Ahmed Ouyahia : «Nous n’avons pas au RND des gens de la chkara»

Ahmed Ouyahia, secrétaire général du RND. New Press

Le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, défend bec et ongles le droit des hommes riches à faire de la politique. S’exprimant en marge d’une rencontre au niveau du bureau de la wilaya d’Alger, le premier responsable du RND assure que jamais son parti n’avait pris une position hostile aux détenteurs de l’argent propre.

Il souligne que la philosophie et la ligne politique du RND ne sont nullement contre la présence dans le champ politique d’hommes d’affaires activant légalement. «Je pense en revanche vous assurer que nous n’avons pas au RND des gens de la chkara», affirme Ahmed Ouyahia qui enchaîne, en réponse à des questions insistantes des journalistes, en précisant qu’au RND «il n’y a pas d’argent de la drogue, du conteneur, de l’import-import ou de la corruption».  

Le secrétaire général du RND, qui intensifie ses activités politiques et renforce sa présence médiatique sur le terrain dans le sillage des préparatifs des prochaines élections législatives, souhaite la bienvenue au sein du RND aux entrepreneurs honnêtes qui veulent investir le champ politique. Ahmed Ouyahia rappelle que parmi les fondateurs du RND, il y a aussi des hommes d’affaires et des entrepreneurs. Il cite un entrepreneur de Bordj Bou Arréridj qui était au RND depuis sa fondation en 1996.

Revenant sur la confection des listes de candidature pour les prochaines législatives, le premier responsable du RND affirme que ce sont les commissions des wilayas qui ont la responsabilité et le pouvoir de les faire en toute transparence et en toute autonomie. Il assure que la direction nationale n’est là que pour régler des litiges. «Le secrétaire général du RND n’a qu’à signer et approuver ce que les commissions de wilayas décident», dit-il tout en relevant l’importance de la réussite des prochaines élections législatives afin de consolider la paix qui règne dans le pays et de faire face aux tentatives de déstabilisation. «On assiste à des tentatives de créer des troubles même dans la capitale en répondant à des appels anonymes. On ne comprend pas si ces appels sont venus de Bamako, de Tel-Aviv ou de Sidi Bel Abbès», soutient-il, considérant que la vigilance doit être de mise pour barrer la route à ceux qui cherchent à porter atteinte à la stabilité nationale.

Ahmed Ouyahia, qui est également directeur du cabinet de la présidence de la République, assure que l’Etat ne badine pas avec la sécurité et la stabilité. «On n’est pas dans un pays sans Etat où celui qui vient va semer son venin», avertit-il tout en reconnaissant l’existence de sérieux problèmes économiques en Algérie.

Sonia Baker

Comment (22)

    amigo
    24 janvier 2017 - 10 h 45 min

    Merci Kaci ntizi ouzou , vous
    Merci Kaci ntizi ouzou , vous avez raison de dire qu on n en ai pas encore la .je pense qu Il faut trouver la faille , a defaut de vraie competition entre les partis ; . Essayons d encourager la democratie a l interieur des partis . Cela pourrait degeler la situation que beaucoup de gens souhaitent meme a l interieur de chaque Parti . Salam .




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    23 janvier 2017 - 11 h 30 min

    Véridique ! Jadis, aux
    Véridique ! Jadis, aux premières années de l’indépendance, en zone rurale, outre sa fonction initiale pour le portr des céréales, la Chkara servait de… bonnet, à certains lorsqu’il pleuvait. Un Français vous dirait qu’il y a Blé, et « Blé »… Alchimie algérienne !




    0



    0
    AliRoute
    23 janvier 2017 - 11 h 25 min

    c’est encore une insulte et
    c’est encore une insulte et un mépris envers les citoyens algérien;il prend le peuple algérien pour des débiles mentale;cela preuve que le pouvoir n’a aucun estime ni respect envers la population prise en otage entre les intégristes islamiste égorgeurs et des intégristes de la mafia local ni foi;ni loi;es-que ce peuple est condamné a jamais ou un jour sera libéré est par qui; quALLA vient en aide a ce peuple autant souffert




    0



    0
    Anonymous
    23 janvier 2017 - 10 h 48 min

     » Ahmed Ouyahia : «Nous n
     » Ahmed Ouyahia : «Nous n’avons pas au RND des gens de la chkara»  »
    Peut etre ! mais des gens avec des comptes au bahamas et autres , c’est une certitude . Reste seulement a savoir qui sont les pires : les gens de la chkara , ceux des banques off shore ou  » les gens
    propres qui s’assoient avec les deux premiers !! Pour ma part , je dirais la derniere .




    0



    0
    nectar
    23 janvier 2017 - 8 h 08 min

    Monsieur OuAïeAïe, a bien
    Monsieur OuAïeAïe, a bien appris à conjuguer le verbe manger au présent, lors de ses études à l’école des Ânes (ENA). Il y a riche et riche, ne pas prendre les gens pour des idiots..Tout le peuple algérien, sait que les hommes politique à une ou deux exceptions près, se ont enrichis par les magouilles et les passe droits, au lieu de s’occuper d’enrichir le pays…Du petit douanier ou scribouillard des impôts au premier ministre, pour ne pas dire Président, vivent dans le mal acquis..Il faudrait une révolution pour débarrasser les écuries politiques de leur saleté…




    0



    0
    Mr Tartampion
    23 janvier 2017 - 6 h 01 min

    Ah c ‘ est un crime d ‘ etre
    Ah c ‘ est un crime d ‘ etre riche en Algerie ? Depuis quand il faut etre pauvre pour faire de la politique ? « Je dis qu ‘ il ne suffit pas d ‘ etre pauvre pour etre honnete » comme chantait Balavoine. Riche ou pauvre c pas le pb, ce qui est tres important c servir son pays

    Je soutiens MR Ouyahia et j ‘ espere qu ‘ il va choisir des hommes comme lui pour l ‘ entourer




    0



    0
      Kaci N'tizi Ouzou
      23 janvier 2017 - 12 h 24 min

      @Mr Tartampion (non vérifié)
      @Mr Tartampion (non vérifié) , change d’abord ton pseudo et tu seras un peu plus crédible. Ton h’mimed bou chemmaa, tu te le gardes pour toi pour qu’il te diriger toi-même, toi qui semble perdu en soutenant un type pareil ! NB : moi je préfère choisir un pseudo qui suggère quelque chose aux algériens, c’est déjà çà de gagner pour moi.




      0



      0
    Anonymous
    22 janvier 2017 - 22 h 10 min

    Le secrétaire général du
    Le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, défend bec et ongles le droit des hommes riches à faire de la politique.

    Et comment ont ils acquis toutes ces richesses?
    C’est vous qui les aviez créé en leur ouvrant grandes les portes des banques et en fermant les yeux sur l’argent sale
    Arretez de nous prendre pour des tarés




    0



    0
    Anonymous
    22 janvier 2017 - 22 h 06 min

    Ce Hdidouene de la pseudo

    Ce Hdidouene de la pseudo politique algérienne sait tres bien de quoi il parle: L’argent sale ou la « chkara » c’est son domaine de prédilection. Il fait partie de cette mafia de la chkara qui a mis, en moins de 20 ans, le pays a genoux. Donc, no comment ya si Hmided. Les citoyens te connaissent et connaissent le mode d’action des ramassis opportunistes qui t’entourent dans ce qui ressemble de très très loin a un parti politique qui est ta propriété personnelle, je cite  » Le Ramassis des Non Démocrates ». Ave!




    0



    0
    Dounia
    22 janvier 2017 - 21 h 13 min

    ces détendeurs d’argents
    ces détendeurs d’argents comment les auraient-ils obtenus, cela suffit, sommes-ns des ploucs, ils ont partagés l’algerie entre eux, ce n’est pas ce qu’il disait avant, il tourne viste la veste.. Demandez à ces gens de voter messieurs, Je suis déçue, remarque il préfére faire des éloges sur haddad qu’à nos chercheurs qui grace à eux et ceux qui travaillent que notre économie marche un peu. Restez avec les riches des années de Braises, maalich dieu est omniprésent et omniconscient, tt est éphémre.Le jour des élections je nettoyerai ma maison. Bonne fin de soirée, il ne faut plus faire des commentaires khaloum ils font ce qu’ils veulent.
    (…)




    0



    0
    VOUROUROU
    22 janvier 2017 - 21 h 02 min

    ASKOUTE YA BOUROUROU. NOUS
    ASKOUTE YA BOUROUROU. NOUS SAVONS BIEN QUE CHEZ VOUS CE N’EST PAS LA CHEKARA MAIS LA VALISE QUI PRIME ET QUI VOUS SERT D’OUTIL DE DISSUASION POLITIQUE À LA HAUTEUR DES ENJEUX ET DES ORDRES QUE VOUS RECEVEZ NON PAS VIA LA MAIN DE L’ÉTRANGER MAIS CERTAINEMENT PAR LE BIAIS DE CEUX QUI FONT TOUT POUR QUE LE SYSTÈME MIS EN PLACE PERDURE ENCORE ET ENCORE AU GRAND BONHEUR DE CES PUISSANCES QUI DIRIGENT CE MONDE. YA SI AHMED, AVEC TOUT LE RESPECT QUE JE ME DOIS DE VOUS DEVOIR DE PART VOTRE FONCTION, SACHEZ QUE LES JEUNES ALGÉRIENS QUE VOUS PRENEZ POUR DES DÉBILES SAVENT BIEN QUE TOUS LES RICHES DONT VOUS PARLEZ À QUELQUES EXCEPTIONS ONT FAIT LEUR FORTUNE PAR LA GRACE DE LA CORRUPTION ET DES DÉTOURNEMENTS SANS LIMITES DES BIENS PUBLIQUES. VOUS POUVEZ CHANTEZ COMME VOUS VOULEZ, MAIS VOUS NE TROMPEZ PERSONNE.




    0



    0
    watani
    22 janvier 2017 - 20 h 06 min

    Lui même de l’état de petit
    Lui même de l’état (…) descendu des montagnes de kabylie au début des années 70..se retrouve a la tete d’une fortune inestimable..Bus..biens immobiliers..participation dans de nombreuses sociétés..ect…lui-meme est venu a Alger habillé d’une chkara..et il se retrouve aujourd’hui avec un costume Cardin ou Smalto..a 30.000 euros..c’est un fieffé menteur..un sacré bluffeur…et un incomparable gredin..et un feroce insatiable!!




    0



    0
    el hadj
    22 janvier 2017 - 18 h 46 min

    le virus est déjà dans les
    le virus est déjà dans les mœurs politiques algériennes ; la chkara s accommode bien avec la fraude et le trafic d influence de l administration qui n a jamais été impartiale ni neutre.on en veut pour preuve que la naissance avec moustaches de ce parti d oligarques.berne dans le passe avec la chape de plomb du tout sécuritaire le citoyen d aujourd’hui hui plus émancipé,plus mur veut se faire entendre et choisir librement ses gouvernants. les dirigeants actuels ont conduit le pays a la faillite n ont aucune crédibilité pour améliorer les choses d ou une nouvelle génération de gestionnaires propres,intègres et honnêtes.




    0



    0
    El BAZE
    22 janvier 2017 - 17 h 55 min

    Dixit Ouyahia… : «Je
    Dixit Ouyahia… : «Je pense en revanche vous assurer que nous n’avons pas au RND des gens de la chkara», (…) On connaît les ministres, députés et autres sénateurs du RND, partisans avérés de la chkara et depuis longtemps déjà, (…)




    0



    0
    Amigo
    22 janvier 2017 - 17 h 18 min

    Pourquoi ne pas recourir aux
    Pourquoi ne pas recourir aux primaires pour designer les candidats Dans les partis Algeriens comme cela se fait ailleurs ?




    0



    0
      Kaci N'tizi Ouzou
      23 janvier 2017 - 12 h 35 min

      Merci cher compatriote @Amigo
      Merci cher compatriote @Amigo (non vérifié) pour ta proposition. Cependant, tu oublies qu’en Algérie on n’est pas encore sorti de la « démocratie » dite du 7ème siècle après jésus christ. Chez nous c’est le « rab edzair » qui gouverne. Donc, laisse nous d’abord le temps de sortir de l’obscurantisme, de la ploutocratie, de la gérontocratie, de l’autocratie, de la dictature et de l’autocratie et après on passera au ….primaire, c’est promis. Avec tous mes respects.




      0



      0
    MOI BECHIR EL PACHA
    22 janvier 2017 - 16 h 24 min

    PUISQU IL LE DIT CA NE PEUT
    PUISQU IL LE DIT CA NE PEUT ETRE QUE VRAIS ! IL LE JURE PAR L ANSEJ ET PAR DES MILLIERS DE BUS !!




    0



    0
      ahmed
      22 janvier 2017 - 18 h 23 min

      Oui vous me l’avez enlevé de
      Oui vous me l’avez enlevé de la bouche.




      0



      0
    CHIBL
    22 janvier 2017 - 16 h 20 min

    «il n’y a pas d’argent de la
    «il n’y a pas d’argent de la drogue, du conteneur, de l’import-import ou de la corruption». il y a juste l’argent du peuple.




    0



    0
    Anonymous
    22 janvier 2017 - 16 h 18 min

    Quel con ! et il croit que
    Quel c… ! et il croit que nous allons gober ça.




    0



    0
    Lady Faria
    22 janvier 2017 - 16 h 08 min

    Du moment qu’il s’agit d’une
    Du moment qu’il s’agit d’une fortune légitime, je ne vois pas en quoi l’aisance financière serait un critère disqualifiant aux législatives. Pour peu que son intention soit noble, je préfère de loin donner mandat à un riche dont on est sûr qu’il ne va pas à l’APN pour toucher les indemnités et qui représentera ses électeurs mille fois mieux qu’un énergumène en quête d’argent facile et de privilèges.




    0



    0
    Anonymous
    22 janvier 2017 - 15 h 53 min

    le pinocchio ouyahia;es-que c
    le pinocchio ouyahia;es-que c’est sa mémoire qui appris un coup de vieillèsse ou il ment comme il respire;vous voulez des noms monsieur ouyahia;et les ministres RND ils sont aussi blanc comme neige;respectez les citoyens SVP;il ne faut pas les méprisés encore plus;ils méritent le respect




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.