Louis Caprioli : «L’Algérie est sortie de la décennie noire grâce à son armée solide»

Louis Caprioli : «Il y a eu peu de déserteurs dans l'armée algérienne». D. R.

Louis Caprioli a suivi de près la situation en Algérie et connaît bien les mouvements islamistes qui ont versé dans le terrorisme qui a endeuillé notre pays. Il les connaît à la fois dans leur genèse puis dans le processus de radicalisation et enfin dans leur mise en échec en Algérie. Il a été sous-directeur à la Direction de la sécurité du territoire (DST) française entre 1998 et 2004 en charge de la lutte antiterroriste. C’est en spécialiste des réseaux islamistes en Afrique du Nord et en Europe qu’il intervient dans le documentaire français Le sabre et la Kalachnikov réalisé par Djelloul Beghoura et Roberto Lugones.

Il revient un quart de siècle en arrière, en 1991, pour rappeler l’irruption dans les rues d’Alger des «afghans algériens» tel qu’on les appelait. «L’élément inquiétant qui a été pour nous, dit-il, révélateur, ce sont les grèves insurrectionnelles de 1991 où on a vu pour la première fois défiler des afghans algériens.» Il fait ressortir l’impact sur notre pays de ce conflit qui s’est déroulé très loin de nos frontières, en Afghanistan, et qui relevait, sur fond de guerre froide, de la rivalité entre deux grands pays, l’Union soviétique, à l’époque, et les Etats-Unis. «La crise afghane avait mis en évidence, souligne-t-il, toute une foule de djihadistes» appelés les «afghans arabes». Ceux que l’on avait vu défiler à Alger pour la première fois, lors des grèves insurrectionnelles du FIS en 1991, ont montré, rappelle encore Louis Caprioli, que «l’Algérie avait ce type de population».

C’est ce «basculement vers la radicalisation et vers la violence» qui a été inquiétant pour l’ancien sous-directeur de la DST. Il décrit comment «les Algériens ont été confrontés à partir des années 1991, 1992 et 1993 à une montée en puissance exceptionnelle de la mouvance armée, puisque l’AIS, qui était la branche armée du FIS, avait des milliers de combattants». Puis l’aggravation de la situation «lorsque le GIA monte en puissance, il y a des milliers de combattants, plus de 20 000, qui sont déployés sur l’ensemble de l’Algérie et il y a des villages sous contrôle du GIA».

Comment l’Algérie a-t-elle réussi à sortir victorieuse dans la lutte antiterroriste ? Pour Louis Caprioli, «ce qui a fait la réussite de cette lutte, c’est son armée solide, constituée de conscrits encadrés par des professionnels». Il note que parmi cette masse d’appelés, il y a eu assez peu de déserteurs. Il explique que devant les massacres abominables commis par les groupes terroristes, «les gens qui pouvaient avoir de la sympathie pour la mouvance islamiste ont eu une position de retrait, par dégoût».

A propos de l’intervention française contre les camps de groupes terroristes en Syrie, «la France, souligne-t-il, a utilisé le principe de la légitime défense (Daech est source de terrorisme) pour faire des bombardements». Dans le même documentaire Le sabre et la Kalachnikov, et sur la problématique de la lutte antiterroriste, Pascal Boniface, fondateur et directeur de l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris), estime que «l’approche sécuritaire doit être accompagnée par la démarche politique». Il cite l’exemple de l’Algérie qui est sortie de la décennie noire «par les moyens politiques combinés avec le sécuritaire».

A propos des printemps arabes, il note que «l’histoire ne s’est pas déroulée de la même façon en Egypte et en Tunisie, ni en Algérie et au Yémen, ni en Syrie et en Arabie Saoudite». Pour lui, «chaque Etat conserve ses caractéristiques nationales propres, mais partout il y a des gens qui s’expriment individuellement et collectivement ; il n’y a presque plus d’Etat totalitaire».

Houari Achouri

Comment (49)

    UN ALGÉRIEN.
    17 janvier 2017 - 21 h 18 min

    POUR COMPRENDRE L’ISLAMISME
    POUR COMPRENDRE L’ISLAMISME WAHABITE , DJIHADISME WAHABITE , DU FIS AIS ET LE TERRORISME FRÈRES DIT MUSULMANS WAHABITES EN 1992 ALGÉRIE, EN LIBYE 20011 ET SYRIE 2012 , TUNISIE , EGYPTE ALLEZ SUR YOUTUBE : ISLAM IBN AHMED «  » IBN ABDELWAHAB ET LA FAMILLE SAOUD «  » , 34 VIDEOS DE 20 mn …TRES BIEN EXPLIQUÉ , GRANDE PÉDAGOGIE , PREUVES , DOCUMENTÉ , ET GRAND CONNAISSEUR DE L’ISLAM DIPLÔMÉ ET ANCIEN WAHABITE QUI EXPLIQUE LE WAHABISME DE L’INTERIEUR . .VOUS SAUREZ POURQUOI LES ISLAMISTES WAHABITES ATTAQUENT SEULEMENT LES PAYS MUSULMANS , LEUR IDÉOLOGIE QUE LES QUATRE ÉCOLES HANAFITE , MALIKITE , SHAFIITE ET HAMBALITE SONT DES ASSOCIATEURS , QU’ILS FAUT SOUMETTRE DE GRÉ OU PAR LES ARMES ….QUE LES WAHABITES SE DISENT SALAFISTES ET SONT LES VRAIS MUSULMANS …..LES AUTRES MUSULMANS ( 97%) SONT ASSOCIATEURS QU’IL FAUT COMBATTRE !!!! . .ALLEZ SUR YOUTUBE ET VOYEZ , ENTENDEZ LES PREUVES PAR VOUS MÊME SUR LE WAHABISME KHAWARIDJ QUI SEME LE CHAOS AVEC L’AIDE DES ANGLO-SAXONS , ISRAËL , SIONISME , ….A VOIR !

    abdellahsidi
    17 janvier 2017 - 15 h 53 min

    Même les francais ont mis
    Même les francais ont mis leurs venins noir (d’une façon ou d’une autre) pendant la décennie noir en Algérie. FORT HEUREUSEMENT NOTRE ARMÉE QU’ALLAH LA PROTÈGE EST PRÉSENTE A TOUT MOMENT ET A TOUT DÉFIS, JE DIRAI A HAUTE VOIX ET HAUT ET FORT VIVE NOTRE ANP.

      ALIS
      18 janvier 2017 - 18 h 41 min

      Très bien bien dis bien
      Très bien bien dis bien exprimé bravo

    Anonymous
    17 janvier 2017 - 10 h 13 min

    c’est exact et l’armée
    c’est exact et l’armée continue à presever l’unité
    nationale

    Reda
    17 janvier 2017 - 9 h 47 min

    C’est une analyse tout-à-fait
    C’est une analyse tout-à-fait juste le cas algérien est presque unique l’armée algérienne et certains chevronnés de la politique ont mis en échec une armada de terroriste venu d’Afghanistan et de certains pays pour bâtir le première état gihadiste et n’oublions pas les sacrifices du peuple algérien dans cette période noir de notre histoire.

    profiler
    17 janvier 2017 - 8 h 45 min

    Je salut l’anp, et le peuple
    Je salut l’anp, et le peuple algérien, de leurs courageuse victoire contre le terrorisme. le sionisme, et leur sbires, d’esclaves ne passeront pas piétiner la grande terre algérienne. Gloire à notre armées, vive l’Algérie, abat l’ennemis et les traites.

    mehdi
    16 janvier 2017 - 23 h 04 min

    mintenent la page et touner
    mintenent la page et touner mais listoire restera gravé a tout jamais je fait appelle a toutes les algerien et algerienne REST2 UNIE FAIRE BARRIERE ATOUT LES éNEMIS DE LA la lalgerie et son peuples resté soudeé comme un seule corp one 2 3 vive bladna lalgerie ! et ce lui qui nous aime pas il exlose san cragne cantre les mures et en lui dit nous c kif kif en taime pas des milliares de fois mais nous gardant la foie inchalah.

    MUHAND U MERRI
    16 janvier 2017 - 22 h 10 min

    Attention, Monsieur CAPRIOLI
    Attention, Monsieur CAPRIOLI ! Vos affirmations vont rendre fous de jalousie deux abrutis : le makhnez et son maître « israel »… et pourtant, vous ne faites que dire la VÉRITÉ !!! J’espère que ces deux lascars ou loustics, appellez-les comme bon vous semble. OUI ! Notre armée mane ch’ALLAH ! Mérite TOUT LE RESPECT ! ET TOUT LE PEUPLE ALGERIEN EST DERRIERE SON ARMÉE ET NOTRE VALEUREUX D.R.S. GLOIRE ÉTERNELLE A NOTRE VALEUREUSE ARMÉE ET A TOUS NOS SERVICES DE SÉCURITÉ !!!! UNIS ! PERSONNE NE NOUS VAINCRA !!!!

    kazmer
    16 janvier 2017 - 20 h 25 min

    Oui bien sûr, L’Algérie a été
    Oui bien sûr, L’Algérie a été sauvée grâce à une Armée Forte par son savoir faire, ses principes républicains ses idéaux de Novembre, ses hommes courageux issus du peuple, son commandement uni et enfin une population solidaire. Ce qu’il faut surtout rappeler c’est que notre ANP était sous impitoyable embargo occidental sur la vente d’armes, France comprise bien sûr. Maintenant notre ANP est plus forte, plus aguerrie et encore plus professionnelle. Dorénavant nous ne pouvons compter que sur nous même, nous devons fabriquer notre propre matériel et développer nos propres technologies, consolider nos services du renseignement.

    amel
    16 janvier 2017 - 19 h 58 min

    Mais il est vrai que notre
    Mais il est vrai que notre armée est imposante. Pas avecles armes achetées aux ennemis, mais avec son héritage, héritière d’hommes droit travailleurs et sérieux, comme mestfa benboulaid, didouche mourad, el akid lotfi, si amirouche, krim ect … dans les veines de chacun d’eux coule le sang de jugurtha qui a continué d’effrayer ses ennemis même aprés sa mort.

    karimdz
    16 janvier 2017 - 19 h 44 min

    L islamisme est une création
    L islamisme est une création de l otan israel aidé en cela par l arabie yahoudite, à l instar d al quaida, et du daech.

    Ce mal a été conçu pour empecher le monde musulman d évoluer et de sombrer dans l obscurantisme et le sang, pour le plus grand bien de l occident.

    Je pense qu à travers les drames en lybie, en syrie, en irak en afghanistan, un grand nombre de musulmans ont pris conscience de ce projet machiavélique qui dure depuis très longtemps.

    En Algérie, le peuple dans son ensemble n est plus dupe de la propagande de la désinformation, des tentatives insidieuses d individus à l extérieur qui veulent pousser les gens à se révolter, non pas pour leur bien, mais pour semer le chaos et réaliser les desseins du sionisme : diviser pour régner, et faire main basse sur le pétrole et le gaz.

    anti-blabla
    16 janvier 2017 - 19 h 01 min

    L’exposé n’est pas complet.
    L’exposé n’est pas complet. Les islamistes ont reçu des asiles politiques en France… Ils refusent toujours de les rendre à l’État « Algérie » !!! A l’époque, comme aujourd’hui dans les révolutions bidons du printemps arabe, ils soutenaient les islamistes. On a envie de vomir devant autant de rafistolage de la réalité.

      Leurs création 90
      16 janvier 2017 - 21 h 27 min

      Normal c’était leur bébé !
      Normal c’était leur bébé !

    amel
    16 janvier 2017 - 18 h 15 min

    Démagogie.

    Démagogie.
    Si le peuple n’a pas été avec l’armée on aurait eu lemêmesort que la syrie.
    La première victoire contre l’obscurantisme a été la sortie en masse des ctoyens pour élire zerouel. Même ceux qui n’ont jamais voté dans leur vie sont sortis ce jour-là pour dire de quel côté ils étaient, malge les menaces, l’interdiction par le gia ils sont sortis; d’ailleurs c’était la cause des massacres puisque le peuple est sorti en masse à bentalha et rayes et larbaa, el harrach … Je n’oublierais jamais ce jour-là, alors que nous nous attendions à ce que les gens se barricadent chez eux, ils étaient tous sortis, surtout les jeunes filles, c’est incroyable comme elles ament leur pays!!!
    Quelle que soit la puissance d’une armée, si elle n’a pas le peuple derriere elle pour la soutenir elle peut capituler dés le début.
    Que dieu protège notre pays, notre armée et que ceux qui voudraient nous faire du mal soient occupés de leurs propres malheurs afin qu’ils nous fichent la paix!!!

    Mouhouche
    16 janvier 2017 - 18 h 09 min

    malheur aux vaincus comme on
    malheur aux vaincus comme on dit. si c’étaient ali benhadj et abassi madani qui étaient aujourd’hui installés à la place de bouteflika et gaid salah, ce type serait entrain de leur dire: nous, dés l’arrêt des élections, on a dit que les généraux c’est des criminels. c’est comme ça, la vie, avec le debout…

    TOTO
    16 janvier 2017 - 17 h 50 min

    plutot en payant en argent
    plutot en payant en argent comptant .pour eviter les problemes l algerie paye cash

    @lgé[email protected]
    16 janvier 2017 - 17 h 42 min

    Je tiens à rendre un grand
    Je tiens à rendre un grand hommage aux hommes de l’ANP, les patriotes et les gardes communaux qui ont lutté courageusement contre le hydre de l’intégrisme islamiste et terroriste. Les janviéristes, ils ont pris la bonne décision de passer à l’action, sans l’armée la République ne sera pas épargnée. J’arrive même pas imaginer l’Algérie soit diriger par la racaille islamiste, Madani, le voyou Ali Belhadj, Hechanni, Mansouri Meliani, Abdelhak Layada, Cherif Gousmi, Djamel Zitouni, Antar Zouabri, téléguidés par les monarchies du Golf. L’armée a fait son devoir comme toutes les armées du monde combattre tous les dangers qui menacent un État, les dégâts collatéraux sont énormes, le peuple a payé un lourd tribu, il faut le dire, mais les guerres propres n’existent que dans l’imaginaire utopique.

     » Le métier militaire…. Ce n’est pas un sale métier. C’est le plus ancien et le plus beau, même si la plupart des gens qui l’exercent en sont indignes.  »

    Ernest Hemingway, prix Nobel de littérature – 1954.

    Yassine
    16 janvier 2017 - 16 h 05 min

    Mais a quel prix?
    Mais a quel prix?

      Bouzid
      16 janvier 2017 - 19 h 54 min

      Au prix du sang et des larmes
      Au prix du sang et des larmes……y en a t’il un autre face à la barbarie ???

        Anonymous
        17 janvier 2017 - 7 h 06 min

        Le prix? Je pense qu’il y a
        Le prix? Je pense qu’il y a aussi un grand traumatisme, celui des populations civiles est bien connu par tout le monde mais le grand traumatisme dont sont victimes les éléments de l’ANP qui étaient au front est une réalité qu’on continue à ignorer.

    Thifran
    16 janvier 2017 - 14 h 26 min

    Il ne faut pas oublier que le
    Il ne faut pas oublier que le basculement en faveur de l’armée s’est fait lorsque le peuple a été mis au pied du mur prendre les armes ou continuer à se faire massacrer par les terroristes. Nombreux les algériens menacés de mort par ces hordes n’avaient d’autre choix que de les combattre. Aujourd’hui le dispositif de surveillance par des citoyens encadré par la gendarmerie est toujours actif, nous ne laisserons aucun terroriste venir faire sa loi dans notre pays.

      TONNER
      16 janvier 2017 - 20 h 11 min

      @Thifran le mouvement des
      @Thifran le mouvement des Patriotes contre les criminels islamistes si encadré par l’ARMEE si ni pas par la gendarmerie.

        Thifran
        17 janvier 2017 - 18 h 34 min

        l a gendarmerie est un corps
        l a gendarmerie est un corps de sécurité qui dépend du ministère de la défense nationale donc est elle tout à fait dans son rôle de contrôler les groupes de surveillance .Chaque commune a sa brigade de gendarmerie et une telle mission est plus facile à gérer par les gendarmes que par des militaires.

    djallal
    16 janvier 2017 - 14 h 16 min

    oui c’est grâce au service de
    oui c’est grâce au service de renseignement et aux patriotes de ce pays et à leur tête le général toufik que lAlgérie est restée debout, qu’en déplaise à saadani et les gens qui le manipule derrière le rideau.

    Mohamed l'Algérien
    16 janvier 2017 - 14 h 02 min

    En effet, l’Algérie est
    En effet, l’Algérie est sortie de la décennie noire grâce à notre armée solide et aussi grâce aux patriotes armés par l’ANP, qui ont également participé à cette victoire et au grand sacrifice du GRAND PEUPLE ALGÉRIEN.

    jughurta
    16 janvier 2017 - 12 h 59 min

    Effectivement c’ est grâce à
    Effectivement c’ est grâce à l’ armée et plus particulièrement grâce à nos services de renseignements que l’ on a pu les vaincres. Nous sommes avec l’ armée, seulement voila il y a un ressentie National qui fait que le peuple n’ as pas confiance totalement en son armée, ils la ressentent plein de coup foireux, de manigance, de coups montés même au point de sacrifier la vie des Algériens pour y parvenir de la vie et qui serait  » derriere beaucoup de troubles régionaux pour toujours se maintenir « . Il y a beaucoup de nos services qui ont une acquisitions exceptionnel dans le domaine du renseignement et ces techniques là sont typiquement tirés des services. Ce que l’ on ne comprend pas c’ est pourquoi ils ne changent pas de stratégie en sachant que le peuple tout entier le sait aujourd’hui plus qu’ hier ? Pourquoi se servent t’ ils de ces stratégies contre le peuple au lieu de s’ en servir contres les ennemis ? Si ils sont derrière les troubles régionaux c’ est aussi peut être qu’ ils n’ aime pas le peuple alors qu’ elle en est la garante, vous voyez le peuple peut s’ imaginer beaucoup de chose. L’ armée est la seul structure à être encore plus ou moins aimé dans le pays, les politiques sont détestés voir haïs, si l’ armée se fait détester à son tour, c’ est terminé, c’ est foutu et on basculeras alors dans une violence qui fera l’ affaire de beaucoup et qui sera sans appel et sans issue. L’ armée est la seul poutre, le seul pied sur lequel le pays tient, je penses qu’ une l’ armée n’ est jamais aussi forte que lorsqu’ elle a le soutien total de sa populace et inshALLAH nous seront à ce moment là, invincible.

    Kassaman
    16 janvier 2017 - 12 h 52 min

    M. Caprioli, vous savez que
    M. Caprioli, vous savez que nous savons que vous avez justement été partie prenante dans la genèse de ces groupes terroristes, alors de grâce taisez-vous!!! Sentez-vous le vent tourner pour essayer de vous dédouaner maintenant?

      Anonymous
      16 janvier 2017 - 19 h 02 min

      D’accord ! Qu’il se taise !
      D’accord ! Qu’il se taise !

    Anonymous
    16 janvier 2017 - 12 h 43 min

    L’État a eu sa part de
    L’État a eu sa part de responsabilité aussi, comment laisser en liberté des vétérans d’Afghanistan (futurs terroristes potentiels) de retour de la bas se défilent (parades militaires) dans les rues d’Alger avec tenues paras et afghanes, ça je l’ai vu de mes propres yeux en été 1991…je me suis mis dans un coin à les regarder de loin et croyez moi les amis j’ai eu le vertige, je me suis dit avec inquiétude, OÙ EST L’ÉTAT?? pas de policiers, pas de militaires, c’est quoi ça, il y a quelque chose qui tourne pas au rond??, l’État s’est laissé faire, c’est une volonté délibérée, on les voit bien fanatisés et bien entrainés, ils donnent l’air d’une armée étrangère envoyée par un pays pour nous faire la guerre, croyez moi j’avais eu cette impression. Effectivement quelques mois plus tard on a entendu qu’ils ont déjà pris le maquis et vous connaissez ce qui est arrivé par la suite. Mais cet ancien de la DST il a oublié une chose ne l’a pas évoqué : sans l’aide des patriotes et surtout les gardes communaux comme forces d’appoint qui ont joué un grand rôle dans l’anti-guérilla, ils connaissent mieux le maquis (ce sont des fellahs en majorité qui ont fui la terreur islamiste dans les djébels) ils étaient utiles et indispensables pour guider l’armée nationale (composée de conscrits) qui connait pas bien le terrain comme eux. Sans ces forces d’appoint patriotes et gardes communaux, l’Algérie ne triompherait pas sur les groupes armées du GIA et de l’AIS.

    100% raison
    16 janvier 2017 - 12 h 29 min

    c’est pas n’importe qui qui
    c’est pas n’importe qui qui parle quand il s’agit du numéro 1 ou 2 de la DST , ils connaissent trop bien notre pays .
    ceci dit je partage à 100% son avis clair sans ambiguités : c’est l’intégrité de notre Armée qui a sauvé le pays de cette sale race d’afghans …DIEU MERCI sinon aujourd’hui nos femmes et nos filles seraient violées devant nos yeux ! faisons face à ce hydre islamiste , nous sommes musulmans mais pas des islamistes ! grande différence

    moskosdz
    16 janvier 2017 - 12 h 11 min

    Ce n’est pas un hasard si
    Ce n’est pas un hasard si aujourd’hui tous nos ennemis aboient pires que les chiens enragés sur les généraux Algériens,qui en réalité ce n’est pas ces généraux qui les intéressent,mais le but reste celui de saper le moral de leurs subalternes dans l’espoir d’en créer une débande au sein de l’ANP afin de laisser place à l’OTAN.

    Anonymous
    16 janvier 2017 - 11 h 33 min

    Je n’aime pas du tout ce
    Je n’aime pas du tout ce cinéma de un coup des compliments, un coup des campagnes de calomnie. Les Fafa nous font chier.

    hamid
    16 janvier 2017 - 11 h 19 min

    Merci citoyen
    Merci citoyen

    Numidia
    16 janvier 2017 - 11 h 00 min

    L’ Algérie à fait face à
    L’ Algérie à fait face à cette barbarie venue d’ailleurs grâce à son amazigh spirit, l’esprit d’homme libre et de combattants farouches de ses enfants qui ont affronté les plus grands empires que la terre aie connue, a travers l’ histoire. Ce n’ est pas le cas des moyens orientaux.

    Namara
    16 janvier 2017 - 10 h 53 min

    La marginalisation, l
    La marginalisation, l’enrichissement illicite, la pauvreté et l’injustice sociale poussent vers la radicalisation. Durant les années 60-70 c’était le gauchisme radical, aujourd’hui c le droitisme radical xénophobe qui mène les gogos. L’islamisme est une autre version du radicalisme; c’est un rejet des moeurs occidentales imposées sournoisement aux peuples musulmans qui voient en l’Islam (le vrai Islam pas le néfaste wahabisme) la meilleure voie pour l’émancipation de la société. Puis il y a ceux qui ont et utilisent à ce jour la religion pour arriver au pouvoir et rapiner comme ceux qui ont rapiner avant eux. 1000 milliards engrangés pour faire envahir l’Algérie par du toc and now it’s to let; that is all.

      Mounir de là-bas
      16 janvier 2017 - 11 h 14 min

      M Namara, un peu plus de
      M Namara, un peu plus de précisions sur ces 1000 milliards si c’est possible. Merci.

        Namara
        16 janvier 2017 - 14 h 50 min

        Selon plusieurs experts, les
        Selon plusieurs experts, les 15 dernières années ont été les plus profitables dans l’histoire du pays avec des recettes moyennes proches des 60 milliards de dollars chaque année. Certes c pas un 1000 milliards de dollars bien rond mais très proche. Où est passé l’argent du pétrole?. Comment expliquer ces déficits annuels annoncés depuis 2014?, ça rapine bien chez nous cher concitoyen.

          amel
          16 janvier 2017 - 18 h 37 min

          L’arabie saoudite avait 9
          L’arabie saoudite avait 9 fois plus, en plus du hadj et franchement on est bien lotis. Vise un peu: prés de 12% de chomage chez les hommes alors que la plupart des femmes ne travaillent pas! Certes, ils passent leur temps à bricoler de la camelote pour la vendre aux hadjs, des millions de hadj et chacun ramène plein de camelote jetable en y laissant de la devise sonnante et trébuchante.

    5Colonne
    16 janvier 2017 - 10 h 44 min

    Ont as droit chaque semaine a
    Ont as droit chaque semaine a de pseudo criminei d’analyste , franchement c’est bon la no comment..

    Quel hypocrite !
    16 janvier 2017 - 10 h 44 min

    J’ai l’impression que ce
    (…) qu’il nous dise comment ils ont organisés et manipulés des jeunes paumés ainsi que dans les prisons et mosqués pour les envoyer en Afghanistan et ensuite en Algérie dans les annés 90 lui et sa DST et compagnie ?!

    un citoyen
    16 janvier 2017 - 10 h 30 min

    et aussi grace au peuple
    et aussi grace au peuple

      Assougass amagass
      16 janvier 2017 - 11 h 39 min

      200.000 milles morts pour lui
      200.000 milles morts pour lui c’est rien?1.000.000.000 de victimes ,orphelins,veuves,prisonniers,hoggras,déportés,.
      (…).victoire a la pyrusse.
      ASSAGAS AMAGAS

        H'SISSEN
        17 janvier 2017 - 15 h 18 min

        VOILA ! ENCORE UN AUTRE
        VOILA ! ENCORE UN AUTRE JALOUX DE SALE MOCOCO du makhnez…. hachakoum yal khawa !!!

          ASSAGASS AMAGASS
          17 janvier 2017 - 17 h 49 min

          TU AS OUBLIÉ QUI TUE QUI
          TU AS OUBLIÉ QUI TUE QUI?Parceque ta mère n’est pas morte assassinée,ou toute ta famille de vermine.

          H'SISSEN
          17 janvier 2017 - 20 h 42 min

          ET ALORS ? DE QUOI JE ME MÊLE
          ET ALORS ? DE QUOI JE ME MÊLE ??? LE QUI TUE QUI EST UN POISON MORTEL INOCULÉ PAR LES SERVICES FRANÇAIS ET ISRAELIENS POUR ENTUBER DES IDIOTS QUI TE RESSEMBLENT AFIN DE LEVER LA FITNA ENTRE LE PEUPLE ALGERIEN ! MAIS « ILS » N’ONT PAS REUSSI ET « ILS » NE REUSSIRONT JAMAIS EN ALGERIE !!! PEUT-ÊTRE LE POURRONT-ILS CHEZ TOI AU marochie….stan !!!

      WATANI
      16 janvier 2017 - 12 h 26 min

      SURTOUT ET AVANT TOUT..GRACE
      SURTOUT ET AVANT TOUT..GRACE AU PEUPLE

        patriote
        16 janvier 2017 - 20 h 13 min

        Il ne faut pas oublier les
        Il ne faut pas oublier les anciens moudjahidines qui ont aussi payé le prix ,certains ont eu même leurs enfants assassinés ,et se sont armés dès le début et ont moblisé autour d’eux des patriotes ,parents et connaissances

          patriote
          17 janvier 2017 - 5 h 53 min

          J’ajoute aussi,c »est grâce à
          J’ajoute aussi,c »est grâce à ceux qui ont en payé le prix,assassinés,mutilés parmi les militaires,gendarmes,policiers,garde communale ou patriotes ou simples citoyens innocents,à ceux là qui montaient la garde principalement dans des endroits dangereux,dans les djebels et montagnes durant en plus des hivers durs comme celui de cette année,alors que nous dormions chez nous

          patriote
          17 janvier 2017 - 6 h 14 min

          Et maintenant j’ai lu un
          Et maintenant j’ai lu un intervenant sous le pseudo mouhouche sur ce site sur un autre sujet demandant à ce que nous reconnaissons que cette terre ne nous appartient pas et que nous devons, nous arabes, retourner d’où sont venus les arabes c a d de la péninsule arabique.Ce mouhouche, pourquoi n’avait il pas ouvert sa bouche durant cette décennie noire pour faire ce souhait..l’Étranger a atteint son but de destruction en Irak,Syrie,Libye Yémen un peu moins en Tunisie,maintenant l’Étranger cherchera des pions en Algérie pour essayer de faire de même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.