénote la maturité des cadres et militants de ce Parti.r




    0



    0
    Cherif
    8 janvier 2017 - 22 h 22 min

    Oui, quand on n’a rien à
    Oui, quand on n’a rien à proposer, aucun programme sérieux autre que déclarer  » la vacance du pouvoir » et pousse toi que je m’y mette, quand on se rend compte qu’on n’a aucune assise populaire , quoi d’autre que boycotter tout.
    Le drame c’est que toute l’opposition ou presque est du même niveau.




    0



    0
    NESS ELGHORBA8Hb
    8 janvier 2017 - 22 h 10 min

    VOUS AVEZ AUCUN PROGRAMME
    VOUS AVEZ AUCUN PROGRAMME POUR L ALGERIE……..BON DEBARRAS




    0



    0
    Algerienne dz
    8 janvier 2017 - 17 h 25 min

    BRAVO a Monsieur BENFLIS et a
    BRAVO a Monsieur BENFLIS et a Monsieur Sofiane JILALI ,je vous Félicite pour votre Décision ce qui prouve que vous ne faites pas parti de ce Régime .mais encore que vous veilliez a l’Indépendance de l’Algérie .

    Vive l’Algérie Gloire A Nos Martyrs




    0



    0
      un passant
      8 janvier 2017 - 18 h 53 min

      C’est aux Algériens, les
      C’est aux Algériens, les vrais patriotes de rester chez eux et de déclarer le jour du vote, comme jour de deuil national. Ce qui intéresse le régime, c’est juste de montrer sur ses chaines de propagande, les gens entrain de faire la queue pour voter. Ceci donnera un semblant de démocratie à brandir devant les caméras étrangères. Le reste c’est à dire, les résultats, ils sont connus d’avance. Chaque coterie a déjà négociée ses sièges. QUE CHACUN RESTE CHEZ LUI (…) !!!!




      0



      0
    Anonymous
    8 janvier 2017 - 15 h 36 min

    C est qui ben flis?
    C est qui ben flis?




    0



    0
      Anonymous
      8 janvier 2017 - 15 h 43 min

      Ce que tu ne sera jamais : Un
      Ce que tu ne sera jamais : Un authentique ALGERIEN.
      C’est à dire votra cauchemard de marocains de souche sans liens affectifs et historiques avec l’Algerie et son peuple.
      Benflis c’est la Chorba Algerienne typique, pas l’accent marocain puant et dégueulasse de ces détracteurs..




      0



      0
    Anonymous
    8 janvier 2017 - 15 h 25 min

    Certains sur ce site se font
    Certains sur ce site se font passer pour des algériens, je dis simplement à ces gens que leurs écrits sont reconnaissables à des kms à la ronde, quelle que soit le sujet depuis peu temps ont vous à lever sans problèmes,
    Pour votre gouverne il est impossible de monter la tête aux peuples algériens, nous ne somme plus dupes. Allez jouer ailleurs vous n’aurez plus jamais l’Algérie……bande de naz




    0



    0
      Anonymous
      8 janvier 2017 - 15 h 41 min

      Idem pour les baltaguis à la
      Idem pour les baltaguis à la solde du clan d’escrocs (…)…On les sent à des km à la ronde également quand ils défendent l’indéfendable et les félonies.
      L’Algerie a été, est et sera TOUJOURS au dessus de (tous). Que cela plaise ou non.
      Nous c’est d’abord l’Algerie et son peuple.
      La frontière avec le maroc d ou viennent nombre de ces baltaguis du net, defenseurs des escrocs, RESTERA FERMEE même à la chute du makhzen.
      Tout ce qui vient du maroc de près ou de loin n’a rien à voir avec l’Algerie et devra partir tôt ou tard d Algerie (…)….




      0



      0
    almaani
    8 janvier 2017 - 13 h 50 min

    « Aller au charbon » est la
    « Aller au charbon » est la raison d’etre de tout parti. Toute attitude ( mouiller sa chemise) contraire disqualifie et l’objectif recherché et le parti qui en serait l’auteur.
    C’est pathétique!




    0



    0
    Anonymous
    8 janvier 2017 - 13 h 40 min

    Respect Mr Benflis…Merci
    Respect Mr Benflis…Merci pour votre attitude (…)




    0



    0
      Djamel.maraval
      9 janvier 2017 - 14 h 00 min

      Que peut-on attendre d’un
      Que peut-on attendre d’un traitre (2004)




      0



      0
    Cherif Medani
    8 janvier 2017 - 12 h 43 min

    Pour moi la décision que
    Pour moi la décision que vient de prendre le parti de Benflis (après celui de Jij Jadid) est digne et respectable même si Benflis est un ancien du système. On peut avoir été du FLN mais on peut prendre conscience un jour que le FLN de 1962 ne peut plus et ne doit plus servir de piédestal (…) et que le système politique algérien ne peut plus continuer comme avant. En tout cas ces deux partis politiques (celui de Benflis et de Djilali) sont en accord avec leur ligne politique de ne plus cautionner le pouvoir (…). C’est déjà un grand pas en avant contrairement au RCD et à d’autres qui ont accepté d’aller aux élections sans poser aucunes conditions ! En effet, quid de la légitimité de la commission de contrôle des élections (…) ? Quid de la question de l’actualisation et de la publication des listes électorales à tous les partis politiques ? Quid du vote de ce qu’on appelle les corps constitués comme l’armée, la police, les pompiers, les gendarmes, quid du contrôle des bureaux itinérants du désert et des montagnes éloignées ? Quid de la question de la garantie de publier obligatoirement des résultats par bureaux de vote pour que les partis politiques en concurrence puissent faire le recoupement objectif des résultats du scrutin ? Quid de la fiabilité de l’agrégation des résultats au niveau central dans les locaux du ministère de l’intérieur ???? etc… etc… C’est la première fois que les partis politiques non affiliés au pouvoir ne demande aucune garantis et ne formulent aucune réserves à ce sujet ! C’est vraiment louche. A moins qu’ils soient satisfaits du quota en nombre de députés négocié avec le pouvoir !!!! Grande énigme ….algérienne !!!!. De toute façon, même si les partis politiques qui s’engagent dans les élections ne sont préoccupe pas, les citoyens par contre doivent se poser de telles questions et arriver à la conclusion que cela ne sert à rien d’aller voter. Je sais que dans un vrai pays démocratique le vote est un acte citoyen mais dans une république bannanière, voter c’est faire preuve de compromission et d’inconscience citoyenne et politiique. Mais enfin, tout le monde (enfants et adultes) a le droit de croire …. au Père Noêl !




    0



    0
    RasElHANOUT
    8 janvier 2017 - 11 h 48 min

    C’est dommage que ce pur
    C’est dommage que ce pur produit du systeme (…) refuse d’aller dans l’arene pour voir ce que pense de lui le peuple algerien. Jusqu’a quand devons nous accepter que les 80% des Algeriens de moins de 35 ans continueront a accepter d;etre dirigés par les 20% de vieillards de plus de 75 ans ? et connus pour etre responsables de la situation actuelle qu’ils denoncent aujourd’hui tout en nous propsant comme prohgramme altrnaitif résumé en une phrase :  » la Haine contre ses anciens amis du pouvoir  » ?




    0



    0
    Anonymous
    8 janvier 2017 - 11 h 33 min

    Un parti sans ancrage
    Un parti sans ancrage populaire;il préfère se retirer avant l’humiliation ,aux prochains parasites de faire de même pour laisser les vrais partis politiques nationalistes avec un programme pour redresser le pays .




    0



    0
      ALI
      8 janvier 2017 - 12 h 29 min

      VOUS AVEZ TOUT DIT PLUS RIEN
      VOUS AVEZ TOUT DIT PLUS RIEN A RAJOUTER




      0



      0
    socrate
    8 janvier 2017 - 11 h 24 min

    Dommage, s’il avait opté pour
    Dommage, s’il avait opté pour la participation on aurait au moins su ce que pèse ce parti sur l’échiquier politique et on serait fixés une fois pour toute sur cette formation politique. Mais je reste convaincu d’une chose ce parti ne pèse rien du tout auprès du peuple et c’est sachant celà qu’il a préféré ne pas participer aux prochaines eléctions. Le mec veut régler ses comptes avec certains, bien à lui qu’il le fasse tout comme le sont ceux qui sont avec lui- d’anciens ministres, cadres etc… qui, une fois mis dehors versent dans une pseudo-opposition qui n’a aucune prise sur le peuple et encore moins à travers le discours développé. On dirait qu’ils vivent sur une autre planète ces gens. Relisez attentivement leur discours et leurs programmes vous verrez que le petit peuple est le dernier de leurs soucis. Alors le boycott est leur seule arme. En fait demandez à n’importe qui s’il connaît le nom de ces partis, celui-la en particulier. Opposition ? mon oeil oui. Le peuple a compris.




    0



    0
    GUERRIER
    8 janvier 2017 - 10 h 16 min

    OU SONT ILS LES VRAIS
    OU SONT ILS LES VRAIS ALGERIENS QUI N’AIMENT PAS LE MEPRIS ET EL HOGRA. (…) JE ME DEMANDE SI LE PEUPLE ALGERIEN N’EST PAS DEVENUS DES BREBIS ET DES CHEVRES.ALLEZ VOTEZ SI DIRE D’ACCORD AVEC LA FRAUDE ET BOURRAGE DES URNES.DEPUIS QUAND NOS RESPONSABLES ORGANISENT DES ELECTIONS LIBRE ET TRANSPARENTE VOUS SEREZ JUGER DEMAIN DEVANT DIEU DE DIRE OUI A L’INJUSTICE ET LA CORRUPTION




    0



    0
      Anonymous
      8 janvier 2017 - 11 h 00 min

      De toute façon avec cette
      De toute façon avec cette commission de surveillance de la fraude, le soutien des médias étatiques,nous les bus de baltaguis qui seront ramenés (…) ( en échange de bouts de terrain ou contre une petite somme d’argent ) , on va assister à la pérennisation (d’un) régime qui a mis le pays à genoux…Khellil inaugurera bientôt la première ligne LGV Oran Tlemcen à 2 milliards d’euros pour se faire introniser roi à son tour…Vous aurez remarqué que AP est l’un des seuls médias à nous informer sur les opposants à cette blague de mauvais goût qui s’annonce….




      0



      0
        Anonymous
        8 janvier 2017 - 15 h 27 min

        Allez faire vos commentaires
        Allez faire vos commentaires chez votre mmi6 ou flamby 1




        0



        0
          Anonymous
          8 janvier 2017 - 17 h 07 min

          Chez Flamby ?? hahahahha..
          Chez Flamby ?? hahahahha…mais tu parles du parrain de seydek et de ses 4 mandats !
          Dcidémment, et votre accent et vos commentaires vous trahiront toujours..

          Chez mimi6 ??? J’ai 0% de points communs avec un marocain ( dialecte, coutumes, mentalité…) alors que tu en as 90% en commun avec les sujets de mimi6…Seul ton passeport algérien te différencie d’un marocain !




          0



          0
      Anonymous
      8 janvier 2017 - 15 h 31 min

      Guerrier ??? Laisse moi rire.
      Guerrier ??? Laisse moi rire… tu n’as rien de cela, cesse de parler à la place des Algériens et retourne chez ton roi des glaouis ou peut-être chez hollande le mou du cerveau, ici c’est pas pour vous …




      0



      0
        Anonymous
        8 janvier 2017 - 16 h 15 min

        anonymous 16h31une chose est
        anonymous 16h31une chose est sure nous somme pas de la meme race;tu peux etre sure;je m’appartient pas aux cireurs de babouche et rapporteurs de paniers au clan d’ouajda;si tu me preuve qui tu es un vrai algérien;je demanderais a tes maitres venant de la meme race que toi;de m’expulser de ce pays envahis par les applaudisseurs et les sous-hommes de la race des melons;




        0



        0
          Anonymous
          9 janvier 2017 - 5 h 54 min

          Heureusement que je ne suis
          Heureusement que je ne suis pas de la même race que toi! C’est à cause de perturbé comme toi que des pays comme la Libye, l’Iraq et la Syrie sont tombés espèce de suiveur, on t’a bien bourré le crâne et ta leçon est apprise par cœur, et dernière chose ne demande pas aux autres de montré patte blanche alors que tu n’est qu’un lécheur.




          0



          0
        ISSIS
        8 janvier 2017 - 16 h 26 min

        a anonymous 16 31tu sais
        a anonymous 16 31tu sais comment reconnaitre un harki et ou un fils de harki; c’est un opportuniste un khabsisete;ou il se met a quatre pattes devant le dirigeant;c’est un sous homme;son coeur il se trouve pas loin de son derr…,pour le courage il n’a pas;une grande gueule oui;mais il est très apprécié par les dictateurs et les chefs de clans;car il obéie a la lettre;tu né harki et tu crevera harki; tu n’a pas le choix




        0



        0
    ALI EL FELLAG
    8 janvier 2017 - 9 h 55 min

    accepter de participé a des
    accepter de participé a des élections et les résultats sont connus d’avance;c’est une adhésion la destruction de notre fragile nation; (…)




    0



    0
    anonyme
    8 janvier 2017 - 9 h 35 min

    Il faut un BOYCOTT de toute
    Il faut un BOYCOTT de toute la population. ça sert à rien de voter alors que Election est déjà gagner d’avance par la clan de OUJDA et leurs amis opportunistes.
    Benflis a raison de se retirer et laisser les traîtres qui détestent le peuple seuls.
    De toute façon, ils ont l’appui de la France pour rester au pouvoir.
    Ils décident rien sans la France.




    0



    0
      Anonymous
      8 janvier 2017 - 10 h 08 min

      Par ce geste fort Benflis
      Par ce geste fort Benflis montre qu’il ne cautionnera pas une énième forfaiture de ce régime aux abois. (…) Le peuple algerien dans le calme et la sagesse (parce-que ce clan cherche constamment le chaos et le desordre pour justifier son existence ) doit boycotter ce simulacre où les cartes sont déjà distribuées ( quota prévu pour les islamistes et des petits partis en sus du gâteau réservé au FLN d ould abbés et du Rnd) .
      (…)




      0



      0
    5colonne
    8 janvier 2017 - 5 h 23 min

    Il na pas eu la part de son
    Il na pas eu la part de son gâteau, il est vexer, donner lui un petit chouia Messsieur les concerné




    0



    0
    banana split
    8 janvier 2017 - 4 h 41 min

    celui qui tient à sa bonne
    celui qui tient à sa bonne santé …il vaut mieux qu’il s’éloigne de la politique …surtout dans une république bananière !




    0



    0
      Ziad Alami
      8 janvier 2017 - 12 h 04 min

      Vas ta laver. Ton post pue le
      Vas ta laver. Ton post pue le Makhnez espece d’esclave consentant




      0



      0
    anti-khafafich
    8 janvier 2017 - 3 h 35 min

    programme national de benflis
    programme national de benflis pour la prospérité des Algériens : « absence du champ politique », et dans le même baratin politique, le lendemain benflis criera : « pouvoir falsificateur ». Il sait qu’il est faible et sans aucun poids dans l’échiquier politique, voilà pourquoi il a continuellement recourt à ce stratagème pour continuer à exister même sans programme ni objectif, juste pour avoir l’air d’un « chef » de parti, c’est un genre nouveau de parasites dans la société algérienne. Ces énergumènes font barrage aux jeunes gens par leur baratin et incompétence et participent eux même à la pérennisation d’un système qu’ils font semblant de vomir. Dans un pays qui se respecte, benflis et sa meute se verront tout simplement dissoute leur coquille qui leur sert de « parti ». même bla bla pour tout ceux qui suivront son chemin. yakhi hala yakhi,




    0



    0
    je vote
    7 janvier 2017 - 23 h 09 min

    benlis ne veut pas participer
    benlis ne veut pas participer aux legislatives pour ne pas gener le FLN son parti originel.Comme ca le felene aura 80 pour 100 des voix avec 20 000 votants.lls veulent nous refaire le coup du FIS OU 25 millions d algeriens ont elus des integristes. FAKOU.

    .




    0



    0
      Anonymous
      8 janvier 2017 - 6 h 19 min

      grace aux nombreux traitres
      grace aux nombreux traitres et aux opportuniste que ce régime mafieux continue a détruire la nation et son peuple;




      0



      0
        Anonymous
        8 janvier 2017 - 11 h 01 min

        De nombreux traîtres très
        De nombreux traîtres très bien rémunérés (…) au dépend du peuple algerien….




        0



        0
    selecto
    7 janvier 2017 - 22 h 51 min

    Boycot ou pas le le cinquième
    Boycot ou pas le le cinquième mandat sera un membre de la bande des Dalton soutenu par la France.




    0



    0
    Bouzorane
    7 janvier 2017 - 22 h 32 min

    Vous dites que «  »La majorité
    Vous dites que «  »La majorité des membres du comité central ont voté pour le boycott de ces élections » »…selon d’autre médias, la décision a été prise à l’unanimité!…Pourquoi ces 2 versions contradictoires? …y -t-il un loup dans cette affaire?… est-il possible qu’il y ait eu des fraudes dans le vote du comité central du parti de Benflis?… frauder lors d’un vote interne à son parti pour ensuite dénoncer un risque supposé de fraudes lors des prochaines législatives!! … ce serait le comble du cynisme!




    0



    0
    Lami
    7 janvier 2017 - 22 h 19 min

    il a fait partie du système
    il a fait partie du système qu’il critique maintenant .Il s’est laissé prendre dans les frasques de Khalifa en posant avec Catherine Deneuve pour tenter de se débarasser du complexe du colonisé qui lui colle à la peau.




    0



    0
    Anonymous
    7 janvier 2017 - 22 h 18 min

    Merci Mr BENFLIS
    Merci Mr BENFLIS




    0



    0
    Dziri
    7 janvier 2017 - 21 h 52 min

    Connaissant la nature de ce
    Connaissant la nature de ce régime de tricheurs et de prédateurs et sa fâcheuse habitude a vouloir être juge et partie pour détourner, sans pudeur ni honte, le choix des citoyens en faveur de ses clients vassaux du genre FLN, RND, MPA, ANR, Karama et j’en passe, il est préférable de dénoncer la mascarade électorale qui doit accoucher d’un parlement qui n’a que le nom, une APN croupion pour applaudir sans plus, il vaut mieux garder la tête haute et rester digne pour continuer le combat en faveur d’une Algérie démocratique. C’est ce que vient de décider le parti de Benflis et c’est une position politique responsable, digne et courageuse. Souhaitons a Benflis et a tous les patriotes comme lui de réussir la ou d’autres ont préféré fuir le combat. Il y va de l’avenir de notre pays. M. Benflis, l’avenir est pour ceux qui osent dire non, pas ceux qui baissent l’échine et ramassent les miettes. Ce régime partira plus tôt qu’on ne le pense et l’Algérie reviendra aux Algériens, inchAllah.




    0



    0
    Anonymous
    7 janvier 2017 - 21 h 00 min

    Le FFS et le RCD vont jouer
    Le FFS et le RCD vont jouer au lièvre…En récompense ils auront quelques sièges députés et sénateurs….Quand l’intérêt du ventre prend le dessus sur l’avenir de l’Algérie…




    0



    0
      Tahar
      8 janvier 2017 - 12 h 04 min

      @Anonymous (non vérifié) ,
      @Anonymous (non vérifié) , Pour toi il n’y que le FFS et le RCD qui vont jouer aux lièvres, mais pour être plus complet tu aurais dû ajouter les partis politiques islamistes comme le MSP, Nahda etc… etc.. il n’y a en a une chiée et je n’ai pas le temps de les citer tous. Pour l’instant, les partis « darguèze » ou « Irguazène » (mot berbère) sont le parti de Benflis et celui de Soufiane Djilali. Bravo les gars. Enfin des partis politiques qui tiennent leur promesse au sein du CNLTD et l’ISCO que je résume ainsi : « ne jamais servir de faire valoir démocratique au pouvoir, tant qu’il n’est pas dans une dynamique sincère de changement de système et de gouvernance ». Re bravo , les gars !




      0



      0
    Jalal
    7 janvier 2017 - 20 h 41 min

    Juste pathétique. Cela prouve
    Juste pathétique. Cela prouve que les hommes de ce parti sont juste irresponsables, immatures, inaptes à mener un combat politique. Notre problème en Algérie n’est pas Bouteflika et sa gouvernance, mais l’opposition stérile des partis incapables et vides dont le fond de commerce est la rumeur et la suspicion.




    0



    0
    Karim
    7 janvier 2017 - 20 h 39 min

    Ben flis n’a pas de parti
    Ben flis n’a pas de parti étoffé et fort, il le sait. N’étant pas dans les bonnes grâces du système pour négocier un quota de députés comme pour le cas de Louisa Hanoune, il a préféré boycotter ça sauve les apparences !




    0



    0
    Anonymous
    7 janvier 2017 - 20 h 37 min

    Il sait que son parti n’est
    Il sait que son parti n’est qu’une coquille vide ! ce ne sont pas les quelques centaines de milliers de Chawiya arabaisés qui vont constituer un vote ! Qui va voter pour lui sans e trafic des administrateurs FLN ?
    Les Kabyles ? c’est terminé !




    0



    0
    AnonymeS.S.A.
    7 janvier 2017 - 20 h 30 min

    Voilà enfin quelqu’un qui a
    Voilà enfin quelqu’un qui a compris les intrigues de ce pouvoir mafieux composé de fils de harkis, caids et petits fils de bachaghas n’ayant aucun lien avec les martyrs de la Révolution et qui ont mené le pays à une situation d’impasse. Leur seul objectif consiste à gonfler leurs comptes dans les banques étrangères et à acquérir des biens immobiliers pour assurer l’avenir de leur sale progéniture au détriment du peuple algérien qui subit les affres d’une vie infernale engendrée par leur gestion calamiteuse des ressources du pays dont ils se sont servis comme un héritage de leurs parents. Les autres partis, soit disant d’opposition, qui seront tentés par la participation à cette parodie d’élections, sans intérêt pour le citoyens lambda, auront à le regretter dans un avenir très proches, sachant que ce pouvoir finissant ne peut se prévaloir d’une légitimité que grâce à leur éventuelle participation à cette mascarade qui n’apportera rien de positif au peuple algérien. Les députés qui seraient éventuellement issus de ce scrutin seront disqualifiés pour représenter le peuple algérien qui ne les aura aucunement mandatés sachant qui les quotas sont attribués en fonction des allégeances au pouvoir et de leurs affinités avec le système. Il serait utopique de croire que les intérêts du peuple seront défendus par les opportunistes qui seront désignés en fonction de leur docilités et de leur totale soumission à ce régime maudit qui nous a conduit à cette situation d’impasse. N’étant adhérant d’aucun part et, en ma qualité de fils de Chahid, je ne peux que me réjouir de la décision de Monsieur BENFLIS, décision qui l’honore et qui honnore tous les fils de Chahids comme lui ayant subi les injustices de ce pouvoir.




    0



    0
      Dziri
      7 janvier 2017 - 21 h 40 min

      Je vous salue S.S.A et vous
      Je vous salue S.S.A et vous félicite pour votre lucidité, votre bon sens et la pertinence de votre analyse de la situation (pourrie) que vit actuellement le pays.. En effet, la position du parti de Benflis n’honore pas seulement ses membres et son leadership, mais sauve, un tant soit peu, le peu de crédibilité qui reste pour l’opposition qui, pourtant, a rompu le pacte avec le peuple. En dehors du combat politique contre ce régime de voleurs, il n’y a point de salut pour notre pays. Encore une fois, bravo.




      0



      0
      Anonymous
      7 janvier 2017 - 22 h 21 min

      Les fils des égorgeurs qui
      Les fils des égorgeurs qui ont fait de l’Algérie « indépendante » une vache à lait et se font passer pour la sève de la nation ? Ce sont bel et bien les adeptes du FLN authentiques qui sont aujourd’hui hier et avant hier au pouvoir. Non les harkis et encore moins leur enfants ne peuvent être responsables de tous. La faillite est FLnesque et ce dès le départ !




      0



      0
    Rascasse
    7 janvier 2017 - 20 h 13 min

    Aucun ancrage populaire pour
    Aucun ancrage populaire pour ce parti dont le chef est responsable lui aussi du KO d’aujourd’hui, n’était-il pas chef de compagne d’un candidat (…) ??? N’était-il pas de la fraude a ce moment là? N’a-t-il pas plonger dans la gamelle jusqu’au jour où il a pêché par orgueil et fini par être éjecté ??aalahe ya rebbi alahe on subit ce genre de politiciens qui insultent sans cesse notre intelligence ?? Pourquoi à votre avis son parti est autorisé et pas celui de taleb Ibrahimi ni celui de KARIM tabou???reflechissez chers concitoyens ce type ne vaut pas mieux que drebki ouyahia ou les autres dinosaures.




    0



    0
    khanfri
    7 janvier 2017 - 20 h 06 min

    c est une decision qui honore
    c est une decision qui honore ce parti ; elle ne regle pas grand chose mais elle a le merite de montrer qu il n y a pas que le point de vue du regime qui compte mais qu il y a d autres projets de societe pour l Algerie et que la recherche de sieges a l assemblee n est pas encore le but ultime




    0



    0
      Anonymous
      7 janvier 2017 - 21 h 01 min

      C’est du n’importe quoi!!!
      C’est du n’importe quoi!!! par définition un parti d’opposition n’est jamais d’accord avec le parti au pouvoir et a ses propres points de vue. Partout dans le monde, l’opposition se de doit de défendre ses postions et proposer des alternatives crédibles, sauf chez nous, où l’opposition propose le boycottage comme modèle de société. J’aurais aimé que Mr Benflis et ses hommes nous montrent le vrai chemin à suivre, plutôt que de fuir et de faire l’autruche. L’ALGERIE a besoin d’un opposition crédible, honnête et responsable et non de zigotos revanchards




      0



      0
        Merbah
        7 janvier 2017 - 22 h 25 min

        @Anonymous

        @Anonymous
        Les dés sont jetés dés maintenant à moins que tu vis sur autre galaxie
        TOUT LE MONDE CONNAIT ERRACHAM
        Mr Benflis a bien fait de se retirer




        0



        0
    GHEDIA Aziz
    7 janvier 2017 - 19 h 53 min

    Le fait que seulement deux
    Le fait que seulement deux partis politiques (Jil jadid et celui de Benflis) aient pris la décision de ne pas participer aux prochaines élections législatives ne changera pas grand chose à la donne politique et, par conséquent, n’empêchera pas le régime actuel de s’adonner à son sport favori : le trucage des urnes. Et, pour faire accepter cette mascarade électorale aux yeux de l’opinion publique nationale et surtout internationale, il ne manquera pas de distribuer quelques strapontins aux partis islamistes et autres FFS et RCD. Encore une fois, le grand perdant sera le « seul héro, le peuple » dont le déplacement aux bureaux de vote ne servira, in fine, à rien. Comme d’habitude.




    0



    0
    co5
    7 janvier 2017 - 19 h 43 min

    « source de dérision ou de
    « source de dérision ou de commisération » c’est pour ce parti qui se défile, alors que les autres partis ont le courage de se présenter malgré le disque rayé de la fraude.
    « LI MA YALHAG EL ARDJOUN IGOUL KARESS »
    L’ALGÉRIE est béni par le sang et le sacrifice des chouhadas de toutes les époques.
    en espérant que le jour venu, les algériens protègeront leur vote « utile » comme ils ‘vieux et jeunes) défendent leur avenir.




    0



    0
    Saadsaid dz
    7 janvier 2017 - 19 h 40 min

    Et pourtant nous avons tant
    Et pourtant nous avons tant souhaiter votre participation pour barrer la route aux opportunistes qui veulent créer des alliances et d’autres qui se montre a chaque échéance tel que……( je préfère ne pas les nomme ).les gens qui profitent remplissent la chkara aux corrompus de l’administration pour truquer l’urne du jour j .pauvre Algérien.




    0



    0
    No boutef
    7 janvier 2017 - 19 h 30 min

    Voila une bonne décision ya
    Voila une bonne décision ya si benflis,au lieu de servir de lapin.Maintenant tu as compris ce que c’est que d’être opposant .inchallah d’autres partis vous suivront si (…).




    0



    0
    anonymevérité
    7 janvier 2017 - 19 h 29 min

    VIVRE UN JOUR COMME UN COQ
    VIVRE UN JOUR COMME UN COQ.MIEUX DE VIVRE UNE ANNEE COMME UNE POULE.A QUOI SERT DE VOTEZ ET LE RESULTAT EST CONNUS D’AVANCE




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.