UA : le Tchadien Moussa Faki élu président de la commission

Moussa Faki Mahamat. D. R.

Le Tchadien Moussa Faki Mahamat a été élu lundi à Addis-Abeba président de la Commission de l’Union africaine (UA) lors des travaux de la 28e conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA qui se tiennent dans la capitale éthiopienne. Mahamat succède à ce poste à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma qui assurait la présidence de cet organe stratégique de l’UA depuis 2012 et qui n’a pas souhaité briguer un second mandat. Cette élection devait se tenir lors du sommet de l’UA tenu en juillet 2016 à Kigali, mais elle a été reportée au sommet d’Addis-Abeba.

Le nouveau président de la commission était en compétition avec quatre autres candidats. Il s’agit des ministres des Affaires étrangères du Kenya Amina Mohamed, du Botswana Pelonom Venson-Moitoi, de la Guinée équatoriale Agapito Mba Mokuy et du diplomate sénégalais Abdoulaye Bathily.

Mahamat devient ainsi la cinuquième personnalité élue à ce poste après l’Ivoirien Amara Essy (2002-2003), le Malien Alpha Oumar Konaré (2003-2008), le Gabonais Jean Ping (2008-2012) et enfin Nkosazana Dlamini-Zuma (2012-2017).

Agé de 57 ans, Mahamat était ministre des Affaires étrangères depuis 2008. Juriste de formation, il a également occupé le poste de Premier ministre entre 2003 et 2005. Il est aussi considéré comme l’artisan de l’entrée du Tchad au Conseil de sécurité des Nations unies comme membre non permanent pour la période 2014 à 2016.

R. I.

Comment (11)

    FATIMATOU
    4 février 2017 - 12 h 03 min

    Mr le Président Moussa Faki
    Mr le Président Moussa Faki Mahamat 1 ) Sincères félicitations pour votre brillante élection à ce haut poste au sein de l’ UNION AFRICAINE. 2 ) L’une des premières missions qui vous incombent, vu l’importance et l’urgence du sujet = LIBERER LES 14 PAYS AFRICAINS , DONT LE TCHAD , de la honte du franc CFA et de la françafrique, donc du colonialisme Français, afin de compléter leurs indépendances. Pleins succès, SALUT .




    0



    0
    Anonymous
    31 janvier 2017 - 5 h 13 min

    Le Tchad obeit à la france
    Le Tchad obeit à la france conclusion( elle reste à deviner).




    0



    0
    5colonne
    31 janvier 2017 - 1 h 50 min

    Un simple executant pour les
    Un simple executant pour les occidentaux, aucun pouvoir, pauvre afrique vont encore sombrer dans les abimes




    0



    0
    selecto
    30 janvier 2017 - 23 h 55 min

    La majorité des pays
    La majorité des pays Africains sont désarmés devant les pressions d’Israel à travers Azoulay le Marocain sans parler de la France et les pays Arabes sans exception qui soutiennent le Maroc dans les coulissent même à l’ONU.
    L’Algérien ne pourra compter que sur ses amis traditionnels comme l’Afrique du sud, l’Angola et bien d’autres.




    0



    0
    Bouabsa
    30 janvier 2017 - 23 h 29 min

    L’Union Africaine reflète l
    L’Union Africaine reflète l’image de ses dirigeants: sous-développement, incompétence et aliénation aux intérêts coloniaux.




    0



    0
    Bouabsa
    30 janvier 2017 - 23 h 16 min

    UNE JOURNÉE DE DEUIL POUR L
    UNE JOURNÉE DE DEUIL POUR L’AFRIQUE : Que le futur président de la commission de l’UA soit du Tchad ou d’ailleurs importe peu. Le fait triste de cette journée c’est l’admission du Maroc au sein de cette organisation, qui vient de perdre toute sa crédibilité et entériner la nouvelle politique de colonisation du continent africain par le trio France-Israel-Maroc. Car comment accepter qu’un pays agresseur en l’occurrence le Maroc, occupant les territoires d’un pays membre de cette organisation, puisse y adhérer (l’Union Européenne n’aurait jamais accepté une telle démarche). Les dirigeants des pays africains francophones viennent de démontrer leur esprit sous-développé et leur aliénation à la politique coloniale de la France. La diplomatie algérienne, par son manque d’anticipation, porte une grande part de responsabilité dans ce développement malsain. Merci Bouteflika et tant pis pour les milliards de dollars offerts sans contrepartie aux pays africains.




    0



    0
    femme africaine
    30 janvier 2017 - 20 h 10 min

    des nouvelles de notre amie
    des nouvelles de notre amie du Kenya?




    0



    0
    Anonymous
    30 janvier 2017 - 19 h 49 min

    Si l’élection d’un tchadien a
    Si l’élection d’un tchadien a la tête de la Commission de l’U A évacue le spectre de celle du sénégalais franchement pro marocain sur le dossier du Sahara Occidental et, a priori arrangerait la RASD et son soutien inconditionnel l’Algérie, il faut tout de même rester vigilant quant au développement futur du dossier a l’U A depuis que le Maroc est devenu membre de cette institution, ie aujourd’hui. Pourquoi? Maintenant que le « loup est dans la bergerie », il tentera, et c’est prévisible, de saborder la RASD de l’intérieur de l’U A grâce a ses alliés qui sont nombreux (notamment amendement de l’Acte fondateur de l’U A pour faire suspendre ou, pire, faire exclure la RASD de l’UA). Ensuite il faut tenir compte des relations denses entre le président tchadien Idriss Etno Deby et l’Elysée. Le Tchad apporte une aide militaire substantielle a la France tant au Mali qu’en Centre Afrique, notamment. Cette aide est très appréciée par Paris qui a sauve le régime tchadien de l’effondrement par le passé et laisse Deby faire ce qu’il désire notamment « piétiner les Droits de l’Homme et malmener l’opposition.Ainsi Deby surveillera de très près Mahammat Faki et, par conséquent tentera de lui faire jouer le rôle que souhaiterait Paris, donc Rabat. Par ailleurs, le Maroc compte sur ses relations bilatérales en Afrique notamment francophone, l’argent des pays arabes du Golfe et le soutien diplomatique occidental en particulier Français et espagnol aux Nations Unies, pour faire passer sa thèse sur l’occupation du territoire sahraoui. Certes on en est pas encore la, mais le combat diplomatique entre pro et anti RASD est loin d’être gagné pour l’ Algérie et la RASD.




    0



    0
      Yeoman
      30 janvier 2017 - 22 h 12 min

      Votre pays n’a pas plus de
      Votre pays n’a pas plus de poids que la dernière république bananière. De plus, Vous avez signé des documents stipulant que vous reconnaissez les frontières de la RASD. En d’autres termes vous êtes faits comme des rats. Mais si cela vous soulagé de vous prendre pour une puissance régionale, alors ne vous gênez surtout pas.




      0



      0
        Mohamed l'Algérien
        30 janvier 2017 - 23 h 44 min

        Tout ce qui vient d’un sujet
        Tout ce qui vient d’un sujet esclave marochien voix de ses maîtres et agent du makhnez, n’a aucune crédibilité, pour nous les patriotes Algériens. La RASD est un pays fondateur comme tous les états membres de l’UA et ceci depuis plus de vingt ans. Les règles du jeu sont valables pour tous les états membres. Le fait que le maroc intègre l’UA, veut dire de facto, qu’il reconnaît tous les états membres à part entière y compris la RASD. Le maroc occupe avec l’aide d’israël et de la France, pires ennemis de l’Afrique, des territoires de la RASD. Et donc il doit absolument, DE GRE ou de FORCE, les restituer de GRE ou de FORCE, à la RASD, légitime propriétaire, reconnu en tant que tel, par l’ONU, la cour de justice internationale, la cour de justice Européenne ….
        Le maroc va imploser au vu des problèmes socio-économiques et politique très très graves, qu’il vit.Le maroc est condamné à restituer les territoires Sahraouis, qu’il colonise illégalement, à la RASD, pour éviter l’effondrement et la disparition de la monarchie alaouite, pour toujours. Même tes maîtres, qui sont nos pires ennemis, ont reconnu que l’Algérie est la puissance régionale. Que cela te plaise ou pas, marochien, l’Algérie est la puissance régionale. Ce sont les faits.




        0



        0
    Anonymous
    30 janvier 2017 - 16 h 52 min

    Une bien mauvaise nouvelle
    Une bien mauvaise nouvelle pour le Makhzen lui qui soutenait le Senagalais




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.