Une contribution de Bachir Dahak – Kamel Daoud et Cologne : la troisième mi-temps

Manifestation contre les violences subies par les femmes à Cologne, en Allemagne. D. R.

La décision prise par le tribunal de Hambourg à propos des «évènements» survenus à Cologne et ailleurs en Allemagne, le soir du Nouvel An 2015, mérite une réflexion lucide et ferme sur l’importante implication de Kamel Daoud dans leur amplification médiatique, dans la vulgarisation assassine de l’idée que les musulmans sont intrinsèquement des violeurs, leur univers socioculturel et leur imaginaire les y encourageant fortement. Tout le monde se rappelle comment toute la presse occidentale avait exacerbé les esprits et favorisé un véritable appel au crime : méfiez-vous, braves gens, en plus d’être voleurs, les Arabes sont aussi des violeurs ! Fallait-il sortir d’Oxford ou de Berkeley pour comprendre qu’à l’époque, la droite – voire l’extrême-droite – allemande n’allait pas rater une telle occasion pour affaiblir Mme Merkel, en rabaissant les milliers de migrants qu’elle voulait accueillir au vil statut d’«obsédés sexuels socialement dangereux» ?

Pour donner du sens à ces accusations, Kamel Daoud avait pris sa plume pour répéter encore une fois qu’il existe deux imaginaires culturels antagoniques. D’un côté, celui des Occidentaux, libéré et serein sexuellement, qui ne connaît aucun de ces fléaux appelés viol, pornographie, pédophilie, prostitution esclavagiste, etc. De l’autre, celui de tous les musulmans, essentialisé dans la formule de «misère sexuelle». Or, il se trouve qu’en fin de compte, la justice allemande a décidé d’acquitter les trois jeunes musulmans en affirmant avoir les preuves qu’ils n’avaient pas commis les délits que l’enquête policière leur imputait et pour lesquels ils ont été incarcérés abusivement pendant six mois.

Comment, alors, ne pas suggérer aux avocats de ces trois jeunes musulmans de poursuivre en responsabilité civile tous les grands journaux qui avaient publié cette fameuse lettre de Cologne, dont l’un des effets pervers avait été de donner une certaine légitimité à enquêter et poursuivre de jeunes musulmans honteusement jetés en pâture par le nouveau gourou de Mostaganem ?

Ce jugement de Hambourg est bien la preuve que toute cette histoire de Cologne était une farce politique dont Kamel Daoud a été le dindon, le sous-traitant, le petit soldat, la basse cartouche de ceux qui trouvent que l’accusation des musulmans par l’un des leurs est plus pertinente et plus perfide. Il est certain que son discours a fait mouche quand on recense les échos dithyrambiques suscités dans la presse bien pensante d’Europe, toute heureuse de répéter et amplifier des stéréotypes racistes puisque couverts par la candeur intellectuelle de notre jeune écrivain. Ses commanditaires ont juste oublié de lui dire que chaque année à Cologne, les mêmes scènes de libations, de dérives alcoolisées, d’agressions sexistes et d’orgies animent les faits divers depuis plus de deux siècles… sans Arabes et sans Maghrébins.

Comment oublier que des millions de musulmans, sereins dans leur croyance, ni excités ni exaltés, ont été affreusement lapidés par sa haine verbale, celle-là même qui plaît autant à la doxa parisienne qu’à ses laudateurs locaux tapis dans certains grands titres de la presse algérienne ?

C’est Nadir Marouf, éminent anthropologue d’Oran, qui le lui a rappelé : «Sinon, sur le rapport au sexe, tout au moins au niveau où je situe le débat, celui de l’anthropologie générale, il n’y a rien à signaler quant à une spécificité barbare du comportement des ‘‘Arabo-musulmans’’ ou des musulmans tout court, en dehors de ce qu’on peut appeler un fâcheux quiproquo.»(*)

Les dernières polémiques nées de son alignement sur les thèses de la diplomatie française en Syrie, pourtant laminée et discréditée par ses propres turpitudes, ne font qu’ajouter de l’ambiguïté à ses écrits.

Bachir Dahak
Juriste par effraction
Auteur de Rire et politique en Algérie, éditions Arabesques, Tunis

(*)«Le syndrome de Cologne ou l’orgie carnavalesque», Le Quotidien d’Oran du 10 mars 2016

Comment (46)

    TheBraiN
    16 janvier 2017 - 9 h 30 min

    Ce que certains esprits
    Ce que certains esprits simples n’arrivent pas à comprendre , je ne parle que des esprits simples , c’est que la liberté d’expression n’est pas synonyme de liberté de penser !!!
    Cette liberté d’expression est , partout , limitée par des lignes rouges que chaque nation « dessine » selon ses valeurs , sa civilisation , son histoire, ses choix politiques ….
    Cependant une même ligne est définie partout comme rouge , je dis bien partout, celle de la trahison et les écrits de cet énergumène ne relèvent pas de l’insulte ou de la diffamation mais de la haute trahison d’autant plus qu’il assume ses écrits devant les écrans de TV judéo-maçonniques .




    0



    0
    Karamazov
    12 janvier 2017 - 9 h 58 min

    Je vois qu’on a sonné la
    Je vois qu’on a sonné la cavalerie qui sommeillait en rase campagne.
    Vous, vous trouvez que le courage intellectuel est chez cette bande de zélotes qui ont lapidé KD et Sellal aux moments où ils étaient les seuls à sonner la cloche autrement. Et que c’est plus gloriolant de snipper en jouant les « supplétifs idéologiques » de réserve pour le camp de Hammadache sur des cibles faciles comme Sansal et KD parce qu’ils n’incarnent pas « l’arabo-musulman type que nous ont fait fantasmé les idéologues de l’arabo-islamisme. Moi je trouve qu’au contraire que le courage eut été du côté de ceux qui les auraient défendus si tenté qu’il y en ait eu : bessah, Allah ghaleb, ils ne sont pas légions. Mais comme le courage est rare aussi ou comme l’arlésienne il se laisse voir chez les plus disant. Il y a aussi l’amnésie qui profite aux vendeurs de vessies éclairantes et de plats réchauffés. Sinon pourquoi cette troisième mi-temps ? Si ce n’est pour resquiller dans un sujet qui match à tous les coups ? Ces tire-ailleurs dégainent quand ils le veulent car ils savent que Pavlov ne ferme jamais son chenil. Il suffit de désigner une cible et on croule sous les waf-waf conditionnés. Et si par hasard il y en a qui ne l’entendent pas avec la même oreille ils font tilt et délocalisent la partie quand ils ne font pas diversion pour annuler le match. Ce serait donc une vision totalitaire qui serait acceptable, ou à la rigueur il faut rejoindre l’orchestre si on veut mettre un couac dans leur euphonie. Chacun parle d’où il veut d’où il est t comme il veut. Il n’y pas d’élus en la matière. Err ! Err ! hna shab seltane ga3 ! Ou khelli lbaghla tchali ! Non Messieurs, ni Sansal ni KD ne sont des traitres : des parias seulement. Qui donc donnerait la parole à des bannis de chez eux ? quand on veut diffuser des fausses informations on se sert plutôt de gens biens aimés chez eux qui savent faire semblant .
    Si je me trompe, spliki-moi la valeur littéraire de cette phrase :
    « servir comme « supplétifs idéologiques » dès lors qu’il s’agit de médire de l’islam »




    0



    0
    omar
    11 janvier 2017 - 11 h 21 min

    Kamel Daoud veut gagner
    Kamel Daoud veut gagner davantage de prix ,une recette facile ,insulter les musulmans et les arabes et c’est gagné !!! et on sort aussi de l’anonymat




    0



    0
    Karamazov
    11 janvier 2017 - 11 h 03 min

    On n’écrit pas une diatribe
    On n’écrit pas une diatribe aussi virulente contre un de nos auteur le plus connu aussi peu qu’il ait écrit et aussi naïf que soit son regard sur l’actualité et sur le monde ans s’attendre pour le moins à être contredit. Cependant KD avait relaté cette affaire qui ne s’est avéré foireuse que par la suite et dont lui-même présentait le roussi. Malgré cela il a émis une « opinion » et non une fetwa comme, notre bourreau ici. Malgré cela, des flots de baves et de boues ont été déversées sur lui. Et au passage sur Sansal et sur tout qui n’est pas agréé par une certaine intelligentsia au service de l’imprimatur. J’estime pour ma part qu’on apprend plus en lisant Sansal et KD que de tous les journalistes qui les pourfendent à tort et travers. Personnellement je n’ai pas été subjugué par Meursault contre-enquête le livre de Daoud et part 2084. Je trouvais, à titre personnel, que le premier a été tiré par les cheveux par la renommée de L’Etranger et que l’autre est le plus mauvais livre de Sansal qui a été moussé par l’actualité et pas l’imaginaire des lecteurs conditionnés par les événement de notre temps. Il s’agissait juste d’une critique et non d’une sentence à charge dans le ^procès qui lui a été fait. Mais notre tribun qui a exhumé cette affaire comme s’il avait trouvé un élément à charge qui n’a pas été retenu lors du premier procès sans permettre à quiconque de plaider à décharge en l’excluant de la salle d’audience sous prétexte qu’il n’a pas montré patte blanche et qui brouille les cartes pour annuler la partie alors que c’est lui qui fausse le jeu et s’attaque à tout ceux qui ont découvert l’arnaque. Rappelons lui donc le principe et les règles du jeu . A partir du moment où l’article est publié , celui-ci ne lui appartient plus et est livré aux commentaires qui le louent ou l’étrille. Ces commentaires eux mêmes sont sujets aux mêmes critiques. Dans tous les sites la pratiques de pseudos est la règle et non l’exception. Si donc Monsieur Dahaq cherchait des apôtres ou des disciples il s’est trompé de paroisse pour déverser ses prêches à des convertis éblouis par son extra-lucidité.Nous réagissons à chaud en donnant, plutôt que des analyses, de simples sentiments à propos. Outre le fait que nous avons tous accès aux sources et à des milliers d’informations contradictoires , que nous savons comparer et douter de ce qu’on nous livre à lire , sans être dupes des manipulations: nous, ne sommes pas des bigots consentants. Dès qu’un article sort nous on sort nos claviers mikhrayeurs et on dézingue tous azimuts Et si ça chlingue , que ça chlingue, pardi !




    0



    0
      Karamazov
      11 janvier 2017 - 11 h 29 min

      Pour les fôtes, je repasserai
      Pour les fôtes, je repasserai !… auteurs, sans s’attendre, avérée, iksitira, ainsi que toutes les fôtes dans les virgules.




      0



      0
    Mouhouche
    11 janvier 2017 - 10 h 38 min

    A chacun sa nature Mr Dahak,
    A chacun sa nature Mr Dahak, certains font montre de courage, embusqués derrière un pseudo, d’autres font preuve de bravoure, tapis derrière Dieu. les mauviettes et les gardiens du temple…




    0



    0
    Anonymous
    11 janvier 2017 - 10 h 10 min

    je suis un algerien qui vit
    je suis un algerien qui vit en allemagne et je travaille aussi avec les réfugiés. ce que je peux je entierement d’accord avec Mr. Daoud. je constate la différence claire entre Musulman Arabe soit il ou Afghan et les chrétiens Érythréen .




    0



    0
    TheBraiN
    11 janvier 2017 - 8 h 53 min

    Il faut arrêter de parler de
    Il faut arrêter de parler de cet arabe de service !




    0



    0
      Dziri3
      11 janvier 2017 - 16 h 22 min

      @ brain.Kamel .Daoud a
      @ brain.Kamel .Daoud a souvent dit qu il n etait pas arabe.




      0



      0
        TheBraiN
        12 janvier 2017 - 8 h 53 min

        Ce qui en fait un arabe de
        Ce qui en fait un arabe de service encore plus méprisable !!!!!




        0



        0
    Sinbad
    11 janvier 2017 - 0 h 41 min

    Une précision tout de même M
    Une précision importante tout de même M.DAHAK.

    KD se revendique comme athée et non comme musulman !!!

    Quand il parle des arabo-musulmans, il ne parle pas des siens !

    Pour le reste bravo très bon article.




    0



    0
    Bison
    10 janvier 2017 - 21 h 50 min

    ((  » Ce jugement de Hambourg
    ((  » Ce jugement de Hambourg est bien la preuve que toute cette histoire de Cologne était une farce politique dont Kamel Daoud a été le dindon, le sous-traitant, le petit soldat, la basse cartouche de ceux qui trouvent que l’accusation des musulmans par l’un des leurs est plus pertinente et plus perfide……Comment oublier que des millions de musulmans, sereins dans leur croyance, ni excités ni exaltés, ont été affreusement lapidés par sa haine verbale,… »))

    Mr Bachir Dahak,

    On peut reprocher a mr Daoud de s’être trompé en se fiant au seul rapport de la police sans prendre de recule et attendre le verdict de la justice avant de laisser cours à plume ! Mais, peut- on eprocher a me Daoud d’agir en algérien ! Je l’explique! C’ est presque culturel chez nous ( élites compris ou plutôt elites en particulier) que de dégainer plus vite que son ombre, sans demander son reste, a la moindre rumeur qu’ on colporte sur un des notre ( de préférence) ! Vous me croyez pas!! Lisez les commentaires rien que sur ce site ( et d’autres) sur pas mal de sujet qui traites d’ éventuels faits, gestes, déclarations,…d’un ou des compatriotes!!! Des dindons et des farces dites- vous! On oublie et on recommence sans jamais changer!?

    Aussi, on peut reprocher à mr Daoud de s’ etre aligné sur les thèses de la diplomatie française en Syrie !! Est- il seul à le fait ou à l’ avoir fait!??? avez vous fait des reproches à certains politiciens, les islamistes, Mokri and co, de chez nous qui se sont alignés sur les memes theses!? Et avec manifestation pein Alger!! Qui est plus blâmable ou plus préjudiciable a votre avis, Daoud qui ne represente que sa petite personne ou Mokri et ses copains qui aspirent a gouverner l’algerie de demain ( s’ils ne sont pas déjà associés) en s’opposant ouvertement a sa diplomatie ( diplomatie qui nous dit on fait consensus et repond a des principes bien ancrés )!! Car, faire des reproches à Daoud sans faire ou sans avoir fait au préalable des reproches à Mokri et ses sympathisants risquerait de vous discréditer et ajouter de l’ambiguïté à vos écrits!! Merci.




    0



    0
      Illetre
      11 janvier 2017 - 7 h 38 min

      Mr Bison, AP a maintes fois
      Mr Bison, AP a maintes fois fait ressortir l’allegeance de Mokri a Ordogane et ses desarrois lors de la defaite des terroristes a Alep. L’intello khobziste Daoud n’est pas a la Une de AP. Donc, pas en venant une fois par hasard pour consulter la page de AP et nous presenter un certain mr Daoud comme victime. Vous meme, vous etes tombes dans le piege de ces pseudo~intello.




      0



      0
    Sidi bel abbes
    10 janvier 2017 - 21 h 43 min

    Tres bon article sauf le fait
    Tres bon article sauf le fait d avoir associé Mostaganem ville de abderrahmane kaki a cet énergumène vomi par sa proche famille.




    0



    0
    W19 - TP
    10 janvier 2017 - 20 h 38 min

    ya3tek saha. Kamel Daoud ne
    ya3tek saha. Kamel Daoud ne merite qu’une chose : le rien. Tout jugement hatif porte en soi les germes du desordre. Mais la farce sur le dindon a ete fait par BHL qui le baladait dans tout Paris, tenant ainsi son nouveau intellectuel victime tout l’univers. Quel dindon ce KB.




    0



    0
    RAYES EL BAHRIYA
    10 janvier 2017 - 20 h 28 min

    Un Corse – Dominique Ottavi

    Un Corse – Dominique Ottavi chante Matoub Lounès

    https://www.youtube.com/watch?v=8rGk8WSG5N4

    Publiée le 6 juin 2016

    Dominique Ottavi « Le Canard agile » une Voix et Cetara dans un café kabyle de Vitry sur Seine en juin 2013, un

    récital du chanteur corse qui chante Matoub Lounes.

    Dùme OTTAVI, un poète humaniste corse et il chante… ses chansons en français essentiellement et en corse

    aussi. Il se fait tour à tour chanteur, musicien (il joue de la guitare, du luth corse, ou encore cistre : la cetera),

    conteur, ravisseur de légendes, interprète (et adapte aussi) pour notre plus grand plaisir les grands (Léo Ferré,

    Matoub Lounes, etc)

    Catégorie

    Gens et blogues

    Licence
    Licence YouTube standard




    0



    0
    Chitta Labrosse
    10 janvier 2017 - 20 h 28 min

    Débarquement des ricains en
    Débarquement des ricains en France plus de 20,000 femmes violées, dans les années 1970 les incestes étaient dans l’ensemble jugés à huis clos, la pédophilie est un « must » réservé. Les allemands vont au Danemark voisin, pour coucher avec des animaux, ce n’est pas interdit ! Kamel m’daoued, est un mercenaire qui pour de l’argent vomi sur ses frères, la haine de soi ne mène qu’à l’auto-destruction. Pauvre de toi, quand ils t’auront pressé comme un citron ,ils te jetteront comme une bouse que tu es.




    0



    0
    Anonymous
    10 janvier 2017 - 20 h 23 min

    Matoub Lounès – E dunit iw

    Matoub Lounès – E dunit iw (Iwumi Ar ahkugh? ) + traduction et paroles

    Bonne fête des AMAZIGHS aux 4 coins du monde. l’année AMAZIGH 2967 arrive à grands pas.

    https://www.youtube.com/watch?v=CaWYb-0CT9U

    Bonne écoute pour feu MATOUB LOUNAS

    VIVE THAMAZGHA




    0



    0
    NOSTALGIC
    10 janvier 2017 - 20 h 19 min

    Merci et bravo Mr Dahak. Il
    Merci et bravo Mr Dahak. Il n’y a rien à ajouter à votre écrit; espérons que KD fera amende honorable et qu’il s’excusera. Il n’est jamais trop tard, s’il est vraiment des nôtres.




    0



    0
    Cherif
    10 janvier 2017 - 19 h 29 min

    La réalité crue , : Les
    La réalité crue , : Les occidentaux donneurs de leçons : 1ere guerre mondiale 14 millions de morts; 2eme guerre mondiale 60 millions de morts, utilisation de la bombe atomique , tous les conflits armés ils sont derrière . C’est ça leur démocratie.
    Sociologiquement : délabrement de la société, dégradation des mœurs , mariage homo; exploitation du corps de la femme et pornographie , etc…..
    Les musulmans ont bon dos. Il y en a des mauvais c’est certain,mais sans commune mesure.




    0



    0
    Nacer
    10 janvier 2017 - 19 h 18 min

    La plupart de ceux qui
    La plupart de ceux qui viennent posté ici vivent en France et savent très bien que bcp de maghrébins sont des délinquants et après viennent dire que c’est un complot marocosioniste quelle belle mentalité




    0



    0
    Bachir DAHAK
    10 janvier 2017 - 18 h 58 min

    Mon intention n’est pas de
    Mon intention n’est pas de nier ou cacher ce que nos sociétés ont de rétrograde et humiliant à l’endroit des femmes et je n’ai pas attendu les observations des courageux anonymes de ce forum pour le dénoncer et le combattre. Ce que je dénonce c’est la propension de certains de nos intellectuels ou écrivains ( Dieu merci ils ne sont pas si nombreux) à servir comme « supplétifs idéologiques » dès lors qu’il s’agit de médire de l’islam ou des musulmans comme s’il s’agissait d’un ensemble homogène alors que toutes les études et tous les rapports sérieux soulignent que ce sont bien des groupuscules d’activistes, puissamment financés et équipés, qui s’autoproclament porte-paroles des musulmans ,qui monopolisent l’action, amplifient le verbe et l’invective alors que des millions de musulmans vivent leur spiritualité sans bruit et sans trompette et ne correspondent en rien au schéma du violeur Daoudien et encore moins au spectre le plus menaçant pour l’humanité décrit dans « 2084 la fin du monde » de Boualem Sansal ; lui; qui , toute honte bue, a comparé les bombes du Bataclan à celles posées au Milk Bar par nos libérateurs.




    0



    0
      W19 - TP
      10 janvier 2017 - 20 h 47 min

      Merci Monsieur Dahak. En
      Merci Monsieur Dahak. En effet, les suppletifs de la plume sont on-ne-peut pitoyables, car ils se donnent des auras de penseur quand ils ne sont que des megeres mediatisees. Merci de mettre le debat dans la reflexion serieuse et non dans la recuperation ideologique voire financiere. Sansal a en effet ose insulter des combattants sans se poser la question de la criminalite de la colonisation. A croire Sansal il faudrait qu’une victime se laisse faire devant son agresseur. A croire Daoud, l’origine ou la religion fait de vous un coupable quand vous n’etes pas bien ne, selon les mercenaires des medias. Il faut reecrire ici monsieur Dehak, nous avons besoin plus que jamais d’intellectuels, de personnes qui reflechissent et qui aiment leur pays et qui le font savoir. Ras le bol des mercenaires suppletifs de la plume,. Quant au style des deux comperes, il est ABSCONS ! Et ca recoit des prix, du rabattage mediatique. Plus ils crachent sur les algeriens, et plus ces deux comperes en sont ravis et plus ils recoivent de prix. Les bougres n’ont pas idee de leur ridicule et de leur farce indigeste




      0



      0
      Karamazov
      10 janvier 2017 - 21 h 03 min

      Allons, allons, Monsieur
      Allons, allons, Monsieur Dahak pourquoi autant de mépris et de jalousie ? Ce n’est pas parce que nous portons des pseudos que cela vous autorise à être suffisant. Ne soyez pas aussi vindicatif à l’égard de ceux qui ne sont pas d’accord avec vous . Vous croyez que nous ne savons pas que nous ne sommes pas protégés par nos pseudos ? Notre adresse IP est accessible à AP et n’importe qui ou presque pourrait nous retrouver. Non Monsieur, le pseudo ce n’est pas parce que vous nous faites peur. Je vous rappelle que 1984 est une fiction comme tous les romans de Sansal. Nul besoin de le rajouter aux crimes qu’il a commis. Vous faites la même erreur que KD : lui il a extrapolé à partir des événements mal interprétés et vous vous extrapolez à partir de ça pour lui dénier le droit de dire ce qu’il pense des sociétés arabo musulmanes.
      Sur un tout autre plan , : faut-il être courageux pour parler ?




      0



      0
        Anonymous
        10 janvier 2017 - 21 h 48 min

        On dirait que tu ne sais pas
        On dirait que tu ne sais pas lire. Dahak ne parle pas de ce que tu lui imputes. Relis-le et relis-toi et respire entre les deux.




        0



        0
          Karamazov
          10 janvier 2017 - 22 h 33 min

          L’important c’est que toi tu
          L’important c’est que toi tu l’ais compris ya Einstein !
          Moi je n’ai fait que commenter ce que j’ai sous les yeux et non ce que Mr Dahaq a légué à la prospérité dans les arcanes du journalisme. Quant à l’anonymat « je n’ai pas attendu les observations des courageux anonymes de ce forum pour le dénoncer », je dois vous avouer que je n’ai jamais eu l’honneur d’avoir lu Sa Notoriété ailleurs qu’ici et en ce moment.
          Selon lui , tous ceux qui écrivent dans des journaux allemands ou français sont des traitres et ont forcément tort. Il faudrait se faire adouber par chikh Tantawi pour dire ce qu’on pense des musulmans . « Ce que je dénonce c’est la propension de certains de nos intellectuels ou écrivains ( Dieu merci ils ne sont pas si nombreux) à servir comme « supplétifs idéologiques… ». Voila si on ne sert pas « l’idéologie dominante » on est un harki.




          0



          0
        Lady Faria
        11 janvier 2017 - 9 h 17 min

        @Karamazov. Merci pour votre
        @Karamazov. Merci pour votre intervention. Je me demandais moi aussi en quoi le fait d’utiliser un pseudo dans un forum faisait de nous des lâches. Des anonymes, oui, évidemment, on ne va tout de même pas déballer notre état-civil pour donner un avis sur un sujet qui nous interpelle. Mais des lâches, ça reste à démontrer. Tout comme reste à prouver la complicité, collusion, trahison, offense (et que sais-je encore) à l’égard « de tous les musulmans » dont se serait rendu coupable Kamel Daoud au vu du traitement qu’il a réservé à l’affaire de Cologne. En quoi le regard qu’il a porté sur ces fâcheux événements ferait-il de lui un « supplétif idéologique » acharné à déverser son venin sur l’islam en général et donc sur l’ensemble des musulmans ? Il me semble, à moi, lâche anonyme que je suis, que seuls ceux qui se reconnaissent dans les propos de Kamel Daoud en seront offensés. Qui se sent morveux se mouche, dit la sagesse populaire! Maintenant, si certains manquent de conviction au point de voir leur susceptibilité aiguillonnée à la moindre mise en cause, c’est leur problème, pas celui de Daoud, Sansal ou autre bouc émissaire. Cela me désole de lire toujours le même discours sur nos intellectuels dans les mêmes bouches des mêmes perpétuels insatisfaits du même « système », avec en toile de fond toujours cette même ignorance crasse sur le travail journalistique et littéraire de nos concitoyens illustres outre-Méditerranée mais traînés dans la boue ici, en Algérie, cette même incapacité à remettre en question ses propres privilèges, ce même aveuglement aux détournements de certains concepts moraux et cette même hargne aveugle.




        0



        0
    Rayes El Bahriya
    10 janvier 2017 - 18 h 46 min

    Kamel Daoud est un affranchi
    Kamel Daoud est un affranchi de l’islamisme
    Doctrinaire de cette Algérie bicéphale entre un
    Orient violent qui a sombré dans l’hystérie d’un
    Effondrement culturel et civilisationnel et un
    Occident européen postmoderne décidé et
    Affranchi du dieu tutélaire, matérialiste et
    Xénophobe.
    Rappelons le syndrome de Munich aux mémoires
    Courtes, rappelons la shoah ou la solution finale
    De toutes les minorités d’Europe qui en a été le
    Maître idéologique : la nazisme pan germanique
    Oui le nazisme est une tare européenne
    endogène , nihiliste et negationniste de
    l’humanisme …
    L’islam est une religion humaniste et il nous a
    Aidé à nous libérer du colonialisme français qui
    A violé et assassiné des millions d’Algeriens et
    D’Algériennes innocentes.
    Kamel Daoud est hors jeux de l’esprit critique
    Et a violé une neutralité et sert de petit zouave
    D’Alma.




    0



    0
    salim
    10 janvier 2017 - 17 h 21 min

    C’est un âne qui a un porte
    C’est un âne qui a un porte plume à la main.
    Un perroquet dit bonjour, sans savoir expliquer ni dire que signifie le mot bonjour.




    0



    0
    Karamazov
    10 janvier 2017 - 17 h 15 min

    Je n’ai pas lu Daoud comme
    Je n’ai pas lu Daoud comme vous l’avez lu. Sans doute que Kamel Daoud avait mal choisi son contexte et le moment pour placer son propos car l’accusation n’était pas justifiée. Il eut suffi de lui rappeler que des scènes comme celle de Cologne on n’en a pas encore vu à Tunis Rabat ou Alger. A part tout ce lien tout ce qu’il a dit est vrai . Mais pour le reste choisir ce ratage de Daoud pour verser dans le négationnisme le plus réducteur c’est une autre affaire. Vous avez l’air de nous dire que les sociétés arabo-musulmanes sont plus épanouies sexuellement et libérée que les sociétés occidentales, et que les femmes chez elles ont un statu égal ou supérieur à celle des occidentales. Je dirais que c’est archi faux.




    0



    0
      Anonymous
      10 janvier 2017 - 20 h 53 min

      Depuis quand on sait tous ce
      Depuis quand on sait tous ce qui se passe dans les chambres a coucher de tout le monde ? Les couples heureux, ca se voit, ils sont dans l’harmonie. Les couples malheureux ca s’entend, ils se detruisent. Ce n’est pas une histoire de race, de peuple, de religion, mais de maturite individuelle et peu de gens sont matures, Peu de gens vivent une sexualite de concorde mutuelle. Comment aimer l’autre si on ne s’aime pas ? Comment comprendre l’autre si on ne se connait pas ? La religion a bon dos, l’origine aussi. Les gens sont etrangers a eux-memes par etonnants qu’ils ont du mal a trouver leur place et a accepter celle des autres.




      0



      0
      Dziri3
      10 janvier 2017 - 22 h 22 min

      @ Karamazov. .Kamel Daoud
      @ Karamazov. .Kamel Daoud ,Sansal et consort ne font. que suivre le chemin de la honte tracè par salman rushdi .Au fait où est il?




      0



      0
    zoubir
    10 janvier 2017 - 16 h 51 min

    bien sur les musulmans sont
    bien sur les musulmans sont des anges et voila que les mécréants complotent contre eux c’est toujours la même chanson.Kamel Daoud est un grand écrivain il n’a fait que reporter la réalité aussi amère soit elle.




    0



    0
    anonyme
    10 janvier 2017 - 16 h 16 min

    la verite blesse ;c’est
    la verite blesse ;c’est difficile de l’admettre :
    AKHIARE OUMMA OUKHRIJATE LIENNASSE !!!!
    lisons tout le verset




    0



    0
    lhadi
    10 janvier 2017 - 16 h 02 min

    « Ö mon fils ! Combien de
    « Ö mon fils ! Combien de nuits tu as passées en études, te privant de sommeil, sans qua je sache quel était ton but. Si c’était pour ce bas monde, pour ses biens, pour ses dignités et pour t’en vanter devant tes égaux et tes semblables, alors malheur à toi, oui malheur à toi ! Mais si ton intention était de vivifier la loi sacrée du Prophète, de former ton caractère, de surmonter tes bas instincts, alors bénis sois-tu, oui, sois béni. » C’est en ces termes éloquents qu’al-Ghazali définit l’objectif de l’étude et de l’apprentissage. tout en proposant un « code d’éthique » auquel doit se conformer l’élève : Donner pour objectif à la quête du savoir l’éducation et la plénitude de l’âme dans le monde d’ici-bas et la proximité de dieu dans l’au-delà, et non les honneurs, la richesse ou la célébrité. Fraternellement lhadi ([email protected]).




    0



    0
      hassan
      10 janvier 2017 - 20 h 05 min

      Tout est dit. Merci Monsieur
      Tout est dit. Merci Monsieur Lhadi.




      0



      0
    Saint Augustin
    10 janvier 2017 - 15 h 48 min

    Je pense qu’un bon psy. peut
    Je pense qu’un bon psy. peut nous éclairer sur les inepties rédactionnelles de ce complexé !
    C comme zemour, ils ont un vrai problème avec leurs identités !
    Le reste c’est une stratégie visant à manipuler et orienter l’opinion occidentale pour désigner l’ennemi:le musulman !




    0



    0
    Abou Stroff
    10 janvier 2017 - 15 h 20 min

    el lisant B. D., je ne puis m
    el lisant B. D., je ne puis m’empêcher d’avancer que ce dernier est aussi extrémiste que K. Daoud. en effet, si ce dernier à foiré en mettant en exergue des « évènements » qui n’ont pas eu lieu (cela ne nous empêche pas de signaler et de souligner l’existence palpable d’un problème de sexe ou de misère sexuelle dans les sociétés musulmanes en général et dans les sociétés arabes en particulier), B. D.. veut apparemment nous faire croire que les musulmans se rapprochent davantage des anges que des êtres humains. moralité de l’histoire: il n’y a effectivement pas de « spécificité barbare dans le comportement des des «Arabo-musulmans» ou des musulmans tout court » mais il y a certainement une révolutions sexuelle à déclencher dans des sociétés où la frustration sexuelle est un marqueur pertinent




    0



    0
      Anonymous
      10 janvier 2017 - 15 h 41 min

      Quand un crétin est crétin,
      Quand un crétin est crétin, qu’elle que soit sa nationalité, c’est toujours un crétin.




      0



      0
    samira
    10 janvier 2017 - 14 h 30 min

    Les musulmans ne sont pas
    Les musulmans ne sont pas tous des saints,il y en a qui viole et torture.
    Peut être que ces 3 personnes sont innocentes mais on ne peut pas généraliser.
    Les femmes dans les pays musulmans,souffrent d être constamment houspillees ,harcelées dans la rue,elles n ont pas intérêt à sortir dès le crepuscule sans être accompagnées, il ne faut pas aussi cacher le soleil ave un tamis,la vérité est là.
    Nos societes sont des sociétés d hommes Où la femme n est qu un objet de plaisir….
    Kamel Daoud n a fait que relater les faits,vous n avez pas à vous offusquer……..sinon ce n est que de l hypocrisie…




    0



    0
      Saint Augustin
      10 janvier 2017 - 16 h 51 min

      Personne ne s’offusque ! La
      Personne ne s’offusque ! La frustration en général et sexuelle en particulier génère des troubles comportementaux et même des actes criminels.
      Daoud participe avec zèle et constance à une véritable offensive contre tout ce qui est musulman.
      Il aurait pu en tant qu’intellectuel s’abstenir de participer à cette campagne anti-islam initiée par les sionistes talmudiques et les milieux neo-nazis.




      0



      0
    Bouzid
    10 janvier 2017 - 14 h 24 min

    Toujours ce nif mal placé
    Toujours ce nif mal placé chez-nous. Tout est tabou, il ne faut surtout pas en parler, surtout pas aux gouar c’est à dire aux mécréants, et donc pas régler le problème. Il n’ y a pas de problèmes chez-nous. Nous sommes parfaits puisque nous sommes musulmans. Monsieur Dahak, votre nom est programmé, quoique vous faites, Kamel Daoud est celui qui secoue le cocotier et il dérange, bien entendu. Que vous le veuillez ou non, il apporte la contribution qu’attend de lui une société figée et archaïque pour sortir de l’ornière. Les chiens aboient et la caravane passe. C’est KD qui aime son pays




    0



    0
      khanfri
      10 janvier 2017 - 17 h 36 min

      D accord avec vous
      D accord avec vous




      0



      0
        Bouzid
        10 janvier 2017 - 19 h 39 min

        Merci Monsieur
        Merci Monsieur




        0



        0
    slam
    10 janvier 2017 - 14 h 12 min

    De juriste par effraction à
    De juriste par effraction à polémiste par hasard.
    pour vous rafraichir la mémoire : 400 plaintes ont été déposées pour des agressions à caractère sexuel.
    « Après avoir interrogé près de 300 personnes et visionné 590 heures de vidéos, le procureur de Cologne, Ulrich Bremer, révèle dans une interview à Die Welt que plus de 60% des agressions n’étaient pas à caractère sexuel mais bien des vols. Surtout, sur 58 agresseurs, 55 n’étaient pas des réfugiés. Ils sont pour la plupart Algériens et Marocains installés en Allemagne de longue date, ainsi que trois Allemands  »
    Conclusion : Oui kamel Daoud est bien l’auteur de ces agressions. il a tout manipulé et heureusement que vous êtes là pour le démasquer. Bonne année 2017 !




    0



    0
    les KHOROTO
    10 janvier 2017 - 14 h 03 min

    un énième idiot utile..Kamel
    un énième idiot utile..Kamel M’daoud




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.