Sahara Occidental : «La paix est au bord de l’effondrement»

«Les réfugiés disent que leur patience s'est épuisée». New Press

Le processus de paix au Sahara Occidental est aujourd’hui sur le point de l’effondrement, fragilisée par les obstacles dressés par le Maroc à la tenue d’un référendum d’autodétermination du peuple sahraoui, a écrit récemment le quotidien américain New York Times.

«L’architecture fragile de la paix au Sahara Occidental est aujourd’hui au bord de l’effondrement. Le cessez-le-feu de 1991 a promis au peuple du Sahara Occidental un référendum d’autodétermination. Plus de 25 ans après, il n’a pas eu lieu», s’inquiète l’auteur de l’article, intitulé : «La prochaine guerre de l’Afrique du Nord», paru lundi.

«Les réfugiés nés et grandis en exil battent les tambours de la guerre», a écrit la journaliste qui s’est rendue dernièrement à El-Garegaret et à Tindouf où elle a rencontré le président sahraoui, Brahim Ghali.

«Depuis plus de deux décennies, le Maroc a entravé (la tenue) d’un référendum qui est le principal mandat de la Minurso», constate la journaliste Hannah Armstrong qui rappelle que le «rythme du changement s’est accéléré en mars dernier, lorsque le Maroc a expulsé la composante civile de la mission onusienne, en riposte aux propos tenus par l’ancien secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, qui avait, alors, qualifié la présence marocaine au Sahara Occidental d’occupation».

Le Maroc a maintenu sa volonté de saper l’accord de paix au Sahara occidental en violant le cessez-le-feu et en envoyant des forces pour imposer la construction d’une route controversée traversant les territoires sous contrôle du Front Polisario, rappelle encore le quotidien américain.

En réalité, ce projet de route devrait renforcer le contrôle par le Maroc du commerce dans cette région en facilitant le déplacement quotidien des centaines de camions de marchandises vers le sud.

Le journal rapporte que la situation au Sahara occidental a changé depuis sa dernière visite dans la région il y a de cela deux années. «A l’époque, les réfugiés me disaient que la patience était leur arme. Maintenant, ils me disent que leur patience s’est épuisée».

Elle a eu à relever ce changement lors de sa discussion avec le président Ghali qui «semble s’inquiéter de la situation qui prévaut actuellement à El-Guergarat», a-t-elle dit. «Depuis l’expulsion des Casques bleus, les actions du Maroc étaient imprévisibles. Le roi a peut-être sous-estimé les conséquences de cette escalade. Nous avons tout fait pour éviter un scénario de conflit ouvert», a ajouté Hannah Armstrong en rapportant une partie de son entretien avec le président Sahraoui.

Hannah Armstrong est revenu sur les efforts déployés par le Front Polisario pour exhorter l’ONU à intervenir après la violation de l’accord de cessez-le-feu dans la zone tampon d’El-Gueragarat et aussi sur le déploiement des forces sahraouies pour empêcher la réalisation de ce projet. «En tant que combattants, nous avons fini par perdre patience», a déclaré le commandant Abdelhay Moy, 70 ans, un des résistants sahraouis rencontrés par Hannah Armstrong à l’ouest de Tifaritti.

«La pression pour la guerre a régulièrement augmenté parmi la jeune génération (…) Nous sommes prêts à aller au mur, la guerre nous est imposée», s’est confié avec regret ce vieux combattant au New York Times.

R. I. 

Comment (5)

    moskosdz
    19 janvier 2017 - 0 h 13 min

    Je retiens les dires de
    Je retiens les dires de BabElOuedAchouhadas,l’indépendance d’un état ne s’acquiert pas sur demande manuscrite adressée au colonisateur barbare,mais par les armes,même s’il le faut être plus barbare que le barbare lui même,seule est la solution.




    0



    0
    pro gouvernement
    18 janvier 2017 - 22 h 53 min

    Le peuple sahraoui Doi se
    Le peuple sahraoui Doi se défendre contre l’oppresseur marocain et nous le peuple algérien nous devons les former les armées les équipes et pour qu’il puisse battre ses chiens de marocain sioniste c’est des faux musulmans les Marocains c’est des Juifs déguisé en musulman et en plus pas les Juifs correct les juifs sionistes satanistes les plus pouris de la planète voilà ce qui fait le peuple marocain ils ont hérité de la sorcellerie et de la lâcheté des juifs ils sont juste capables dans la zizanie la fitna.
    il faut que le Maroc se retire du Sahara occidental sinon ça va être sa perte vive le peuple sahraoui le peuple algérien est avec vous on ne vous laissera pas tomber ni vous ni les Palestiniens on va vous délivrer de ce roi homo.
    le peuple sahraoui va traumatiser les tafiole marocaine quand je pense à l’armée marocaine franchement je rigole même l’armée du Bangladesh peux lui mettre une raclée.
    pauvre Maroc tu vas perdre c’est sûr et certain c’est juste une question de temps tic tac tic tac tic tac parlerais proche Ci fini la monarchie des Glaoui.
    vous êtes vraiment un peu plus de chiens les Marocains vous courber l’échine devant les Français et Israël et de l’autre côté vous vous attaquez à des enfants et des femmes sahraoui vous êtes que des lâches je vous fais une promesse que l’Algérie va vous corriger on va vous mettre une raclée le monde entier va en parler ça va tourner en boucle sur BFM bande de chiens marocain




    0



    0
    TARZAN
    18 janvier 2017 - 22 h 29 min

    sahraouis faites la guerre et
    sahraouis faites la guerre et tous les algériens seront derrière vous: si le maroc commet un crime contre l’humanité contre vous alors on interviendra militairement pour vous sauver au nom des droits de l’homme. les marocains vont goutter à un autre amgala mais de très grande ampleur celui là bi idn allah. eux ils ont un roi pour dieu (ils se prosternent pour lui en défiant notre dieu), nous on a que notre dieu l’unique mais le tout puissant! que sa puissance soit avec nous




    0



    0
    Moroccoleaks
    18 janvier 2017 - 20 h 27 min

    Les feuilles coupées du
    Les feuilles coupées du Marokistan. Le Glaoui H2 avait dit que « Le Maroc est un arbre dont les racines plongent en Afrique et qui respire par ses feuilles en Europe ». Cependant, il semble que ces feuilles ont été coupées par la récente décision de la Cour Européenne de Justice sur l’accord agricole qui lie le Marokistan à l’Union Européenne. Selon la presse espagnole, la déception du Regime du Makhnez est telle qu’il a répondu avec le lachage de bateaux remplis d’immigrants clandestins. « L’arrivée croissante de bateaux aux côtes andalouses depuis mi-décembre répond à la subtile instrumentalisation que le Marokistan fait des mouvements migratoires dans ses frontières en fonction du sens de ses relations diplomatiques avec l’Union Européenne », écrit Diario de Sevilla. Dans un article publié le 8 janvier 2017, le journal espagnol rapporte, se basant sur des « sources consultées », que « il y a eu un relächement notable dans le contrôle des sorties des bateaux depuis que la Cour de Justice Européenne a décidé le 12 décembre que l’accord agricole de libre échange n’est pas aplicable au Sahara Occidental porque no forma parte del territorio marroquí. Selon le journal El Faro de Vigo, cette sentence « freine la paranoïa expansionniste marocaine ». « Cette décision est une victoire importante pour le Front Polisiario, et donc pour le peuple sahraoui, et asséne un coup dur au Marokistan qui regarde comment la plus haute entité judiciaire européenne délimite clairement les frontières du Sahara occidental. Un coup qui vient s’ajouter à d’autres à l’instar de la réponse de l’Union africaine à la demande du Regime du Makhnez d’adhésion à l’Organisation africaine, dans laquelle elle lui rappelle l’article 29 de sa constitution qui stipule, entre autres, «le respect des frontières existantes au moment de l’accession à l’indépendance », une condition qui ne correspond en aucune façon avec le comportement du Marokistan dans la question du Sahara occidental », ajoute le journal galicien. Le Roitelet M6, isolé, sort ses dernières armes pour imposer le fait accompli de son occupation du Sahara Occidental au même temps qu’il multipliant les messages de charme : interdiction du burqa, légalisation des subsahariens, démantèlement de pseudo-cellules terroristes… Le Regime du Makhnez jouait sur le facteur du temps pour mater la résistance sahraouie. Il est en train de récolter l’effet contraire. Le régime du Roitelet M6 perd des points dans un match qui se livre sur le terrain de la légalité internationale.




    0



    0
    BabElOuedAchouhadas
    18 janvier 2017 - 20 h 07 min

    Encore une fois je le redis
    Encore une fois je le redis avec conviction que l’indépendance du Sahara occidental est au bout du fusil de son peuple. Tout le reste n’est que du bla bla bla pour gagner du temps que le Roitelet M6 est en train de mettre a son profit par un changement démographique de la population du Sahara occidental avec l’apport a ce jour de plus de 1,2 millions de colons marocains venus notamment des régions du Rif. Pour preuve, on dénombre aujourd hui au Sahara occidental que pour chaque sahrawi il y a deux colons marocains et ce, selon le systeme de colonisation de la Palestine avec les colons « israeliens ».




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.